Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292948
Code sériel : 17559
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Hunter

Date de parution : 14/03/2019
Plus personne ne s'arrête à Pilgrim's Rest. Une vallée perdue dans les Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l'obsédant souvenir d'une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et... Plus personne ne s'arrête à Pilgrim's Rest. Une vallée perdue dans les Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l'obsédant souvenir d'une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et leurs femmes à jamais disparues. Et voilà que Hunter, le sang-mêlé indien condamné pour ces crimes, s'évade du couloir de la mort et revient dans la vallée. Pour achever son œuvre ?

« Voilà un thriller à l’américaine, noir, très noir. De l’action pure et dure, avec la différence qui le fait sortir du lot : le talent. » gruznamur.com

« Hunter balaie tout sur son passage, vous emporte, vous transporte dans une incroyable intrigue qui vous essorera le cerveau et les nerfs ! » anaisseriallectrice.com

Cet ouvrage a reçu le Prix Dora-Suarez
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292948
Code sériel : 17559
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Voilà un thriller à l’américaine, noir, très noir. De l’action pure et dure, avec la différence qui le fait sortir du lot : le talent. », gruznamur.com

« Hunter balaie tout sur son passage, vous emporte, vous transporte dans une incroyable intrigue qui vous essorera le cerveau et les nerfs ! », anaisseriallectrice.com
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pasunmotdeplus Posté le 7 Septembre 2020
    Voilà, c'est fini... (Merci Jean-Louis Aubert) J'en suis presque soulagée tant ce livre a mis mes nerfs à rude épreuve. Et pourtant, je sais déjà que je vais acquérir et lire Crow, la suite de Hunter, non seulement parce que j'adore me faire peur mais aussi parce que la lecture de ce livre est addictive. Je fais la critique sous forme de liste cette fois pour ne pas être tentée d'en dévoiler trop (même si c'est compliqué) Ce que j'ai aimé : * L'endroit choisi pour l'histoire : la neige, le village retiré dans les Appalaches et ses habitants étranges. * La sensation de huis clos en pleine nature ! * Les protagonistes principaux pour lesquels j'ai eu énormément d'empathie * Les "méchants" avec de vraies mauvaises intentions et les autres * L'histoire qui se déroule comme sur des roulettes, les page que l'on tourne avec avidité. * L'écriture fluide, accrocheuse Ce que je n'ai pas aimé : - le fait que l'auteur change sans cesse de nom en fonction de ses histoires... Une forme de non acceptation de ce qu'il écrit ? - l'évocation de l'inceste (imaginaire ou réel) dérangeante - le comportement assez peu réaliste des personnes séquestrées - La multiplication des vilains ! - La fin cruelle de pauvres protagonistes -... Voilà, c'est fini... (Merci Jean-Louis Aubert) J'en suis presque soulagée tant ce livre a mis mes nerfs à rude épreuve. Et pourtant, je sais déjà que je vais acquérir et lire Crow, la suite de Hunter, non seulement parce que j'adore me faire peur mais aussi parce que la lecture de ce livre est addictive. Je fais la critique sous forme de liste cette fois pour ne pas être tentée d'en dévoiler trop (même si c'est compliqué) Ce que j'ai aimé : * L'endroit choisi pour l'histoire : la neige, le village retiré dans les Appalaches et ses habitants étranges. * La sensation de huis clos en pleine nature ! * Les protagonistes principaux pour lesquels j'ai eu énormément d'empathie * Les "méchants" avec de vraies mauvaises intentions et les autres * L'histoire qui se déroule comme sur des roulettes, les page que l'on tourne avec avidité. * L'écriture fluide, accrocheuse Ce que je n'ai pas aimé : - le fait que l'auteur change sans cesse de nom en fonction de ses histoires... Une forme de non acceptation de ce qu'il écrit ? - l'évocation de l'inceste (imaginaire ou réel) dérangeante - le comportement assez peu réaliste des personnes séquestrées - La multiplication des vilains ! - La fin cruelle de pauvres protagonistes - le flou presque artistique jeté sur la fin du livre et en particulier la scène finale : pourquoi cette mise en scène ??? Ceci étant dit, j'ai passé un bon moment en compagnie de Hunter et des "aimables" habitants de Pilgrim's Rest mais n'estime pas ce livre à plus de 3 étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • patlam Posté le 3 Juillet 2020
    La mise en place des personnages et de l'intrigue peut sembler confuse et déroutante dans les premiers chapitres mais, la trame se développe ensuite assez rapidement pour nous plonger dans un crescendo ininterrompu de violence et de fureur. Pilgrim's Rest est le terminus de la vengeance, pour certains, de la justice et de la rédemption pour d'autres mais,la vérité va se révéler plus impitoyable et perverse que ce que tous avaient pu envisager.Le déferlement d'événements tragiques,au cœur de la tempête,marque le retour de la terreur et déclenche une dramatique course contre la montre. Une intrigue solide,émaillée de multiples rebondissements,de meurtres sauvages et de sombres machinations,même si parfois le trait est un peu forcé.Si l'auteur, pour cette trilogie a adopté un nouveau pseudonyme, il n'a en revanche pas changé son style. L'écriture est toujours aussi caustique, nerveuse et sans concessions. Un thriller sauvage, ténébreux et glaçant, pimenté de sexe, de racisme, de noirceur et de critiques acerbes qui n'épargnent personne.Le final,aussi sanglant qu'inattendu,nous projette déjà vers un second volet qui promet d’être encore plus singulier et totalement déchaîné.
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 20 Juin 2020
    ❄VOUS AVEZ DIT BLIZZARD ?🌨 Attention gros coup de cœur! On vous plante le décor : Pilgrim's Rest, un trou perdu au cœur des Appalaches, coupé du monde par le blizzard. On y trouve un shérif borderline et raciste et son frère taré qui vivent dans un motel lugubre. Il y a un ex-flic black qui recherche sa fille disparue mystérieusement 14 ans plus tôt. Il y a Denise, vieillissante et désabusée qui tient le resto du patelin. Il y a un dingue qui tue à tour de couteau de chasse et habille ses victimes en robe de mariée. Il y a Hunter, un sang-mêlé indien évadé du couloir de la mort à qui on veut coller tous les crimes de la région. Et puis il y a ce qu'on ne vous dit pas pour ne pas vous spoiler l'intrigue géniale de ce roman noir plein de fureur, de sang et de testostérone. Un vrai roman coup de poing qui vous scotche à chaque nouveau chapitre et vous entraîne dans un tourbillon de rebondissements. Si avec ça, vous ne courez pas l'acheter, alors là, on abandonne l'Instabook pour se consacrer à la sculpture sur miettes de pain...
  • Alicata Posté le 26 Avril 2020
    Si vous aimez les romans noirs, les lieux isolés et les paumés, les chasses à l'homme et les tueurs en série ( parfois plusieurs pour le prix d'un !), alors ce bon thriller est fait pour vous !
  • Marielle64 Posté le 10 Février 2020
    Des clip, crap, blop, wizz...qui que vous soyez Patrick Manoukian, Ian Manook ou Roy Braverman vous nous mettez carpette ! Pour rester dans le même tempo que Mickey, c'est pas pour des fiottes cette lecture.. Shebam! Pou ! Blup ! Wizzz. Pas une minute de répit. C'est délicieusement addictif et obscène. Viens petite fille dans son trip.... On est au cinéma, scotché, on palpite et on se tord les mains. Bref torché en 2 jours votre bouquin. Bon comme je suis une gonzesse... j'avoue que j'ai eu parfois un peu peur.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.