Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266298711
Code sériel : 17680
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Le Saboteur

Hubert TEZENAS (Traducteur)
Date de parution : 23/01/2020
Juin 1940. Robert de La Rochefoucauld a 16 ans lorsque l’Allemagne nazie envahit la France. Farouchement décidé à défendre son pays, il gagne Londres, y rencontre le général de Gaulle avant d’être recruté par la branche action des services secrets anglais. Après un entraînement commando, il est parachuté en France.... Juin 1940. Robert de La Rochefoucauld a 16 ans lorsque l’Allemagne nazie envahit la France. Farouchement décidé à défendre son pays, il gagne Londres, y rencontre le général de Gaulle avant d’être recruté par la branche action des services secrets anglais. Après un entraînement commando, il est parachuté en France. Multipliant les fausses identités, il y accomplit de nombreuses missions, il est capturé à plusieurs reprises par les Allemands, s’évade à chaque fois, dans des conditions souvent rocambolesques.
À partir de centaines d’heures d’entretiens, de recherches inédites dans les dossiers officiels, Paul Kix a reconstitué la vie romanesque et palpitante de ce héros peu ordinaire.

 « Paul Kix interroge la capacité de notre mémoire collective à revenir sur son histoire et à dépasser le prisme du bien et du mal, impropre à dépeindre cette période troublée. »
Le Journal du dimanche

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Hubert Tézenas
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298711
Code sériel : 17680
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un journaliste américain découvre Robert de La Rochefoucauld, héros de la Résistance, et en fait un livre à succès. Les Français pourraient à leur tour tirer profit de cet éloge du courage et de l'honneur. »
Charles Jaigu / Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zippo Posté le 11 Août 2020
    Voilà un livre qui passionnera les amateurs de l'histoire de la Seconde guerre mondiale. Robert de La Rochefoucauld, jeune homme de 16 ans en juin 1940, est abattu, honteux et indigné par la défaite subie par la France. Nous trouvons dans ce livre de belles pages sur la volonté farouche de certains Français de souhaiter ardemment, dès juin 1940, continuer le combat. Cet ouvrage est celui du dévouement, de l'abnégation, de l'engagement dans une lutte âpre et dont l'issue peut être une mort atroce... Robert de La Rochefoucauld, après bien des péripéties, rejoint Londres après une rude formation, il s'engage dans les services secrets britanniques (SOE), et est parachuté à plusieurs reprises sur le sol français pour appuyer les maquis dans la lutte contre l'occupant. C'est un personnage intéressant, combatif et ne manquant pas d'humour. Il y a toutefois deux points qui me dérangent : le procès Papon, auquel il a participé en qualité de témoin à décharge. Robert de La Rochefoucauld était un "privilégié", son parcours n'est pas celui des Français "lambda" ou du réfugié politique comme les héros de l'Affiche rouge, républicains espagnols ou Juifs proscrits. Il y a donc, au-delà des risques encourus par notre héros, un climat un peu mondain dans ce récit. Ces deux... Voilà un livre qui passionnera les amateurs de l'histoire de la Seconde guerre mondiale. Robert de La Rochefoucauld, jeune homme de 16 ans en juin 1940, est abattu, honteux et indigné par la défaite subie par la France. Nous trouvons dans ce livre de belles pages sur la volonté farouche de certains Français de souhaiter ardemment, dès juin 1940, continuer le combat. Cet ouvrage est celui du dévouement, de l'abnégation, de l'engagement dans une lutte âpre et dont l'issue peut être une mort atroce... Robert de La Rochefoucauld, après bien des péripéties, rejoint Londres après une rude formation, il s'engage dans les services secrets britanniques (SOE), et est parachuté à plusieurs reprises sur le sol français pour appuyer les maquis dans la lutte contre l'occupant. C'est un personnage intéressant, combatif et ne manquant pas d'humour. Il y a toutefois deux points qui me dérangent : le procès Papon, auquel il a participé en qualité de témoin à décharge. Robert de La Rochefoucauld était un "privilégié", son parcours n'est pas celui des Français "lambda" ou du réfugié politique comme les héros de l'Affiche rouge, républicains espagnols ou Juifs proscrits. Il y a donc, au-delà des risques encourus par notre héros, un climat un peu mondain dans ce récit. Ces deux remarques ne retirent absolument rien au courage de Robert de La Rochefoucauld. Un livre très intéressant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ogrimoire Posté le 13 Mai 2020
