Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266297394
Code sériel : 17653
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm
Le Pensionnat des innocentes
Valérie Bourgeois (traduit par)
Date de parution : 12/11/2020
Éditeurs :
Pocket

Le Pensionnat des innocentes

Valérie Bourgeois (traduit par)
Date de parution : 12/11/2020
Avant de mourir, Teresa Wyatt a juste eu le temps de croiser le regard de son agresseur et de le reconnaître. Mais aussi de comprendre qu’il était trop tard… Pour... Avant de mourir, Teresa Wyatt a juste eu le temps de croiser le regard de son agresseur et de le reconnaître. Mais aussi de comprendre qu’il était trop tard… Pour elle, mais aussi pour ses amis, les cinq du pacte de Crestwood, liés par un secret. Un sombre secret que... Avant de mourir, Teresa Wyatt a juste eu le temps de croiser le regard de son agresseur et de le reconnaître. Mais aussi de comprendre qu’il était trop tard… Pour elle, mais aussi pour ses amis, les cinq du pacte de Crestwood, liés par un secret. Un sombre secret que l’inspectrice Kim Stone va devoir déterrer pour rendre justice aux innocentes oubliées. Bienvenue au Pays noir, dans une région engloutie par la désindustrialisation, le chômage et le charbon, là où tout n’est que poussière…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266297394
Code sériel : 17653
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L’empathie n’est peut-être pas bonne conseillère, mais elle constitue pour l'inspectrice une excellente stimulation pour mener cette enquête tambour battant, au mépris des règlements et des conventions. » Pascale Frey
Elle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lilyslibrary Posté le 9 Mars 2022
    L’enquête policière est menée par une inspectrice Kim Stone et son coéquipier Bryant. J’ai vraiment beaucoup apprécié Kim avec son caractère bien tempéré et son acharnement à faire éclater la vérité au grand jour ainsi qu’à envoyer le coupable en prison. Bryant, lui était plutôt calme, tout l’opposé de Kim. Un duo qui fonctionne parfaitement. L’intrigue est haletante, on passe de rebondissements en rebondissements. Les faits sont révélés petit à petit au fil de l’enquête. Ça devient addictif. Cependant, je trouve que la fin aurait pu être plus subtile et percutante. Je m’attendais à être davantage surprise, un peu comme dans les thrillers de Karine Giebel. Cela reste une très bonne lecture.
  • Caroligraphie Posté le 7 Mars 2022
    Je n’ai pas du tout été déçue par la lecture de ce livre. Il s’agit d’un très bon premier roman pour Angela Marsons. Il me semble que nous devrions retrouver le personnage principal, Kim Stone, pour une prochaine enquête [après vérification, il existe déjà d’autres romans mettant en scène Kim mais ils ne sont pas encore traduits en français]. Je vous avoue que j’attends avec impatience de pouvoir lire un autre thriller de cette auteure. L’histoire se lit facilement, une fois le livre ouvert, j’ai eu du mal à le reposer avant de l’avoir terminé tellement j’ai été captivée par le récit. On a envie de découvrir le(s) coupable(s) et surtout d’en apprendre plus concernant les secrets de Crestwood. On devine que des choses horribles s’y sont produites, et au cours du récit, il n’y a pas de détails « gore » inutiles. Assez rapidement, je pensais avoir compris ce qu’il s’était passé, mais j’avais tout faux et les multiples rebondissements m’ont tenue en haleine jusqu’au bout. Ce n’est qu’à la fin que tout a été révélé, ce qui est, pour moi, gage d’un bon polar. J’ai trouvé que les personnages étaient tous attachants à leur manière. J’ai été très touchée par Lucy... Je n’ai pas du tout été déçue par la lecture de ce livre. Il s’agit d’un très bon premier roman pour Angela Marsons. Il me semble que nous devrions retrouver le personnage principal, Kim Stone, pour une prochaine enquête [après vérification, il existe déjà d’autres romans mettant en scène Kim mais ils ne sont pas encore traduits en français]. Je vous avoue que j’attends avec impatience de pouvoir lire un autre thriller de cette auteure. L’histoire se lit facilement, une fois le livre ouvert, j’ai eu du mal à le reposer avant de l’avoir terminé tellement j’ai été captivée par le récit. On a envie de découvrir le(s) coupable(s) et surtout d’en apprendre plus concernant les secrets de Crestwood. On devine que des choses horribles s’y sont produites, et au cours du récit, il n’y a pas de détails « gore » inutiles. Assez rapidement, je pensais avoir compris ce qu’il s’était passé, mais j’avais tout faux et les multiples rebondissements m’ont tenue en haleine jusqu’au bout. Ce n’est qu’à la fin que tout a été révélé, ce qui est, pour moi, gage d’un bon polar. J’ai trouvé que les personnages étaient tous attachants à leur manière. J’ai été très touchée par Lucy (la jeune fille handicapée), mais j’ai également beaucoup apprécié le collègue de Kim : Bryant. D’ailleurs en parlant de Kim Stone, si au début du livre je ne l’aimais pas trop, au fur et à mesure que j’en ai appris plus sur elle et sa propre histoire, j’ai fini par m’attacher à son personnage que j’ai vraiment envie de retrouver rapidement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • iris29 Posté le 7 Mars 2022
