Lisez! icon: Search engine
Les Employés
Laila Flink Thullesen (traduit par), Christine Berlioz (traduit par)
Date de parution : 16/09/2021
Éditeurs :
Pocket

Les Employés

Laila Flink Thullesen (traduit par), Christine Berlioz (traduit par)
Date de parution : 16/09/2021
« Olga Ravn, c’est Samuel Beckett qui écrirait Alien » : Une dystopie venue du froid… 
À des millions de kilomètres de la Terre, humains et ressemblants travaillent pour une puissante compagnie totalitaire à bord du six millième vaisseau : ce sont les employés. Suite à... À des millions de kilomètres de la Terre, humains et ressemblants travaillent pour une puissante compagnie totalitaire à bord du six millième vaisseau : ce sont les employés. Suite à l’observation prolongée d’artefacts extraterrestres récoltés sur une planète habitable – La Nouvelle Découverte –, d’étranges incidents surviennent, et une commission... À des millions de kilomètres de la Terre, humains et ressemblants travaillent pour une puissante compagnie totalitaire à bord du six millième vaisseau : ce sont les employés. Suite à l’observation prolongée d’artefacts extraterrestres récoltés sur une planète habitable – La Nouvelle Découverte –, d’étranges incidents surviennent, et une commission d’enquête est dépêchée. Durant dix-huit mois, celle-ci va compiler les témoignages de l’équipage, humains comme ressemblants, pour comprendre la nature du mal qui semble ronger l’expédition...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266297783
Code sériel : 7332
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266297783
Code sériel : 7332
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le roman de Ravn, tissé de fragments singuliers et de brève bouffées d’émotions brutes, construit une tragédie par petites touches impressionnistes. » Jean-Louis Trudel, Solaris 
Solaris

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bananaminion 27/01/2024
    Une lecture atypique, inclassable. En cela, l'exercice est intéressant, car il est pas évident de savoir au veut nous mener l'auteur. C'est intéressant de sortir de sa zone de confort, de se frotter à ces textes en apparence pas long, même bien probablement bien plus intense. sous quel angle prendre cette lecture ? A chacun de se forger son opinion. En tout cas, une belle invitation à forger son sens critique, en particulier quand cet arrière goût amer de "quelque chose nous échappe" persiste.
  • ValOVal 06/05/2023
    Le sujet est presque banal en science-fiction : des hommes et des ressemblants travaillent ensemble à bord d'un vaisseau spatial. Les seconds sont dotés de sens plus développés que les hommes, ils n'ont pas connu la terre. Sous la forme de brefs témoignages souvent très poétiques, l'autrice nous fait progressivement entrer dans une intrigue qui s'apparente à une inévitable insurrection.
  • clemia 05/01/2023
    Dans le six millième vaisseau, l'organisation interviewe les employés à propos de leur relation aux étranges objets. Sans donner aucun contexte, nous voilà abreuvés de courtes transcriptions de témoignages des employés. Petit à petit, nous comprenons que ces enregistrements sont réalisés pour élucider l'inquiétant changement qui s'opère à bord du vaisseau. Olga Ravn propose un court livre de sf aussi traditionnel qu'il est original. Traditionnel dans une opposition classique entre les humains et leurs créations, ces dernières prenant conscience de leur pouvoir d'exister au-delà d'un programme esclavagisant. Original dans sa conception. L'autrice nous donne des informations par petites touches expertes, nous laissant combler le reste ou tenter de combler le reste mais qu'importe, l'imagination et l'empathie pour ces employés restent au cœur du texte. Les dépositions ne citent presque aucun nom, elles se répondent et construisent ensemble la tragédie en court. Les témoignages forment des morceaux d'humanité, à trouver parfois davantage dans les créatures que dans les créateurs. Mais rien n'est ni tout blanc ni tout noir chez les employés. Tous possèdent la couleur des personnages habilement dessinés.
  • nicolasdetorsiac 30/08/2022
    J'ai découvert avec plaisir la plume de l'autrice Danoise Olga Ravn grâce à son court roman 'les employés'. Le pitch est simple et classique : un vaisseau dans l'espace, dans lequel vivent et (surtout) travaillent des humains et des ressemblants. On comprend vite que leurs tâches respectives sont répétitives et que la présence d'objets destinés à briser la monotonie de leur quotidien va provoquer des interrogations qui risquent de défier l'harmonie apparente qui règne dans le vaisseau. Et c'est là que ce récit devient génial (oui, oui, génial). L'autrice à fait le choix de juxtaposer une série de témoignages, tantôt courts, tantôt longs de chacun des employés de la navette. Dans ce kaléidoscope géant où l'on trouve pèle-mêle interrogations philosophiques et discours pragmatiques, le lecteur est amené à s'interroger sur des thématiques fortes, telles que le sens de la vie, la privation de liberté ou ce qui caractérise l'humanité... rien que ça. Il y à de la poésie dans cet assemblage de témoignages et l'on se laisse très vite porter par la rythmique hypnotisante de toutes ces 'expériences' personnelles. Je ne vous parle pas du final. Parce que là où il y a des employés, il y a des décideurs, qui à la suite de tous ces témoignages arriveront à leur propre conclusion... peut être pas la vôtre. Je vous laisse, j'ai la déposition 165 à relire... et à méditer.J'ai découvert avec plaisir la plume de l'autrice Danoise Olga Ravn grâce à son court roman 'les employés'. Le pitch est simple et classique : un vaisseau dans l'espace, dans lequel vivent et (surtout) travaillent des humains et des ressemblants. On comprend vite que leurs tâches respectives sont répétitives et que la présence d'objets destinés à briser la monotonie de leur quotidien va provoquer des interrogations qui risquent de défier l'harmonie apparente qui règne dans le vaisseau. Et c'est là que ce récit devient génial (oui, oui, génial). L'autrice à fait le choix de juxtaposer une série de témoignages, tantôt courts, tantôt longs de chacun des employés de la navette. Dans ce kaléidoscope géant où l'on trouve pèle-mêle interrogations philosophiques et discours pragmatiques, le lecteur est amené à s'interroger sur des thématiques fortes, telles que le sens de la vie, la privation de liberté ou ce qui caractérise l'humanité... rien que ça. Il y à de la poésie dans cet assemblage de témoignages et l'on se laisse très vite porter par la rythmique hypnotisante de toutes ces 'expériences' personnelles. Je ne vous parle pas du final. Parce que là où il y a des employés, il y a des décideurs,...
    Lire la suite
    En lire moins
  • terrystad 29/08/2022
    « Je souhaiterais un nouveau poste(…) Je sais que les compétences qui m’ont été octroyés n’y seront pas utilisées au maximum, mais cette souffrance que je ressens ne compte-t-elle pour rien dans ce contexte? Je vais oser l’hypothèse que cette souffrance diminue la qualité de mon travail et peut même contaminer mes collègues, ce qui entrainerait des effets négatifs. » Menfin, à quand notre société comprendra-t-elle cette donnée? Peut-être ne veut-elle pas l’entendre, que ça sert quelques despotes…? Le roman est bâti sous forme de plus de 180 dépositions d’un type d’enquête, plutôt de recherche de cas… Oeuvre qui se lit d’une traite.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.