Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266254458
Code sériel : 16160
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Les Impliqués
Kamil Barbarski (traduit par)
Date de parution : 08/01/2015
Éditeurs :
Pocket

Les Impliqués

Kamil Barbarski (traduit par)
Date de parution : 08/01/2015
Varsovie, 2005. Sous la houlette du docteur Rudzki, quatre patients ont investi l'ancien monastère de la Vierge Marie de Czestochowa. Entre huis clos et jeux de rôles, cette nouvelle méthode... Varsovie, 2005. Sous la houlette du docteur Rudzki, quatre patients ont investi l'ancien monastère de la Vierge Marie de Czestochowa. Entre huis clos et jeux de rôles, cette nouvelle méthode de thérapie de groupe, dite « Constellation familiale », ne manque pas d'intensité. Au point qu'un matin, l'un d'entre eux... Varsovie, 2005. Sous la houlette du docteur Rudzki, quatre patients ont investi l'ancien monastère de la Vierge Marie de Czestochowa. Entre huis clos et jeux de rôles, cette nouvelle méthode de thérapie de groupe, dite « Constellation familiale », ne manque pas d'intensité. Au point qu'un matin, l'un d'entre eux est retrouvé mort au réfectoire, une broche à rôtir plantée dans l'œil...
Pour le procureur Teodore Szacki, l'expérience est allée trop loin. À moins qu'elle n'ait réveillé un passé enfoui, que la Pologne se tue à essayer d'étouffer...

« On dévore ce polar polonais... Vous allez vous régaler avec cette histoire de thérapie collective qui dégénère. » Pascale Frey – ELLE

« Un des livres les plus passionnants publiés l'année dernière et un portrait saisissant de la Pologne contemporaine. » Yann Plougastel – Le Monde

Cet ouvrage a été finaliste du Grand Prix des lectrices de ELLE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266254458
Code sériel : 16160
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« On dévore ce polar polonais... Vous allez vous régaler avec cette histoire de thérapie collective qui dégénère. Un polar sociologique, qui n’en oublie pas d’être haletant. » Pascale Frey – ELLE
« Un roman noir remarquable. » Le Parisien
 « Un polar polonais? C'est nouveau, et c'est réussi. » Le Nouvel Observateur
 « Un des livres les plus passionnants publiés l'année dernière et un portrait saisissant de la Pologne contemporaine. » Le Monde
 « Si vous avez envie de découvrir une voix différente et originale, Les Impliqués est le roman qu’il vous faut. » Marc Fernandez – Metro News
« Ça commence comme du Agatha Christie et ça finit comme du Dostoïevski. Avez Les Impliqués, Zygmunt Miloszewski inaugure un genre inédit de polar, à la fois ludique et caustique, léger et grave. » François Lestavel – Paris Match
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Omaman 02/06/2022
    Roman policier original sur un crime qui a lieu lors d'un séminaire de thérapie de groupe à Varsovie en 2005. La technique de la "constellation familiale" permet de mettre à jour des blocages au sein du groupe par le positionnement physique des membres lors d'expériences théâtralisées. Ce livre nous plonge dans une Pologne post 1989 où l'Ancien Régime est présent en filigrane, où les personnages ont passé leur jeunesse dans le régime communiste , et vivent dans une jeune démocratie pleine de fantômes. Le héros Teodore Szacki est un procureur qui instruit l'enquête, et est confronté à un psychothérapeute réputé et ses patients, ainsi qu'à des influences extérieures inattendues. Sa vie sentimentale et familiale est aussi touchée par son enquête. Une lecture prenante avec un final étonnant.
  • PrincesseIrulan 25/05/2022
    J'avais vu le nom de Zygmunt Miloszewski passer très souvent sur instagram et je me suis dit qu'il fallait que je le découvre. A travers son personnage phare, le procureur Teodore Szacki, l'auteur nous fait découvrir la Pologne contemporaine mais aussi la Pologne communiste d'après guerre. La construction m'a rappelé un peu celle d'Agatha Christie, plusieurs personnages, un huis-clos, des indices qui s'accumulent mais sans que l'on puisse rien en déduire et tout d'un coup à la fin le héros déballe tout et explique son raisonnement. Très bon moment de lecture, même si la première partie du roman est assez lente. A réitérer. Henry Telak est retrouvé mort une broche de cuisson enfoncée dans l'oeil suite à une séance de psychothérapie de groupe. Le procureur mène l'enquête.
  • MartineAb 24/11/2021
    Un polar qui se passe à Varsovie, c'est une première pour moi ; et cet "exotisme" est-européen est un des charmes de ce livre, par ailleurs intéressant par son arrière-plan historique polonais. L'intrigue m'a tenue en haleine, et j'ai aimé la personnalité de l'enquêteur, un jeune procureur d'une trentaine d'années qui ne sait plus très bien où il en est dans son couple. L'écriture est acérée, comme l'esprit de l'enquêteur, et ne manque pas d'un humour souvent noir...
  • Christian_92 03/11/2021
    Après « Inavouable », paru en 2017, c’est le deuxième roman que je lis de cet auteur polonais, bien qu’il ait été édité en 2007. J’avais découvert le premier par la librairie « Atout Livres » situé à Paris. J’ai bien apprécié ce roman, qui se passe entièrement à Varsovie, même si c’est un peu difficile au début de se faire aux noms des personnages et des lieux , moi n’est jamais mis les pieds à Varsovie. J’ai trouvé ce roman bien écrit, l’intrigue prenante , les personnages crédibles et très humains, en particulier le procureur Téodore Szacki. Je conseille de roman qui a le mérite d’une certaine originalité et qui est le premier volet d’une trilogie que je vais m’empresser de lire.
  • nanouche 24/08/2021
    A Varsovie, au cours d'une thérapie de groupe du docteur Rudski, un patient est retrouvé assassiné, une broche à rôtir plantée dans l'oeil. C'est le procureur Teodore Szacki qui est chargé de mener l'enquête. Cela tombe bien car c'est cet aspect de son métier que Szacki préfère. Les inculpations et autres formalités administratives l'ennuient prodigieusement. Notre héros va découvrir que la présente affaire plonge ses racines dans le passé de totalitarisme communiste de la Pologne. J'ai bien apprécié ce roman policier dont l'action ne se déroule pas très rapidement mais est néanmoins prenante. L'action est accompagnée de la description d'itinéraires dans Varsovie qui doivent être un plus pour ceux qui connaissent cette ville. Chaque chapitre correspond à une journée de l'enquête et est précédé d'un résumé de l'actualité locale, nationale, voire internationale. Ainsi le lundi 6 juin 2005 : "Le père Hejmo, prêtre au Vatican, transmet un communiqué spécial depuis Rome : en des termes particulièrement complexes et hésitants, il nie avoir collaboré avec les services secrets communistes. A Rome toujours, le pape Benoît 16 exprime l'opposition de l'Eglise à l'avortement, au mariage homosexuel et aux manipulations génétiques. Catholique convaincu, candidat à l'élection présidentielle et maire de Varsovie, Lech Kaczynski interdit la... A Varsovie, au cours d'une thérapie de groupe du docteur Rudski, un patient est retrouvé assassiné, une broche à rôtir plantée dans l'oeil. C'est le procureur Teodore Szacki qui est chargé de mener l'enquête. Cela tombe bien car c'est cet aspect de son métier que Szacki préfère. Les inculpations et autres formalités administratives l'ennuient prodigieusement. Notre héros va découvrir que la présente affaire plonge ses racines dans le passé de totalitarisme communiste de la Pologne. J'ai bien apprécié ce roman policier dont l'action ne se déroule pas très rapidement mais est néanmoins prenante. L'action est accompagnée de la description d'itinéraires dans Varsovie qui doivent être un plus pour ceux qui connaissent cette ville. Chaque chapitre correspond à une journée de l'enquête et est précédé d'un résumé de l'actualité locale, nationale, voire internationale. Ainsi le lundi 6 juin 2005 : "Le père Hejmo, prêtre au Vatican, transmet un communiqué spécial depuis Rome : en des termes particulièrement complexes et hésitants, il nie avoir collaboré avec les services secrets communistes. A Rome toujours, le pape Benoît 16 exprime l'opposition de l'Eglise à l'avortement, au mariage homosexuel et aux manipulations génétiques. Catholique convaincu, candidat à l'élection présidentielle et maire de Varsovie, Lech Kaczynski interdit la Gay Pride et souligne que l'indignation des "milieux gauchisants" est bien évidemment liée aux échéances électorales..." J'aime bien. Je trouve que cela ancre le roman dans la réalité polonaise. Un mot sur le héros pour terminer. Je le trouve moyennement sympathique. Par moments il me plaît car c'est un homme intègre, souvent tenté (et parfois il le fait) de contourner les règles quand elles lui semblent devoir déboucher sur un résultat injuste. Mais par moments il m'agace aussi, notamment quand il s'avise qu'à 35 ans, marié depuis 10 ans et père d'une petite fille, sa vie a pris une tournure routinière. Alors la responsable désignée de cet enlisement est sa femme : "La vie défilait, et lui restait coincé dans le cycle travail-femme-travail-fille-femme-travail." On peut retirer la femme de cette litanie, il ne me semble pas que le résultat soit plus folichon.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.