Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Les amants du Mont-Blanc
Collection : Suspense
Date de parution : 12/10/2023
Éditeurs :
Archipoche
Nouveauté

Les amants du Mont-Blanc

Collection : Suspense
Date de parution : 12/10/2023
Après La Petite Fille du phare, le quatrième suspense de Christophe Ferré s'inspire de la tuerie de Chevaline. À vous glacer le sang !
Après La Petite Fille du phare, le quatrième suspense de Christophe Ferré. Glaçant !

Au pied du Mont-Blanc, un quadruple meurtre commis la veille du confinement reste une énigme. Trois ans plus...
Après La Petite Fille du phare, le quatrième suspense de Christophe Ferré. Glaçant !

Au pied du Mont-Blanc, un quadruple meurtre commis la veille du confinement reste une énigme. Trois ans plus tard, Léa, journaliste passionnée de cold case, se rend à Chamonix, bien décidée à élucider l’affaire.
Léa venait pour identifier un...
Après La Petite Fille du phare, le quatrième suspense de Christophe Ferré. Glaçant !

Au pied du Mont-Blanc, un quadruple meurtre commis la veille du confinement reste une énigme. Trois ans plus tard, Léa, journaliste passionnée de cold case, se rend à Chamonix, bien décidée à élucider l’affaire.
Léa venait pour identifier un assassin, aujourd’hui c’est elle qu’on veut faire taire. Un suspense glaçant inspiré de la mystérieuse tuerie de Chevaline.

« Un suspense qui ne faiblit pas et une chute réussie. » Libération
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039204033
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9791039204033
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • alexbeerli 25/06/2023
    Chronique sur le livre « LES AMANTS DU MONT BLANC » de Christophe FERRE (Editions L’Archipel - 2022) Christophe FERRE est un auteur français né à Châteaudun en 1963. Auteur de romans et de pièces de théâtre, il est également la plume de plusieurs personnalités. En juillet 2010, Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, le nomme Chevalier des arts et des lettres. J’ai eu le plaisir de le rencontrer à plusieurs reprises, et notamment au Forum du livre de Saint-Louis en 2019 et en 2022. Parmi ses œuvres : 1999 : « La Chambre d’Amour », aux Editions Arléa (Grand Prix international de la fiction radiophonique) 2000 : « La Septième Nuit », aux Editions Seuil 2005 : « Paradis Turquoise », aux Editions Flammarion 2014 : « Vierge d’Amour », aux Editions Salvator 2015 : « La Révélation de Chartres », aux Editions Salvator, réédité par France Loisirs 2018: « La Petite Fille du Phare », aux Editions France Loisirs, réédité par L’Archipel, 2019 : « Mortelle tentation », aux Editions de l’Archipel, 2020 : « La prophétie de la cathédrale », aux Editions Archipoche, 2021 : « Soleils de sang », aux Editions de l’Archipel. « Quatre morts, aucun mobile ... » c’est ainsi que l’on pourrait définir, comme l’auteur le dit en début de quatrième de couverture, ce thriller haletant. Christophe Ferré, fidèle à son habitude, nous offre une histoire policière intrigante sur... Chronique sur le livre « LES AMANTS DU MONT BLANC » de Christophe FERRE (Editions L’Archipel - 2022) Christophe FERRE est un auteur français né à Châteaudun en 1963. Auteur de romans et de pièces de théâtre, il est également la plume de plusieurs personnalités. En juillet 2010, Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, le nomme Chevalier des arts et des lettres. J’ai eu le plaisir de le rencontrer à plusieurs reprises, et notamment au Forum du livre de Saint-Louis en 2019 et en 2022. Parmi ses œuvres : 1999 : « La Chambre d’Amour », aux Editions Arléa (Grand Prix international de la fiction radiophonique) 2000 : « La Septième Nuit », aux Editions Seuil 2005 : « Paradis Turquoise », aux Editions Flammarion 2014 : « Vierge d’Amour », aux Editions Salvator 2015 : « La Révélation de Chartres », aux Editions Salvator, réédité par