En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La 5e vague - tome 03 : La dernière étoile

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266285902
        Code sériel : J3140
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 108 x 177 mm
        La 5e vague - tome 03 : La dernière étoile

        Francine DEROYAN (Traducteur)
        Date de parution : 07/06/2018
        ​Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
        Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les sept milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces
        derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains…
        EAN : 9782266285902
        Code sériel : J3140
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket jeunesse
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • florencem Posté le 10 Septembre 2018
          J'ai tout de suite enchaîné avec le dernier tome. Impossible de s'arrêter après la fin de La mer de l'infini. J'avais besoin de savoir. Et c'est plutôt sympathique d'être dans cette situation en tant que lecteur (surtout quand on a le tome suivant à portée de main). Et si malgré quelques petits défauts, j'ai un peu moins aimé ce second volume par rapport aux précédents, la 5ème vague reste une trilogie qui vaut le détour. Nous replongeons directement là où Rick Yancey nous avait laissé. J'aime beaucoup cette continuité qui donne vraiment l'impression d'être dans un récit d'un bloc. Nous n'avons pas quitté nos héros en quelque sorte. Et tout s'enchaîne, qui plus est, de façon très soutenue. Pas le temps, à aucun moment, de souffler. C'est la conclusion de la trilogie, le rythme ne pouvait que s'accélérer et franchement, je suis totalement preneuse. L'auteur nous donne des réponses, conclut l'histoire de chacun de ses personnages, et arrive à poursuivre son récit psychologique sur cette guerre cruelle et insidieuse. La dynamique est aussi présente dans les chapitres. Courts, ils s'enchaînent et donnent aussi le point de vue de nombreux protagonistes. Un très bon choix. Je ne suis pas particulièrement fan des chapitres... J'ai tout de suite enchaîné avec le dernier tome. Impossible de s'arrêter après la fin de La mer de l'infini. J'avais besoin de savoir. Et c'est plutôt sympathique d'être dans cette situation en tant que lecteur (surtout quand on a le tome suivant à portée de main). Et si malgré quelques petits défauts, j'ai un peu moins aimé ce second volume par rapport aux précédents, la 5ème vague reste une trilogie qui vaut le détour. Nous replongeons directement là où Rick Yancey nous avait laissé. J'aime beaucoup cette continuité qui donne vraiment l'impression d'être dans un récit d'un bloc. Nous n'avons pas quitté nos héros en quelque sorte. Et tout s'enchaîne, qui plus est, de façon très soutenue. Pas le temps, à aucun moment, de souffler. C'est la conclusion de la trilogie, le rythme ne pouvait que s'accélérer et franchement, je suis totalement preneuse. L'auteur nous donne des réponses, conclut l'histoire de chacun de ses personnages, et arrive à poursuivre son récit psychologique sur cette guerre cruelle et insidieuse. La dynamique est aussi présente dans les chapitres. Courts, ils s'enchaînent et donnent aussi le point de vue de nombreux protagonistes. Un très bon choix. Je ne suis pas particulièrement fan des chapitres à rallonge et là j'ai été servi. Il y a cependant quelque chose qui m'a chagriné. Je ne comprends pas trop la logique de la narration. Pour Ben, Cassie et Ringer, par exemple, nous avons une narration à la première personne. Par contre pour Sam et Evan, c'est un