Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266322768
Code sériel : 18522
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Le Parfum de l'exil
Date de parution : 21/04/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Le Parfum de l'exil

Date de parution : 21/04/2022
Entre Beyrouth et Paris, une bouleversante saga familiale sur fond de génocide arménien.
« Là où s’épanouit le jasmin se trouve la première clé. »
Tel est le dernier message laissé à Taline par Nona, sa grand-mère qui l’a élevée. Celle qui lui a appris à reconnaître...
« Là où s’épanouit le jasmin se trouve la première clé. »
Tel est le dernier message laissé à Taline par Nona, sa grand-mère qui l’a élevée. Celle qui lui a appris à reconnaître tout un univers subtil d’odeurs et à les associer. Celle qui l’a laissée seule, désormais, à la tête de l’entreprise familiale de...
« Là où s’épanouit le jasmin se trouve la première clé. »
Tel est le dernier message laissé à Taline par Nona, sa grand-mère qui l’a élevée. Celle qui lui a appris à reconnaître tout un univers subtil d’odeurs et à les associer. Celle qui l’a laissée seule, désormais, à la tête de l’entreprise familiale de parfums.
Sous le massif de jasmin du jardin, Taline découvre un carnet rédigé par Louise, son arrière- grand-mère. Page après page défile tout un pan de son histoire familiale : le génocide arménien, la peur, l’exil, mais aussi l’espoir et la renaissance. En explorant les secrets du passé, Taline espère se libérer des cauchemars qui la hantent pour enfin vivre sa propre vie...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266322768
Code sériel : 18522
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Poignant, renversant, sublime ! »
Fnac Grenoble - Grand Place

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • juliejc77 Posté le 27 Mars 2022
    C'est un roman magnifique que j'ai découvert. Une lecture passionnante. J'ai adoré plonger dans le monde et dans l' histoire de Taline, Nona et Louise. L'auteure nous livre ici un récit poignant, bouleversant qui met en avant la transmission des traumatismes de générations en générations. Je me suis vite laissée emportée par cette plume poétique, des personnages attachants et poignants. Ce roman est fort, puissant, dur parfois tant les descriptions sont précises et imagées. C'est une lecture dont on ne ressort pas indemne. J'ai appris beaucoup de choses sur le génocide arménien. C'est ici un bel hommage à tout un peuple meurtri. Ce récit m'a émue, chamboulée. Les mots sont forts, précis et justes. L'écriture est magnifique, douce, toute en sensibilité et pleine d'émotions. Ondine Khayat maîtrise parfaitement les mots. Cette histoire c'est aussi un voyage olfactif fait de parfums, de senteurs. Des odeurs que l'on pourrait presque sentir rien qu'en lisant. Quitter ces personnages n'a pas été facile et je pense que je ne vais pas les oublier. Ce livre est un merveilleux coup de cœur que je vous conseille vivement de lire
  • AngyeCha Posté le 25 Janvier 2022
    Préparez vous pour un voyage olfactif puissant, terrifiant et captivant ! Je rencontre Louise, une petite fille qui me marquera pour longtemps. Une petite poétesse qui me charme dès les premières lignes par sa candeur et son irrémédiable envie de Vivre avec un grand V. Mais une petite fille que la vie va écorcher vive, va dévaster. Louise va vivre l’horreur, l’impensable. Elle ne se remettra jamais de tout ce qu’elle va vivre, parce qu’aucune petite fille ne peut se remettre d’un tel chaos ! Ondine Khayat nous livre un hommage saisissant sur le génocide arménien, écrit avec une plume poétique et délicate. Et c’est fou parce que c’est beau et terrifiant, c’est puissant ! Un hommage vibrant à l’héritage, génétique ou culturelle. Heureusement que c’est un livre à double temporalité, car les retours dans