Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266211475
Code sériel : 14614
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Le Bonheur selon Confucius

Petit manuel de sagesse universelle

Philippe DELAMARE (Traducteur), Alexis Lavis (Préface)
Collection : Évolution
Date de parution : 08/11/2012

Confucius, plus moderne que jamais ! Les « entretiens » de Confucius sont nés il y a 2 500 ans et font partie de ces trésors de sagesse que l'humanité ne cesse de redécouvrir pour son plus grand bonheur. Pour révéler toute l'actualité de ces écrits ancestraux, un regard neuf...

Confucius, plus moderne que jamais ! Les « entretiens » de Confucius sont nés il y a 2 500 ans et font partie de ces trésors de sagesse que l'humanité ne cesse de redécouvrir pour son plus grand bonheur. Pour révéler toute l'actualité de ces écrits ancestraux, un regard neuf est parfois nécessaire. C'est ce que nous propose Yu Dan, qui revisite les enseignements d'hier, pour nous aider à mieux vivre aujourd'hui.

« Une écriture alerte pour un livre lumineux. »
Psychologies

Yu DAN est diplômée de littérature chinoise ancienne, professeur d’études médiatiques à l’École normale de Pékin et consultante pour des sociétés de production. Elle a conquis une soudaine célébrité en présentant Yu Dan’s Insights into the Analects (Un aperçu des entretiens de Confucius par Yu Dan), la série télévisée qui a inspiré ce livre.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266211475
Code sériel : 14614
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une écriture alerte pour un livre lumineux. » Psychologies Magazine

« Une pensée qui n'a rien perdu de son acuité dans notre monde matérialiste. » Pédagogies Magazine

« Un livre limpide, direct et accessible à tous : Le Bonheur selon Confucius. À mille lieues des cours universitaires, il remet les grands principes du philosophe au goût du jour et les adapte à notre époque. » Sophie Lacoste, TV Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • glegat Posté le 22 Octobre 2019
    La chine est une île-continent. Un lieu difficile d'accès, mystérieux, à part. Son histoire ne peut pas être facilement résumée. La Chine est le pays de la démesure, le plus grand, le plus peuplé, berceau de l'une des civilisations les plus anciennes. #8195;On doit à la Chine l'invention du papier, de la poudre de la porcelaine, de la boussole, du billet de banque. L'imprimerie était connue des Chinois dès le VIIIe siècle bien avant Gutenberg qui ne fit que perfectionner l'invention. La première encyclopédie chinoise qui nécessita 22 ans de travail à Feng Dao fut imprimée dès 953. La plus grande encyclopédie du monde est une compilation chinoise des connaissances de l'époque, rédigée sur ordre de l'empereur Yongle de la Dynastie Ming à compter de 1403. Elle comptait à l'origine près de 23 000 rouleaux manuscrits. Diderot et d'Alembert tenteront la même aventure près de quatre cent ans plus tard. La Grande Muraille édifiée entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour défendre la frontière nord de la Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse (6700 km de mur de 6 à 7... La chine est une île-continent. Un lieu difficile d'accès, mystérieux, à part. Son histoire ne peut pas être facilement résumée. La Chine est le pays de la démesure, le plus grand, le plus peuplé, berceau de l'une des civilisations les plus anciennes. #8195;On doit à la Chine l'invention du papier, de la poudre de la porcelaine, de la boussole, du billet de banque. L'imprimerie était connue des Chinois dès le VIIIe siècle bien avant Gutenberg qui ne fit que perfectionner l'invention. La première encyclopédie chinoise qui nécessita 22 ans de travail à Feng Dao fut imprimée dès 953. La plus grande encyclopédie du monde est une compilation chinoise des connaissances de l'époque, rédigée sur ordre de l'empereur Yongle de la Dynastie Ming à compter de 1403. Elle comptait à l'origine près de 23 000 rouleaux manuscrits. Diderot et d'Alembert tenteront la même aventure près de quatre cent ans plus tard. La Grande Muraille édifiée entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour défendre la frontière nord de la Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse (6700 km de mur de 6 à 7 m de hauteur). La muraille s'étend en fait sur près de 9000 km compte tenu des barrières naturelles constituées par les montagnes et les rivières. #8195;L'écriture chinoise est la plus ancienne des écritures en usage aujourd'hui. Elle nécessite 7 ans d'apprentissage aux écoliers chinois contre un an pour les enfants des pays européens par exemple. Mais la Chine est aussi le pays de la sagesse de Confucius et de Lao Tseu. #8195;Confucius est né en l'an 551 avant Jésus-Christ. Il est à l'origine d'une doctrine à la frontière de la philosophie et de la religion. Il connut une vie de fonctionnaire et de maître à la tête d'une école, voyagea à travers toute la Chine de son époque. Son enseignement a marqué à jamais toutes les générations qui ont suivi jusqu'à nos jours. Sa philosophie a connu quelques vicissitudes notamment après la Première Guerre mondiale ou des intellectuels réformateurs ont jugé le confucianisme inadapté aux enjeux de la société nouvelle qui prônait la rénovation. Cette mise à l'index s'est poursuivie durant la période maoïste. Mais à partir des années 1980 le confucianisme connaît un regain d'intérêt et reprend toute sa place dans la société chinoise. #8195;Sa doctrine morale peut se résumer simplement d'après Ernst Gombrich (brève histoire du monde) : Confucius disait "je crois à l'ancien temps et je l'aime", ce qui signifiait qu'il croyait au bon sens et au bien-fondé des us et coutumes transmis depuis des siècles. Son enseignement n'avait d'autre ambition que de les rappeler inlassablement pour en perpétuer le souvenir et pour que les hommes continuent de les respecter. Il suffisait, selon lui, de se conformer à ces règles pour que tout devienne plus simple...Il considérait que tous les hommes naissent bons et raisonnables, que cette bonté et ce bon sens résident au fond d'eux-mêmes...". #8195;Comme Socrate et comme Boudha Confucius n'a rien écrit, ce sont ses élèves qui ont noté ses cours. C'est l'empereur Wudi de la dynastie Han qui imposa l'école philosophique de Confucius, quatre siècles après sa naissance, inaugurant ainsi le rôle capital que la pensée de ce maître spirituel allait jouer en Chine. L'essentiel de sa doctrine est recueilli dans les "quatre livres" qui constituent en quelque sorte la bible du confucianisme (titre qui rappelle d'ailleurs les quatre évangiles). Yu Dan, l'auteure de "Le bonheur selon Confucius" fait une relecture moderne et lumineuse de ces textes pour les rendre encore plus compréhensibles. Ce petit livre, qui a obtenu un tirage exceptionnel de plus de dix millions d'exemplaires en Chine, nous présente l'enseignement de Confucius sous la forme de fables millénaires et de contes riches de sens (je vous recommande en particulier la fable du maître de thé page 79, la fable de la jeune fille page 68 et