Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308113
Code sériel : 17923
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Je l'aime

Date de parution : 10/09/2020
Elle aspire à l’amour, elle l’attend, pourquoi vivre sinon ?
Un matin, l’année de ses dix-huit ans, elle rencontre M. C’est lui, elle en est certaine. Alors seulement, elle commence à exister. Elle se jure qu’il lui appartiendra. Se promet de l’aimer à en crever. Elle a peur de lui montrer...
Elle aspire à l’amour, elle l’attend, pourquoi vivre sinon ?
Un matin, l’année de ses dix-huit ans, elle rencontre M. C’est lui, elle en est certaine. Alors seulement, elle commence à exister. Elle se jure qu’il lui appartiendra. Se promet de l’aimer à en crever. Elle a peur de lui montrer son amour, peur de le faire fuir, peur de lui faire peur, mais elle décide de tout faire pour devenir celle qu’il aimera. Et elle réussit.
Mais comment faire pour que cet amour fou, exclusif, dangereux ne consume pas tout ?

« Le récit d’un amour sacrificiel, tragique, taillé pour l’éternité. » L’Est Éclair

« Dans une confession à la fois tragique et sublime, elle raconte les failles, la folie et la dévotion d’une femme pour un homme. » Technik’Art
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308113
Code sériel : 17923
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La romancière réussit un exercice difficile : chevaucher comme au rodéo l'histoire d'une passion hors normes qui tourne au sacrifice constant de soi-même, à l'abdication de la liberté, à l'humiliation qui ne dit pas son nom et, pour tout dire, à l'enfer d'aimer. »
Pierre Vavasseur / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Maudbouquine90 Posté le 19 Décembre 2020
    Je vais être honnête avec vous, j’ai été littéralement fascinée par ce récit , haletant et puissant. L’intensité est partout , dans ce que ressent cette femme évidemment, et surtout dans l’écriture , dans chaque mot ou presque . Je suis extrêmement sensible à l’écriture d’un livre, c’est souvent cela , au delà du sujet abordé, qui me transporte . Ici, j’ai été comblée. Les phrases sont courtes , ce qui définit le rythme soutenu, incisif , de la narration. La plume de Loulou Robert est directe, les mots choisis, la ponctuation forte, tout cela pour dire à la perfection l’excès, le « trop » , l’amour sans limite, les sentiments , la vie , pour lui, à travers lui, avec lui. Il n’y a alors plus de contrôle , plutôt une sombre folie , l’auteure ose écrire l’indicible. Bye-bye la bienséance, bye-bye la bienveillance, les convenances, on bascule avec elle dans l’extrême , la rage d’aimer , la rage d’être aimé, la rage d’exister. S’oublier pour lui, son obsession , et sombrer dans une vie quasi parallèle où il n’y a que lui. Elle ne maîtrise plus rien, elle dérape et nous entraîne avec elle dans ce tourbillon. C’est... Je vais être honnête avec vous, j’ai été littéralement fascinée par ce récit , haletant et puissant. L’intensité est partout , dans ce que ressent cette femme évidemment, et surtout dans l’écriture , dans chaque mot ou presque . Je suis extrêmement sensible à l’écriture d’un livre, c’est souvent cela , au delà du sujet abordé, qui me transporte . Ici, j’ai été comblée. Les phrases sont courtes , ce qui définit le rythme soutenu, incisif , de la narration. La plume de Loulou Robert est directe, les mots choisis, la ponctuation forte, tout cela pour dire à la perfection l’excès, le « trop » , l’amour sans limite, les sentiments , la vie , pour lui, à travers lui, avec lui. Il n’y a alors plus de contrôle , plutôt une sombre folie , l’auteure ose écrire l’indicible. Bye-bye la bienséance, bye-bye la bienveillance, les convenances, on bascule avec elle dans l’extrême , la rage d’aimer , la rage d’être aimé, la rage d’exister. S’oublier pour lui, son obsession , et sombrer dans une vie quasi parallèle où il n’y a que lui. Elle ne maîtrise plus rien, elle dérape et nous entraîne avec elle dans ce tourbillon. C’est bien là la plus belle réussite de l’auteure , nous embarquer dans cette folie !! Cette histoire d’amour, et de vie , à la fois sombre et complexe, avec un dénouement flou m’a donc profondément captivée !! C’est un récit de l’intime unique , comme je n’en ai encore jamais lu, impitoyable, dingue, absolu. Bien loin d’un roman « feel-good » et tant mieux , parce qu’être autant remuée lors d’une lecture l’a rend parfaitement inoubliable ! Bravo et merci Loulou Robert pour ce texte renversant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maudbouquine90 Posté le 19 Décembre 2020
    Je vais être honnête avec vous, j’ai été littéralement fascinée par ce récit , haletant et puissant. L’intensité est partout , dans ce que ressent cette femme évidemment, et surtout dans l’écriture , dans chaque mot ou presque . Je suis extrêmement sensible à l’écriture d’un livre, c’est souvent cela , au delà du sujet abordé, qui me transporte . Ici, j’ai été comblée. Les phrases sont courtes , ce qui définit le rythme soutenu, incisif , de la narration. La plume de Loulou Robert est directe, les mots choisis, la ponctuation forte, tout cela pour dire à la perfection l’excès, le « trop » , l’amour sans limite, les sentiments , la vie , pour lui, à travers lui, avec lui. Il n’y a alors plus de contrôle , plutôt une sombre folie , l’auteure ose écrire l’indicible. Bye-bye la bienséance, bye-bye la bienveillance, les convenances, on bascule avec elle dans l’extrême , la rage d’aimer , la