Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286824
Code sériel : 17328
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

L'Échange

Cécile ARDILLY (Traducteur)
Date de parution : 09/05/2019
Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l'occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide... Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l'occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d'imaginer que quelqu'un puisse y habiter.
Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu'elle aurait préféré garder enfouis. Et à présent, cette personne se trouve chez elle...

«Du pur thriller domestique, plein de tension et de rebondissements. J'ai adoré !» Lee Child

«Rebecca Fleet construit un thriller psychologique prenant, sur le thème de la désunion du couple, et manipule son lecteur à coups de faux-semblants.» Camille Cointet - PAGE des libraires 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286824
Code sériel : 17328
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Du pur thriller domestique, plein de tension et de rebondissements. J'ai adoré ! », Lee Child

« Rebecca Fleet construit un thriller psychologique prenant, sur le thème de la désunion du couple et manipule son lecteur à coup de faux-semblants. Un livre policier sensible à fleur de peau et de sentiments. » Camille Cointet, Page des libraires

« Histoire de vengeance à rebondissements multiples menée à la première personne, L'Échange vaut plus par la justesse du récit, parfois irritant, de la dérive d'un couple que par la densité de son suspense. Culpabilité et rédemption impossible sont au menu de ce roman moral où il vaut mieux ne rien avoir à se reprocher quand on échange son appartement. », Carrefour savoirs
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Khalya Posté le 12 Mai 2020
    Les échanges de maisons, afin de prendre des vacances à moindre coût, sont assez courant et de nombreux sites permettent d’organiser ces trocs temporaires. Pas de quoi s’inquiéter donc. C’est en tout cas ce que pensais Caroline qui a bien besoin de vacances pour renouer avec son mari après quelques années difficiles. L’histoire alterne entre trois points de vues : Caroline, son mari Francis et le mystérieux occupant de leur maison, ainsi qu’entre deux périodes : le passé en 2013 et le présent en 2015. En 2013, Caroline doit composer avec un bébé de deux ans, un mari toxicomane et l’attirance irrésistible qu’elle ressent pour l’un de ses collègues. En 2015, Caroline et Francis semblent repartir sur de nouvelles bases, mais on sent que la confiance n’est pas complètement rétablie et que de nombreux non-dits existent encore entre eux. J’ai eu beaucoup de mal à supporter Francis. Certes la toxicomanie est une maladie et, s’il n’y avait eu que cela, l’attitude impatiente et exaspérée de Caroline à son égard me l’aurait rendu plutôt sympathique. Cependant, Francis garde tout de même beaucoup de sa lucidité et chacun des mots qu’il adresse à sa femme est destiné à l’humilier ou la faire souffrir. De plus, j’ai trouvé extrêmement... Les échanges de maisons, afin de prendre des vacances à moindre coût, sont assez courant et de nombreux sites permettent d’organiser ces trocs temporaires. Pas de quoi s’inquiéter donc. C’est en tout cas ce que pensais Caroline qui a bien besoin de vacances pour renouer avec son mari après quelques années difficiles. L’histoire alterne entre trois points de vues : Caroline, son mari Francis et le mystérieux occupant de leur maison, ainsi qu’entre deux périodes : le passé en 2013 et le présent en 2015. En 2013, Caroline doit composer avec un bébé de deux ans, un mari toxicomane et l’attirance irrésistible qu’elle ressent pour l’un de ses collègues. En 2015, Caroline et Francis semblent repartir sur de nouvelles bases, mais on sent que la confiance n’est pas complètement rétablie et que de nombreux non-dits existent encore entre eux. J’ai eu beaucoup de mal à supporter Francis. Certes la toxicomanie est une maladie et, s’il n’y avait eu que cela, l’attitude impatiente et exaspérée de Caroline à son égard me l’aurait rendu plutôt sympathique. Cependant, Francis garde tout de même beaucoup de sa lucidité et chacun des mots qu’il adresse à sa femme est destiné à l’humilier ou la faire souffrir. De plus, j’ai trouvé extrêmement déplacé de sa part de reprocher son incartade à sa femme quand on considère ce qu’il lui a fait subir. Caroline, elle, est méfiance. De toute évidence, elle ne croit pas à 100% à la guérison de son mari. Celui-ci lui a sans doute fait trop de promesses du même acabit qui n’ont pas été tenues, ou pire qui n’ont été faites que pour endormir sa vigilance, pour qu’elle se laisse aller sans réserve. Les informations sur le passé de Caroline, ainsi que sur le présent, nous sont distillés au compte-goutte, provoquant une tension grandissante pour le lecteur. Plus on en apprend et plus on a envie de savoir ce qu’il se passe. Et quand on croit avoir tous les éléments… bam !... une nouvelle révélation remet tout en question. J’ai vraiment adoré l’atmosphère de ce roman. Si la tension est présente dans le récit situé en 2015, elle l’est tout autant en 2013, quoique pour d’autres raisons. J’ai cependant été un peu déçue par la fin. Après toute cette tension, cette angoisse qui est montée en moi en même temps qu’elle montait chez Caroline, je m’attendais à une fin un peu plus explosive. J’ai eu l’impression d’un soufflé sorti trop tôt du four. Ce n’est pas en soi une mauvaise fin. C’est même une fin plutôt logique. Mais je voulais plus que cela. Malgré cette petite déception, j’ai vraiment aimé ma lecture pour toute cette tension psychologique qui s’en dégage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PriscillaMushu Posté le 11 Avril 2020
    L'échange | Rebecca Fleet Un thriller domestique haletant, qui m'a offert une belle bulle d'évasion ! L'auteure nous gâte en revirements aussi inattendus que bienvenus...J'adore penser détenir les clés de l'intrigue et me rendre compte qu'en fait j'étais à côté de la plaque ^^ J'ai particulièrement aimé la relation adultérine entre Caroline et Carl. Je l'ai trouvé tout à fait crédible. Et l'alternance des points de vues et de chronologie offre un excellent rythme à l'intrigue. Un bon livre.
  • Jusdepomme23 Posté le 11 Avril 2020
    Caroline et Francis échangent leur appartement pour changer d'air et ainsi essayer de sauver leur couple. En effet, lui, ancien toxicomane a mené la vie dure à Caroline il y a quelques temps. C'est comme ça, qu'il y a deux ans, Caroline essayait d'échapper au quotidien en retrouvant Carl, son amant. Lorsqu'elle arrive dans l'appartement de Londres, elle s'aperçoit que des indices sur sa liaison sont disposés un peu partout dans la maison. Caroline en vient à se demander qui habite ici et par conséquent, qui est chez elle ?? Le roman est raconté dans deux espaces temporels, maintenant et 2 ans auparavant. Il y a également quelques pages de temps à autres, du point de vue du propriétaire de la maison londienne, qui permet de soutenir le suspens. J'avoue avoir particulièrement aimé ces quelques pages. Le rythme est maintenu et le suspens tient en haleine le lecteur tout au long du livre. J'avais lu les avis avant d'ouvrir le livre, des avis pour le moins mitigé et j'ai donc eu du mal à vraiment me mettre dedans. Mais ce fut peut-être une erreur car aux environs de la page 70-80 j'ai été absorbée par l'histoire et je n'ai plus... Caroline et Francis échangent leur appartement pour changer d'air et ainsi essayer de sauver leur couple. En effet, lui, ancien toxicomane a mené la vie dure à Caroline il y a quelques temps. C'est comme ça, qu'il y a deux ans, Caroline essayait d'échapper au quotidien en retrouvant Carl, son amant. Lorsqu'elle arrive dans l'appartement de Londres, elle s'aperçoit que des indices sur sa liaison sont disposés un peu partout dans la maison. Caroline en vient à se demander qui habite ici et par conséquent, qui est chez elle ?? Le roman est raconté dans deux espaces temporels, maintenant et 2 ans auparavant. Il y a également quelques pages de temps à autres, du point de vue du propriétaire de la maison londienne, qui permet de soutenir le suspens. J'avoue