le présent vont vous permettre de souffler un peu, et de tomber aussi sous le charme de Taline, jeune femme qui va devoir affronter les démons du passé… Il y a de nombreuses odeurs qui vont venir vous chatouiller le nez, un peu de safran, beaucoup de lavande, un peu de poèmes et beaucoup de résilience et des relations mères-filles qui ne sont pas toujours des évidences. Vous ne pourrez... Préparez vous pour un voyage olfactif puissant, terrifiant et captivant ! Je rencontre Louise, une petite fille qui me marquera pour longtemps. Une petite poétesse qui me charme dès les premières lignes par sa candeur et son irrémédiable envie de Vivre avec un grand V. Mais une petite fille que la vie va écorcher vive, va dévaster. Louise va vivre l’horreur, l’impensable. Elle ne se remettra jamais de tout ce qu’elle va vivre, parce qu’aucune petite fille ne peut se remettre d’un tel chaos ! Ondine Khayat nous livre un hommage saisissant sur le génocide arménien, écrit avec une plume poétique et délicate. Et c’est fou parce que c’est beau et terrifiant, c’est puissant ! Un hommage vibrant à l’héritage, génétique ou culturelle. Heureusement que c’est un livre à double temporalité, car les retours dans le présent vont vous permettre de souffler un peu, et de tomber aussi sous le charme de Taline, jeune femme qui va devoir affronter les démons du passé… Il y a de nombreuses odeurs qui vont venir vous chatouiller le nez, un peu de safran, beaucoup de lavande, un peu de poèmes et beaucoup de résilience et des relations mères-filles qui ne sont pas toujours des évidences. Vous ne pourrez pas sortir indemne d’une telle lecture, MAIS vous devez le lire, parce qu’il ne faut jamais oublier...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pihema Posté le 24 Janvier 2022
    une magnifique fresque romanesque entre création de parfum, histoire des arméniens opprimés au début du vingtième siècle, et une lignée de femmes et de mères. Nous suivons Taline, ébranlée par la mort de sa grand-mère qui l’a élevée et dont elle était très proche. Celle ci va lui permettre de remonter le cours de l’histoire familiale sous forme d’une chasse au trésor. Ce sera l’occasion pour Taline de s’interroger sur ses racines, la portée de cet héritage, mais aussi sur la femme qu’elle souhaite être à présent. C’est beau, romanesque, le contexte historique est très bien décrit, et ces pages constituent un véritable voyage en Arménie, en Syrie et au Liban.
  • Les_lectures_de_kathy Posté le 11 Janvier 2022
    💛 Un roman bouleversant 💛 Une histoire e#769;voquant une pe#769;riode sombre de l'histoire, le ge#769;nocide arme#769;nien. C'est un sujet trop peu e#769;voque#769; en litte#769;rature et pourtant si important pour lequel nous avons un devoir de me#769;moire. Ondine nous partage l'histoire de Taline et de ses ance#770;tres (le ge#769;nocide, l'exil, la reconstruction ...) ainsi que les racines de l'he#769;ritage familial dans le milieu du parfum et le cheminement de celui-ci a#768; travers les ge#769;ne#769;rations. Elle y e#769;voque ainsi un peu de son histoire familiale personnelle a#768; travers ces lignes. Dans ce re#769;cit alternant passe#769; et pre#769;sent, Taline va de#769;couvrir les cahiers de sa grand-me#768;re de#769;ce#769;de#769;e qui e#769;voque la vie de Louise (son arrie#768;re-grand-me#768;re). Elle se plonge alors dans la lecture de ces cahiers. Taline y de#769;couvrira les horreurs ve#769;cues lors du ge#769;nocide, les secrets de famille, les traumatismes ... Cette lecture laissera une trace impe#769;rissable dans la vie de Taline et aura des conse#769;quences sur les choix de sa vie actuelle. Ondine nous livre ici un re#769;cit captivant porteur d’espoir et de courage. Un roman puissant qui vous marquera sans aucun doute . Une e#769;criture aussi e#769;loquente que poe#769;tique.
