Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266285001
Code sériel : 17193
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
La Menace
Valérie Malfoy (traduit par)
Date de parution : 08/03/2018
Éditeurs :
Pocket

La Menace

Valérie Malfoy (traduit par)
Date de parution : 08/03/2018
Sur les falaises de Penwith, au sud-ouest de l’Angleterre, Rachel prend ses marques dans la majestueuse demeure de son mari, David, avec l’impression d’avoir enfin trouvé sa place. Et se... Sur les falaises de Penwith, au sud-ouest de l’Angleterre, Rachel prend ses marques dans la majestueuse demeure de son mari, David, avec l’impression d’avoir enfin trouvé sa place. Et se réjouit de l’affection de son jeune beau-fils, Jamie, 8 ans. Elle, issue des quartiers pauvres de Londres, lui, riche et... Sur les falaises de Penwith, au sud-ouest de l’Angleterre, Rachel prend ses marques dans la majestueuse demeure de son mari, David, avec l’impression d’avoir enfin trouvé sa place. Et se réjouit de l’affection de son jeune beau-fils, Jamie, 8 ans. Elle, issue des quartiers pauvres de Londres, lui, riche et beau veuf, ils sont prêts pour une nouvelle vie. Mais, très vite, Rachel est alertée par le comportement troublant de Jamie, ses absences et ses rêves prémonitoires. Peu à peu, le sentiment d’isolement et la solitude s’abattent sur la maison, tandis que ressurgit le souvenir pesant de Nina, la première femme de David, morte dans un mystérieux accident. Alors que le doute et la suspicion semblent s’insinuer partout, Jamie prédit à Rachel qu’elle mourra à Noël…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285001
Code sériel : 17193
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« On ne peut lâcher ce page-turner tant l'intrigue et la tension nous maintiennent en haleine. » Avantages

« Un huis clos glaçant et angoissant, un livre impossible à lâcher où l'auteur joue avec les nerfs de son lecteur, ne cessant de semer le doute. »
Le Parisien

« Frissons garantis. »
Le Figaro Magazine.