France Loisirs 2018: « La Petite Fille du Phare », aux Editions France Loisirs, réédité par L’Archipel, 2019 : « Mortelle tentation », aux Editions de l’Archipel, 2020 : « La prophétie de la cathédrale », aux Editions Archipoche, 2021 : « Soleils de sang », aux Editions de l’Archipel. « Quatre morts, aucun mobile ... » c’est ainsi que l’on pourrait définir, comme l’auteur le dit en début de quatrième de couverture, ce thriller haletant. Christophe Ferré, fidèle à son habitude, nous offre une histoire policière intrigante sur fond de paysages de vacances, au pied du Mont-Blanc. Quoi de mieux pour se rafraîchir en ce temps caniculaire. Quatre personnes, deux couples, seront assassinés sur le parking du Châtelard, emplacement privilégier pour un départ de randonnée dans un des plus beau coin du pays. Il paraît normal d’y trouver du monde, d’autant plus que nous sommes à la vieille d’un confinement, décidé par le gouvernement, suite à l’apparition d’un mystérieux virus. Qui étaient ces quatre personnes ? Et surtout, qui pourrait en vouloir à de parfaits inconnus et les abattre dans de telles conditions ? Les personnes portaient en masque. Le tueur a t-il simplement voulu faire des victimes, ou bien étaient-ils personnellement ciblés ? L’affaire restera dans les mémoires et le tueur ne sera jamais démasqué. Jamais, jusqu’au jour où une journaliste spécialisée dans les cold case se rendra sur place dans le but d’écrire un livre sur le sujet. Cette jeune passionnée ne lâchera rien pour résoudre cette affaire et coincer le meurtrier. Mais y parviendra t-elle ? De fausses pistes en désillusion, trouvera t-elle le fin mot de l’histoire ? Le tueur est-il bien celui que l’on croit ? Pourquoi ce quadruple meurtre ? Etaient-ils tous sensés mourir ou bien certains n’étaient-ils que des dommages collatéraux ? Tant de questions projetteront la jeune femme et son meilleur ami photographe, Alex, dans une aventure périlleuse et complexe. La jeune femme deviendra bientôt elle-même une cible. Celle du meurtrier ? Celle d’un autochtone mécontent de son intrusion dans leur petit village à remuer une affaire du passé ? Christophe Ferré nous propose encore une fois un thriller haletant, agréable à lire. Chapitres courts pour un rythme soutenu, fausses pistes, disparitions, meurtres, tant de paramètres qui font de ce livre un très bon policier que je vous invite à découvrir, si vous ne connaissez pas encore l’auteur. D’autant plus qu’il aime s’inspirer de faits réels pour écrire ses livres. Alors, êtes-vous prêts pour une randonnée à travers de merveilleux paysages et remplie de rebondissements ? Un grand merci à Christophe FERRE pour sa confiance maintes fois renouvelé et aux Editions de L’Archipel.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shereadsabook 08/05/2023
    Christophe Ferré est un auteur dont j'avais déjà entendu parler et que je voulais découvrir. Dans ce suspense avec 4 morts, aucun mobile probable, on démarre comme Léa, personnage féminin principal, avec très peu d'infos en mains. Une énigme que j'ai aimé suivre avec une enquête que l'on ne ressent pas comme une enquête policière du fait que les personnages qui l'a dirige sont journalistes. Une journaliste d'investigation qui, en arrivant à Chamonix, pensait pouvoir délier les langues plus facilement 3 ans après les faits. Oui, elle a une certaine intuition dans l'investigation d'affaires non résolues mais parfois il y a plus de mal à faire parler les gens... Les chapitres déroulant l'enquête de Léa sont datés jour après jour, et ils sont entrecoupés de chapitres qui se trouvent être des pages du journal de bord de Léa dans son avancée sur la résolution du mystère. Une construction agréable à suivre, car on suit les pensées perso de Léa sur son enquête. L'énigme se révèle assez lente, par le fait que les langues ont du mal à se délier dans ces vallées enneigées. Ne cherchez pas ici un rythme soutenu. On en vient aussi à soupçonner la plupart des protagonistes du roman. Les... Christophe Ferré est un auteur dont j'avais déjà entendu parler et que je voulais découvrir. Dans ce suspense avec 4 morts, aucun mobile probable, on démarre comme Léa, personnage féminin principal, avec très peu d'infos en mains. Une énigme que j'ai aimé suivre avec une enquête que l'on ne ressent pas comme une enquête policière du fait que les personnages qui l'a dirige sont journalistes. Une journaliste d'investigation qui, en arrivant à Chamonix, pensait pouvoir délier les langues plus facilement 3 ans après les faits. Oui, elle a une certaine intuition dans l'investigation d'affaires non résolues mais parfois il y a plus de mal à faire parler les gens... Les chapitres déroulant l'enquête de Léa sont datés jour après jour, et ils sont entrecoupés de chapitres qui se trouvent être des pages du journal de bord de Léa dans son avancée sur la résolution du mystère. Une construction agréable à suivre, car on suit les pensées perso de Léa sur son enquête. L'énigme se révèle assez lente, par le fait que les langues ont du mal à se délier dans ces vallées enneigées. Ne cherchez pas ici un rythme soutenu. On en vient aussi à soupçonner la plupart des protagonistes du roman. Les lieux sont très bien décrits, avec cette sensation d'être transporté dans ces vallées enneigées au pied du Mont-Blanc et ce décor montagnard est très plaisant et donne envie de parcourir les vallées en randonnées. Pour le dénouement, l'auteur nous offre un retournement de situation. Tout pour me plaire. L'écriture est agréable, l'enquête est comme je vous l'ai dit plutôt journalistique et j'ai trouvé ça intéressant. Ce suspense est inspiré de la mystérieuse tuerie de Chevaline, quadruple assassinat qui a eu lieu en 2012. Enquête journalistique agréable à lire pour la résolution d'un Cold Case.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Minardvalerie37510 08/04/2023
    Une intrigue comme Christophe Ferré en a le secret, basée sur l'adaptation d'un fait divers. Léa, journaliste/ enquêtrice passionnée par les cold cases prend très au sérieux la mission qu'elle s'est octroyée : découvrir qui a tué il y a 3 ans quatre randonneurs au pied du Mont Blanc. Une tuerie qui c'était déroulée en pleine pandémie. Ses recherches lui permettront elles de refermer ce dossier ? Pas simple de trouver des réponses dans ce milieu montagnard qui se refuse à lui parler.
  • MilleetunepagesLM 24/02/2023
    Le commentaire de Cathy : Léa est journaliste, sa spécialité, enquêter sur des affaires non résolues afin d’en écrire un livre. Il y a trois ans, à la veille du confinement pour cause de pandémie, deux couples ont été assassinés dans la région de Chamonix, intéressée par ce cold case la jeune femme décide de se rendre sur place afin de mener sa propre enquête. Les couples ne semblaient pas se connaître, qui était réellement visé? L’énigme reste entière. Léa va très vite comprendre que sa présence dérange, est-elle en danger ? J’aime lire les romans de Christophe Ferré pour le suspense qu’il instille dans ses histoires. Il nous propose une enquête pas comme les autres, nous n’avons pas affaire à une équipe de flics, mais à une journaliste qui mène ses investigations comme elle l’entend, avec ses intuitions, ses observations, on la voit avancer, on l’espère, vers la résolution de ces quadruples assassinats. Cette histoire a une résonance avec un fait divers, la tuerie de Chevaline, l’auteur semble s’en être inspiré pour construire son récit, avec ses chapitres courts, le rythme est intense. J’ai eu peur pour Léa, son enquête semble déranger, le suspense nous prend pour ne plus nous lâcher, j’ai douté de tout et de... Le commentaire de Cathy : Léa est journaliste, sa spécialité, enquêter sur des affaires non résolues afin d’en