Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368521281
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 115 x 177 mm

Fullmetal Alchemist - XII (tomes 24-25)

Fabien VAUTRIN (Traducteur)
Collection : Fullmetal Alchemist
Date de parution : 15/05/2015

Avec son subtil mélange d'action, d'humour, de suspense et de tragédie, Fullmetal Alchemist est le titre incontournable pour toute mangathèque !
 

Les hostilités sont engagées à Central City !

Les troupes de Briggs sont lancées dans une lutte sans merci pour le contrôle du quartier général alors qu’Edward Elric et le colonel Mustang s’enfoncent de plus en plus profondément dans le repère du mystérieux Père. Le combat est loin d’être gagné car les...
Les hostilités sont engagées à Central City !

Les troupes de Briggs sont lancées dans une lutte sans merci pour le contrôle du quartier général alors qu’Edward Elric et le colonel Mustang s’enfoncent de plus en plus profondément dans le repère du mystérieux Père. Le combat est loin d’être gagné car les homonculi sont prêts à tout sacrifier pour mener à bien leur terrible plan.

Après tant de combats, de joie et de larmes, le « jour promis » est enfin arrivé. Alors qu’ils jettent leurs dernières forces dans la bataille, Edward, Alphonse et leur maître Izumi Curtis sont rattrapés par leur destin. Ayant transgressé le tabou absolu de l’alchimie en tentant de faire revivre un être disparu, ils vont devoir assumer leurs erreurs passées et faire face au plus terrifiant des adversaires.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782368521281
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 115 x 177 mm
Kurokawa

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BazaR Posté le 4 Août 2017
    Avant dernier tome de l'intégrale. Les homonculi le savent et pressent le mouvement : The SACRIFICE is coming ! On fonçait à cent à l'heure, on passe à deux cent ! L'action domine le jeu. Les affrontements s'enchainent avec leur lot de courage, d'héroïsme, de ruse et de talent. Les héros remportent des victoires mais marquent le pas quand King Bradley, président d'Amestris (le pays quoi), réapparait et redonne le moral aux forces de Central (la capitale quoi) qui jusqu'ici en prenaient plein la gueule. Et se développe sous nos yeux l'un des plus beaux combats/danses du manga : King Bradley est… super doué pour le combat malgré son âge (je me limite dans mes descriptions à cause des spoils) et affronte l'homonculus Greed qui possède le corps de Lin, prince de Xin (un autre pays quoi), le capitaine Buccaner de l'armée du nord et les gardes du corps de Xin. Je le disais plus haut, le temps du sacrifice est proche (ça doit être lié à l'éclipse de soleil qui se produit en même temps). Père, le papa des homonculi – qui a fort à faire avec van Hohenheim, le père des frère Elric (ça devient compliqué à expliquer) – s'occupe de... Avant dernier tome de l'intégrale. Les homonculi le savent et pressent le mouvement : The SACRIFICE is coming ! On fonçait à cent à l'heure, on passe à deux cent ! L'action domine le jeu. Les affrontements s'enchainent avec leur lot de courage, d'héroïsme, de ruse et de talent. Les héros remportent des victoires mais marquent le pas quand King Bradley, président d'Amestris (le pays quoi), réapparait et redonne le moral aux forces de Central (la capitale quoi) qui jusqu'ici en prenaient plein la gueule. Et se développe sous nos yeux l'un des plus beaux combats/danses du manga : King Bradley est… super doué pour le combat malgré son âge (je me limite dans mes descriptions à cause des spoils) et affronte l'homonculus Greed qui possède le corps de Lin, prince de Xin (un autre pays quoi), le capitaine Buccaner de l'armée du nord et les gardes du corps de Xin. Je le disais plus haut, le temps du sacrifice est proche (ça doit être lié à l'éclipse de soleil qui se produit en même temps). Père, le papa des homonculi – qui a fort à faire avec van Hohenheim, le père des frère Elric (ça devient compliqué à expliquer) – s'occupe de regrouper les « sacrifices ». C'est là que nous apprenons qui ils sont, et ce qu'ils ont fait pour en arriver là. Evidemment on les connaît, donc… je me tais. C'est dur d'en ajouter tellement le moindre mot risque de vous gâcher le plaisir si le manga vous tente. J'ai avalé ce tome en une heure (et demi ?). C'est de l'action plein pot avant le grand final. Final sur lequel je reviendrai bientôt en faisant encore plus gaffe à mes paroles.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.