Lisez! icon: Search engine
Latitude zéro
40 000 km pour partir à la rencontre du monde
Jean-Philippe Chatrier (avec la collaboration de)
Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 08/01/2004
Éditeurs :
Pocket

Latitude zéro

40 000 km pour partir à la rencontre du monde

Jean-Philippe Chatrier (avec la collaboration de)
Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 08/01/2004

Mike Horn se lance un défi inouï : parcourir en solitaire les 40 000 kilomètres de l’équateur. Des côtes d’Afrique aux portes de l’Asie, en passant par le continent américain,...

Mike Horn se lance un défi inouï : parcourir en solitaire les 40 000 kilomètres de l’équateur. Des côtes d’Afrique aux portes de l’Asie, en passant par le continent américain, il traverse trois océans ; autant de jungles impénétrables ; deux sommets de 6 000 mètres ; des pays en...

Mike Horn se lance un défi inouï : parcourir en solitaire les 40 000 kilomètres de l’équateur. Des côtes d’Afrique aux portes de l’Asie, en passant par le continent américain, il traverse trois océans ; autant de jungles impénétrables ; deux sommets de 6 000 mètres ; des pays en guerre, rongés par la maladie, envahis par une faune hostile et par une flore vénéneuse. Son exigence est stricte : ne jamais quitter la « latitude zéro ».

« Une aventure palpitante. À lire absolument. »
Vivre l'aventure

Inclus un cahier photos

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266130288
Code sériel : 11856
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266130288
Code sériel : 11856
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

