Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266265560
Code sériel : 16527
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm
Les Naufragés hurleurs
Date de parution : 16/09/2021
Éditeurs :
Pocket

Les Naufragés hurleurs

Date de parution : 16/09/2021
1925. Île de Bréhat. Le naufrage criminel d'un voilier ouvre la boîte de Pandore des secrets d'une riche famille.
Beaucoup croyaient que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. Le pays mal relevé de la guerre, dévasté, avait l’air au bord de l’effondrement. Le temps... Beaucoup croyaient que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. Le pays mal relevé de la guerre, dévasté, avait l’air au bord de l’effondrement. Le temps lui-même, une succession rageuse d’ouragans et de tempêtes, semblait appuyer cette prophétie.
Martial de La Boissière, lui, regardait ce monde de...
Beaucoup croyaient que l’année 1925 serait la dernière du monde tel qu’on le connaissait. Le pays mal relevé de la guerre, dévasté, avait l’air au bord de l’effondrement. Le temps lui-même, une succession rageuse d’ouragans et de tempêtes, semblait appuyer cette prophétie.
Martial de La Boissière, lui, regardait ce monde de loin, abrité derrière les murs du domaine de Beaunac, accaparé par son manoir, ses chevaux, ses forêts, ses collines, et ses enquêtes loin des cadres officiels. Mais quand Alain, son ami d’enfance, meurt dans le naufrage de son voilier au large de l’île bretonne de Bréhat, Martial ne croit pas à un accident. Il plonge alors dans une quête de vérité, et devra à son tour affronter bien des orages...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266265560
Code sériel : 16527
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pivoine29 Posté le 6 Janvier 2022
    1925. Martial de la Boissière aime mener des enquêtes. Un de ses amis d'enfance meurt dans des conditions mystérieuses sur l'île de Bréhat, dans sa belle-famille. Il part là-bas enquêter. Esprit es-tu là ? Certains paysages se prêtent mieux que d'autres au mysticisme. Bréhat semble le cadre parfait. Une île, avec ses codes, ses regards de travers pour ceux qui marchent de travers. Apparemment c'est un personnage récurrent, mais l'histoire se lit indépendamment des autres. Un bon livre sympathique.
  • Nathely Posté le 28 Décembre 2021
    Après avoir lu et adoré "le diable sur les épaules", la suite des aventures de Martial et Camille m'a happée et enchantée. D'une part, grâce à la grande qualité d'écriture de Christian Carayon : que de belles tournures de phrases dans ce roman écrit à la mode de l'entre-deux-guerres, on y trouve ce genre de tournures : "Septembre était né depuis quelques heures et reposait dans un berceau d'été." "Qu'importe ! J'ai l'essentiel avec moi. Et puis, vous savez bien que pour voyager, il n'y a besoin que de trois choses : une montre, un livre et un couteau." D'autre part, les mœurs de la société de l'après-guerre sont bien détaillés, on a l'impression de vivre au rythme de l'année 1925 avec ses convenances et ses curiosités : les médiums ont la côte, le spiritisme aussi. Les femmes tentent de se libérer de leur père, mari ou frère et certaines arrivent à s'émanciper... Et surtout, l'intrigue est géniale : pleine de rebondissements. Martial tient un peu le rôle d'Hercule Poirot avec ses observations, sa manière d'interroger les suspects, la petite scène où il explique ses conclusions... et vu que la période est la même on retrouve le même type d'intrigue.... Après avoir lu et adoré "le diable sur les épaules", la suite des aventures de Martial et Camille m'a happée et enchantée. D'une part, grâce à la grande qualité d'écriture de Christian Carayon : que de belles tournures de phrases dans ce roman écrit à la mode de l'entre-deux-guerres, on y trouve ce genre de tournures : "Septembre était né depuis quelques heures et reposait dans un berceau d'été." "Qu'importe ! J'ai l'essentiel avec moi. Et puis, vous savez bien que pour voyager, il n'y a besoin que de trois choses : une montre, un livre et un couteau." D'autre part, les mœurs de la société de l'après-guerre sont bien détaillés, on a l'impression de vivre au rythme de l'année 1925 avec ses convenances et ses curiosités : les médiums ont la côte, le spiritisme aussi. Les femmes tentent de se libérer de leur père, mari ou frère et certaines arrivent à s'émanciper... Et surtout, l'intrigue est géniale : pleine de rebondissements. Martial tient un peu le rôle d'Hercule Poirot avec ses observations, sa manière d'interroger les suspects, la petite scène où il explique ses conclusions... et vu que la période est la même on retrouve le même type d'intrigue. Bien sûr, c'est plus noir, plus inquiétant,  le héros est plus malmené qu'Hercule Poirot ne l'a jamais été, la fin est moins définie laissant au lecteur le soin d'imaginer sa propre conclusion et de rêver d'un 3ème tome !
    Lire la suite
    En lire moins
  • simonjean Posté le 4 Décembre 2021
    Après ''Le diable sur les épaules" , dans "Les naufragés hurleurs" , Martial de la Boissière enquête de nouveau . Quelques morts suspectes , des secrets de famille , un trésor caché , des amours illicites , quelques poisons , un manoir breton , une île sauvage battue par les vents .... Le lecteur est plongé dans une atmosphère '' agathachristienne '' et la résolution de l'énigme offre à l' 'enquêteur une scène " herculepoirotesque " . Une bonne histoire , bien écrite , un moment de lecture à savourer bien au chaud .... à l'abri des tempêtes bretonnes .
  • koatiraleur Posté le 16 Juin 2021
    Je n’ai pas choisi ce livre par hasard, c’est le quatriéme de cet auteur que je lis ! comme pour les précédents, j’ai été immédiatement happée par ce récit, qui oscille entre paranormal, légendes et sorcellerie ! et néanmoins s’avère être un excellent roman policier ! Un style fluide, des personnages attachants, et en toile de fond, l’île de Bréhat, la mer et sa violence ! Un subtil mélange de fiction et de réalité ! bref, ce livre est une réussite ! (édition de janvier 2021 - De Noyelles éditeur)
  • nadinelouis001 Posté le 24 Mars 2021
    Il ne m'a fallu que quelques lignes pour être emportée par cette histoire qui se déroule en 1925, débute comme un roman et se poursuit comme un polar, et deux jours pour suivre Martial, Alain, Camille et es autres protagonistes entre Bréhat, Beaunac en passant par Limoges et Paris. Une intrigue parfaite qui m'a tenue en haleine et fait penser au meilleur d'Agatha Christie, extrêmement bien écrite. Vous allez adorer ce voyage sur une terre pleine de mystères.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.