« Un conte de fées qui vire au cauchemar. »
Cosmopolitan

« Un style très British, mi-Daphné du Maurier mi-Hitchcock. »
Le Point
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aria292 29/05/2022
    #8232;L’histoire commence de manière idyllique, Rachel rencontre le séduisant David, de 10 ans son aîné, brillant avocat et héritier du domaine de Carnhallow. #8232;#8232;Rachel épouse très rapidement David, héritier des Kerthen, une famille d’exploitants qui s’est enrichie des minerais contenus dans les falaises de Cornouailles. #8232;David dont c’est le second mariage est souvent absent et laisse donc Jamie auprès de Rachel. #8232;#8232;Jamie affiche un comportement étrange et semble de plus en plus perturbé par les événements qui se déroulent dans la demeure familiale. #8232;Rachel en vient, elle aussi, à douter de ce qu’elle voit ou entend. #8232;#8232;Jamie confie à Rachel voir sa mère décédée par noyade deux ans plus tôt. #8232;#8232;Rachel perd pied lorsque Jamie lui annonce qu’elle va mourir à Noël.#8232; Doit-elle prêter attention à la légende des Kerthen selon laquelle ils sont dotés d’un sixième sens? #8232;#8232; Et si David ne lui disait pas l’entière vérité concernant la mort accidentelle de sa première femme? Et si David n’était pas l’homme qu’elle croyait? #8232;#8232; L’auteur nous plonge dans un huis-clos glaçant et angoissant. #8232;On se laisse prendre par cette atmosphère que devient de plus en plus oppressante. #8232;#8232; Du jour au lendemain, le comportement de Rachel change totalement, elle passe d’une femme douce... #8232;L’histoire commence de manière idyllique, Rachel rencontre le séduisant David, de 10 ans son aîné, brillant avocat et héritier du domaine de Carnhallow. #8232;#8232;Rachel épouse très rapidement David, héritier des Kerthen, une famille d’exploitants qui s’est enrichie des minerais contenus dans les falaises de Cornouailles. #8232;David dont c’est le second mariage est souvent absent et laisse donc Jamie auprès de Rachel. #8232;#8232;Jamie affiche un comportement étrange et semble de plus en plus perturbé par les événements qui se déroulent dans la demeure familiale. #8232;Rachel en vient, elle aussi, à douter de ce qu’elle voit ou entend. #8232;#8232;Jamie confie à Rachel voir sa mère décédée par noyade deux ans plus tôt. #8232;#8232;Rachel perd pied lorsque Jamie lui annonce qu’elle va mourir à Noël.#8232; Doit-elle prêter attention à la légende des Kerthen selon laquelle ils sont dotés d’un sixième sens? #8232;#8232; Et si David ne lui disait pas l’entière vérité concernant la mort accidentelle de sa première femme? Et si David n’était pas l’homme qu’elle croyait? #8232;#8232; L’auteur nous plonge dans un huis-clos glaçant et angoissant. #8232;On se laisse prendre par cette atmosphère que devient de plus en plus oppressante. #8232;#8232; Du jour au lendemain, le comportement de Rachel change totalement, elle passe d’une femme douce à une hystérique parano. #8232; Quant à David, sans crier gare, il devient un homme ultra violent. #8232;#8232; Autre hic? La fin. #8232;Le dénouement final est tellement tiré par les cheveux et perd en crédibilité. #8232;#8232;#8232; Un léger remake de Rebecca de Daphné Du Maurier. #8232;
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeslecturesdeVeronique 20/01/2022
    C'est le 2e roman sous ce pseudonyme de cette auteure anglaise très connue. Le roman se déroule dans les Cornouailles, près des falaises et des mines. Rachel, séduisante, intelligente et volontaire trentenaire, vient s'installer dans le manoir de son nouvel époux et de son jeune beau fils. Elle , qui cache un passé des plus douloureux ; elle l'ex fillette d'une famille très pauvre ; elle la battante ; elle la fragile se sent attirée par cette famille, sensible à leur drame passé : la noyade de la première épouse et mère du garçonnet. Comment trouver sa place ? D'autant que la morte est partout : dans la mémoire, dans le coeur, dans la décoration de la demeure. Et bientôt elle semble apparaître : son parfum, sa voix, son nom qui apparaît en lettres de feu. Quel mystère derrière son décès ? Est elle réellement morte ? Qui veut rendre Rachel folle ? Mais est-elle folle, puisque son jeune beau -fils voit et entend aussi sa mère ? L enfant est il aussi angélique qu'il y paraît ? Et pourquoi son séduisant mari devient il chaque jour plus indifférent, plus menaçant ? Quel secret horrible cache t il ? Est ce pour... C'est le 2e roman sous ce pseudonyme de cette auteure anglaise très connue. Le roman se déroule dans les Cornouailles, près des falaises et des mines. Rachel, séduisante, intelligente et volontaire trentenaire, vient s'installer dans le manoir de son nouvel époux et de son jeune beau fils. Elle , qui cache un passé des plus douloureux ; elle l'ex fillette d'une famille très pauvre ; elle la battante ; elle la fragile se sent attirée par cette famille, sensible à leur drame passé : la noyade de la première épouse et mère du garçonnet. Comment trouver sa place ? D'autant que la morte est partout : dans la mémoire, dans le coeur, dans la décoration de la demeure. Et bientôt elle semble apparaître : son parfum, sa voix, son nom qui apparaît en lettres de feu. Quel mystère derrière son décès ? Est elle réellement morte ? Qui veut rendre Rachel folle ? Mais est-elle folle, puisque son jeune beau -fils voit et entend aussi sa mère ? L enfant est il aussi angélique qu'il y paraît ? Et pourquoi son séduisant mari devient il chaque jour plus indifférent, plus menaçant ? Quel secret horrible cache t il ? Est ce pour se protéger lui ? Son fils ? Sa redoutable famille ? Ce roman oscille entre histoire d amour contrarié, fantastique et policier. Un mélange de "Rebecca" de Daphné du Maurier, de "sixième sens" et "les Autres". J'ai aimé suivre Rachel. Malgré un premier tiers qui donne une impression de déjà lu/vu, l atmosphère inquiétante et les descriptions de paysages sont suffisamment réussies pour donner envie de poursuivre. La suite se révèle passionnante Jusqu à une fin surprenante et très réussie. Peu à peu, l'inquiétude nous saisit. On devient Rachel et on veut savoir ! Au risque de se perdre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kimmidolll 22/10/2021
    Quelle atmosphère angoissante ! Tout s'y prête : le lieu chargé d'histoire et éloigné du centre-ville, la vaste maison qui recèle des coins cachés, des personnages qui ont des hallucinations... J'ai particulièrement apprécié la fin du livre qui fait monter la tension crescendo, puis cette tension est redescendue (un peu trop vite à mon goût) quand on découvre la vérité, me laissant même une légère pointe de déception.
  • moijelisetvous 01/08/2021
    Et moi j'avais envie de les lire dans le désordre, alors je continue... J'ai découvert Sk Tremayne, avec Juste avant de mourir, son troisième roman écrit avec ce pseudo. Et donc j'ai lu La menace, son deuxième et bim, je suis toujours accroc à cette ambiance, ces paysages et cette intrigue qui ne révèle ou se devine, dans les dernières pages. Je l'ai lu pendant cette fameuse semaine de déluge quotidien, où l'été avait disparu et franchement dans ce roman, la neige et les falaises du sud-ouest de l'Angleterre sont quasi des personnages. Je suis fan de cette Angleterre, sauvage, rustique et mystérieuse, et pour la deuxième, cet auteur me ravit 😁 On découvre Rachel, qui s'installe dans la demeure familiale de David son mari, dernier de la branche de grands propriétaires de mines d'étain et de cuivre de la région. Le portrait de famille est idyllique, Jamie en plus, 8 ans adore sa nouvelle belle-mère. Pourtant Rachel, rôturiere, n'imaginait pas qu'elle épouserait ce riche veuf, et qu'elle se retrouverait à rénover Carnhallow, cette maison gigantesque... David part la semaine entière travailler à Londres, et la vie à l'écart de tout, commence à paraître un peu triste, le comportement bizarre de Jamie, interpelle Rachel... Et moi j'avais envie de les lire dans le désordre, alors je continue... J'ai découvert Sk Tremayne, avec Juste avant de mourir, son troisième roman écrit avec ce pseudo. Et donc j'ai lu La menace, son deuxième et bim, je suis toujours accroc à cette ambiance, ces paysages et cette intrigue qui ne révèle ou se devine, dans les dernières pages. Je l'ai lu pendant cette fameuse semaine de déluge quotidien, où l'été avait disparu et franchement dans ce roman, la neige et les falaises du sud-ouest de l'Angleterre sont quasi des personnages. Je suis fan de cette Angleterre, sauvage, rustique et mystérieuse, et pour la deuxième, cet auteur me ravit 😁 On découvre Rachel, qui s'installe dans la demeure familiale de David son mari, dernier de la branche de grands propriétaires de mines d'étain et de cuivre de la région. Le portrait de famille est idyllique, Jamie en plus, 8 ans adore sa nouvelle belle-mère. Pourtant Rachel, rôturiere, n'imaginait pas qu'elle épouserait ce riche veuf, et qu'elle se retrouverait à rénover Carnhallow, cette maison gigantesque... David part la semaine entière travailler à Londres, et la vie à l'écart de tout, commence à paraître un peu triste, le comportement bizarre de Jamie, interpelle Rachel : il semble ailleurs, il lui parle de ses rêves, hélas les rêves semblent prémonitoires...le compte à rebours à commencé, puisque Jamie annonce à Rachel qu'elle va mourir à Noël... À raconter comme ça, on peut se dire mouais, déjà lu ou autre mais c'est méconnaître SK Tremayne, qui va vous entraîner dans un huis clos saisissant, tous les doutes sont permis, et bon sang il y en à foison, c'est fou 🤪 Un régal de suspens diabolique: on dévore les pages à une vitesse folle, idéalement avec un temps bien pourri et on imagine aisément Carnhallow... On découvre aussi à travers ce roman, un pan de l'histoire de cette Angleterre, de traditions minières et là aussi bluffant. Un grand merci à SK Tremayne et aux éditions Pocket
    Lire la suite
    En lire moins
  • Emyllie 05/07/2021
    Quel suspense dans ce huit clos! L’ambiance et le lieu nous ramène à Rebecca de DuMaurier et au même doute qui s’insinue en nous au fur et à mesure qu’on tourne les pages : qu’est la vérité? Ce que l’on voit ou l’on ressent? Seul la fin n’a pas été à la hauteur de mes attentes…
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.