écrire un livre. Il y a trois ans, à la veille du confinement pour cause de pandémie, deux couples ont été assassinés dans la région de Chamonix, intéressée par ce cold case la jeune femme décide de se rendre sur place afin de mener sa propre enquête. Les couples ne semblaient pas se connaître, qui était réellement visé? L’énigme reste entière. Léa va très vite comprendre que sa présence dérange, est-elle en danger ? J’aime lire les romans de Christophe Ferré pour le suspense qu’il instille dans ses histoires. Il nous propose une enquête pas comme les autres, nous n’avons pas affaire à une équipe de flics, mais à une journaliste qui mène ses investigations comme elle l’entend, avec ses intuitions, ses observations, on la voit avancer, on l’espère, vers la résolution de ces quadruples assassinats. Cette histoire a une résonance avec un fait divers, la tuerie de Chevaline, l’auteur semble s’en être inspiré pour construire son récit, avec ses chapitres courts, le rythme est intense. J’ai eu peur pour Léa, son enquête semble déranger, le suspense nous prend pour ne plus nous lâcher, j’ai douté de tout et de tous jusqu’à la toute fin, je viens de passer un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lantredubonheur 07/02/2023
    Après avoir eu un coup de cœur pour « Soleils de sang » de l’auteur, j’étais très curieuse de retrouver sa plume et j’ai bien fait de me laisser tenter car je ressors de ma lecture avec un nouveau coup de cœur. Apparemment la marque de fabrique de l’auteur est de s’inspirer de faits réels et chez moi, ça fonctionne bien car je ne connaissais pas la tuerie de Chevaline, dans les Alpes, et ça a été un plaisir de découvrir cette affaire à travers sa plume. Dès les premières pages, on va donc suivre Léa qui est journaliste d’investigations et qui décide de se rendre à Chamonix pour enquêter sur un meurtre qui s’est déroulé la veille du confinement. Autant vous dire qu’on va s’attacher à Léa et qu’on n’aura plus envie de lâcher le bouquin tant l’auteur nous fera traverser des émotions en compagnie de notre héroïne. On va vraiment être plongés dans la peau de Léa et tout vivre avec elle, on va se mettre à suspecter tout le monde tout comme notre journaliste. On tourne les pages et on enquête pour découvrir le fin mot de l’histoire sans vraiment se douter de la révélation finale. L’auteur joue avec son... Après avoir eu un coup de cœur pour « Soleils de sang » de l’auteur, j’étais très curieuse de retrouver sa plume et j’ai bien fait de me laisser tenter car je ressors de ma lecture avec un nouveau coup de cœur. Apparemment la marque de fabrique de l’auteur est de s’inspirer de faits réels et chez moi, ça fonctionne bien car je ne connaissais pas la tuerie de Chevaline, dans les Alpes, et ça a été un plaisir de découvrir cette affaire à travers sa plume. Dès les premières pages, on va donc suivre Léa qui est journaliste d’investigations et qui décide de se rendre à Chamonix pour enquêter sur un meurtre qui s’est déroulé la veille du confinement. Autant vous dire qu’on va s’attacher à Léa et qu’on n’aura plus envie de lâcher le bouquin tant l’auteur nous fera traverser des émotions en compagnie de notre héroïne. On va vraiment être plongés dans la peau de Léa et tout vivre avec elle, on va se mettre à suspecter tout le monde tout comme notre journaliste. On tourne les pages et on enquête pour découvrir le fin mot de l’histoire sans vraiment se douter de la révélation finale. L’auteur joue avec son lecteur, pour notre plus grand plaisir, les rebondissements et l’action ne sont pas en reste. On passe également par l’inquiétude et le doute et c’est un régal. Hormis l’enquête, c’est aussi un régal de s’imaginer les décors et on a l’impression de voyager et de partir à Chamonix le temps de notre lecture, ce qui est super agréable.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés