Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266305310
Code sériel : 3333
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm
À Paraître
J'ai avalé un arc-en-ciel
Date de parution : 02/06/2022
Éditeurs :
Pocket jeunesse
En savoir plus
7.70 €
Date de parution: 02/06/2022
À Paraître

J'ai avalé un arc-en-ciel

Date de parution : 02/06/2022
Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique...
Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis... Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique... Vous... Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique... Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité...c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266305310
Code sériel : 3333
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse
En savoir plus
7.70 €
Date de parution: 02/06/2022

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tourne_la_page Posté le 19 Janvier 2022
    Capucine, qui vit aux États-Unis depuis ses trois ans (et qui se fait également appelée Puce pour éviter les prononciations diverses et variées de son prénom du type : capoutchine… vive l’accent anglais ;p) mais parle couramment français et anglais, commence enfin sa dernière année de lycée et décide de tout raconter sur un blog (en français pour éviter que ses amis lui collent un procès aux fesses!). Elle nous raconte donc sa rentrée en terminale, les profs sadiques qui collent des pop-quizzes à la classe, les soirées légèrement alcoolisées, son boulot dans ce lieu qu’elle surnomme affectueusement le Mordor, les délires avec ses amies. Et surtout, elle nous parle de la jeune fille aux dreadlocks blonds, qui en un seul sourire, a réussi à faire basculer sa vie. Bon, avant de parler de l’histoire d’amour qui berce ce roman ou des protagoniste principaux, parlons du nombre de clichés sur l’école aux Etats-Unis que contient ce roman! Après peut être que ça se passe vraiment comme ça, je ne sais pas pas, bien sur… Mais personnellement, l’école hyper unie, le jour où tu ne t’habilles pas en uniforme mais en pyjama… clichéééé ^w^ Mais qu’est ce que j’ai rigolé en lisant... Capucine, qui vit aux États-Unis depuis ses trois ans (et qui se fait également appelée Puce pour éviter les prononciations diverses et variées de son prénom du type : capoutchine… vive l’accent anglais ;p) mais parle couramment français et anglais, commence enfin sa dernière année de lycée et décide de tout raconter sur un blog (en français pour éviter que ses amis lui collent un procès aux fesses!). Elle nous raconte donc sa rentrée en terminale, les profs sadiques qui collent des pop-quizzes à la classe, les soirées légèrement alcoolisées, son boulot dans ce lieu qu’elle surnomme affectueusement le Mordor, les délires avec ses amies. Et surtout, elle nous parle de la jeune fille aux dreadlocks blonds, qui en un seul sourire, a réussi à faire basculer sa vie. Bon, avant de parler de l’histoire d’amour qui berce ce roman ou des protagoniste principaux, parlons du nombre de clichés sur l’école aux Etats-Unis que contient ce roman! Après peut être que ça se passe vraiment comme ça, je ne sais pas pas, bien sur… Mais personnellement, l’école hyper unie, le jour où tu ne t’habilles pas en uniforme mais en pyjama… clichéééé ^w^ Mais qu’est ce que j’ai rigolé en lisant tout ça! On ne va pas se mentir : c’est un peu l’école idéale (même s’il faut quand même payer 25 000 dollars par ans pour y entrer hein ^^). J’ai adoré le jeu Assassin, même si ça encourage un petit peu au port d’armes (mais bon, on est aux Etats-Unis… T.T) et les stratégies que les jeunes mettent en place pour avoir leur cible. Donc, cher.e futur.e lecteur.trice de ce roman, ne t’étonne pas si tu as l’impression de te retrouver dans un film d’une école parfaite aux USA. Bon, une fois les bases posées, on peut parler de notre héroïne, Capucine que j’ai beaucoup aimé. Elle a un humour légèrement sarcastique que j’adore et est super attachante! Ce que j’ai aussi énormément apprécié c’est que, comme tu le sais, Capucine écrit un blog et nous, nous sommes juste les lecteur.trices de celui-ci, c’est un peu comme si on lisait son journal intime et ça nous permet de nous mettre vraiment dans la peau du personnage. Personnellement, je suis parfaitement dans la tranche d’âge visée (de 14 à 17 ans je dirais), en plein milieu du collège et du lycée, et je me suis beaucoup reconnue dans certaines situations que vit Capucine UvU Maintenant un petit paragraphe à propos d’Aiden que j’ai ADORÉ (mais est-ce que ça t’étonne vraiment?^^), autant sa personnalité que la touche de fraîcheur qu’elle apporte au roman. Son histoire avec Capucine est tellement mignonne, on voit vraiment à quel point leur relation change (en bien) notre héroïne. Elle devient plus sure d’elle, plus mature et ça lui permet d’oublier (enfin!) son ex. D’ailleurs c’est un autre avantage à la narration sous forme de blog : on voit Capucine évoluer, ses doutes à propos de son orientation sexuelle, ses peurs du regard des autres… Le langage évolue aussi très subtilement, il devient plus mature au fil du roman, plus ‘’sage’’. Le seul petit truc qui m’a surpris c’est que l’entourage de notre héroïne accepte aussi vite et aussi bien son couple avec Aiden. C’est super, bien évidemment, mais malheureusement dans la plupart des cas c’est beaucoup plus dur, la personne qui fait son