la fable du tailleur page 101). On y trouve des citations de Confucius, mais aussi d'autres penseurs en harmonie avec les textes du maître. "Ne pleurez jamais d'avoir perdu le soleil; les larmes vous empêcheraient de voir les étoiles" TAGORE poète indien (1861-1941) "Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasse" Confucius (On retrouve cette règle d'or dans de nombreux textes antérieurs à Confucius, notamment dans la Bible Tobie 4:15). "Etudier sans réfléchir est une occupation vaine, réfléchir sans étudier est dangereux". Confucius "Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour". Confucius Enfin, lorsque l'on étudie les paroles des sages de l'antiquité, on trouve de nombreuses pensées qui s'accordent miraculeusement bien à notre époque : Pour Confucius il y a une condition essentielle pour qu'un pays vive en paix avec un gouvernement stable : il faut que le peuple ait confiance en ses dirigeants. Je terminerais par une citation de Confucius qui n'est pas dans le livre de Yu Dan : "Ce qui est profitable à une nation, ce ne sont pas les richesse, c'est la justice" Confucius. Des pens#279;es que les hommes politiques de notre époque devraient méditer. Le bonheur selon Confucius petit manuel de sagesse universelle, auteure : Yu Dan, Belfond 2009, ISBN 9782714445414 Biblographie : Brève histoire du monde, Ernst Gombrich, Hazan 2005 Petite histoire de la Chine, Xavier Walter, Eyrolles pratique 2007 Phares 24 destins, Jacques Attali, Fayard 2010 Sagesse du Confucianisme (les Quatres Livres de philosophie morale et politique de la Chine), France Loisirs 1995.
    Lire la suite
    En lire moins
  • glegat Posté le 22 Octobre 2019
    La chine est une île-continent. Un lieu difficile d'accès, mystérieux, à part. Son histoire ne peut pas être facilement résumée. La Chine est le pays de la démesure, le plus grand, le plus peuplé, berceau de l'une des civilisations les plus anciennes. #8195;On doit à la Chine l'invention du papier, de la poudre de la porcelaine, de la boussole, du billet de banque. L'imprimerie était connue des Chinois dès le VIIIe siècle bien avant Gutenberg qui ne fit que perfectionner l'invention. La première encyclopédie chinoise qui nécessita 22 ans de travail à Feng Dao fut imprimée dès 953. La plus grande encyclopédie du monde est une compilation chinoise des connaissances de l'époque, rédigée sur ordre de l'empereur Yongle de la Dynastie Ming à compter de 1403. Elle comptait à l'origine près de 23 000 rouleaux manuscrits. Diderot et d'Alembert tenteront la même aventure près de quatre cent ans plus tard. La Grande Muraille édifiée entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour défendre la frontière nord de la Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse (6700 km de mur de 6 à 7... La chine est une île-continent. Un lieu difficile d'accès, mystérieux, à part. Son histoire ne peut pas être facilement résumée. La Chine est le pays de la démesure, le plus grand, le plus peuplé, berceau de l'une des civilisations les plus anciennes. #8195;On doit à la Chine l'invention du papier, de la poudre de la porcelaine, de la boussole, du billet de banque. L'imprimerie était connue des Chinois dès le VIIIe siècle bien avant Gutenberg qui ne fit que perfectionner l'invention. La première encyclopédie chinoise qui nécessita 22 ans de travail à Feng Dao fut imprimée dès 953. La plus grande encyclopédie du monde est une compilation chinoise des connaissances de l'époque, rédigée sur ordre de l'empereur Yongle de la Dynastie Ming à compter de 1403. Elle comptait à l'origine près de 23 000 rouleaux manuscrits. Diderot et d'Alembert tenteront la même aventure près de quatre cent ans plus tard. La Grande Muraille édifiée entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour défendre la frontière nord de la Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse (6700 km de mur de 6 à 7 m de hauteur). La muraille s'étend en fait sur près de 9000 km compte tenu des barrières naturelles constituées par les montagnes et les rivières. #8195;L'écriture chinoise est la plus ancienne des écritures en usage aujourd'hui. Elle nécessite 7 ans d'apprentissage aux écoliers chinois contre un an pour les enfants des pays européens par exemple. Mais la Chine est aussi le pays de la sagesse de Confucius et de Lao Tseu. #8195;Confucius est né en l'an 551 avant Jésus-Christ. Il est à l'origine d'une doctrine à la frontière de la philosophie et de la religion. Il connut une vie de fonctionnaire et de maître à la tête d'une école, voyagea à travers toute la Chine de son époque. Son enseignement a marqué à jamais toutes les générations qui ont suivi jusqu'à nos jours. Sa philosophie a connu quelques vicissitudes notamment après la Première Guerre mondiale ou des intellectuels réformateurs ont jugé le confucianisme inadapté aux enjeux de la société nouvelle qui prônait la rénovation. Cette mise à l'index s'est poursuivie durant la période maoïste. Mais à partir des années 1980 le confucianisme connaît un regain d'intérêt et reprend toute sa place dans la société chinoise. #8195;Sa doctrine morale peut se résumer simplement d'après Ernst Gombrich (brève histoire du monde) : Confucius disait "je crois à l'ancien temps et je l'aime", ce qui signifiait qu'il croyait au bon sens et au bien-fondé des us et coutumes transmis depuis des siècles. Son enseignement n'avait d'autre ambition que de les rappeler inlassablement pour en perpétuer le souvenir et pour que les hommes continuent de les respecter. Il suffisait, selon lui, de se conformer à ces règles pour que tout devienne plus simple...Il considérait que tous les hommes naissent bons et raisonnables, que cette bonté et ce bon sens résident au fond d'eux-mêmes...". #8195;Comme Socrate et comme Boudha Confucius n'a rien écrit, ce sont ses élèves qui ont noté ses cours. C'est l'empereur Wudi de la dynastie Han qui imposa l'école philosophique de Confucius, quatre siècles après sa naissance, inaugurant ainsi le rôle capital que la pensée de ce maître spirituel allait jouer en Chine. L'essentiel de sa doctrine est recueilli dans les "quatre livres" qui constituent en quelque sorte la bible du confucianisme (titre qui rappelle d'ailleurs les quatre évangiles). Yu Dan, l'auteure de "Le bonheur selon Confucius" fait une relecture moderne et lumineuse de ces textes pour les rendre encore plus compréhensibles. Ce petit livre, qui a obtenu un tirage exceptionnel de plus de dix millions d'exemplaires en Chine, nous présente l'enseignement de Confucius sous la forme de fables millénaires et de contes riches de sens (je vous recommande en particulier la fable du maître de thé page 79, la fable de la jeune fille page 68 et la fable du tailleur page 101). On y trouve des citations de Confucius, mais aussi d'autres penseurs en harmonie avec les textes du maître. "Ne pleurez jamais d'avoir perdu le soleil; les larmes vous empêcheraient de voir les étoiles" TAGORE poète indien (1861-1941) "Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasse" Confucius (On retrouve cette règle d'or dans de nombreux textes antérieurs à Confucius, notamment dans la Bible Tobie 4:15). "Etudier sans réfléchir est une occupation vaine, réfléchir sans étudier est dangereux". Confucius "Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour". Confucius Enfin, lorsque l'on étudie les paroles des sages de l'antiquité, on trouve de nombreuses pensées qui s'accordent miraculeusement bien à notre époque : Pour Confucius il y a une condition essentielle pour qu'un pays vive en paix avec un gouvernement stable : il faut que le peuple ait confiance en ses dirigeants. Je terminerais par une citation de Confucius qui n'est pas dans le livre de Yu Dan : "Ce qui est profitable à une nation, ce ne sont pas les richesse, c'est la justice" Confucius. Des pens#279;es que les hommes politiques de notre époque devraient méditer. Le bonheur selon Confucius petit manuel de sagesse universelle, auteure : Yu Dan, Belfond 2009, ISBN 9782714445414 Biblographie : Brève histoire du monde, Ernst Gombrich, Hazan 2005 Petite histoire de la Chine, Xavier Walter, Eyrolles pratique 2007 Phares 24 destins, Jacques Attali, Fayard 2010 Sagesse du Confucianisme (les Quatres Livres de philosophie morale et politique de la Chine), France Loisirs 1995.
    Lire la suite
    En lire moins
  • glegat Posté le 22 Octobre 2019
    La chine est une île-continent. Un lieu difficile d'accès, mystérieux, à part. Son histoire ne peut pas être facilement résumée. La Chine est le pays de la démesure, le plus grand, le plus peuplé, berceau de l'une des civilisations les plus anciennes. #8195;On doit à la Chine l'invention du papier, de la poudre de la porcelaine, de la boussole, du billet de banque. L'imprimerie était connue des Chinois dès le VIIIe siècle bien avant Gutenberg qui ne fit que perfectionner l'invention. La première encyclopédie chinoise qui nécessita 22 ans de travail à Feng Dao fut imprimée dès 953. La plus grande encyclopédie du monde est une compilation chinoise des connaissances de l'époque, rédigée sur ordre de l'empereur Yongle de la Dynastie Ming à compter de 1403. Elle comptait à l'origine près de 23 000 rouleaux manuscrits. Diderot et d'Alembert tenteront la même aventure près de quatre cent ans plus tard. La Grande Muraille édifiée entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour défendre la frontière nord de la Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse (6700 km de mur de 6 à 7... La chine est une île-continent. Un lieu difficile d'accès, mystérieux, à part. Son histoire ne peut pas être facilement résumée. La Chine est le pays de la démesure, le plus grand, le plus peuplé, berceau de l'une des civilisations les plus anciennes. #8195;On doit à la Chine l'invention du papier, de la poudre de la porcelaine, de la boussole, du billet de banque. L'imprimerie était connue des Chinois dès le VIIIe siècle bien avant Gutenberg qui ne fit que perfectionner l'invention. La première encyclopédie chinoise qui nécessita 22 ans de travail à Feng Dao fut imprimée dès 953. La plus grande encyclopédie du monde est une compilation chinoise des connaissances de l'époque, rédigée sur ordre de l'empereur Yongle de la Dynastie Ming à compter de 1403. Elle comptait à l'origine près de 23 000 rouleaux manuscrits. Diderot et d'Alembert tenteront la même aventure près de quatre cent ans plus tard. La Grande Muraille édifiée entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour défendre la frontière nord de la Chine est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse (6700 km de mur de 6 à 7 m de hauteur). La muraille s'étend en fait sur près de 9000 km compte tenu des