Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266310550
Code sériel : 17984
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Les Magnolias

Date de parution : 07/01/2021
Il y a des gens, dans la vie, dont l’unique préoccupation semble d’imaginer des noms de poneys. Comme Alain. Il faut dire que sa carrière est au point mort, depuis un peu plus de vingt ans. À force d’avoir du temps à tuer, il en serait presque débordé : il... Il y a des gens, dans la vie, dont l’unique préoccupation semble d’imaginer des noms de poneys. Comme Alain. Il faut dire que sa carrière est au point mort, depuis un peu plus de vingt ans. À force d’avoir du temps à tuer, il en serait presque débordé : il enchaîne les visites dans la camionnette de Rosie, les castings improbables trouvés par son presqu’agent Rico, et le dimanche aux Magnolias, où sa grand-mère s’éteint doucement.
Entre une part de quatre-quarts, des sandwichs aux flageolets et des cuites à la vieille prune, mamie lui chuchote : « J’aimerais que tu m’aides à mourir ». La seconde d’après, elle a déjà oublié. Pas lui. Tant pis pour les poneys, il va jouer le rôle de sa vie…


 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266310550
Code sériel : 17984
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Il donne de la légèreté à la profondeur. Il y a du Desprogres chez cet homme. Avec beaucoup d’humour, de recul, de cynisme, il va vous faire éclater de rire avec vos peurs. » Gérard Collard, Le Magazine de la Santé
« Empreinte de poésie et de fantaisie, la tendresse de Florent Oiseau pour ses personnages est contagieuse. » L’Express
« Prix du livre le plus drôle de l’année, mais pas que. Un mélange de fantaisie, d’humour et de tendresse. » Olivia de Lamberterie, Télématin
« Florent Oiseau a su imposer un ton tragi-comique rare en France, porté par des héros ratés, naïfs, attachants.  Rien ne pèse, rien n’est lourd. C’est un art. Florent Oiseau le maîtrise comme peu d’auteurs de sa génération. » Le Figaro Magazine
« Avec des personnages aussi absurdes qu’attachants et une plume pétillante d’humour, l’auteur parvient à ensoleiller la vieillesse, la précarité, et les secrets de famille. » Version Femina
« Florent Oiseau a l’art du roman sociétal et burlesque.  » L’Obs
« Impertinence, humour noir et drôlerie se mêlent à une mélancolie qui brûle à feu doux pendant tout le roman. » Le Parisien Magazine
« Les fous rires surgissent au détour de quelques scènes d’anthologie. Et le cocasse n’est ici que pour souligner une humanité et une tendresse désarmantes. » Trends Tendance
PRESSE
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.