Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266267991
Code sériel : 16607
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 704
Format : 140 x 225 mm

Le Sang de l'Alliance

,

Leslie BOITELLE-TESSIER (Traducteur)
Date de parution : 09/06/2016
La montagne tremble. Le sol s’ouvre. Les touristes, venus en Israël contempler les ruines de la forteresse de Massada, succombent aux émanations toxiques. Seul Tommy, atteint d’un cancer incurable, en réchappe, miraculeusement guéri.
Convoquée par l’armée, l’archéologue Erin Granger doit superviser l’exploration des crevasses aux côtés du sergent Stone et d’un...
La montagne tremble. Le sol s’ouvre. Les touristes, venus en Israël contempler les ruines de la forteresse de Massada, succombent aux émanations toxiques. Seul Tommy, atteint d’un cancer incurable, en réchappe, miraculeusement guéri.
Convoquée par l’armée, l’archéologue Erin Granger doit superviser l’exploration des crevasses aux côtés du sergent Stone et d’un étrange prêtre, Rhun Korza. Ils découvrent un sarcophage ouvert et une fillette crucifiée par des carreaux d’arbalète. Mais l'Évangile de Sang, le livre écrit de la main du Christ et tant recherché, a disparu.
Cependant, ils ne sont pas les seuls à tenter de le retrouver….
Tout porte à croire que le Chevalier du Christ, le Guerrier et l'Érudite annoncés par la prophétie sont réunis...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266267991
Code sériel : 16607
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 704
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mister_nobody Posté le 8 Juin 2020
    Dans l'ensemble, j'ai plutôt apprécié cette lecture. Mais sans engouement. Je trouve qu'il y a de bonnes idées, mais pas très bien exploitées. le côté fantastique n'est pas assez exploité, pas assez étoffé. Du coup dans certains passages ça devient anecdotique. je n'ai pas aimé la romance non plus: trop rapide, trop clichée. L'histoire se laisse suivre, la fin n'est pas vraiment une fin et invite clairement à lire le second tome. Mais pourtant je ne pense pas que je lirai: je ne me suis pas attaché au personnage, l'intrigue ne m'intrigue pas plus que ça finalement (je me dis juste quelles idées farfelues les auteurs vont encore inventer pour la suite). Donc je pense je m'en tiendrai à ce premier tome de l'Ordre des Sanguinistes
  • jesyan Posté le 27 Décembre 2017
  • jephilclar Posté le 17 Octobre 2016
    A la croisée de Dan Brown et de Cussler, une fiction historico fantastique oû les strigoï affrontent les sanguinistes dans la recherche d'un ouvrage sacré..Bien écrit, j'ai décoré le recueil d une seule traite...:-)
  • lessortilegesdesmots Posté le 2 Août 2016
    Cette chronique va être difficile à faire. En effet, à lui tout seul, ce roman concentre beaucoup des genres littéraires. Commençons par le roman historique. Par le biais de Erin, archéologue, on découvre l'histoire de chaque lieu et objet qu'elle voit. Elle nous permet de remettre en place des éléments dans leur contexte historique. J'ai appris beaucoup de choses par ce roman. Cependant, cet aspect historique est contre-balancé par l'aspect fantastique. En effet, Erin représente nos certitudes humaines et scientifiques de par le monde. Certaines connaissances acquises sont remises en cause dans le cadre du roman. Forcément, tous les éléments ne sont pas à prendre au pied de la lettre. La présence des sanguinistes et strigoïs est la preuve de l'aspect fantastique. Je ne dirais rien sur leur nature mais je pense que les noms sont un bon indicateur. Ensuite, nous avons le thriller. Un trio improbable se forme et mène une enquête afin de récupérer un livre. Je pense que c'est évident. Enfin, un dernier aspect mais pas le plus important : la romance. La plupart des romans possède sa romance et celui-ci n'y déroge pas. J'y reviendrai plus tard. Le style des auteurs est foisonnant. On découvre... Cette chronique va être difficile à faire. En effet, à lui tout seul, ce roman concentre beaucoup des genres littéraires. Commençons par le roman historique. Par le biais de Erin, archéologue, on découvre l'histoire de chaque lieu et objet qu'elle voit. Elle nous permet de remettre en place des éléments dans leur contexte historique. J'ai appris beaucoup de choses par ce roman. Cependant, cet aspect historique est contre-balancé par l'aspect fantastique. En effet, Erin représente nos certitudes humaines et scientifiques de par le monde. Certaines connaissances acquises sont remises en cause dans le cadre du roman. Forcément, tous les éléments ne sont pas à prendre au pied de la lettre. La présence des sanguinistes et strigoïs est la