    Ce livre est un paradoxe : extrêmement intéressant, pas totalement facile à lire – ce n’est pas un page turner -, agaçant par moments, passionnant, instructif. Est-ce que j’ai apprécié ma lecture ? Oui ! J’ai appris énormément de choses, à commencer par le fait que, probablement, Maurice Papon, dont on a fait un odieux criminel, a été condamné pour l’exemple, mais n’était peut-être pas le coupable qu’on en a fait. Or ce procès est assez emblématique pour ma génération… alors j’avoue, c’était déstabilisant. On suit, avec beaucoup d’intérêt, le parcours de Robert de La Rochefoucauld. Sans pouvoir s’empêcher de se demander si, avec le même parcours, un Robert Dupond ou Duval aurait droit à un tel traitement. Et la réponse n’est pas évidente. On se demande, à plusieurs reprises, si l’intérêt est d’abord dû au courage incroyable de cet homme, ou si c’est d’abord son arbre généalogique qui donne son sens à ce récit. Le travail de Paul Kix sur les archives est impressionnant. Il a repris, comparé, évalué, chacun des descriptions des mémoires de Robert de La Rochefoucauld, avec les archives militaires, les écrits, toutes les sources disponibles. Pour étayer, quand c’était possible ; pour trouver la version la plus... Ce livre est un paradoxe : extrêmement intéressant, pas totalement facile à lire – ce n’est pas un page turner -, agaçant par moments, passionnant, instructif. Est-ce que j’ai apprécié ma lecture ? Oui ! J’ai appris énormément de choses, à commencer par le fait que, probablement, Maurice Papon, dont on a fait un odieux criminel, a été condamné pour l’exemple, mais n’était peut-être pas le coupable qu’on en a fait. Or ce procès est assez emblématique pour ma génération… alors j’avoue, c’était déstabilisant. On suit, avec beaucoup d’intérêt, le parcours de Robert de La Rochefoucauld. Sans pouvoir s’empêcher de se demander si, avec le même parcours, un Robert Dupond ou Duval aurait droit à un tel traitement. Et la réponse n’est pas évidente. On se demande, à plusieurs reprises, si l’intérêt est d’abord dû au courage incroyable de cet homme, ou si c’est d’abord son arbre généalogique qui donne son sens à ce récit. Le travail de Paul Kix sur les archives est impressionnant. Il a repris, comparé, évalué, chacun des descriptions des mémoires de Robert de La Rochefoucauld, avec les archives militaires, les écrits, toutes les sources disponibles. Pour étayer, quand c’était possible ; pour trouver la version la plus plausible, lorsqu’il y avait des différences. Ce n’est pas aussi fluide qu’un roman, mais cela ne choque pas. Cela permet même de se rappeler, justement, que ce n’est pas une histoire inventée, et de se rappeler que, oui, l’homme est capable de tout, et y compris de commettre des actes qui, si un auteur affirmait les avoir inventés, nous, lecteurs, trouverions qu’il a été trop loin… Ce livre est dérangeant parce qu’il nous amène à reconsidérer nos a priori. Ne serait-ce qu’en s’appuyant sur l’un d’entre eux, concernant ces grandes familles qui se connaissent toutes, formant un cercle tellement fermé… exclusif, dans le sens de « excluant »… Robert de La Rochefoucauld, en effet, nous décrit ce milieu dans lequel rares sont ceux qui sont acceptés… Et puis il y a cette sorte d’insouciance. D’inconscience ? Oui, on est insouciant quand on est jeune, mais on l’est aussi d’autant plus que la vie se résume à des questions d’honneur, et non de survie. Bref, je ne sais pas totalement quoi penser… Est-ce une lecture intéressante ? Oui, évidemment oui. Est-ce déstabilisant ? Également, et, très honnêtement, davantage que je ne m’y attendais. Mais je recommande ce livre à toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire, quelle que soit l’époque, et à la façon dont les hommes réagissent face à l’adversité !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Vivrelivreoumourir Posté le 22 Mars 2020
    L'histoire d'un des héros comme souvent méconnu de la résistance. Il s'agit donc d'un livre sur la guerre 39-45 mais raconté comme une histoire d'aventure. Du coup il est accessible à tous. Après une partie présentation de l'intéressé et de sa famille (bourgeoisie), l'auteur nous livre le parcours de ce résistant, ses rencontres, ses formations d'agents, de militaire, son parcours à travers la France, l’Angleterre, etc... La lecture est agréable avec parfois des descriptions aussi d'autres personnes (autres résistants ou militaires alliés et allemands). L'auteur est très documenté sur le sujet au travers de nombreuses rencontres et échanges avec la famille, les personnes en contact ou dans les services ou il fut par exemple. Ce héros a écrit ses mémoires qui ont étés critiqués car certaines descriptions n'était pas prouvés (passage dans les services secrets anglais). L'auteur tente aussi dans ce livre de reprendre ses "accusations" et d'apporter des précisions, ajustements. Il y a aussi un retour sur le