avoir particulièrement aimé ces quelques pages. Le rythme est maintenu et le suspens tient en haleine le lecteur tout au long du livre. J'avais lu les avis avant d'ouvrir le livre, des avis pour le moins mitigé et j'ai donc eu du mal à vraiment me mettre dedans. Mais ce fut peut-être une erreur car aux environs de la page 70-80 j'ai été absorbée par l'histoire et je n'ai plus lâché ce bouquin. L'histoire d'amour triangulaire n'est pas niaise, et apporte beaucoup à l'intrigue. La chute m'a beaucoup surprise, je ne m'y attendais pas du tout. Mais j'ai enlevé une étoile car elle semblait un peu sortis de nul part, malgré que toutes les réponses à nos questions sont satisfaites. En tout cas, très bon moment. Lecture que je conseille !
    Lire la suite
    En lire moins
  • fertiti65 Posté le 2 Avril 2020
    Une lecture assez mitigée pour ce premier polar de l'auteure. Pourtant l'idée maîtresse était bonne, le scénario également. Par certains moments, j'ai lu avidement, par contre d'autres où je m'y suis bien ennuyée, notamment le côté roman Harlequin à un tel point que je prenais ce livre pour la moitié d'un polar-thriller et la moitié pour un roman à l'eau de rose. En voyant ce livre, je me disais que j'allais bien me régaler, mais finalement, j'ai mis du temps à le finir. Les ingrédients mis dans ce récit était pourtant bien pensés : Un couple à la déroute, Caroline et Francis, cherche à réparer leur couple. Ils se décident à partir une semaine près de Londres, en échangeant leur appartement. le roman se découpe en trois temps, le temps de la déroute du couple en 2013 en narrant la relation adultère avec Carl, le temps du séjour d'une semaine en 2015, avec la rencontre d'Amber, une voisine un peu trop intrusive, et les chapitres mystérieux de la personne qui a échangé d'appartement avec eux qui est pour le moins stressante. On ne sait si c'est un homme ou une femme, mais le personnage à l'air bien de connaître le... Une lecture assez mitigée pour ce premier polar de l'auteure. Pourtant l'idée maîtresse était bonne, le scénario également. Par certains moments, j'ai lu avidement, par contre d'autres où je m'y suis bien ennuyée, notamment le côté roman Harlequin à un tel point que je prenais ce livre pour la moitié d'un polar-thriller et la moitié pour un roman à l'eau de rose. En voyant ce livre, je me disais que j'allais bien me régaler, mais finalement, j'ai mis du temps à le finir. Les ingrédients mis dans ce récit était pourtant bien pensés : Un couple à la déroute, Caroline et Francis, cherche à réparer leur couple. Ils se décident à partir une semaine près de Londres, en échangeant leur appartement. le roman se découpe en trois temps, le temps de la déroute du couple en 2013 en narrant la relation adultère avec Carl, le temps du séjour d'une semaine en 2015, avec la rencontre d'Amber, une voisine un peu trop intrusive, et les chapitres mystérieux de la personne qui a échangé d'appartement avec eux qui est pour le moins stressante. On ne sait si c'est un homme ou une femme, mais le personnage à l'air bien de connaître le couple et surtout Caroline. L'appartement échangé, n'a pas vraiment de personnalité, très sobre, aucun objet symbolique, une sorte d'appartement témoin. Pourtant quelques objets parlent à Caroline, un cd d'une musique qui lui rappelle de bons souvenirs et d'autres détails personnels. Ce qui m'a plu : le suspense de l'histoire, la fin est assez déroutante, mais je respecte. Bien écrit, agréable à lire. Ce qui ne m'a pas plu : le côté Harlequin dans les très nombreuses scènes d'amour avec Carl qui sont quasiment égales aux scènes plus inquiétantes du thriller. Donc une critique mitigée pour ma part.
    Lire la suite
    En lire moins
  • victoria_g Posté le 28 Mars 2020
    Roman très bien, assez léger mais aussi complexe dans les résolutions des problèmes des personnes concernés. Personnellement j'ai adoré les personnages et l'histoire. Aussi a chaque fois qu'on croit avoir résolue la grand questionnement un obstacle arrive. La fin de chaque " chapitre" est très bien faite.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.