  • Les_lectures_de_maman_plume Posté le 7 Janvier 2022
    Comment se reconstruire quand on a tout perdu ? Comment encore croire à la vie quand cette dernière nous a tout pris ? Comment croire encore en l'Homme quand ce dernier nous a fait subir les pires humiliations, les pires atrocités ? Le peuple Arménien a subi l'innommable, il a été humilié, violenté, détruit, contraint à l'exil. Ce génocide, on n'en parle pas assez et il est pourtant ô combien important de se rappeler de ne pas oublier. Merci Ondine Khayat pour avoir mis en lumière cette période sombre du peuple Arménien. À la mort de sa grand-mère, Taline, jeune nez, reçoit 3 carnets qui lui permettront de mieux comprendre d'où elle vient. À travers ces carnets, nous faisons connaissance avec la jeune et lumineuse Louise et de sa famille. Nous suivons les premières années de sa vie baignées jusqu'à lors dans une quiétude et un bonheur sans faille. Tout bascule avec l'arrivée du parti Jeune-turc au pouvoir. Louise va alors vivre des atrocités : elle va perdre le personnes qui comptent le plus pour elle, voir des massacres, être contraint de fuir son pays avec sa petite sœur dans d'atroces conditions, subir des violences, l'humiliation. Elle va alors devoir se forger un... Comment se reconstruire quand on a tout perdu ? Comment encore croire à la vie quand cette dernière nous a tout pris ? Comment croire encore en l'Homme quand ce dernier nous a fait subir les pires humiliations, les pires atrocités ? Le peuple Arménien a subi l'innommable, il a été humilié, violenté, détruit, contraint à l'exil. Ce génocide, on n'en parle pas assez et il est pourtant ô combien important de se rappeler de ne pas oublier. Merci Ondine Khayat pour avoir mis en lumière cette période sombre du peuple Arménien. À la mort de sa grand-mère, Taline, jeune nez, reçoit 3 carnets qui lui permettront de mieux comprendre d'où elle vient. À travers ces carnets, nous faisons connaissance avec la jeune et lumineuse Louise et de sa famille. Nous suivons les premières années de sa vie baignées jusqu'à lors dans une quiétude et un bonheur sans faille. Tout bascule avec l'arrivée du parti Jeune-turc au pouvoir. Louise va alors vivre des atrocités : elle va perdre le personnes qui comptent le plus pour elle, voir des massacres, être contraint de fuir son pays avec sa petite sœur dans d'atroces conditions, subir des violences, l'humiliation. Elle va alors devoir se forger un caractère fort pour survivre à cet enfer. À partir de cet instant elle ne sera jamais la petite poétesse de Marache, solaire et joyeuse. Chaque fois qu'elle entrevoit la lumière, un violent orage s'abat de nouveau sur elle et l'enfonce encore plus loin dans les méandres de la tristesse. Tous ces horribles événements l'ont marqué au fer blanc dans sa vie de femme mais aussi dans sa vie de mère. Ces événements vont également se répercuter sur plusieurs générations car ils marquent l'âme. Je tiens à souligner le talent incontestable de l'auteure. Sa plume est magnifique, touchante, percutante tout en étant si poétique et d'une justesse incroyable. Si Louise est la petite poétesse de Marache Ondine Khayat est la poétesse de Charleston sans l'ombre d'un doute. Ce récit m'a bousculé, percuté. J'ai été émue aux larmes, heurtée, révoltée. Mon cœur s'est serré à de nombreuses reprises, j'ai eu envie de hurler ma colère, de tendre la main à ces pauvres arméniens meurtris, mutilés. Malgré tout, ce roman devrait être lu par le plus grand nombre pour en apprendre davantage sur ce drame trop peu abordé à mon goût. Un roman qui nous entraîne dans un voyage olfactif où le parfum de la vie prend malgré tout le dessus sur celui de la mort. Ne passez pas à côté de ce joyau !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.