Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266322973
Code sériel : 01854
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Les Papillons
Date de parution : 19/05/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Les Papillons

Date de parution : 19/05/2022
Rêveur déchu du XXIe siècle, Alexandrin a perdu ses papillons.
Vous savez, ceux qui virevoltent au creux de nos ventres endormis lorsqu’on tombe amoureux. Ceux dont le doux bruissement nous émerveille.
Au...
Rêveur déchu du XXIe siècle, Alexandrin a perdu ses papillons.
Vous savez, ceux qui virevoltent au creux de nos ventres endormis lorsqu’on tombe amoureux. Ceux dont le doux bruissement nous émerveille.
Au détour d’un hasard, la jeune Marie croisera sa route et l’aidera à renaître.
Mais Marie porte en elle un silencieux fardeau...
Rêveur déchu du XXIe siècle, Alexandrin a perdu ses papillons.
Vous savez, ceux qui virevoltent au creux de nos ventres endormis lorsqu’on tombe amoureux. Ceux dont le doux bruissement nous émerveille.
Au détour d’un hasard, la jeune Marie croisera sa route et l’aidera à renaître.
Mais Marie porte en elle un silencieux fardeau avec lequel il devra composer avant de réentendre ce doux murmure.
Contraints de se cacher, bravant les interdits, nos amoureux se dessineront un monde à part. Jusqu’à ce que…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266322973
Code sériel : 01854
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« C’est un roman bonbon doux, pétillant et sincère, un remède contre la morosité, une infusion colorée et parfumée au goût d’été. À découvrir pour rêver les yeux ouverts. »
Nathalie Mazzoli / Fnac Belleville-sur-Saône

