Lisez! icon: Search engine
Faites entrer l'acquitté (et quelques autres criminels)
Date de parution : 19/10/2023
Éditeurs :
Pocket

Faites entrer l'acquitté (et quelques autres criminels)

Date de parution : 19/10/2023
De la Belle Époque aux années 1950, les incroyables histoires d’acquittés coupables et de quelques assassins qui auraient « mérité » de l’être…
Il y a les grands criminels, les grands procès… Et puis ceux qui sont passés à travers les mailles du filet, alors que leur culpabilité était pourtant avérée.
Le juge Thiel...
Il y a les grands criminels, les grands procès… Et puis ceux qui sont passés à travers les mailles du filet, alors que leur culpabilité était pourtant avérée.
Le juge Thiel ouvre les portes du tribunal pour nous dépeindre les dossiers d’instruction : Esterhazy, le traître, Jeanne Weber, « l’ogresse de la...
Il y a les grands criminels, les grands procès… Et puis ceux qui sont passés à travers les mailles du filet, alors que leur culpabilité était pourtant avérée.
Le juge Thiel ouvre les portes du tribunal pour nous dépeindre les dossiers d’instruction : Esterhazy, le traître, Jeanne Weber, « l’ogresse de la Goutte-d’Or », Henriette Caillaux face au directeur du Figaro, les sœurs Papin, « les arracheuses d’yeux »…
Ces récits esquissent la fresque d’une France s’éveillant à la modernité au début du XXe siècle, et, en filigrane, le tableau d’une justice déjà en proie à des maux en passe de devenir chroniques...
 
 
« De la Belle Epoque à la Libération, Gilbert Thiel revisite soixante ans d’histoire judiciaire, avec humour et tendresse. » Aujourd’hui en France
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266336352
Code sériel : 19097
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266336352
Code sériel : 19097
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Par un méticuleux travail de restitution de procès-verbaux, articles de presse, discours ou encore interrogatoires de l'époque, Gilbert Thiel esquisse la fresque d'une France qui s’éveille à la modernité. » 
Alibi
« De la Belle Epoque à la Libération, il revisite soixante ans d’histoire judiciaire, avec humour et tendresse pour ces personnages qui, s’ils ne furent pas condamnés, n’en étaient pas moins coupables. Ces chroniques révèlent les maux d’une justice imparfaite. » 
Aujourd'hui en France

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lili_books 17/05/2024
    Livre passionnant écrit par un grand juge...... J'ai été embarquée avec lui dans ces histoires. Je ne peux donc que recommander cet ouvrage qui intéressera tous ceux qui s'intéressent à ces histoires criminelles !!!!!!! Ses autres livres sont également passionnants au passage donc n'hésitez pas à les trouver et à les dévorer
  • mara 26/04/2024
    Je connaissais Gilbert Thiel de nom, le juge Thiel. Il fut juge d’instruction dans l’affaire de Simone Weber, « la diabolique de Nancy »; il fut chargé de la procédure dans l’affaire Guy Georges, le « tueur de l’Est parisien »; il participa à la lutte antiterroriste une bonne partie de sa carrière,… Pour ceux qui s’intéressent au True Crime (ou aux faits divers), le nom évoque forcément quelque chose. C’est donc sur son nom et sur le sujet du livre que je me suis basée pour commencer ma lecture… Car je n’avais pas bien lu le résumé. Je n’avais pas vu la période historique couverte (de la Belle Epoque aux années 50), même si cela ne m’aurait pas empêché de lire le lire. Je vous le précise car, du coup, on va parler de nombreux personnages historiques qui ne vous sont pas forcément familier. Ce qui était mon cas. Pendant une bonne partie de la période couverte, la justice et la politique sont intimement liées. Et ce, de façon, totalement visible. Ce qui fait que les noms de ministres, de présidents, d’hommes politiques parsèment les pages et que parfois, il est difficile de remettre les choses dans leur contexte. En plus, l’auteur fait par moment des parallèles avec des situations ou des gens modernes. On comprend les histoires, mais je pense que j’ai loupé un niveau de compréhension. On se rend compte que la société de l’époque était fortement raciste, antisémite et de façon totalement décomplexée. Ça transparait littéralement des pages. Plus qu’un simple catalogue d’acquittés sévères, c’est une peinture de la société de l’époque où on se demande comment le peuple pouvait avoir confiance dans la justice (cela n’a pas forcément changer aujourd’hui). Certains accusés ont avoués leur crime, les preuves sont là, et pourtant ils sont acquittés à la surprise générale. Et d’autres, avec un doute raisonnable, ont été condamnés. De quoi vraiment se poser des questions… Gilbert Thiel a un style particulier, avec un humour bien à lui. Je n’ai pas toujours été très réceptive. Mais comme dit plus haut, il me manque clairement un niveau de compréhension. Mais la lecture reste abordable, même si je conseille ce livre plutôt aux férus d’Histoire et de faits divers. On va croiser, au cours de notre lecture, des histoires célèbres et d’autres un peu moins. J’ai aimé ce mélange, j’ai découvert des histoires que je ne connaissais pas. Les histoires sont classées par ordre chronologique et on peut voir une évolution (ou pas) dans la justice. Et puis certains protagonistes reviennent d’histoire en histoire. Une lecture un peu différente des True Crime que je lis habituellement, un peu plus pointue. A l’occasion, je lirai d’autres livres de Gilbert Thiel…  Je connaissais Gilbert Thiel de nom, le juge Thiel. Il fut juge d’instruction dans l’affaire de Simone Weber, « la diabolique de Nancy »; il fut chargé de la procédure dans l’affaire Guy Georges, le « tueur de l’Est parisien »; il participa à la lutte antiterroriste une bonne partie de sa carrière,… Pour ceux qui s’intéressent au True Crime (ou aux faits divers), le nom évoque forcément quelque chose. C’est donc sur son nom et sur le sujet du livre que je me suis basée pour commencer ma lecture… Car je n’avais pas bien lu le résumé. Je n’avais pas vu la période historique couverte (de la Belle Epoque aux années 50), même si cela ne m’aurait pas empêché de lire le lire. Je vous le précise car, du coup, on va parler de nombreux personnages historiques qui ne vous sont pas forcément familier. Ce qui était mon cas. Pendant une bonne partie de la période couverte, la justice et la politique sont intimement liées. Et ce, de façon, totalement visible. Ce qui fait que les noms de ministres, de présidents, d’hommes politiques parsèment les pages et que parfois, il est difficile de remettre les choses dans leur contexte. En plus, l’auteur fait par...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.