rage d’être aimé, la rage d’exister. S’oublier pour lui, son obsession , et sombrer dans une vie quasi parallèle où il n’y a que lui. Elle ne maîtrise plus rien, elle dérape et nous entraîne avec elle dans ce tourbillon. C’est... Je vais être honnête avec vous, j’ai été littéralement fascinée par ce récit , haletant et puissant. L’intensité est partout , dans ce que ressent cette femme évidemment, et surtout dans l’écriture , dans chaque mot ou presque . Je suis extrêmement sensible à l’écriture d’un livre, c’est souvent cela , au delà du sujet abordé, qui me transporte . Ici, j’ai été comblée. Les phrases sont courtes , ce qui définit le rythme soutenu, incisif , de la narration. La plume de Loulou Robert est directe, les mots choisis, la ponctuation forte, tout cela pour dire à la perfection l’excès, le « trop » , l’amour sans limite, les sentiments , la vie , pour lui, à travers lui, avec lui. Il n’y a alors plus de contrôle , plutôt une sombre folie , l’auteure ose écrire l’indicible. Bye-bye la bienséance, bye-bye la bienveillance, les convenances, on bascule avec elle dans l’extrême , la rage d’aimer , la rage d’être aimé, la rage d’exister. S’oublier pour lui, son obsession , et sombrer dans une vie quasi parallèle où il n’y a que lui. Elle ne maîtrise plus rien, elle dérape et nous entraîne avec elle dans ce tourbillon. C’est bien là la plus belle réussite de l’auteure , nous embarquer dans cette folie !! Cette histoire d’amour, et de vie , à la fois sombre et complexe, avec un dénouement flou m’a donc profondément captivée !! C’est un récit de l’intime unique , comme je n’en ai encore jamais lu, impitoyable, dingue, absolu. Bien loin d’un roman « feel-good » et tant mieux , parce qu’être autant remuée lors d’une lecture l’a rend parfaitement inoubliable ! Bravo et merci Loulou Robert pour ce texte renversant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maudbouquine90 Posté le 19 Décembre 2020
    Je vais être honnête avec vous, j’ai été littéralement fascinée par ce récit , haletant et puissant. L’intensité est partout , dans ce que ressent cette femme évidemment, et surtout dans l’écriture , dans chaque mot ou presque . Je suis extrêmement sensible à l’écriture d’un livre, c’est souvent cela , au delà du sujet abordé, qui me transporte . Ici, j’ai été comblée. Les phrases sont courtes , ce qui définit le rythme soutenu, incisif , de la narration. La plume de Loulou Robert est directe, les mots choisis, la ponctuation forte, tout cela pour dire à la perfection l’excès, le « trop » , l’amour sans limite, les sentiments , la vie , pour lui, à travers lui, avec lui. Il n’y a alors plus de contrôle , plutôt une sombre folie , l’auteure ose écrire l’indicible. Bye-bye la bienséance, bye-bye la bienveillance, les convenances, on bascule avec elle dans l’extrême , la rage d’aimer , la rage d’être aimé, la rage d’exister. S’oublier pour lui, son obsession , et sombrer dans une vie quasi parallèle où il n’y a que lui. Elle ne maîtrise plus rien, elle dérape et nous entraîne avec elle dans ce tourbillon. C’est... Je vais être honnête avec vous, j’ai été littéralement fascinée par ce récit , haletant et puissant. L’intensité est partout , dans ce que ressent cette femme évidemment, et surtout dans l’écriture , dans chaque mot ou presque . Je suis extrêmement sensible à l’écriture d’un livre, c’est souvent cela , au delà du sujet abordé, qui me transporte . Ici, j’ai été comblée. Les phrases sont courtes , ce qui définit le rythme soutenu, incisif , de la narration. La plume de Loulou Robert est directe, les mots choisis, la ponctuation forte, tout cela pour dire à la perfection l’excès, le « trop » , l’amour sans limite, les sentiments , la vie , pour lui, à travers lui, avec lui. Il n’y a alors plus de contrôle , plutôt une sombre folie , l’auteure ose écrire l’indicible. Bye-bye la bienséance, bye-bye la bienveillance, les convenances, on bascule avec elle dans l’extrême , la rage d’aimer , la rage d’être aimé, la rage d’exister. S’oublier pour lui, son obsession , et sombrer dans une vie quasi parallèle où il n’y a que lui. Elle ne maîtrise plus rien, elle dérape et nous entraîne avec elle dans ce tourbillon. C’est bien là la plus belle réussite de l’auteure , nous embarquer dans cette folie !! Cette histoire d’amour, et de vie , à la fois sombre et complexe, avec un dénouement flou m’a donc profondément captivée !! C’est un récit de l’intime unique , comme je n’en ai encore jamais lu, impitoyable, dingue, absolu. Bien loin d’un roman « feel-good » et tant mieux , parce qu’être autant remuée lors d’une lecture l’a rend parfaitement inoubliable ! Bravo et merci Loulou Robert pour ce texte renversant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • adelinemedia Posté le 20 Octobre 2020
    Le récit d'un amour pur, qui vire souvent entre obsession et folie. La lecture est fluide ; les phrases laconiques sont chargées d'émotion, de profondeur et soulignent l'intensité des sentiments passionnels que porte la protagoniste, à l'égard de cet homme nommé M, le grand amour de sa vie.
  • adelinemedia Posté le 20 Octobre 2020
    Le récit d'un amour pur, qui vire souvent entre obsession et folie. La lecture est fluide ; les phrases laconiques sont chargées d'émotion, de profondeur et soulignent l'intensité des sentiments passionnels que porte la protagoniste, à l'égard de cet homme nommé M, le grand amour de sa vie.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.