Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266205269
Code sériel : 14487
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 1056
Format : 120 x 180 mm

Le livre des morts Tibétain

La grande libération par l'écoute dans les états intermédiaires

Philippe CORNU (Traducteur, Présentation), Matthieu RICARD (Préface)
Date de parution : 01/12/2011

Lu et encensé dans le monde entier, Le Livre des morts tibétain fait désormais partie du patrimoine littéraire de l’humanité.
Longtemps détourné de son sens véritable et présenté de façon fragmentaire, il est ici, pour la première fois, livré au public sous sa forme complète, directement traduit du tibétain et expliqué...

Lu et encensé dans le monde entier, Le Livre des morts tibétain fait désormais partie du patrimoine littéraire de l’humanité.
Longtemps détourné de son sens véritable et présenté de façon fragmentaire, il est ici, pour la première fois, livré au public sous sa forme complète, directement traduit du tibétain et expliqué dans son contexte originel. Composé par le grand maître Padmasambhava au VIIIe siècle, il traite des mystères les plus profonds de l’existence : le rêve, la méditation, le moment de la mort… Un livre de sagesse, traversé par le souffle de l’esprit qui n’a ni commencement, ni fin et pour qui la mort est un instant de vérité, de retour à la lumière fondamentale.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266205269
Code sériel : 14487
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 1056
Format : 120 x 180 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FredMartineau Posté le 31 Mai 2015
    J'ai trouvé intéressant d'appréhender leur façon d'aborder la mort, de découvrir le Bardo, cette étape intermédiaire de 49 jours durant laquelle l'âme choisit son chemin vers le prochain cycle. On y retrouve des concepts s'approchant de ceux de la religion chrétienne, que certains lamas définirent comme un bouddhisme imparfait. L'origine de la Trinité serait bien antérieure à l’emprunt chrétien, un exemple supplémentaire de l’absurdité de ceux revendiquant leur construction théologique comme des vérité irréfragables commencement de toute spiritualité...
  • karmon34 Posté le 11 Juin 2013
    Après la mort apparente, le défunt traverse le Chikai Bardo, au cours duquel il ne comprend pas qu’il est mort et se trouve dans un état proche du sommeil. La récitation de la première partie du livre est destinée à lui faire prendre conscience de son état, à lui épargner les regrets et à le préparer à la Libération finale, qui se manifeste comme la vision de la « Claire Lumière primordiale ». Si, mal préparé et apeurée il ne saisit pas cette occasion d’entrer dans le nirvana, le défunt se trouvera dans le Chonyid Bardo.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.