preuve de l'aspect fantastique. Je ne dirais rien sur leur nature mais je pense que les noms sont un bon indicateur. Ensuite, nous avons le thriller. Un trio improbable se forme et mène une enquête afin de récupérer un livre. Je pense que c'est évident. Enfin, un dernier aspect mais pas le plus important : la romance. La plupart des romans possède sa romance et celui-ci n'y déroge pas. J'y reviendrai plus tard. Le style des auteurs est foisonnant. On découvre petit à petit les personnages. Les auteurs prennent le temps de poser les bases. On passe sans soucis d'un personnage à un autre tout en continuant l'histoire. D'ailleurs, en plus de découvrir les personnages par ce biais, chacun juge les autres. On peut ainsi avoir une vision plus objective de chacun d'entre eux. Les évènements s'enchaînent à une vitesse incroyable. On nous laisse quand même respirer par moment mais à peine a-t-on pris une respiration que la quête reprend. J'ai été très surprise par la richesse de ce roman; J'avoue que je m'attendais à tout autre chose mais j'en suis sortie ravie et un petit peu (d'accord, j'avoue complètement) frustrée. Je n'ai pas la suite. J'ai fini le roman cloué sur place à me dire "pas possible. pas possible". C'est rare que je me fasse avoir par un personnage encore plus quand on ne s'attend pas à le revoir. Passons aux personnages. Erin, archéologue, est d'une intelligence incroyable. Elle a du courage à revendre. Je l'ai admiré dès le début. Je me suis dit "génial! Voilà une femme forte qui sait ce qu'elle veut". Au fur et à mesure, on découvre une femme beaucoup plus fragile et c'est là que je l'ai plus nuancé. Dans ses moments de faiblesses, elle m'a vraiment plus qu'agacé. J'ai même pensé qu'au final, elle ressemblait à beaucoup de personnages féminin qui ont besoin d'être protégé et ne savent pas se défendre. Heureusement, ce personnage évolue tout au long du roman et jusqu'à la fin. J'apprécie toute la nuance autour d'elle. Jordan représente le soldat dans toute sa splendeur mais aussi le prince dans toute sa splendeur ce qui a gâché certains moments. Mais tout comme pour Erin, il est plus complexe qu'il n'y paraît. Rhun Korza est peut-être le personnage le plus torturé et le plus touchant du roman. L'homme d'église et sanguiniste doit se faire pardonner ses pêchés et redécouvre le contact avec l'homme par le biais de cette quête. Au-delà de ça, il est avant tout un homme comme les autres. Il ressent des choses qu'il doit combattre. Il possède un courage et une fois incroyable parfois aberrante à mes yeux. Ambroise est détestable. J'avoue que j'ai franchement apprécié ce que lui a fait Korza. Enfin, les thèmes abordés sont nombreux. On passe de la place de la religion dans le monde au respect de la vie et de l'histoire. N'ayez crainte. Sachez que j'ai eu peur de lire ce livre lorsque j'ai vue qu'il y était question de religion. Je ne lis jamais ce genre de livre pour la simple et bonne raison que je suis athée. Je respecte le choix des autres mais moi ça m'est insupportable. Néanmoins, la manière d'aborder le débat est excellente. Au cœur de l'action, les croyances et certitudes de chacun sont remises en question. Tous les lecteurs se retrouveront dans l'un des personnages au moins. Une autre chose intéressante autour de l'église et de son inaction autour de certains évènements historiques. Surprenant et pourtant tellement vrai. Le jugement des actes et du pourquoi de leur action est également très important tout comme le regard des autres. Pourquoi juger des gens sur leurs mauvaises actions alors qu'ils ont payé? Pourquoi juger une personne sur ses seules apparences? Il y en a sûrement plein d'autres que j'ai oublié tellement le livre regorge d'informations. En bref, je ne regrette absolument pas d'avoir lu ce livre. Je regrette juste de ne pas avoir la suite. Pourquoi me suis-je retenue de l'acheter? Je veux savoir moi...Tout ça pour dire que si vous voulez apprendre pleins de choses au sein d'une quête épique, foncez. Pour moi, cette lecture est très proche du coup de cœur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jaiuneheurealire Posté le 17 Juillet 2016
    Je termine "Le sang de l'alliance". L'association de Rollins et de Cantrell est surprenante. On connait l'intérêt pour l'histoire dans les romans de Rollins et l'utilisation du fantastique dans les romans de Cantrell. L'histoire est bien menée, le suspense présent. Les pistes laissées au hasard sont déroutantes en fin de compte parce que tout ne se passe pas forcément comme on pourrait l'anticiper. Une bonne ambiance de lecture. À suivre.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.