Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266315241
Code sériel : 18146
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 456
Format : 108 x 177 mm

Je suis une Viking

Valentine Lexs (traduit par)
Date de parution : 11/03/2021
Zelda, 21 ans, n'est pas tout à fait comme les jeunes femmes de son âge. « Maman était saoule quand j’étais dans son ventre, a-t-elle coutume d’expliquer, c’est pour ça que je suis différente. » Qu'à cela ne tienne, elle mènera sa vie comme elle l'entend !
Zelda aime son grand frère et...
Zelda, 21 ans, n'est pas tout à fait comme les jeunes femmes de son âge. « Maman était saoule quand j’étais dans son ventre, a-t-elle coutume d’expliquer, c’est pour ça que je suis différente. » Qu'à cela ne tienne, elle mènera sa vie comme elle l'entend !
Zelda aime son grand frère et tuteur Gert, son amoureux Marxy, son nouveau travail à la bibliothèque, faire des listes et, surtout, elle voue un culte immodéré aux Vikings. Elle parle le norrois couramment et lit les runes dans le texte.
Quand Gert se retrouve menacé par des dealers, Zelda sait ce qu’il lui reste à faire. Protéger son clan. Et écrire sa propre légende…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266315241
Code sériel : 18146
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 456
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Dans ce premier roman original et réjouissant, Andrew MacDonald brosse le portrait sensible d'une héroïne aussi différente qu'inoubliable. Ainsi naît la légende de Zelda. »
Madame Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • harukochan Posté le 9 Janvier 2022
    En résumé : Zelda adore le monde des vikings et vit sa vie par ce prisme depuis qu'elle est toute petite. Sa famille est sa tribu, l'argent est le trésor de la tribu et les problèmes sont des batailles. Alors quand elle apprend que les recherches ADN sur les sépultures vikings ont prouvé que certains guerriers étaient en fait des guerrières, elle décide qu'elle sera une viking et de se forger une légende puissante. En détail : Ecrit à la première personne, le récit immerge le lecteur dans le quotidien de Zelda. C'est elle qui raconte son histoire, un peu à la manière d'un enfant, en ponctuant les dialogues de "j'ai dit", "elle a dit". Elle prend soin d'expliquer au lecteur les mots compliqués (collatéral, contrition), qu'elle a appris et fait des efforts pour les utiliser. Zelda souffre du syndrome d'alcoolisation fœtale, elle est différente et limité pour certaines tâches de la vie quotidienne et sociale. Il est parfois difficile de la visualiser en jeune fille de 21 ans, avec son franc parler et son attitude enfantine. Mais Zelda n'est pas une enfant et elle doit sans cesse le rappeler aux personnes qui l'entourent. Non, personne n'a le droit de se moquer d'elle... En résumé : Zelda adore le monde des vikings et vit sa vie par ce prisme depuis qu'elle est toute petite. Sa famille est sa tribu, l'argent est le trésor de la tribu et les problèmes sont des batailles. Alors quand elle apprend que les recherches ADN sur les sépultures vikings ont prouvé que certains guerriers étaient en fait des guerrières, elle décide qu'elle sera une viking et de se forger une légende puissante. En détail : Ecrit à la première personne, le récit immerge le lecteur dans le quotidien de Zelda. C'est elle qui raconte son histoire, un peu à la manière d'un enfant, en ponctuant les dialogues de "j'ai dit", "elle a dit". Elle prend soin d'expliquer au lecteur les mots compliqués (collatéral, contrition), qu'elle a appris et fait des efforts pour les utiliser. Zelda souffre du syndrome d'alcoolisation fœtale, elle est différente et limité pour certaines tâches de la vie quotidienne et sociale. Il est parfois difficile de la visualiser en jeune fille de 21 ans, avec son franc parler et son attitude enfantine. Mais Zelda n'est pas une enfant et elle doit sans cesse le rappeler aux personnes qui l'entourent. Non, personne n'a le droit de se moquer d'elle parce qu'elle est différente et oui, elle veut trouver du travail, avoir une relation sexuelle avec son amoureux, ouvrir un compte en banque et venir en aide aux personnes qui lui sont chères. C'est une jeune fille courageuse qui ne s'en laisse pas conter. Il s'agit du premier roman de Andrew David MacDonald, qui propose avec ce récit un point de vue différent sur le monde du handicap. Des sujets graves sont abordés (drogue, inceste, violence, chantage) mais la détresse des personnes est toujours atténuée par la compréhension partielle de l'héroïne. Dans le même genre : Petits oiseaux, de Yôko Ogawa.
