Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291996
Code sériel : 17513
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Je t'aime, je te trompe

Valérie Bourgeois (traduit par), Fabrice Midal (collection dirigée par)
Collection : Évolution
Date de parution : 18/04/2019
Un traité audacieux sur l’infidélité pour comprendre la complexité de chaque individu face au couple, à l’amour et au désir.
Non, l’adultère n’est pas toujours le signe d’un couple qui ne fonctionne plus... Qu’est-ce qu’être infidèle, aujourd’hui ? Comment peut-on tromper tout en se disant heureux dans son couple ? Est-il possible d’aimer plusieurs personnes à la fois ? Est-ce qu'une liaison peut paradoxalement aider un couple ?
L’infidélité reflète parfois...
Non, l’adultère n’est pas toujours le signe d’un couple qui ne fonctionne plus... Qu’est-ce qu’être infidèle, aujourd’hui ? Comment peut-on tromper tout en se disant heureux dans son couple ? Est-il possible d’aimer plusieurs personnes à la fois ? Est-ce qu'une liaison peut paradoxalement aider un couple ?
L’infidélité reflète parfois le besoin vital de retrouver une partie de soi qui a été perdue. Et si la trahison est une blessure profonde, la guérison n’en est pas moins possible. Le couple pourra rebondir pour donner naissance à une nouvelle union... avec la même personne.
Un traité audacieux sur l’infidélité pour comprendre la complexité de chaque individu face au couple, à l’amour et au désir.

Esther PEREL, thérapeute du couple et de la famille à New York, est très présente dans les médias américains. Membre de l’Académie américaine de thérapie familiale, elle a longtemps travaillé sur le programme international d’études des traumatismes à l'université Columbia.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291996
Code sériel : 17513
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

" Volubile et avisée, cette thérapeute américaine pose un regard non normatif sur l'infidélité et tente de pacifier la conjugalité à géométrie variable. "
 
Libération

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Livretoi Posté le 27 Mars 2021
    Essai synthétique, illustré de nombreux exemples sur un phénomène universel et éternel, l'infidélité, mais au-delà de ce sujet spécifique, l'amour, dans la lignée des ouvrages publiés par Belinda Canonne, Eva Illouz et Olivia Gazalé. Qu'est-ce que l'infidélité ? A partir de quand parle-ton d'infidélité ? Pourquoi est-on infidèle ? Faut-il tout dire une fois celle-ci découverte ? Comment gérer l'infidélité dans le couple ? Quel avenir pour le couple concerné par l'infidélité ? L'auteure répond à toutes les questions concrètes que chacun est susceptible de se poser. Elle ne défend ni ne critique l'infidélité, elle aide les couples concernés à comprendre puis à agir dans un esprit constructif. Avec l'augmentation de l'espérance de vie et la sacralisation de l'amour romantique au sein d'une société consumériste qui plaçe le bonheur individuel comme la valeur suprême, l'institution du mariage, garante de la sécurité et de la tendresse, ne répond plus forcément aux attentes des individus par rapport au désir, au plaisir, à la sexualité, au besoin d'épanouissement en général. " Nous ne divorçons plus parce que nous sommes malheureux, mais parce que nous pourrions être plus heureux." L'infidèle sort de sa sclérose. Il se sent vivant, désiré, explore d'autres facettes de sa personnalité, découvre d'autres... Essai synthétique, illustré de nombreux exemples sur un phénomène universel et éternel, l'infidélité, mais au-delà de ce sujet spécifique, l'amour, dans la lignée des ouvrages publiés par Belinda Canonne, Eva Illouz et Olivia Gazalé. Qu'est-ce que l'infidélité ? A partir de quand parle-ton d'infidélité ? Pourquoi est-on infidèle ? Faut-il tout dire une fois celle-ci découverte ? Comment gérer l'infidélité dans le couple ? Quel avenir pour le couple concerné par l'infidélité ? L'auteure répond à toutes les questions concrètes que chacun est susceptible de se poser. Elle ne défend ni ne critique l'infidélité, elle aide les couples concernés à comprendre puis à agir dans un esprit constructif. Avec l'augmentation de l'espérance de vie et la sacralisation de l'amour romantique au sein d'une société consumériste qui plaçe le bonheur individuel comme la valeur suprême, l'institution du mariage, garante de la sécurité et de la tendresse, ne répond plus forcément aux attentes des individus par rapport au désir, au plaisir, à la sexualité, au besoin d'épanouissement en général. " Nous ne divorçons plus parce que nous sommes malheureux, mais parce que nous pourrions être plus heureux." L'infidèle sort de sa sclérose. Il se sent vivant, désiré, explore d'autres facettes de sa personnalité, découvre d'autres modalités du couple. Ils retrouve énergie, enthousiasme, sens de l'initiative. L'infidélité réconcilie la sécurité et l'aventure. Parfois, elle permet de se sauver de l'indifférence affective, véritable planche de salut. Elle peut sanctionner un couple qui arrive en bout de course, dès lors il faut savoir mettre fin dignement à cette vie à deux qui ne satisfaisait plus personne. Inversement elle peut faire prendre conscience de l'attachement sincère à l'autre et consolider le couple menacé. Dans tous les cas, il faut faire preuve de compréhension et discuter. La vision de l'amour et du couple est en train d'évoluer, le vocabulaire aussi. Polyamour , infidélité psychique , « à tendance monogame », polygamie lente, amours successifs, non-monogamie consensuelle, monogamie non monolithique, autant de termes récents qui traduisent ces métamorphoses. Ouvrage enrichissant qui fait réfléchir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PaulineAgatheFaustine Posté le 8 Mars 2021
    J'ai trouvée ce livre très intéressant, il n'y a pas qu'une vision du couple qui y est décrite, et on se rend compte au fil de la lecture que le couple parfait n'existe pas, et tant mieux ... et que chaque relation est unique, même si certaines relation peuvent ce ressembler. Je pense que je relirais ce livre plus tard ...
  • zagames Posté le 11 Novembre 2020
    Jusqu’à présent, la monogamie a été le cadre conjugal par défaut. Elle repose sur l’hypothèse (pourtant irréaliste) que lorsqu’on aime véritablement quelqu’un, on ne doit plus être attiré par personne d’autre. Une fois que le voile de l’illusion a été levé et qu’on cesse de le protéger, on peut commencer à élaborer ensemble une relation plus authentique. Pourquoi le mariage ne pourrait-il pas se fonder sur une non monogamie consensuelle ? Cela réglerait-il le problème de l’infidélité ? Un vrai mariage supposerait un réel engagement. Mais pourquoi cet engagement ne devrait-il concerner qu’une seule Personne ? Nous pouvons être attachés à plusieurs amis ou à plusieurs enfants à la fois. Pourquoi pas plusieurs partenaires ? Il serait donc peut-être temps de poser sur l'infidélité un regard neuf. Nos valeurs politiques et religieuses varient avec le temps, de même que nos valeurs professionnelles. Alors pourquoi pas nos valeurs sexuelles ? Nos partenaires ne nous appartiennent pas ; ils nous sont juste prêtés temporairement avec une option de renouvellement facultative. L’idée de pouvoir les perdre ne fragilise pas forcément notre engagement envers eux, mais cela impose une implication active dans la relation – chose que les couples de longue durée oublient souvent. Prendre conscience que l’être aimé reste à jamais insaisissable devrait agir... Jusqu’à présent, la monogamie a été le cadre conjugal par défaut. Elle repose sur l’hypothèse (pourtant irréaliste) que lorsqu’on aime véritablement quelqu’un, on ne doit plus être attiré par personne d’autre. Une fois que le voile de l’illusion a été levé et qu’on cesse de le protéger, on peut commencer à élaborer ensemble une relation plus authentique. Pourquoi le mariage ne pourrait-il pas se fonder sur une non monogamie consensuelle ? Cela réglerait-il le problème de l’infidélité ? Un vrai mariage supposerait un réel engagement. Mais pourquoi cet engagement ne devrait-il concerner qu’une seule Personne ? Nous pouvons être attachés à plusieurs amis ou à plusieurs enfants à la fois. Pourquoi pas plusieurs partenaires ? Il serait donc peut-être temps de poser sur l'infidélité un regard neuf. Nos valeurs politiques et religieuses varient avec le temps, de même que nos valeurs professionnelles. Alors pourquoi pas nos valeurs sexuelles ? Nos partenaires ne nous appartiennent pas ; ils nous sont juste prêtés temporairement avec une option de renouvellement facultative. L’idée de pouvoir les perdre ne fragilise pas forcément notre engagement envers eux, mais cela impose une implication active dans la relation – chose que les couples de longue durée oublient souvent. Prendre conscience que l’être aimé reste à jamais insaisissable devrait agir sur nous comme un électrochoc positif et nous arracher à notre égocentrisme. A chacun donc de construire sa subjectivité sexuelle dans le respect de l'autre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Deslivresalire Posté le 6 Août 2020
    "L'infidélité existe depuis l'invention du mariage, tout comme le tabou qui l'entoure". C'est par cette certitude que démarre l'essai d'Esther Perel sur l'adultère, sa définition, ses conséquences et ses causes. S'il faut pour elle, casser l'idée que les infidèles sont des malades mentaux, il faut aussi évoquer le fait que l'infidélité n'est plus ce qu'elle était. Le bonheur aujourd'hui est un impératif, et "compter sur une seule et même personne pour nous donner autant que ce que pouvait nous apporter tout un village autrefois, et ce en sachant que nous vivons bien plus longtemps" est une aberration selon Esther Perel. En brossant d'abord la liste des changements qui sont intervenus depuis quelques décennies dans nos relations et dans la société et leur impact sur la vie de couple, elle tente de définir pour chacun ce qui peut représenter une infidélité, car celle-ci se cache parfois dans le simple défilement de profils sur une application de rencontre. Elle déroule ensuite les causes et les raisons qui poussent les hommes ou les femmes à passer à l'acte, car bien sûr, l'infidélité n'est pas réservée à un genre. Et contrairement à certaines idées reçues, les conséquences de cette infidélité, si elles peuvent être dramatiques, sont paradoxalement aussi... "L'infidélité existe depuis l'invention du mariage, tout comme le tabou qui l'entoure". C'est par cette certitude que démarre l'essai d'Esther Perel sur l'adultère, sa définition, ses conséquences et ses causes. S'il faut pour elle, casser l'idée que les infidèles sont des malades mentaux, il faut aussi évoquer le fait que l'infidélité n'est plus ce qu'elle était. Le bonheur aujourd'hui est un impératif, et "compter sur une seule et même personne pour nous donner autant que ce que pouvait nous apporter tout un village autrefois, et ce en sachant que nous vivons bien plus longtemps" est une aberration selon Esther Perel. En brossant d'abord la liste des changements qui sont intervenus depuis quelques décennies dans nos relations et dans la société et leur impact sur la vie de couple, elle tente de définir pour chacun ce qui peut représenter une infidélité, car celle-ci se cache parfois dans le simple défilement de profils sur une application de rencontre. Elle déroule ensuite les causes et les raisons qui poussent les hommes ou les femmes à passer à l'acte, car bien sûr, l'infidélité n'est pas réservée à un genre. Et contrairement à certaines idées reçues, les conséquences de cette infidélité, si elles peuvent être dramatiques, sont paradoxalement aussi parfois l'occasion d'un regain d'affection ou de désir. Enfin et de la même manière, les causes n'en sont pas toujours identiques ni à l'origine des mêmes situations. Elles pourraient même parfois avoir un fondement justifié. Esther Perel apporte alors son expérience de psychothérapeute pour évoquer tous ces sujets en s'appuyant sur les cas particuliers qu'elle a pu rencontrer et leur évolution dans le temps. À mon avis : Voici un essai sur un sujet somme toute intéressant, au sens propre du terme puisqu'il touche sans doute la plupart des couples, en pensée (et cela peut aussi être considéré comme de l'infidélité) ou en action. Esther Perel brosse ici la plus grande partie des cas possibles, et son analyse est sans doute assez complète et en tout cas très documentée, d'autant qu'elle peut s'appuyer sur des années de pratique (pas de l'infidélité, mais d'études de cas en cabinet de psychothérapie !). L'analyse en est donc assez professionnelle, sans parti pris ou jugement, ni de l'infidèle, ni de sa victime, ni du troisième protagoniste. Elle donne ainsi des clés pour mieux comprendre la complexité de ce phénomène et son importance, parfois relative. Tous ces éléments font que cet essai se lit avec beaucoup d'intérêt et assez facilement, l'auteur restant factuelle et très abordable dans le vocabulaire utilisé. Cependant... (et oui, sinon j'aurai mis 5 étoiles !), j'ai trouvé le récit parfois un peu long, notamment certains exemples qui traînent en longueur et en explications, voire en redites. Et puisque le panel des situations est étudié pratiquement intégralement, on y retrouve des cas tellement lointains de ce que pourrait vivre le lecteur que cela l'empêche d'être plongé dans sa lecture tout au long du livre. De fait, j'ai ressenti un peu de lassitude sur la fin... et je me suis surpris à penser déjà à mon prochain livre... vous avez dit infidélité ? Retrouvez d'autres avis sur d'autres lectures sur mon blog : https://blogdeslivresalire.blogspot.com/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maudino Posté le 3 Janvier 2019
    Esther Perel retrace brillamment des éléments essentiels que l'on refuse parfois de voir lorsqu'on se lance à corps perdu dans une relation amoureuse : le couple se présente comme la projection de notre bonheur, de notre stabilité et l'infidélité vient écrouler tout ce en quoi l'on croyait. L'auteure explique parfaitement bien les réactions de chaque personne ayant été trompée mais aussi de l'infidèle - qui souffre aussi très souvent de son acte. Ce livre a le mérite - et même le courage - de mettre en exergue l'immense difficulté à construire l'un des plus grands mythes de notre société : un mariage long, heureux et fidèle. Elle nous rappelle l'essentiel : ce n'est pas parce que l'on aime quelqu'un que l'on ne désire qu'une seule et unique personne. Ce n'est pas parce que l'on est heureux en couple et satisfait sexuellement que l'on est fidèle. Il y a des questions psychologiques plus profondes. Ce livre a été une révélation et je pense qu'il est même visionnaire pour notre époque. Nous vivons dans un siècle où la liberté sexuelle et de mariage viennent redéfinir en profondeur les relations amoureuses. On pourrait croire que le choix de se marier avec "qui on veut et... Esther Perel retrace brillamment des éléments essentiels que l'on refuse parfois de voir lorsqu'on se lance à corps perdu dans une relation amoureuse : le couple se présente comme la projection de notre bonheur, de notre stabilité et l'infidélité vient écrouler tout ce en quoi l'on croyait. L'auteure explique parfaitement bien les réactions de chaque personne ayant été trompée mais aussi de l'infidèle - qui souffre aussi très souvent de son acte. Ce livre a le mérite - et même le courage - de mettre en exergue l'immense difficulté à construire l'un des plus grands mythes de notre société : un mariage long, heureux et fidèle. Elle nous rappelle l'essentiel : ce n'est pas parce que l'on aime quelqu'un que l'on ne désire qu'une seule et unique personne. Ce n'est pas parce que l'on est heureux en couple et satisfait sexuellement que l'on est fidèle. Il y a des questions psychologiques plus profondes. Ce livre a été une révélation et je pense qu'il est même visionnaire pour notre époque. Nous vivons dans un siècle où la liberté sexuelle et de mariage viennent redéfinir en profondeur les relations amoureuses. On pourrait croire que le choix de se marier avec "qui on veut et quand veut" est un garde-fou contre l'infidélité. Esther Perel nous explique que ce n'est pas le cas.
    Lire la suite
    En lire moins
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.