barrières naturelles constituées par les montagnes et les rivières. #8195;L'écriture chinoise est la plus ancienne des écritures en usage aujourd'hui. Elle nécessite 7 ans d'apprentissage aux écoliers chinois contre un an pour les enfants des pays européens par exemple. Mais la Chine est aussi le pays de la sagesse de Confucius et de Lao Tseu. #8195;Confucius est né en l'an 551 avant Jésus-Christ. Il est à l'origine d'une doctrine à la frontière de la philosophie et de la religion. Il connut une vie de fonctionnaire et de maître à la tête d'une école, voyagea à travers toute la Chine de son époque. Son enseignement a marqué à jamais toutes les générations qui ont suivi jusqu'à nos jours. Sa philosophie a connu quelques vicissitudes notamment après la Première Guerre mondiale ou des intellectuels réformateurs ont jugé le confucianisme inadapté aux enjeux de la société nouvelle qui prônait la rénovation. Cette mise à l'index s'est poursuivie durant la période maoïste. Mais à partir des années 1980 le confucianisme connaît un regain d'intérêt et reprend toute sa place dans la société chinoise. #8195;Sa doctrine morale peut se résumer simplement d'après Ernst Gombrich (brève histoire du monde) : Confucius disait "je crois à l'ancien temps et je l'aime", ce qui signifiait qu'il croyait au bon sens et au bien-fondé des us et coutumes transmis depuis des siècles. Son enseignement n'avait d'autre ambition que de les rappeler inlassablement pour en perpétuer le souvenir et pour que les hommes continuent de les respecter. Il suffisait, selon lui, de se conformer à ces règles pour que tout devienne plus simple...Il considérait que tous les hommes naissent bons et raisonnables, que cette bonté et ce bon sens résident au fond d'eux-mêmes...". #8195;Comme Socrate et comme Boudha Confucius n'a rien écrit, ce sont ses élèves qui ont noté ses cours. C'est l'empereur Wudi de la dynastie Han qui imposa l'école philosophique de Confucius, quatre siècles après sa naissance, inaugurant ainsi le rôle capital que la pensée de ce maître spirituel allait jouer en Chine. L'essentiel de sa doctrine est recueilli dans les "quatre livres" qui constituent en quelque sorte la bible du confucianisme (titre qui rappelle d'ailleurs les quatre évangiles). Yu Dan, l'auteure de "Le bonheur selon Confucius" fait une relecture moderne et lumineuse de ces textes pour les rendre encore plus compréhensibles. Ce petit livre, qui a obtenu un tirage exceptionnel de plus de dix millions d'exemplaires en Chine, nous présente l'enseignement de Confucius sous la forme de fables millénaires et de contes riches de sens (je vous recommande en particulier la fable du maître de thé page 79, la fable de la jeune fille page 68 et la fable du tailleur page 101). On y trouve des citations de Confucius, mais aussi d'autres penseurs en harmonie avec les textes du maître. "Ne pleurez jamais d'avoir perdu le soleil; les larmes vous empêcheraient de voir les étoiles" TAGORE poète indien (1861-1941) "Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasse" Confucius (On retrouve cette règle d'or dans de nombreux textes antérieurs à Confucius, notamment dans la Bible Tobie 4:15). "Etudier sans réfléchir est une occupation vaine, réfléchir sans étudier est dangereux". Confucius "Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour". Confucius Enfin, lorsque l'on étudie les paroles des sages de l'antiquité, on trouve de nombreuses pensées qui s'accordent miraculeusement bien à notre époque : Pour Confucius il y a une condition essentielle pour qu'un pays vive en paix avec un gouvernement stable : il faut que le peuple ait confiance en ses dirigeants. Je terminerais par une citation de Confucius qui n'est pas dans le livre de Yu Dan : "Ce qui est profitable à une nation, ce ne sont pas les richesse, c'est la justice" Confucius. Des pens#279;es que les hommes politiques de notre époque devraient méditer. Le bonheur selon Confucius petit manuel de sagesse universelle, auteure : Yu Dan, Belfond 2009, ISBN 9782714445414 Biblographie : Brève histoire du monde, Ernst Gombrich, Hazan 2005 Petite histoire de la Chine, Xavier Walter, Eyrolles pratique 2007 Phares 24 destins, Jacques Attali, Fayard 2010 Sagesse du Confucianisme (les Quatres Livres de philosophie morale et politique de la Chine), France Loisirs 1995.
    Lire la suite
    En lire moins
  • steffiesbooks Posté le 6 Janvier 2019
    J'ai lu ce livre à un moment où j'avais besoin de réponse. il est et restera toujours mon livre de chevet. Un livre sur lequel je peux me reposer si je pense m'ecarter de mes valeurs. j'aime énormément ce livre.
  • steffiesbooks Posté le 6 Janvier 2019
    J'ai lu ce livre à un moment où j'avais besoin de réponse. il est et restera toujours mon livre de chevet. Un livre sur lequel je peux me reposer si je pense m'ecarter de mes valeurs. j'aime énormément ce livre.
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Ce que les sages nous apprennent du bonheur

    Dépoussiérer les anciens écrits des grands penseurs chinois pour les faire redécouvrir aux chinois et au monde, c’est le défi que s’est lancé Yu Dan, professeur à l’université de Pékin. Car selon elle,  Confucius et  Tchouang-tseu ont encore beaucoup à nous apprendre aujourd'hui, sur le bonheur et la vie, tout simplement ! En voici un aperçu.

    Lire l'article