" (Une) aventure palpitante (…). À lire absolument (…). " Vivre l’aventure

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • frandj 20/04/2024
    Ce récit concerne la réalisation d'un défi original et même fou: il s'agissait de faire le tour du monde sans s'écarter de plus de 40 km de l'équateur. En aucun cas Mike Horn ne s'est permis d'utiliser les moyens de transport usuels: bus, trains, avions; il a voyagé presque toujours seul, non seulement à pied, mais aussi en voilier (un petit trimaran), en pirogue, en vélo, etc.. Par contre, il a pu utiliser des téléphones satellites et d'autres matériels coûteux. Toute cette expédition a été financée par des sponsors, préparée soigneusement de longue date et suivie par un staff technique capable de répondre à ses demandes de matériel au cours de son périple. Il faut dire que Mike Horn (né en 1966 en l'Afrique du Sud) n'était pas le premier venu: il avait déjà fait ses preuves de sportif et de grand baroudeur. Bien entendu, une très grande partie de ce voyage a nécessité la traversée des trois Océans Atlantique, Pacifique et Indien. Mais une partie du chemin s'est fait par voie terrestre. Savez-vous quels pays sont traversés par l'équateur ? le Brésil, la Colombie, l'Equateur, l'Indonésie et plusieurs pays d'Afrique Centrale. Parti du Gabon en 1999, Mike Horn a abordé l'Amérique du Sud dans le delta de l'Amazone et a effectué seul la traversée de son bassin, un immense territoire presque déserté par les hommes. L'arrivée en Colombie, un pays gangréné par la guerre civile et par la violence des narcotrafiquants, a été bien plus dangereuse et pénible. Après l'interminable croisière dans le Pacifique, la traversée (à pied ou à vélo) de quelques îles indonésiennes a presque été une promenade de santé. Plus tard, le trimaran a rencontré un terrible cyclone dans l'Océan Indien avant d'aborder au Kenya. Or, les pays africains qu'il devait traverser étaient (et sont encore aujourd'hui) en proie à la guerre civile, ce qui a gravement compliqué son périple et qui a mis sa vie en danger. De ce fait, les dernières étapes de son tour du monde ont été extrêmement désagréables. Finalement, il est revenu à son point de départ, sur la côte du Gabon, au bout de 17 mois. Il était fatigué, satisfait et… légèrement nostalgique. La réussite de ce projet vraiment extraordinaire a été possible seulement par la volonté inébranlable et la prise de risques (assumés) de Mike Horn. Il a dû batailler durement pour arriver au but, il a frôlé la mort plusieurs fois, il s'est même imposé des épreuves facultatives (comme l'ascension de deux sommets de plus de 5000 mètres). Il a vérifié que le pire danger ne vient pas de la nature, mais plutôt des humains. Trop souvent, l'homme est un loup pour l'homme; c'est particulièrement vrai en Afrique. Inversement il a apprécié les rares rencontres qu'il a pu faire au Brésil. Ce livre est apparemment un récit véridique et, à ce titre, il est passionnant. Je recommande donc sa lecture. Ce récit concerne la réalisation d'un défi original et même fou: il s'agissait de faire le tour du monde sans s'écarter de plus de 40 km de l'équateur. En aucun cas Mike Horn ne s'est permis d'utiliser les moyens de transport usuels: bus, trains, avions; il a voyagé presque toujours seul, non seulement à pied, mais aussi en voilier (un petit trimaran), en pirogue, en vélo, etc.. Par contre, il a pu utiliser des téléphones satellites et d'autres matériels coûteux. Toute cette expédition a été financée par des sponsors, préparée soigneusement de longue date et suivie par un staff technique capable de répondre à ses demandes de matériel au cours de son périple. Il faut dire que Mike Horn (né en 1966 en l'Afrique du Sud) n'était pas le premier venu: il avait déjà fait ses preuves de sportif et de grand baroudeur. Bien entendu, une très grande partie de ce voyage a nécessité la traversée des trois Océans Atlantique, Pacifique et Indien. Mais une partie du chemin s'est fait par voie terrestre. Savez-vous quels pays sont traversés par l'équateur ? le Brésil, la Colombie, l'Equateur, l'Indonésie et plusieurs pays d'Afrique Centrale. Parti du Gabon en 1999, Mike Horn a...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Acerolou 09/03/2024
    Je viens de finir ce livre. Alors j'aimerais dire que j'ai découvert Mike Horn à la TV il me semble, étant Admirative de personnes aventurière comme lui , je recherche pas mal de reportage , émission etc.. bref😁.. Du coup , je suis tombée sur des livres , ça fait un moment que je l'ai dans ma pal mais j'ai eu peur que ça ne me plaise pas au niveau explication etc. Mais je me suis lancé et j'ai beaucoup aimée , j'ai l'impression d'avoir voyager un peu avec lui dans son sac. On se rend compte que derrière chaque grand homme il y a une femme et une famille car je pense que sans leur aide et soutien il n'irait pas si loin , c'est beau. C'est un défi de fou , être comme ça sur son trimaran voguer pendant des jours et des jours entre la peur ,la faim et la solitude cela doit être dur vraiment ça fait réfléchir. Ensuite la forêt amazonienne , la fatigue les bestioles les morsures mais je suis si administrative c'est dingue d'avoir autant de mental pour continuer. Et les armes ,les militaires, se caché , le risque de mourir etc tous ce qu'il a vécu et pas que lui finalement sa femme aussi, la peur de ne plus le revoir et les personnes autour qui le soutiennent de loin . J'ai vraiment beaucoup aimé , j'ai vu le film du coup derrière et il est vraiment touchant ,on voit sa femme ses enfants quand elle le revoit par étape et qu'elle pleure qu'à il repart car elle ne s'est pas si elle va le revoir finalement mais elle le laisse vivre son aventure par amour finalement car elle s'est qu'il a besoin de çà en fait. Je conseille ce livre si finalement comme moi , vous aimez vivre les aventures à travers les autres car pas assez courageuse ou parce qu'on ne peut pas. 😁 Je viens de finir ce livre. Alors j'aimerais dire que j'ai découvert Mike Horn à la TV il me semble, étant Admirative de personnes aventurière comme lui , je recherche pas mal de reportage , émission etc.. bref😁.. Du coup , je suis tombée sur des livres , ça fait un moment que je l'ai dans ma pal mais j'ai eu peur que ça ne me plaise pas au niveau explication etc. Mais je me suis lancé et j'ai beaucoup aimée , j'ai l'impression d'avoir voyager un peu avec lui dans son sac. On se rend compte que derrière chaque grand homme il y a une femme et une famille car je pense que sans leur aide et soutien il n'irait pas si loin , c'est beau. C'est un défi de fou , être comme ça sur son trimaran voguer pendant des jours et des jours entre la peur ,la faim et la solitude cela doit être dur vraiment ça fait réfléchir. Ensuite la forêt amazonienne , la fatigue les bestioles les morsures mais je suis si administrative c'est dingue d'avoir autant de mental pour continuer. Et les armes ,les militaires, se caché , le risque de mourir etc tous ce...
    Lire la suite
    En lire moins
  • gmaurice37 18/11/2023
    Magnifique livre. Du début à la fin de cette épopée, Mike Horn nous permet de revivre avec lui son aventure époustouflante. Que l'on soit fan ou non du personnage, le parcours est tout simplement indescriptible. A conseiller pour tout amateur d'aventure.
  • fredloron 16/08/2023
    Mike Horn est un aventurier hors pair. Son récit est juste époustouflant. Nous voyageons tout au long de son périple. Personnellement, j'ai pris beaucoup de plaisir. Je recommande ce livre pour tous les lecteurs qui aiment voyager et découvrir différentes cultures
  • RicardQ 23/07/2023
    Bien, donne envie de voyager. Qques éléments un peu répétitifs dans sa manière de gérer/aborder les choses. Et qques éléments qui semblent un peu exagérés, notamment quand on s’y connaît en voile. Mais bien ecrit, se lit vite et est source d’inspiration.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.