Lisez! icon: Search engine

Les Petits Soleils de chaque jour

Pocket
EAN : 9782266270502
Code sériel : 16788
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm
Les Petits Soleils de chaque jour

Date de parution : 28/06/2018
Clélie vit une retraite paisible, après avoir fait le bonheur des clients de la boulangerie Destempes pendant plus de quarante ans. Mais à l’aube de l’été, Colline, la petite-fille de la maison, bouleversée par le divorce de ses parents, désespère et dépérit. Touchée par la détresse de cette enfant de... Clélie vit une retraite paisible, après avoir fait le bonheur des clients de la boulangerie Destempes pendant plus de quarante ans. Mais à l’aube de l’été, Colline, la petite-fille de la maison, bouleversée par le divorce de ses parents, désespère et dépérit. Touchée par la détresse de cette enfant de neuf ans, Clélie lui propose de passer les grandes vacances avec elle et lui présente ses voisins et amis qui vont, chacun à sa manière, répondre à ses interrogations sur le sens de la vie, et l’aider à trouver sa place dans le monde.
Pour apprendre à se réjouir des petits soleils de chaque jour.

« S'il existe un livre qui mérite son titre, c'est vraiment celui-ci car il ajoute des petits soleils dans la vie de son lecteur grâce à une belle dose d'optimisme qui fait voir la vie en rose. » booknode.com
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270502
Code sériel : 16788
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ondine Khayat nous montre l'importance du lien transgénérationnel, ou comment l'amour et la compréhension des anciens peuvent ouvrir un avenir lumineux à des enfants incompris et malheureux. » Babelio
« C’est sucré et doux comme un macaron, gentil et chaud comme un rayon de soleil, optimiste et chaleureux comme ces grands-parents qui essaient de rendre heureux leurs petits enfants en leur montrant le chemin. » domiclire.wordpress.com
« S'il existe un livre qui mérite son titre, c'est vraiment celui-ci car il ajoute des petits soleils dans la vie de son lecteur grâce à une belle dose d'optimisme qui fait voir la vie en rose. » booknode.com

