Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266220286
Code sériel : 14917
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Le Vestibule des causes perdues

Date de parution : 20/02/2014
C’est l’histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d’Henrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu’on appelle Le Breton, de Flora et d’Árpád. Un retraité, un joueur de guitare, un cow-boy, un exégète de Claude Simon, une brunette maigrichonne, un taiseux, une grande bourgeoise fatiguée, un gars que... C’est l’histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d’Henrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu’on appelle Le Breton, de Flora et d’Árpád. Un retraité, un joueur de guitare, un cow-boy, un exégète de Claude Simon, une brunette maigrichonne, un taiseux, une grande bourgeoise fatiguée, un gars que la vie un jour a pris pour un punching-ball. L’histoire de gens qui n’avaient aucune chance de se croiser, mais qui tous, un jour, enfilent de grosses chaussures, un sac à dos et mettent le cap vers les confins de l’Espagne, le bout du monde, la fin de l’Europe : Saint-Jacques-de-Compostelle. Sans se douter que ce chemin emporte ceux qui l’arpentent bien plus loin que ce qu’ils pouvaient imaginer…

« Un roman drôle et émouvant qui donne envie de boucler son sac. » Pèlerin Magazine
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266220286
Code sériel : 14917
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman drôle et émouvant qui donne envie de boucler son sac. » Pèlerin Magazine

« Quel plaisir au fil des pages ! » La Nouvelle République

« Jubilatoire, on marche à fond les semelles au rythme lent des pérégrinations, au souffle chaud de ces personnes singulières qui n’avaient aucune chance de se croiser. » Le Huffington Post

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • valerieconter Posté le 25 Mai 2021
    en quelques pages j'avais mon sac sur le dos et j'étais sur le chemin avec les pélerins. J'ai pris du plaisir à découvrir les personnages, leur histoire même si leur histoire est triste,ils sont si attachant et j'avoue petite larme à la fin du pélérinage. Petit passage par Lectoure où j'ai eu l'occasion de passer quelques séjours. livre choisi par un libraire qui m'a intrigué par son titre, ça a été pour ma part un pur plaisir et dans l'histoire et dans le fait de le faire durer au fil des pages. Un coup de coeur
  • aureliefroehly Posté le 5 Août 2020
    Je l'ai lu cet été et je me suis régalée, au début on suit les personnages sans être complètement dedans.... puis on se met en marche... et petit à petit on découvre les paysages, on fait leur rencontre... et ce groupe composé de personnes très différentes va vous emplir le coeur d'émotions. Merci Manon Moreau pour ce roman riche en émotions et en partages. Ouvrons aussi notre vestibule et laissons sur le chemin ce qui nous gâche la vie, nos regrets, nos peurs et nos désespoirs car la vie peut être un cadeau pour ceux qui osent gravir les étapes.
  • Msieur Posté le 7 Juin 2020
    Ce roman m'a emporté très vite. Fluide, accrocheur, l'auteure a réussi un récit de voyage qui incite des réflexions profondes au lecteur. Certains personnages gardent leur part de mystère, bref il donne envie de boucler son sac à dos. Seule la fin du roman m'a dérangée. Elle m'a perdu dans les dernières pages. Peut être n'étais-je simplement pas "réceptif" à ce moment. Il me faudra le relire... Beau roman.
  • peneloppe277 Posté le 22 Octobre 2019
    Manon Moreau réussit le prodige de nous faire marcher et souffrir en même temps que ses personnages. Chacun a une bonne raison de se soumettre à une telle épreuve mais c'est un bel essor de camaraderie et finalement tous les personnages trouvent la réponse à leur problème. Au cours de cette marche ils acquièrent même une confiance en eux et un autre regard sur les autres et sur la vie.
  • syl2034 Posté le 30 Juillet 2019
    Le vestibule des causes perdues a assez vite attiré mon attention, avec son titre étrange et sa jolie couverture; et puis... marcher, moi personnellement ça m'a aidée, quand j'allais pas très bien. Alors un livre qui parle de gens abimés qui marchent...ça me parlait! En plus oui marcher 2 mois, sur qqch qui a un profond côté spirituel comme ce chemin là.. quelle aventure. J'ai donc suivi avec joie cette randonnée, qui est en vérité pour chacun une façon de se délester de tout ce qui les encombre. Marcher , marcher pour ressentir l'énergie de la terre qui vous remue comme le dit un des personnages à un moment... C'est une belle aventure que ce livre! Le corps et l'esprit connectés dans un périple libérateur! Mon seul petit reproche : trop de personnages. MOi je m'y suis souvent perdue, revenant en arrière pour me dire" mince pourquoi il es tlà celui-ci déjà.. J'aurais autant aimé je crois que ce roman ce consacre à 3 ou 4 personnages, mais poru tout le reste c'est une belle aventure qui donne envie de mettre ses baskets et de marcher.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.