coming-out peut se faire persécuter, ignorer, ça peut même aller jusqu’à se faire jeter dehors par leurs familles (je mets au bas de ma critique des numéros de secours pour les personnes dans ce cas là, courage, vous n’êtes pas seul.es!!). Au final, ce roman est une histoire dans l’ensemble drôle et joyeuse, un petit feel-good qui fait beaucoup de bien et qu’on referme avec le sourire (même si la fin m’a laissé sur ma faim si je peux me permettre cet hilarant jeu de mots ^w^). Un coup de cœur pour ma part! PS. En éditant cette critique, je viens d’apprendre qu’il y a une suite à ce bouquin, J’ai égaré la lune. Il va raconter l’histoire de Capucine qui fait ses études, et la suite de sa relation avec Aiden. Je le note dans ma PAL pour plus tard! :)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sisters_books Posté le 25 Août 2021
    J'ai tout de suite été conquise par cette couverture coloré, mais malheureusement je reste mitigée sur l'histoire. Comme on peut s'en douter avec cette couverture, le livre parle d'une histoire d'amour LGBT. Capucine surnommé Puce, l'héroïne de ce roman, va tomber amoureuse d'Aiden une nouvelle élève de sa classe. Je trouve ça intéressant d'aborder ce thème dans les livres jeunesse car c'est à cette période de la vie que l'on se cherche et de plus en plus de jeunes vivent la même chose que Puce. Malheureusement j'ai été déçu, je trouve que cette relation n'est pas assez abouti, très peu d'émotions se dégage. De plus je n'ai pas accroché au style de narration. En effet l'histoire est racontée sous la forme d'un journal intime ce qui à mon goût infantilise le livre. Malgré ces petits défauts la lecture reste très facile et lumineuse. Parfait pour une lecture d'ados. Et vous avez vous lu ce livre? Avez vous lu le tome 2 ?
  • lyho16 Posté le 27 Juillet 2021
    une façon d'écrire tres abordable et assez captivante. on a l'impression d'être ami.e avec la narratrice. je me susi beaucoup identifiée a son personnage et ai beaucoup aimé l'histoire. il y a quelques rebondissements qui pimentent le récit. je recommande :)
  • mimicuissi Posté le 12 Mai 2021
    Trouvant le nom drôle et énigmatique, je m'y suis intéressé, sans savoir que c'était un roman LGBT (alors que j'aurai pu m'en douter...) Ce fut donc la première fois que j'en lis un et je pense que si je l'aurai su, je ne l'aurai pas pris. Pas que je sois homophobe, mais que ce genre d'histoire me rebuter et par peur que ce soit "lemon" (la faute peut-être au Yaoi et Yuri) Pour autant, je ne regrette pas. Je n'ai pas été dérangé et je ne me suis pas sentie mal à l'aise ou autre. C'était une bonne lecture, où je me plaisais à lire une histoire sympa avec des personnages sympa et cool tout en apprenant des petits trucs que je savais pas. C'était un peu comme un roman feel good pour moi. Puis à force que les sentiments progressaient jusqu'enfin que je réalise qu'elle aime les filles, je n'ai pas été rebuté et j'ai adoré leur relation. Le fait que je ne savait rien sur ce livre m'as permis de mieux comprendre et découvrir ce que c'était être gay et de changé cette image fausse que j'avais de l'homosexualité (j'étais jeune quand je l'ai lu). Ce fut une belle... Trouvant le nom drôle et énigmatique, je m'y suis intéressé, sans savoir que c'était un roman LGBT (alors que j'aurai pu m'en douter...) Ce fut donc la première fois que j'en lis un et je pense que si je l'aurai su, je ne l'aurai pas pris. Pas que je sois homophobe, mais que ce genre d'histoire me rebuter et par peur que ce soit "lemon" (la faute peut-être au Yaoi et Yuri) Pour autant, je ne regrette pas. Je n'ai pas été dérangé et je ne me suis pas sentie mal à l'aise ou autre. C'était une bonne lecture, où je me plaisais à lire une histoire sympa avec des personnages sympa et cool tout en apprenant des petits trucs que je savais pas. C'était un peu comme un roman feel good pour moi. Puis à force que les sentiments progressaient jusqu'enfin que je réalise qu'elle aime les filles, je n'ai pas été rebuté et j'ai adoré leur relation. Le fait que je ne savait rien sur ce livre m'as permis de mieux comprendre et découvrir ce que c'était être gay et de changé cette image fausse que j'avais de l'homosexualité (j'étais jeune quand je l'ai lu). Ce fut une belle découverte et je peux vous dire fièrement que, histoire LGBT ou pas, on s'enfiche tant que c'est un bon livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Noune72 Posté le 28 Février 2021
    Yes ! J'ai eu mon 1er coup de coeur de l'année. I'm si happy !!!!!! Ce livre est une bulle d'oxygène. On vit à travers la jeunesse de Capucine des moments extraordinaires. Je me suis revue à mes années collège et lycée, les meilleures de ma vie. Celles où tout ce qu'on vit est important parce qu'on découvre tout : la vie, l'amitié, la déception, l'amour, la frustration.....TOUT ! Son établissement donne envie avec tous ces "days" qui y sont organisés. Et puis son petit cercle amical rappelle comme c'était bien quand on était "jeune". J'ai hâte que ma puce lise ce livre et son puisse en parler toutes les deux parce que ma fille est comme moi à son âge, on aime l'école et tout ce qu'on y apprend et je suis sûre que parfois, elle se retrouvera en Capucine. Et j'ai aussi hâte de lire la suite parce que OUIIII il y a une suite....."J'ai égaré la lune".
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.