En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Mémoire sous les vagues

            Pocket
            EAN : 9782266281645
            Code sériel : 17118
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 108 x 177 mm
            La Mémoire sous les vagues

            Date de parution : 24/05/2018
            Yukiko, une photographe franco-japonaise, vit à Tokyo. Après le séisme et le tsunami qui ravagent le pays ce 11 mars 2011, elle reste sans nouvelles de sa grand-mère maternelle qui habite un petit village de pêcheurs. Rongée par l’inquiétude, elle décide alors de se rendre sur place. Commence pour elle... Yukiko, une photographe franco-japonaise, vit à Tokyo. Après le séisme et le tsunami qui ravagent le pays ce 11 mars 2011, elle reste sans nouvelles de sa grand-mère maternelle qui habite un petit village de pêcheurs. Rongée par l’inquiétude, elle décide alors de se rendre sur place. Commence pour elle la traversée d’un pays dévasté, la découverte de certains secrets de famille et la rencontre de l’amour.
            Qui était exactement O Kanekichi, célèbre geisha qui divertissait les cercles d’Occidentaux à Yokohama dans les années 1860 ?
            Malgré les cent cinquante ans qui les séparent, les deux femmes semblent liées… Et l’histoire de se répéter…

            « Laurence Couquiaud a un réel talent pour décrire la nature, mariant précision botanique et lyrisme contenu. » Pierre-Michel Robert – La Vie
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266281645
            Code sériel : 17118
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • ClarineB Posté le 20 Octobre 2018
              D’un chapitre à l’autre les époques se mêlent. Le Japon du 21ème siecle, victime d’un Tsunami que le monde n’est pas prêt d’oublier. Et le japon du 19ème siècle, entre traditions et ouverture au monde occidental. Dans ces deux mondes à la géographie similaire mais pourtant si différents, nous suivons le destin de femmes : une photographe franco-japonaise, Yukiko, et une geisha tombée amoureuse d’un étranger, O Kanekichi. La mémoire sous les vagues est un roman tout en douceur, aérien, vaporeux… Fidèle à l’image que dégage ce pays attaché à ses traditions. J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de ces deux femmes que près de 150 ans séparent, mais je dois avouer avoir eu une préférence pour les chapitres se déroulant au 19ème siècle. L’immersion dans le Japon en transition est une totale réussite, et le destin de O Kanekichi et de ses proches est absolument passionnant, plein de suspense, imprévisible. L’histoire moderne, qui se déroule aux lendemains du tsunami, dans un japon dévasté, est une histoire d’amour plus prévisible, bien qu’adorable. Mais c’est aussi le récit, le témoignage d’un peuple fier, digne et courageux face à un drame d’une ampleur effrayante. Je garde de cette lecture une très belle impression. Le... D’un chapitre à l’autre les époques se mêlent. Le Japon du 21ème siecle, victime d’un Tsunami que le monde n’est pas prêt d’oublier. Et le japon du 19ème siècle, entre traditions et ouverture au monde occidental. Dans ces deux mondes à la géographie similaire mais pourtant si différents, nous suivons le destin de femmes : une photographe franco-japonaise, Yukiko, et une geisha tombée amoureuse d’un étranger, O Kanekichi. La mémoire sous les vagues est un roman tout en douceur, aérien, vaporeux… Fidèle à l’image que dégage ce pays attaché à ses traditions. J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de ces deux femmes que près de 150 ans séparent, mais je dois avouer avoir eu une préférence pour les chapitres se déroulant au 19ème siècle. L’immersion dans le Japon en transition est une totale réussite, et le destin de O Kanekichi et de ses proches est absolument passionnant, plein de suspense, imprévisible. L’histoire moderne, qui se déroule aux lendemains du tsunami, dans un japon dévasté, est une histoire d’amour plus prévisible, bien qu’adorable. Mais c’est aussi le récit, le témoignage d’un peuple fier, digne et courageux face à un drame d’une ampleur effrayante. Je garde de cette lecture une très belle impression. Le Japon et sa (ses) culture(s) m’intéressent beaucoup, et l’ouvrage de Laurence Couquiaud est un petit trésor, un témoignage émouvant de l’après-tsunami et une vision du Japon d’hier qui réveille tous les sens. Un joli songe. Merci Laurence Couquiaud, de m’avoir fait confiance en me proposant de découvrir ce très beau roman. J’ai aimé voyager en compagnie de votre plume.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ranine Posté le 14 Octobre 2018
              Une femme, en s'occupant de sa grand-mère après le tsunami survenu au Japon en mars 2011, découvre le passé de sa famille. On passe du présent au passé. On suit les destins parallèles d'une Geisha et de cette femme, leurs histoires d'amour, leurs rapports à leur pays, leur maternité... Ça se lit facilement, on s'attache aux personnages. Mais ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire ! Un bon moment malgré tout.
            • autempsdeslivres Posté le 10 Août 2018
              Ne vous attendez pas à trouver de l’action, des rebondissements haletants mais venez dans l’idée de vous promener à travers le temps, d’accepter la dure réalité de la vie et d’un évènement aussi tragique que le tsunami de 2011 qui a frappé le Japon. Ce roman nous fait voyager à deux époques, celle d’un Japon déchiré entre modernité et traditions avec l’installation des occidentaux et celle d’un Japon moderne dévasté par la violence des éléments. C’est l’histoire du destin boulversé d’hommes et de femmes par la violence de la nature et par les actes humains. Ce sont des histoires d’amour entre des hommes et des femmes et entre une grand-mère et sa petite fille. C’est l’histoire de la découverte par une femme de ses origines et de l’amour. Sur fond de catastrophe naturelle, Laurence Couquiaud est parvenue à me transporter dans ce Japon chaotique, à recréer l’atmosphère du XIXème siècle et aller à la rencontre de personnages ayant vécu la transformation du pays. J’ai trouvé la relation entre Kané et Charles extrêmement belle, celle d’un amour capable de résister au temps et aux évènements extérieurs. J’ai été très touchée par la relation entre Yukiko et son obachan avec ce regard serein sur la... Ne vous attendez pas à trouver de l’action, des rebondissements haletants mais venez dans l’idée de vous promener à travers le temps, d’accepter la dure réalité de la vie et d’un évènement aussi tragique que le tsunami de 2011 qui a frappé le Japon. Ce roman nous fait voyager à deux époques, celle d’un Japon déchiré entre modernité et traditions avec l’installation des occidentaux et celle d’un Japon moderne dévasté par la violence des éléments. C’est l’histoire du destin boulversé d’hommes et de femmes par la violence de la nature et par les actes humains. Ce sont des histoires d’amour entre des hommes et des femmes et entre une grand-mère et sa petite fille. C’est l’histoire de la découverte par une femme de ses origines et de l’amour. Sur fond de catastrophe naturelle, Laurence Couquiaud est parvenue à me transporter dans ce Japon chaotique, à recréer l’atmosphère du XIXème siècle et aller à la rencontre de personnages ayant vécu la transformation du pays. J’ai trouvé la relation entre Kané et Charles extrêmement belle, celle d’un amour capable de résister au temps et aux évènements extérieurs. J’ai été très touchée par la relation entre Yukiko et son obachan avec ce regard serein sur la vie, sur la mort et sur le passé et les souvenirs. C’est un très beau roman à la fois dur et contemplatif sur la vie, le passé, le destin. C’est un roman sur l’amour : l’amour et l’amour filial, l’amour trouvé, l’amour perdu, l’amour retrouvé. C’est une ode à la mémoire, à l’espoir, au renouveau après une telle catastrophe naturelle et humaine.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Aufildeslivres Posté le 5 Août 2018
              Une lecture-voyage dans le Japon du XIVème siècle et celui de 2011 ravagé par un tsunami meurtrier. Les deux époques se lient à travers les destins de Kanekichi, merveilleuse Geisha au temps des samouraïs, et de Yukiko, jeune reporter-photographe franco-japonaise. Les souvenirs se croisent dans l’alternance des paragraphes qui décrivent avec passion et minutie les deux périodes troublées, l’une par les bouleversements historiques et l’autre par les ravages du tremblement de terre de 2011. On sillonne les chemins et les routes à la découverte des souvenirs, côtoyant le courage et la détermination de deux femmes amoureuses, découvrant les paysages et s’imprégnant de la magie du pays. Le récit est touchant, ponctué de drames mais aussi de vie. Servi d’une très jolie plume, il nous emporte pour quelques heures sur les traces de la mémoire et conquiert. Une belle lecture.
            • Elodieuniverse Posté le 29 Juillet 2018
              On plonge dans deux histoires que 150 ans séparent, deux tragédies qui on va le comprendre ne sont pas si éloignées, l'histoire de deux femmes amoureuses. J'aime beaucoup le thème du Japon dans la littérature, thème qui est d'ailleurs cher à l'auteure qui rend l'histoire dépaysante. C'est un récit touchant et empli de vérité. Il y a beaucoup d'émotions, de deuil, de tristesse mais l'amour semble être au dessus de tout et il est l'élément central du livre. (...) Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

            Ils en parlent

            « Laurence Couquiaud a un réel talent pour décrire la nature, mariant précision botanique et lyrisme contenu. » Pierre-Michel Robert, La Vie
             
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com