dossier Papon et le pourquoi de la présence du "héros". Certains passages sont plus "choc" quand il évoque les arrestations, les tortures, sévices... On essaye de s'imaginer du coup la joie quand il arrivait à se sauver et s'évader. D'ailleurs c'était un as de... L'histoire d'un des héros comme souvent méconnu de la résistance. Il s'agit donc d'un livre sur la guerre 39-45 mais raconté comme une histoire d'aventure. Du coup il est accessible à tous. Après une partie présentation de l'intéressé et de sa famille (bourgeoisie), l'auteur nous livre le parcours de ce résistant, ses rencontres, ses formations d'agents, de militaire, son parcours à travers la France, l’Angleterre, etc... La lecture est agréable avec parfois des descriptions aussi d'autres personnes (autres résistants ou militaires alliés et allemands). L'auteur est très documenté sur le sujet au travers de nombreuses rencontres et échanges avec la famille, les personnes en contact ou dans les services ou il fut par exemple. Ce héros a écrit ses mémoires qui ont étés critiqués car certaines descriptions n'était pas prouvés (passage dans les services secrets anglais). L'auteur tente aussi dans ce livre de reprendre ses "accusations" et d'apporter des précisions, ajustements. Il y a aussi un retour sur le dossier Papon et le pourquoi de la présence du "héros". Certains passages sont plus "choc" quand il évoque les arrestations, les tortures, sévices... On essaye de s'imaginer du coup la joie quand il arrivait à se sauver et s'évader. D'ailleurs c'était un as de l'évasion !! Un bon livre qui se lit vite et facilement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • oran Posté le 6 Août 2019
    En juin 1940, l’armée allemande envahit et occupe la France. Robert Jean Marie de La Rochefoucauld (1923-2012), apparenté au célèbre écrivain moraliste du XVII e siècle, François de La Rochefoucauld, est un tout jeune adolescent qui entend, à sa façon, lutter contre l’envahisseur. Dénoncé à la Gestapo comme étant un dangereux activiste gaulliste , par une lettre anonyme interceptée par un postier de Soisson vigilant , patriote et courageux , qui en informe sa mère, il décide de rejoindre le général de Gaulle. Après un séjour dans les geôles franquistes de Miranda , il pourra, enfin, gagner la Grande Bretagne et intégrer non pas les Forces françaises libres mais le Special Operation Executive. Durant ses nombreuses missions, Il connaitra de multiples aventures rocambolesques, et quelques péripéties qui auraient pu s’achever dramatiquement. Pour raconter ce parcours exceptionnel, Paul Kix s’appuie sur de longues investigations, de multiples entretiens, une documentation généreuse, un labeur passionné mené pendant quatre ans. Il émaille son récit de statistiques, de précisions, de citations pour plus d’authenticité. On a remis en cause l’audacieux parcours de ce « saboteur » compte tenu... En juin 1940, l’armée allemande envahit et occupe la France. Robert Jean Marie de La Rochefoucauld (1923-2012), apparenté au célèbre écrivain moraliste du XVII e siècle, François de La Rochefoucauld, est un tout jeune adolescent qui entend, à sa façon, lutter contre l’envahisseur. Dénoncé à la Gestapo comme étant un dangereux activiste gaulliste , par une lettre anonyme interceptée par un postier de Soisson vigilant , patriote et courageux , qui en informe sa mère, il décide de rejoindre le général de Gaulle. Après un séjour dans les geôles franquistes de Miranda , il pourra, enfin, gagner la Grande Bretagne et intégrer non pas les Forces françaises libres mais le Special Operation Executive. Durant ses nombreuses missions, Il connaitra de multiples aventures rocambolesques, et quelques péripéties qui auraient pu s’achever dramatiquement. Pour raconter ce parcours exceptionnel, Paul Kix s’appuie sur de longues investigations, de multiples entretiens, une documentation généreuse, un labeur passionné mené pendant quatre ans. Il émaille son récit de statistiques, de précisions, de citations pour plus d’authenticité. On a remis en cause l’audacieux parcours de ce « saboteur » compte tenu de nombreuses discordances relevées par rapport aux propos tenus par Robert de La Rochefoucauld, à des incohérences de date, à l’absence de témoins directs appartenant au SOE, d’archives précises défaillantes… Paul Kix reprend, une à une, ces contradictions , les dénonce en y apportant des réponses cohérentes et argumentées. Un bon moment de lecture. Un personnage méconnu que j’ai découvert grâce à cet ouvrage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LuckySophie Posté le 11 Juin 2019
    C'est l'histoire incroyable (mais vraie) d'un jeune noble français qui n'avait que 16 ans en 1940 et devint saboteur et héros de guerre...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.