    Lire la suite
    En lire moins
  • despagespoursenvoler_ Posté le 10 Décembre 2021
    Je vous annonce que j’ai rejoint la liste des lecteurs conquis par ce livre ! Dans Je suis une viking, on rencontre Zelda, une jeune femme qui est atteinte du syndrome d’alcoolisation fœtale. Malgré son handicap, Zelda est une jeune femme forte et courageuse, droite dans ses bottes et prête à tout pour les gens qu’elle aime. Tout le monde la prend pour une petite chose fragile, pourtant, elle, elle est très lin de se voir ainsi. J’ai été très touchée par ce personnage. Son frère Gert utilise une très belle métaphore pour parler d’elle : dans le jeu de poker qu’est la vie, Zelda a eu des mauvaises cartes dès sa naissance. Pourtant, elle refuse de se coucher : elle choisit de se battre et de vivre une vie inoubliable, une vie digne d’un guerrier viking. Zelda n’est pas un personnage comme on n’a l’habitude d’en rencontrer dans les œuvres de fiction. Elle m’a vraiment marquée par son unicité. Outre le fait que ce livre nous sensibilise à un handicap, il nous sensibilise également aux disparités qui existent entre les classes sociales. Gert et Zelda sont loin de venir d’une famille aisée. Orphelins, ils ont été envoyés vivre chez leur oncle... Je vous annonce que j’ai rejoint la liste des lecteurs conquis par ce livre ! Dans Je suis une viking, on rencontre Zelda, une jeune femme qui est atteinte du syndrome d’alcoolisation fœtale. Malgré son handicap, Zelda est une jeune femme forte et courageuse, droite dans ses bottes et prête à tout pour les gens qu’elle aime. Tout le monde la prend pour une petite chose fragile, pourtant, elle, elle est très lin de se voir ainsi. J’ai été très touchée par ce personnage. Son frère Gert utilise une très belle métaphore pour parler d’elle : dans le jeu de poker qu’est la vie, Zelda a eu des mauvaises cartes dès sa naissance. Pourtant, elle refuse de se coucher : elle choisit de se battre et de vivre une vie inoubliable, une vie digne d’un guerrier viking. Zelda n’est pas un personnage comme on n’a l’habitude d’en rencontrer dans les œuvres de fiction. Elle m’a vraiment marquée par son unicité. Outre le fait que ce livre nous sensibilise à un handicap, il nous sensibilise également aux disparités qui existent entre les classes sociales. Gert et Zelda sont loin de venir d’une famille aisée. Orphelins, ils ont été envoyés vivre chez leur oncle quelque peu vicelard… Pour les sortir de ce domicile toxique et protéger Zelda, Gert a dû faire appel à des personnes dangereuses, qui le tiennent désormais sous leur coupe. Si je devais décrire ce livre en trois mots, je le qualifierais de poignant, addictif, immersif. L’auteure a un don pour capter l’attention de son lecteur. Quelques mots suffisent à nous plonger dans l’histoire de Zelda et de Gert. Mon cœur s’est serré plus d’une fois, il s’est aussi mis à battre plus vite. La tension dramatique est très bien maitrisée, on ne cesse d’osciller entre émotion et halètement, surtout sur la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leya-niess Posté le 30 Novembre 2021
    Il s’agit d’un premier roman, signé par un auteur canadien, Andrew David MacDonald. On le trouve ici chez Nil éditions, sous le titre « Je suis une Viking » (When We Were Vikings »). Ecrit à la première personne, le roman nous permet d’entrer dans le quotidien de Zelda, 21 ans, une jeune femme neuro-atypique, décrite dans le livre comme étant atteinte de SAF, le syndrome d’alcoolisation foetale (à ce sujet, il y a ce très bon reportage sur Arte). Zelda habite avec son frère aîné, Gert, qui, apparemment, n’est pas atteint par le même syndrome même si, au fil des pages, on peut vraiment en douter vu ce qui lui arrive. De même, on peut aussi s’interroger si Zelda n’est pas plutôt une personne à haut potentiel (peut-être avec un léger autisme Asperger) que victime de SAF. Mais ça n’est pas très grave puisque le personnage de Zelda reste parfaitement cohérent, ainsi que ses relations avec les autres, son frère, son amoureux et ses amis traités comme elle « d’attardé.e.s » Un roman comme « Je suis une Viking » est donc important. Il est plein d’humour aussi. De tendresse. Et il évoque des thèmes de la vie quotidienne sans... Il s’agit d’un premier roman, signé par un auteur canadien, Andrew David MacDonald. On le trouve ici chez Nil éditions, sous le titre « Je suis une Viking » (When We Were Vikings »). Ecrit à la première personne, le roman nous permet d’entrer dans le quotidien de Zelda, 21 ans, une jeune femme neuro-atypique, décrite dans le livre comme étant atteinte de SAF, le syndrome d’alcoolisation foetale (à ce sujet, il y a ce très bon reportage sur Arte). Zelda habite avec son frère aîné, Gert, qui, apparemment, n’est pas atteint par le même syndrome même si, au fil des pages, on peut vraiment en douter vu ce qui lui arrive. De même, on peut aussi s’interroger si Zelda n’est pas plutôt une personne à haut potentiel (peut-être avec un léger autisme Asperger) que victime de SAF. Mais ça n’est pas très grave puisque le personnage de Zelda reste parfaitement cohérent, ainsi que ses relations avec les autres, son frère, son amoureux et ses amis traités comme elle « d’attardé.e.s » Un roman comme « Je suis une Viking » est donc important. Il est plein d’humour aussi. De tendresse. Et il évoque des thèmes de la vie quotidienne sans fard. De plus, il reste sobre sur la question du handicap ; c’est réellement un soulagement de ne pas lire des platitudes de bons sentiments ou des bêtises mal agencées, sans parler des romans qui collent de manière totalement artificielle un personnage handicapé dans l’histoire pour donner bonne conscience à l’auteur (ce que je vois trop souvent ces dernières années et qui a pour effet de me faire refermer le livre). Une bonne surprise pour un premier roman même si l’intrigue reste assez simple. Et les informations sur les vikings sont tout à fait bien documentées, au fait.
    Lire la suite
    En lire moins
  • EvyBlack Posté le 14 Novembre 2021
    ÉNORME COUP DE COEUR Une aventure gargantuesque ! J'ai avalé les 450 pages en un week-end, impossible de lâcher le livre. Littéralement happé par cette fabuleuse Zelda. Elle m'as émue, fais rire et beaucoup touché. Au delà de la fiction, le livre à le mérite de parler d'un sujet assez oublié : les ravages de l'alcoolisme durant la grossesse. Et surtout en entrant dans la tête d'une personne différente comme Zelda à travers le récit, ça permet de faire évoluer notre regard sur ces personnes. Je pourrais continué longtemps à écrire les louanges de ce roman mais je vais arrêté, vous avez compris : ce livre est une bombe ! (J'ajoute que ce n'est pas mon style de roman habituel, et que je l'ai emprunté à la bibliothèque sur un coup de tête, que je n'avais pas vraiment envie de le commencé et puis, je l'ai ouvert et la magie à opéré.)
  • Stephanie1009 Posté le 31 Octobre 2021
    J'ai passé un bon moment de lecture avec ce livre. J'ai été émue par le parcours de cette jeune femme de 21 ans victime de l'alcoolisme de sa mère pendant la grossesse. Elle est consciente de son handicap mais va tout faire pour vivre le plus normalement possible. Quand son frère va avoir des soucis avec des dealer, la passion de Zelda pour les vikings va la pousser à vouloir devenir une héroïne. C'est Zelda qui parle tout le long du roman, et même si c'est déroutant au début cela donne plus de poids au récit. On vit les événements à travers ses yeux en passant par plein d'émotions différentes. Même si ce n'est pas un coup de cœur, ce livre aura été une belle surprise .
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !