RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Femme à la fenêtre

            Pocket
            EAN : 9782266291866
            Code sériel : 17474
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 108 x 177 mm
            La Femme à la fenêtre

            Isabelle MAILLET (Traducteur)
            Date de parution : 14/02/2019
            Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?

            Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur Internet, elle espionne ses voisins....
            Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?

            Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur Internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d'emménager en face. Un soir, Anna est témoin d'un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute de sa propre raison ?

            « Il y est question d'amour, de faute, de folie et de survie ; des thèmes unisexes que le respect du suspense nous défend de développer autrement qu'en incitant à lire. Alors lisez ! » Julie Malaure – Le Point

            « Un thriller dingue qui va hanter vos nuits, avec une chute vertigineuse. Oppressant, terrifiant, bouleversant, ce huis clos nex-yorkais est à lire de toute urgence. » Sandrine Bajos – Le Parisien
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266291866
            Code sériel : 17474
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket

            Ils en parlent

            « Avec La Femme à la fenêtre, ce New-Yorkais de 38 ans signe un premier thriller qui pourrait éclipser le phénomène Paula Hawkins. », François Lestavel, Paris Match

            « Un thriller psychologique savamment orchestré, dans la droite ligne de La Fille du train de Paul Hawkins, ou des Apparences de Gillian Flynn. A.J. Finn s'impose d'emblée comme un maître du genre. », Alexandre Fillon, Lire

            « Jouer sur nos peurs, faire monter le suspense, nous égarer... Un régal. », Avantages

            « A. J. Finn, le nouveau roi du crime. Premier roman triomphal. », Alexandre Fillon, Les Echos week-end

            « Il y est question d'amour, de faute, de folie et de survie ; des thèmes unisexes que le respect du suspense nous défend de développer autrement qu'en incitant à lire. Alors lisez ! », Julie Malaure, Le Point

            « A.J. Finn sème progressivement et efficacement le doute et ménage des rebondissements de première catégorie. », Sabrina Champenois, Libération

            « Un thriller dingue qui va hanter vos nuits, avec une chute vertigineuse. Oppressant, terrifiant, bouleversant, ce huis clos new-yorkais est à lire de toute urgence. », Sandrine Bajos, Le Parisien

            « Un thriller psychologique époustouflant. Aussi haletant que sophistiqué, il rend hommage à Fenêtre sur cour et au répertoire du film noir. », Delphine Peras, L'Express

            « Si vous aimez les thrillers psychologiques implacables, foncez sur La Femme à la fenêtre, triomphe en perspective. », Pascale Frey, Elle

            « Ce redoutable premier roman tient largement ses promesses en assemblant habilement tous les ingrédients d'un page-turner : une intrigue machiavélique, rythmée de stupéfiants rebondissements, un suspense insoutenable, baignant dans un huis clos paranoïaque, une héroïne sympathique, en pleine détresse, et, cerise sur le gâteau, un hommage érudit au cinéma de Hitchock ou aux éngigmes en chambres closes d'Agatha Christie. »,  Philippe Blanchet, Le Figaro Magazine

            « A. J. Finn revisite Hitchcock et les atmosphères oppressantes de Clouzot. », Lionel Germain, Sud Ouest

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LN999 Posté le 6 Octobre 2019
              Première moitié du roman très lente, à hésiter à poursuivre la lecture. Mais un fait puis une accélération du rythme maintiennent en haleine jusqu'à la toute fin du livre. Fin écrite correctement.
            • pascal2 Posté le 3 Octobre 2019
              Agoraphobe , Anna ne sort plus de chez elle . Elle boit trop , est abreuvée de médicaments . Elle passe son temps à jouer aux échecs en ligne , regarde de vieux polars en noir et blanc à la télé et surtout ...espionne ses voisins , jusqu'à ce qu'un événement se passe Voici en gros la situation et le début de l'intrigue . Le lecteur devient lui- même " voyeur " , j'ai aimé regardé par cette fenêtre ( oui suis curieux ) , mais il faut être patient , très patient même car il y a trop peu d'action durant les 300 premières pages , beaucoup de longueur , mais le style est fluide , simple donc efficace ... Le twist final vaut le coup , cela sauve même le livre . Pour les amateurs de thrillers psychologiques patients .
            • Lilibaon Posté le 5 Juillet 2019
              Anna, pédopsychiatre, vit recluse dans sa luxurieuse maison de Harlem, séparée de son mari et de sa fille. Atteinte d'un stress post-traumatique, elle s'isole des autres, est sous médicaments et alcool, regarde des films en noir et blanc qui font peur... Mais surtout, elle passe le plus clair de son temps à : espionner ses voisins surtout la maison en face du parc, celle des Russell qui viennent d'emménager. Atteinte d'agoraphobie grave, elle ne peux plus sortir de chez elle et pourtant... elle va devoir surmonter ses angoisses car elle sera témoin d'un crime juste en face de sa fenêtre. Comment va-t-elle s'y prendre pour convaincre la police et son entourage sachant qu'elle n'est pas un témoin crédible actuellement ? Qui va la croire ? Ce n'est pas un coup de coeur mais presque. Si vous aimez les thrillers psychologiques => foncez ! J'ai passé un super moment, je n'ai pas vu venir la fin. Seul petit bémol pour moi, la vérité est dévoilée beaucoup trop vite.
            • MouffetteMasquee Posté le 21 Mai 2019
              Résumé : Anna, la petite quarantaine, est pédopsychiatre. Mais elle est aussi agoraphobe : elle n'est plus sortie de chez elle depuis presque un an. Depuis qu'elle est séparée de son mari et de leur fille, et donc seule dans cette grande maison, elle occupe son temps comme elle peut : elle joue aux échecs sur internet, visionne de vieux films policiers en noir et blanc, boit un peu trop de vin qu'elle mélange avec ses médicaments et surtout, elle espionne ses voisins. Elle s'intéresse tout particulièrement à la famille Russell, qui vient d'emménager de l'autre côté du parc. Un soir, Anna est témoin d'un meurtre, et appelle la police. Problème : à cause de son problème d'alcool, et de son traitement lourd, personne ne la croit ; ni les enquêteurs, ni son psychiatre. Est-elle certaine de ce qu'elle a vu, ou a-t-elle définitivement perdu la tête ? Comment convaincre les autres quand on doute de soi-même ? Mon avis : Ce que j'aime beaucoup dans ce genre de livres, c'est d'observer le personnage qui s'enfonce, toujours plus profond, et qui en vient à douter de lui-même car personne n'accorde de crédit à ce qu'il dit. On en vient également, nous... Résumé : Anna, la petite quarantaine, est pédopsychiatre. Mais elle est aussi agoraphobe : elle n'est plus sortie de chez elle depuis presque un an. Depuis qu'elle est séparée de son mari et de leur fille, et donc seule dans cette grande maison, elle occupe son temps comme elle peut : elle joue aux échecs sur internet, visionne de vieux films policiers en noir et blanc, boit un peu trop de vin qu'elle mélange avec ses médicaments et surtout, elle espionne ses voisins. Elle s'intéresse tout particulièrement à la famille Russell, qui vient d'emménager de l'autre côté du parc. Un soir, Anna est témoin d'un meurtre, et appelle la police. Problème : à cause de son problème d'alcool, et de son traitement lourd, personne ne la croit ; ni les enquêteurs, ni son psychiatre. Est-elle certaine de ce qu'elle a vu, ou a-t-elle définitivement perdu la tête ? Comment convaincre les autres quand on doute de soi-même ? Mon avis : Ce que j'aime beaucoup dans ce genre de livres, c'est d'observer le personnage qui s'enfonce, toujours plus profond, et qui en vient à douter de lui-même car personne n'accorde de crédit à ce qu'il dit. On en vient également, nous spectateurs de l'intrigue - ou voyeurs, tout comme notre héroïne ! - à douter qu'Anna soit réellement saine d'esprit. A-t-elle dépassé les limites de la folie ? Ce serait très probable, vu le cocktail explosif qu'elle ingurgite jour après jour... Pendant un bon moment, j'étais de son côté, ça me semblait évident, logique. Puis, au fur et à mesure, je me suis mise à douter, en même temps qu'elle. Bon j'avais deviné presque de suite un des détails de son histoire, le choc qui l'a rendue agoraphobe, mais ce n'est que secondaire. J'ai beaucoup aimé le twist final car, même si j'y avais pensé à un moment de ma lecture, ça ne me semblait pas possible au vu des éléments dont je disposais. Oui, je me suis fait avoir ! Et même si l'intrigue en elle-même n'est pas la plus originale qui soit, la mécanique est bien huilée et ça fonctionne ! J'ai passé un très bon moment de lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

            Lisez maintenant, tout de suite !