Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266297394
Code sériel : 17653
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Le Pensionnat des innocentes

Valérie BOURGEOIS (Traducteur)
Date de parution : 12/11/2020
Avant de mourir, Teresa Wyatt a juste eu le temps de croiser le regard de son agresseur et de le reconnaître. Mais aussi de comprendre qu’il était trop tard… Pour elle, mais aussi pour ses amis, les cinq du pacte de Crestwood, liés par un secret. Un sombre secret que... Avant de mourir, Teresa Wyatt a juste eu le temps de croiser le regard de son agresseur et de le reconnaître. Mais aussi de comprendre qu’il était trop tard… Pour elle, mais aussi pour ses amis, les cinq du pacte de Crestwood, liés par un secret. Un sombre secret que l’inspectrice Kim Stone va devoir déterrer pour rendre justice aux innocentes oubliées. Bienvenue au Pays noir, dans une région engloutie par la désindustrialisation, le chômage et le charbon, là où tout n’est que poussière…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266297394
Code sériel : 17653
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L’empathie n’est peut-être pas bonne conseillère, mais elle constitue pour l'inspectrice une excellente stimulation pour mener cette enquête tambour battant, au mépris des règlements et des conventions. » Pascale Frey
Elle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ninaalu Posté le 14 Octobre 2021
    J'ai lu ce thriller dans le cadre du prix Nouvelles voix du polar organisé par les éditions Pocket. J'ai tout de suite été attirée par l'ambiance pensionnat, un lieu souvent utilisé dans les films d'horreur qui promet une ambiance bien sombre. Le côté pacte secret autour d'un meurtre, était certes peu original mais très efficace. Bref, tous les éléments étaient réunis pour une bonne lecture et ça a été le cas. Nous avons donc d'un côté des employés d'un pensionnat qui sont retrouvés assassinés de manière très particulière, et de l'autre des squelettes de jeune fille retrouvés ensevelies au pied de l'institution et découverts grâce à des fouilles. L'intrigue est bien menée, et dose très bien les différents rebondissements et le fait de nous balader entre plusieurs suspects. Le côté cold case se marie bien à l'intrigue archéologique. Le fait que les victimes soient des jeunes femmes abandonnées dans un pensionnat nous rend tout de suite très empathique avec leur destinée et on a envie que justice soit rendue. Les suspects quant à eux présentent un panel de vices en tout genre qui ne nous permet pas de nous ennuyer. Le suspense est là. Et tout ceci est saupoudré d'un peu... J'ai lu ce thriller dans le cadre du prix Nouvelles voix du polar organisé par les éditions Pocket. J'ai tout de suite été attirée par l'ambiance pensionnat, un lieu souvent utilisé dans les films d'horreur qui promet une ambiance bien sombre. Le côté pacte secret autour d'un meurtre, était certes peu original mais très efficace. Bref, tous les éléments étaient réunis pour une bonne lecture et ça a été le cas. Nous avons donc d'un côté des employés d'un pensionnat qui sont retrouvés assassinés de manière très particulière, et de l'autre des squelettes de jeune fille retrouvés ensevelies au pied de l'institution et découverts grâce à des fouilles. L'intrigue est bien menée, et dose très bien les différents rebondissements et le fait de nous balader entre plusieurs suspects. Le côté cold case se marie bien à l'intrigue archéologique. Le fait que les victimes soient des jeunes femmes abandonnées dans un pensionnat nous rend tout de suite très empathique avec leur destinée et on a envie que justice soit rendue. Les suspects quant à eux présentent un panel de vices en tout genre qui ne nous permet pas de nous ennuyer. Le suspense est là. Et tout ceci est saupoudré d'un peu d'humour britannique qui ne gâche rien. S'il y a une galerie de personnages diversifiée, le point noir pour moi de ce livre, qui a fait que je n'ai pas eu de coup de coeur c'est l'enquêtrice. Certains l'ont trouvé très originale, pour moi c'est tout l'inverse. Les grandes gueules et les abimés de la vie sont légion dans les littératures policières et j'ai trouvé que l'autrice en faisait un peu trop à ce niveau-là. C'est dommage, et comme c'est un personnage qui va revenir dans ses prochaines parutions, j'espère qu'elle va lui apporter plus de nuance. En tout cas même s'il a quelques défauts c'est un premier polar réussi !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aliceinwonderlivre Posté le 7 Octobre 2021
    Cette histoire se déroule dans un contexte lugubre: des choses terribles se sont passé dans un pensionnat de jeune fille. J'ai beaucoup aimé ce décor macabre et les détails horrifiant. L'inspectrice, Kim Stone, 'brut de décoffrage, est la mieux placée pour diriger cette enquête. Étant petite, elle a elle-même été envoyée dans des familles d' accueil. Les personnages sont attachant, bien que un peu cliché. L'enquête révèle les mystères doucement et on peut parfois deviner à l'avance ce qu'il va se passer. Même si il manque un peu d'action à mon goût, j'ai trouvé l'histoire très bien écrite.
  • Emysbook Posté le 27 Septembre 2021
    Le pensionnat des innocentes est un récit qui se dévore tellement il est addictif. On se retrouve plongé dans des secrets dans un milieu psychologique très intense. J’ai tout de suite adhéré au roman d’Angela Marsons, les personnes sont addictifs et entraînants. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. J’ai eu l’impression d’être moi-même inspectrice et de me mener ma petite enquête. Je comprends pourquoi ce roman a participé à un prix 2021. Il a de quoi nous embarquer et nous faire haleter grâce à son suspense. Plus les pages passaient plus j’avais envie de connaître le dénouement. Mais ne serait-ce pas votre cas si un pacte était scellé devant une tombe ? Et si quelqu’un revenait remuer tout ça ?
  • Booksambers Posté le 25 Septembre 2021
    L’autrice a écrit ici un thriller complexe, complètement casse tête. L’intrigue est addictive avec des personnages attachants. J’ai adoré l’enquêtrice Kim et son équipe, d’ailleurs j’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’un premier volet, et qu’on pourrait retrouver ces enquêteurs pour ma plus grande joie. J’ai beaucoup apprécié aussi les chapitres du point de vue du tueur avec les retour dans le passé, sans pour autant dévoiler son identité, ils apportent un vrai plus au lecteur. Une excellente lecture !
  • DesLivresEtMoi7 Posté le 15 Septembre 2021
    Pour son premier roman, l’autrice nous entraîne aux côtés d’une enquêtrice au caractère bien trempé à l’assaut d’un ancien Foyer dont les secrets et les cadavres remontent à la surface malgré son incendie il y a quelques années. A travers une intrigue fort prenante et très bien construite, l’autrice en profite pour nous dresser le triste bilan d’un système social défaillant et ses dérives, rendant le récit d’autant plus saisissant et intéressant mais aussi touchant car non dénué de sentiments. Un récit d’autant plus touchant qu’il est servi par une galerie de personnages fort bien croqués, dotés d’une personnalité finement travaillée. Mention spéciale pour notre héroïne qui peut nous paraître froide et distante en plus d’être caractérielle de prime abord, mais on lui découvre une personnalité plus sensible tandis qu’on apprend à la connaître, ce qui la rend particulièrement plaisante et intéressante à suivre, dans cet opus et même plus puisqu’il s’agit du premier tome de ce qui pourrait être une série ! Le style est vif et efficace, la plume est fluide et agréable, l’intrigue est rythmée par des chapitres courts, nous offrant dès lors un très bon moment de lecture empreint de suspense et d’émotions.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.