    Premier tome qui met en scéne une inspectrice froide, mais efficace , trente-quatre ans, célibataire, sans enfant et pour cause... Signe particulier : elle a été victime (c'est un faible mot...) de maltraitances , enfant, par sa mère, et s'est retrouvée ballotée de foyers en familles d'accueil à partir de ses six ans, ce qui lui a forgé ce caractère... Mais pour le coup, à la tête d'une petite brigade , elle doit résoudre le meurtre d'une ancienne directrice de foyer pour filles qui est retrouvée noyée dans sa baignoire. Au même moment, des fouilles archéologiques non loin de ce foyer (désormais fermé), mettent à jour les restes d'une adolescente. Il est facile de relier les deux événements et Kim Stone va se lancer sur ces deux enquêtes , la "cold" et la récente, avec l'appétit d'un chien de combat qui n'aurait pas mangé depuis une semaine... Kim est une flic qui ne lâche rien... mais qui a bon coeur, on le verra à la fin. C'est intéressant de créer un personnage de flic avec une telle enfance, elle ressent, comprend, et voit des choses que ses collégues ne voient pas. L'enfance dans tous ses états, pourrait être le titre de... Premier tome qui met en scéne une inspectrice froide, mais efficace , trente-quatre ans, célibataire, sans enfant et pour cause... Signe particulier : elle a été victime (c'est un faible mot...) de maltraitances , enfant, par sa mère, et s'est retrouvée ballotée de foyers en familles d'accueil à partir de ses six ans, ce qui lui a forgé ce caractère... Mais pour le coup, à la tête d'une petite brigade , elle doit résoudre le meurtre d'une ancienne directrice de foyer pour filles qui est retrouvée noyée dans sa baignoire. Au même moment, des fouilles archéologiques non loin de ce foyer (désormais fermé), mettent à jour les restes d'une adolescente. Il est facile de relier les deux événements et Kim Stone va se lancer sur ces deux enquêtes , la "cold" et la récente, avec l'appétit d'un chien de combat qui n'aurait pas mangé depuis une semaine... Kim est une flic qui ne lâche rien... mais qui a bon coeur, on le verra à la fin. C'est intéressant de créer un personnage de flic avec une telle enfance, elle ressent, comprend, et voit des choses que ses collégues ne voient pas. L'enfance dans tous ses états, pourrait être le titre de ce roman... Ce sujet ( l'enfance maltraitée) a l'air d'être le cheval de bataille de l'auteur, j'ai commencé le deuxième ( Nos Monstres ) et Kim Stone y bosse dans le service consacré aux sévices à enfant, Cela en fait une série policière intéressante, si on s'accroche au niveau sensibilité et empathie, parce que les cas exposés sont assez durs à supporter, même si l'auteur traite cela avec beaucoup de sobriété,( mais quand même on imagine...). Efficace, même si je ne me suis pas attachée encore aux personnages, premièrement parce que le coup de la froideur , du personnage seul , avec qui personne n'arrive à communiquer , d'autres auteurs l'ont déjà fait ( voir E Salander...) - Kim Stone étant un peu un "hérisson avec pleins de piquants", seuls les enfants lui fond fendre la carapace. J'ai enchainé direct sur Nos Monstres ( et j'ai réussi à dormir cette nuit, merci ! )
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alexmotamots Posté le 3 Mars 2022
    Un roman policier classique moderne. Très anglais mais sans beaucoup de tasses de thé, l'enquêtrice est plutôt adepte de motos grosses cylindrées. Une lecture intéressante car l'enquête parle des filles abandonnées : comment elles grandissent ; quelle est la part du déterminisme social ; panorama des familles d’accueil. Et tout ceci sans aucun misérabilisme.
  • Shopgirl81 Posté le 20 Février 2022
    J’ai dévoré ce roman dont j’attendais la lecture avec impatience ! Un thriller noir d’encre, une héroïne musclée mais profondément blessée, des adolescentes assassinées et des suspects dont le rôle ne cesse d’interroger, tout est réuni pour qu’Angela Marsons nous livre un premier opus exceptionnel qu’il est difficile de refermer avant la fin. A lire sans hésitation !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.