narrateur omniscient qui nous raconte leurs aventures. Que ce soit pour des personnages très secondaires comme le Prêtre ou bien pour le Silencieux, je suis totalement d'accord. Cela crée une distance qui accentue la "non-humanité" de ces deux-là. Mais pour Sam ou Evan... Il y a trop de distance pour le coup. Et c'est dommage car on ne s'attache pas aussi facilement. Pour Nugget, à la rigueur, je peux comprendre : son jeune âge peut laisser la place à ce genre de narration, mais pour Evan... Il n'est pas humain, donc Rick Yancey voulait appuyer sur cela ? Je ne sais pas. C'est dommage car j'ai trouvé que cela coupé le récit, qu'il y avait un manque de fluidité. Le côté psychologique des personnages est toujours très bien exploité. Il n'est pas forcément évident de savoir comment n'importe qui, et encore plus des adolescents, face à ce qui arrive, mais j'ai trouvé la trilogie toujours juste, réaliste. Il est incroyable de voir ce que l'on peut supporter, ou bien même de découvrir quel est notre point de rupture, combien certains événements peuvent influencer nos actions sans qu'on s'en rende compte... L'essence même de ce qui fait l'humanité, le bon comme le mauvais prédomine aussi. Bien que l'on soit face à une invasion extraterrestre avec des atrocités subies par les Hommes, je n'ai pas non plus trouvé que l'auteur nous plaçait en victime à 100%. L'humanité n'est pas une chose belle en soi, elle l'est bien entendu par de nombreux côté, mais il y a aussi tellement d'ombres. Et ne pas encenser l'espèce humaine était aussi un choix judicieux. Après, j'ai trouvé que toute l'histoire autour des Autres était un brin floue. Entre les mensonges et les suppositions, difficile de savoir ce qui est vrai ou pas. Dans le fond, cela n’entache pas réellement le récit. Mais j'aurais aimé avoir à un moment donné, quelque chose de concret. Qu'on me dise clairement : ça, c'est la vérité. J'ai mon idée et je resterai dessus mais j'ai un doute ce qui est un peu enquiquinant. Un dernier tome réussi dans sa globalité. Il clôt très bien la trilogie et donne une fin qui apporte de l'espoir tout en sachant que la guerre n'est pas totalement finie. Les différents héros ont aussi leur conclusion, et les derniers chapitres qui sont une sorte d'épilogue sont vraiment top. Le destin de deux des personnages n'était pas ce à quoi je m'attendais, comme beaucoup de lecteurs, je pense, mais je n'ai pas non plus été déçue. C'était une bonne idée et dans la logique des personnages.
          Lire la suite
          En lire moins
        • julienmiamat Posté le 8 Septembre 2018
          Ouf enfin fini !J'ai aimé les 3 tomes. Saga pas géniale mais correcte. Cette fin est éprouvante. Pas de happy end, mais l'espoir, timide, pour les rescapés... Les dernières pages concernant l'odyssée de Cassie sont éblouissantes et font mal. Je me sis acharné jusqu'au bout , il y a mieux ...finalement je préfère les nouvelles , plus courtes ou les romans qui finissent en un tome !!!
        • Patience82 Posté le 23 Juin 2018
          Je dois dire que je suis déçue par ce troisième tome. Je suis contente de l'avoir lu, mais je m'attendais à plus que ça. L'histoire est enterrée sous la violence, les combats, le sang. On passe d'un personnage à l'autre fréquemment, j'ai fini par m'y perdre et par prendre de la distance. J'ai trouvé Cassie, Ben, Ringer et toute la clique, nettement moins attachants. Malgré tout, j'ai apprécié cette trilogie post-apocalyptique pour jeune adulte. C'est bien construit, bien écrit. On embarque facilement, alors je pardonne ce dernier tome un peu en-dessous des deux premiers.