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • emilielettres Posté le 31 Octobre 2019
    J'ai énormément apprécié cette lecture! Généralement, je n'accroche pas avec les titres à tendance "développement personnel" car c'est assez maladroit et l'histoire n'est que prétexte à livrer des "recettes". Mais ici le récit prend le dessus et l'auteur partage surtout des idées d'exercices dans la veine de la sophrologie pour que le personnage vive mieux. Nous sommes en présence d'une petite fille de neuf ans hypersensible qui gère très difficilement le fait de sentir tant d'émotions, de souffrance autour d'elle. Le temps d'un été, elle se retrouve entourée de personnes âgées (ce côté m'a bien plu, j'adore les relations intergénérationnelles) qui vont l'aider, chacune à leur manière, à mieux se comprendre pour vivre avec ce qui la constitue. A découvrir absolument!
  • Elodiecombeau Posté le 18 Octobre 2019
    Le début m’a paru difficile. Jusqu’à ce que Colline parte vivre chez Clélie en faite, ensuite c’était plus fluide et je suis rentrée dedans. Ce livre est une petite douceur qui donne du Soleil dans ce moment de lecture. Il est porteur d’un beau message. Si l’on fait bien attention aux autres, au monde qui nous entoure, alors l’on se rend compte que chacun peut nous apporter quelque chose d’essentiel. L’autre nous donne une part de lui, nous aidant à grandir et à changer notre regard sur le monde et les choses. Quelque soit nos douleurs, nos blessures ressentes, anciennes, d’enfances, il est possible de les guérir ou tout du moins de les soulager. La vie met sur notre route des gens essentiel pour nous apaiser et nous faire grandir. Vous l’aurez compris, ce livre à fait ressortir mon côté philosophique et je dois dire que cela fait du bien parfois.
  • audeLOUISETROSSAT Posté le 9 Août 2019
    Un livre tout doux🌼 Un livre doudou 🌸 Un livre plein d’amour et de bienveillance. Les personnages sont attachants. Une histoire qui nous donne envie de se poser et de nous réjouir des petits soleils de chaque jour afin d’accéder à un peu de bonheur 🙏🏻 Un roman #feelgood, à lire pendant les vacances🌸
  • Kakolea Posté le 30 Avril 2019
    Un roman sur le développement personnel deguisé en roman doux, sucré, guimauve. Intéressant, mais bon le coté enfant cristal, qui chiale tout le temps m'a gonflé. Je crois qu'au bout de la xième fois, on avait compris. Enfin bref, mitigée, je l'ai lu avec intéret, mais bon...
  • Sabrinaaydora Posté le 22 Mars 2019
    Colline a neuf ans. Elle apprend le divorce de ses parents et ne le supporte pas. Elle cesse doucement de manger, la nourriture ne lui donne pas envie, le monde qui l'entoure ne l'intéresse pas outre mesure car il souffre. Le monde souffre et Colline le ressent en elle. Alors à quoi bon ? Clélie connaît la famille depuis plusieurs années et accepte d'accueillir la petite colline chez elle pendant les vacances d'été. Elle et tous les habitants de son immeuble vont l'aider à retrouver le goût des choses. Je ne le dis pas de façon péjorative, mais ce livre fais un peu partie des "livres bonbons" : doux et sucré, on en attend pas moins que de passer un agréable moment entre ses pages et voir le fil des vies s'égrener doucement. Un livre sans prise de tête, oui et non. Car sous sa couverture douce et sucrée, il y a un bonbon plus fort en dessous, plus piquant et qui ressortir le goût de la lecture. J'avais envie de partager avec vous cette vision "métaphorique" de la lecture ^^. Quoiqu'il en soit, cette histoire regorge de bons mots, d'accompagnement et... Colline a neuf ans. Elle apprend le divorce de ses parents et ne le supporte pas. Elle cesse doucement de manger, la nourriture ne lui donne pas envie, le monde qui l'entoure ne l'intéresse pas outre mesure car il souffre. Le monde souffre et Colline le ressent en elle. Alors à quoi bon ? Clélie connaît la famille depuis plusieurs années et accepte d'accueillir la petite colline chez elle pendant les vacances d'été. Elle et tous les habitants de son immeuble vont l'aider à retrouver le goût des choses. Je ne le dis pas de façon péjorative, mais ce livre fais un peu partie des "livres bonbons" : doux et sucré, on en attend pas moins que de passer un agréable moment entre ses pages et voir le fil des vies s'égrener doucement. Un livre sans prise de tête, oui et non. Car sous sa couverture douce et sucrée, il y a un bonbon plus fort en dessous, plus piquant et qui ressortir le goût de la lecture. J'avais envie de partager avec vous cette vision "métaphorique" de la lecture ^^. Quoiqu'il en soit, cette histoire regorge de bons mots, d'accompagnement et de bon sens. J'ai découvert Ondine Khayat avec "Écoute la petite musique du clos des Anges". Je retrouve ici tout la réflexion de sa pratique de psychologue : centrées autour de colline, les personnes qui vont interagir avec elle le feront à leur manière, parfois maladroite, mais efficaces. Ce qui saute aux yeux, c'est cette façon qu'ont les personnages de vouloir aider la petite fille comme pour soigner une part d'eux-mêmes. C'est ce que j'ai ressenti en lisant cette histoire. J'ai repensé à un livre que j'ai lu il y a quelques années : "Guérir son enfant intérieur" de Moussa Nabati. Aider l'autre, c'est aider une part de soi. Les personnages sont attachants, même si j'ai du mal à imaginer l'existence d'un tel immeuble avec tellement de belles personnalités. Malgré ce doute, ils sont tous à leur façon complémentaires pour aider Colline. Et à la fin de l'histoire, Colline arrivera même à mettre en application certaines choses apprises auprès d'eux pour venir en aide à l'un des personnages, mais je ne vous dirais pas qui. Ondine Khayat arrive à faire émerger les émotions des personnages par une écriture simple et précise. Il n'y a pas besoin de grands discours pour que le message passe. Oui, une enfant de 9 ans peut se sentir aussi mal. Lui prêter des "enfantillages" seraient l'assombrir davantage dans des sentiments dont elle a du mal à s'extirper. Nous ne sommes pas égaux face à la souffrance, la perte d'un proche, un divorce. Nous nous protégeons avec nos armes, ni plus, ni moins. En bref : Une lecture légère en apparence, mais qui aborde des émotions et sentiments importants, même chez une enfant de neuf ans. Une écriture agréable pour un moment de lecture qui fait du bien.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.