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thalie4 Posté le 7 Avril 2022
    Alexandrin a perdu tous ses papillons. Ceux qui chatouillent le ventre et créent des frissons. Mais c'est compter sans l'apparition de Marie, un ange qui saura leur redonner la vie. Mais quelle merveille que ce roman ! C'est un condensé de poésie, de couleurs et de vie. C'est un tourbillon de sentiments, de saveurs, de parfums et d'envies. Les mots s'envolent et palpitent, ils chantent et portent une histoire qui nous enchante. Il y est question d'amour, de vivre l'instant, de beauté et de liberté. Au détour des conversations, quelques-uns des plus grand poètes du siècle dernier nous font de l'œil. Barcella a l'art des formulations imagées qui portent notre imagination en des lieux imprégnés de douceur et de magie. Son texte est poétique et onirique, nourri de rimes riches et sucrées, de chaleur distillée, d'images de bonheur et de nature préservés. Ce récit se découvre comme un rêve. Il faut se laisser porter par ses mots et déguster les images qu'ils créent. C'est un roman bonbon doux, pétillant et sincère, un remède contre la morosité, une infusion colorée et parfumée au goût d'été. À découvrir pour rêver les yeux ouverts.
  • MademoiselleMaeve Posté le 19 Mars 2022
    Séduite par la couverture et le résumé, je me suis arrêté sur Les papillons de Barcella. Un premier roman. Apparemment, je dois vivre dans une grotte car je ne connaissais pas Barcella. Depuis, j’ai écouté quelques-unes de ses chansons – car si vous aussi vous vivez coupé du monde, sachez que Barcella est un chanteur – il aime jouer avec les mots et évolue dans un univers poétique. Un univers que l’on retrouve dans son roman. Alexandrin se désole, il a perdu ses papillons, ceux qui bruissent dans le ventre de tous les amoureux. Puis il croise le chemin de Marie et les papillons reviennent, au creux de son ventre, au creux de son coeur. Mais Marie a un secret. Elle vit presque recluse, protégée, dans le manoir familial. Les amoureux vont se voir en cachette, jusqu’à ce qu’on les découvre, jusqu’à ce que cet amour, ce grand amour, soit mis à l’épreuve. Cette histoire m’a fait penser à une fable, une histoire onirique et poétique. Une chanson sur un peu plus de deux cents pages. Il y a un peu de l’univers de Boris Vian et son Ecume des jours – même s’il est difficile de comparer n’importe quel livre à L’écume des... Séduite par la couverture et le résumé, je me suis arrêté sur Les papillons de Barcella. Un premier roman. Apparemment, je dois vivre dans une grotte car je ne connaissais pas Barcella. Depuis, j’ai écouté quelques-unes de ses chansons – car si vous aussi vous vivez coupé du monde, sachez que Barcella est un chanteur – il aime jouer avec les mots et évolue dans un univers poétique. Un univers que l’on retrouve dans son roman. Alexandrin se désole, il a perdu ses papillons, ceux qui bruissent dans le ventre de tous les amoureux. Puis il croise le chemin de Marie et les papillons reviennent, au creux de son ventre, au creux de son coeur. Mais Marie a un secret. Elle vit presque recluse, protégée, dans le manoir familial. Les amoureux vont se voir en cachette, jusqu’à ce qu’on les découvre, jusqu’à ce que cet amour, ce grand amour, soit mis à l’épreuve. Cette histoire m’a fait penser à une fable, une histoire onirique et poétique. Une chanson sur un peu plus de deux cents pages. Il y a un peu de l’univers de Boris Vian et son Ecume des jours – même s’il est difficile de comparer n’importe quel livre à L’écume des jours, tellement ce roman est unique. Il y a un peu de Mathias Malzieu aussi. C’est joli, mais ce n’est pas très joyeux comme roman. Je repense parfois à ce que disait mon prof de français de première : « les histoires d’amour heureuses ne font pas des livres. Les romans parlent d’histoires tragiques, car elles seules peuvent donner lieu à des histoires qui nous emportent. » Il avait peut-être raison, mais il faut bien avouer que ce n’est pas très optimiste. Je n’ai pas eu de coup de cœur, car je pense être un peu trop cartésienne. Néanmoins Les papillons est un roman étrange, différent, onirique, qui ne m’a pas laissé indifférente.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sandrinalillebouquine Posté le 15 Mars 2022
    Une écriture poétique pour une histoire un peu tragique, toute belle, toute simple comme les contes de fées : il était une fois un jeune homme (Alexandrin) qui rencontre une jeune fille (Marie) dont il tombe amoureux, mais Marie est surveillée et son père s'oppose à leur amour. Il la protége, (trop ?) Pourtant ils s'aiment, ils veulent se marier et avoir beaucoup d'enfants. Alors ils rusent pour se voir mais la jeune fille est fragile et cache une maladie. Vont-ils pouvoir s'aimer, se marier ? quel sera le destin de Marie ? Tous les contes se terminent-ils bien ? Voilà on passe un bon moment de lecture, c'est fluide à lire, c'est comme une mélodie un peu triste, mais par moment j'ai trouvé ça un peu mièvre et facile, voir caricatural. Quelques jolis messages de vie viennent cependant ouvrir mon esprit de curiosité et puis "perdre ses papillons", c'est joliment écrit.
  • lunatic57 Posté le 10 Mars 2022
    Un roman, comme une conte, tel une jolie fable tendre et poétique. Ce roman c’est la rencontre de deux âmes : celle d’Alexandrin, un jeune homme qui a peur de ne plus jamais aimer et de Marie, une jeune femme douce et sensible. Entre eux, c’est évident dès un premier regard et un premier échange à un arrêt de bus. Je ne vous dirais rien de plus sur l’histoire, je vous laisse vous envoler dans ce récit sans rien savoir de plus. Marie est l’anagramme d’aimer. Ces 5 lettres résument en grande partie le roman. Un roman d’amour, une vraie quête d’amour. Un amour sincère, un amour simple, un amour intense et éternel. Avoir des papillons dans le ventre est défini parfois comme « une impression à la fois plaisante, qui vous traverse de frissons, mais aussi désagréable, les papillons dérangent et bousculent votre corps ». En lisant ce roman, c’est cette expérience que l’on vit également. L’histoire d’Alexandrin et Marie m’a vrillé le ventre et le cœur. J’ai aimé avec eux, j’ai souri, j’ai rêvé mais j’ai aussi souffert et vécu avec frissons et larmes ma lecture. Une douce expérience poétique et pleine d’émotion. L’expérience musicale de l’auteur se ressent dans la... Un roman, comme une conte, tel une jolie fable tendre et poétique. Ce roman c’est la rencontre de deux âmes : celle d’Alexandrin, un jeune homme qui a peur de ne plus jamais aimer et de Marie, une jeune femme douce et sensible. Entre eux, c’est évident dès un premier regard et un premier échange à un arrêt de bus. Je ne vous dirais rien de plus sur l’histoire, je vous laisse vous envoler dans ce récit sans rien savoir de plus. Marie est l’anagramme d’aimer. Ces 5 lettres résument en grande partie le roman. Un roman d’amour, une vraie quête d’amour. Un amour sincère, un amour simple, un amour intense et éternel. Avoir des papillons dans le ventre est défini parfois comme « une impression à la fois plaisante, qui vous traverse de frissons, mais aussi désagréable, les papillons dérangent et bousculent votre corps ». En lisant ce roman, c’est cette expérience que l’on vit également. L’histoire d’Alexandrin et Marie m’a vrillé le ventre et le cœur. J’ai aimé avec eux, j’ai souri, j’ai rêvé mais j’ai aussi souffert et vécu avec frissons et larmes ma lecture. Une douce expérience poétique et pleine d’émotion. L’expérience musicale de l’auteur se ressent dans la sonorité des mots et des phrases. Difficile de refermer ce livre, sans penser à l’univers de Matthias Malzieu, de Boris Vian et de quelques autres virtuoses des mots. Mais pour autant Barcella a sa plume à lui. Même si les inspirations sont présentes, il a son univers et ses messages à faire passer.
    Lire la suite
    En lire moins
  • aureliemlire Posté le 8 Janvier 2022
    ; LES PAPILLONS ; un titre qui en dit déjà long sur le style de roman et son écriture tout en poésie.. car il s’agit des petits papillons que nous ressentons parfois dans le ventre, lorsque l’on ressent une certaine émotion .. je connaissais les textes de Barcella par ses chansons qui m’ont conquises, j’avais hâte de découvrir sa plume, et je ne suis pas déçue!!! On lit le livre avec une certaine facilité mais surtout j’ai été captivée par la poésie de l’écriture, qui donne une légèreté tout au long des chapitres.. chaque mot est pensé avec délicatesse et il émane de ce roman une jolie harmonie. L’histoire est belle, et j’avoue avoir versé ma petite larme à la fin, rien d’étonnant quand on sait que j’ai une petite fille de 7 semaines; je ne peux donc que vous recommander chaudement la lecture de ce 1er roman d’un Grand Artiste!!;
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Fête des Mères : 27 livres qui feront mouche le jour J !

    Lui offrir un voyage, des séances de développement personnel, des fous rires ou des montées d’adrénaline ? Missions acceptées… et relevées haut la main avec ces 27 livres des Éditions Pocket ! 

    Feel good book, saga familiale, poésie, polar ou thriller psychologique… quels titres glisserez-vous dans votre cadeau de fête des Mères ? 

    Lire l'article