        • kyra741 Posté le 3 Juin 2018
          Dénouement d'une histoire très prenante. J'ai vraiment aimé malgré une fin difficile mais prévisible. Bonne lecture à tous
        • ninon16 Posté le 25 Mai 2018
          ce troisième et dernier tome m'a laissée perplexe ! Cette lecture, c'est un mélange difficile à démêler entre incompréhension et adoration. L'un et l'autre sont presque antagoniques et pourtant ces deux sentiments ont cohabité pendant toute la durée de ma lecture, je vais donc essayer d'expliquer ce que j'ai bien pu ressentir avec cette chronique. L'incompréhension... J'avais déjà ressenti cette impression avec le deuxième tome. J'ai une mémoire de poisson rouge et l'espace de temps entre chacune des lectures de cette trilogie n'a pas aidé : avec plus d'un an d'écart à chaque fois, je ne me rappelais que peu de détails de l'intrigue alors que c'est justement ce qui fait que cette série est comme ça : elle est extrêmement complexe. Mais vraiment de vraiment complexe. Peut-être mon pauvre cerveau, en plus de ça, était-il de dimensions trop réduites pour réussir à suivre ? Impossible d'avoir la réponse. Tout ça pour dire que chaque élément apporté à l'histoire me surprenait et je ne comprenais pas quelles conséquences telle parole ou tel action de tel personnage pouvait avoir sur la suite des événements. Surtout, c'était la nature des Autres que je ne comprenais pas. Avec tout ça j'ai bien... ce troisième et dernier tome m'a laissée perplexe ! Cette lecture, c'est un mélange difficile à démêler entre incompréhension et adoration. L'un et l'autre sont presque antagoniques et pourtant ces deux sentiments ont cohabité pendant toute la durée de ma lecture, je vais donc essayer d'expliquer ce que j'ai bien pu ressentir avec cette chronique. L'incompréhension... J'avais déjà ressenti cette impression avec le deuxième tome. J'ai une mémoire de poisson rouge et l'espace de temps entre chacune des lectures de cette trilogie n'a pas aidé : avec plus d'un an d'écart à chaque fois, je ne me rappelais que peu de détails de l'intrigue alors que c'est justement ce qui fait que cette série est comme ça : elle est extrêmement complexe. Mais vraiment de vraiment complexe. Peut-être mon pauvre cerveau, en plus de ça, était-il de dimensions trop réduites pour réussir à suivre ? Impossible d'avoir la réponse. Tout ça pour dire que chaque élément apporté à l'histoire me surprenait et je ne comprenais pas quelles conséquences telle parole ou tel action de tel personnage pouvait avoir sur la suite des événements. Surtout, c'était la nature des Autres que je ne comprenais pas. Avec tout ça j'ai bien dû crier un millier de fois "je suis perdue !!!!" dans ma tête et il en a résulté un immense sentiment de frustration. Je m'attendais également à autre chose en matière d'affrontement final même si c'était bien bon, ce retournement de situation-là. L'adoration... Quelque peu atténuée par cette incompréhension que je ressentais très souvent, j'ai adoré l'histoire. J'ai eu l'impression de retrouver mon coup de coeur pour le tome 1, la désorientation en plus. L'humour mordant de Cassie était simplement génial, j'ai beaucoup ri face à son humour noir et spontané. Ce troisième livre est très rythmé et je ne me suis pas ennuyée. Ce rythme soutenu, cet afflux d'informations et d'action, de révélations, a contrasté avec ma lecture du tome 2 qui en comparaison était bien mollasson. Rick Yancey a réussi à créer une réelle tension chez son lecteur, certains moments étaient juste un pur délice à lire tellement on était suspendu aux faits et gestes des personnages. Chaque combat était développé et inventif. Poésie du style... ça m'a frappé à travers la deuxième moitié du livre : Rick Yancey a un style extrêmement poétique. Sa plume m'a entraîné dans cet univers. Il ne se contente pas de combats parfois un peu gores (coucou Ringer), il apporte des réflexions aux actions de l'homme et arrive parfaitement à capter l'attention du lecteur. Je suis ressortie charmée et à terre de la fin du livre tellement j'ai adoré les derniers retournements de situation et l'épilogue. Je ne prétends pas avoir retenu certaines des pensées qui se dégageaient de ce livre (mémoire de poisson rouge, ne l'aurais-je donc jamais dit ?) mais sur le coup j'ai été très agréablement surprise. Ces trois faits/émotions qui se détachent dans cette lecture me laissent, donc, indécise et perplexe. Quelle note attribuer à ce livre-ovni (haha) ? Ai-je aimé ? Ou adoré ? Le fait que j'aie été constamment perdue m'a empêché d'apprécier ce livre à sa juste valeur et je pense qu'il faudrait que je relise la série entière d'un coup pour peut-être réussir à mieux comprendre. Au final, je dirais qu'il s'agit d'un bon tome mais qu'il aurait été appréciable de la part de Monsieur Yancey qu'il ne perde pas ses lecteurs toutes les deux pages.
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com