Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266289818
Code sériel : 433
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Le Mythe de la virilité

Collection : Agora
Date de parution : 21/02/2019
Et si, comme les femmes, les hommes étaient depuis toujours victimes du mythe de la virilité ? De la préhistoire à l’époque contemporaine, une passionnante histoire du féminin et du masculin qui réinterprète de façon originale le thème de la guerre des sexes.
Et si, comme les femmes, les hommes étaient depuis toujours victimes du mythe de la virilité ? Pour asseoir sa domination sur le sexe féminin, l'homme a, dès les origines de la civilisation, théorisé la hiérarchie des sexes en faisant de la supériorité mâle le fondement de l'ordre social, religieux... Et si, comme les femmes, les hommes étaient depuis toujours victimes du mythe de la virilité ? Pour asseoir sa domination sur le sexe féminin, l'homme a, dès les origines de la civilisation, théorisé la hiérarchie des sexes en faisant de la supériorité mâle le fondement de l'ordre social, religieux et sexuel. Un discours fondateur qui n'a pas seulement postulé l'infériorité essentielle de la femme, mais aussi celle de l'autre homme (l'étranger, le « sous-homme », le « pédéraste », « l'impuissant »...). Historiquement, ce mythe de la virilité a ainsi légitimé la minoration de la femme et l'oppression de l'homme par l'homme.
Depuis un siècle, ce modèle de la toute-puissance guerrière, politique et sexuelle est en pleine déconstruction, au point que certains esprits nostalgiques déplorent une « crise de la virilité ».
Cependant, si la virilité est aujourd'hui un mythe crépusculaire, il ne faut pas s'en alarmer, mais s'en réjouir. Car la réinvention actuelle des masculinités n'est pas seulement un progrès pour la cause des hommes, elle est l'avenir du féminisme.

« Une thèse aussi originale que saisissante. » Le Monde

« Un essai passionnant. » Télérama
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266289818
Code sériel : 433
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Ce livre qui questionne l'origine de la violence masculine est à lire d'urgence. Parce que les hommes ne sont pas tous des « porcs », parce que l'on élève des petits garçons et qu'on adore nos ados, parce qu'on aime les hommes d’amour et d'amitié. Une fois qu'on l’aura lu, on l'offrira aux plus grands avec un joli ruban. » Elle
« Un essai passionnant, qui célèbre le féminisme avec originalité. » Télérama
« Un livre vivace sur la question de la fabrication millenaire et de la crise contemporaine d'une certaine idée de la masculinité. » Les Inrockuptibles
« La philosophe Olivia Gazalé nous donne l'opportunité de prendre un peu de recul en disséquant ce qu'elle nomme le mythe de la virilité, cette construction culturelle par laquelle l'homme a assis sa supériorité sur la femme. » Le Matin Dimanche
« Au fil des pages, l'auteure déjoue les pièges de cette virilité qui enferme la part velue et poilue de l'humanité dans des stéréotypes toxiques. » Causette
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cdezingues Posté le 1 Septembre 2020
    Un essai qui se lit bien, mais qui reste assez "basique" si on a déjà des notions de féminisme. Je m'attendais à lire des choses révolutionnaires sur la masculinité, au final, je n'ai pas appris grand chose.
  • LauraBora Posté le 29 Août 2020
    Un essai qui apporte des points de vue très intéressant sur la virilité, la place des sexes dans la société dans l'histoire. Une réflexion philosophique actuelle nécessaire.
  • Maghily Posté le 8 Juillet 2020
  • Lealla Posté le 25 Janvier 2020
    Très bien écrit, intelligent et passionnant !
  • sev95110 Posté le 23 Août 2019
    Au commencement était le féminin...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !