Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266323536
Code sériel : 3506
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Les quatre filles du docteur March
Natalie Zimmermann (traduit par)
Date de parution : 21/04/2022
Éditeurs :
Pocket jeunesse
Nouveauté

Les quatre filles du docteur March

Natalie Zimmermann (traduit par)
Date de parution : 21/04/2022
Le chef-d’oeuvre de Louisa May Alcott, dans une nouvelle traduction de Natalie Zimmermann, adapté en poche !
Meg, Jo, Beth et Amy sont soeurs et inséparables. Alors que la guerre de Sécession fait rage et que leur père se trouve au front, les filles retroussent leurs manches pour aider leur... Meg, Jo, Beth et Amy sont soeurs et inséparables. Alors que la guerre de Sécession fait rage et que leur père se trouve au front, les filles retroussent leurs manches pour aider leur mère adorée. Entre Meg, l’aînée au coeur d’or, Jo l’écrivaine en herbe aux allures de garçon manqué, Beth la musicienne délicate, et l’espiègle... Meg, Jo, Beth et Amy sont soeurs et inséparables. Alors que la guerre de Sécession fait rage et que leur père se trouve au front, les filles retroussent leurs manches pour aider leur mère adorée. Entre Meg, l’aînée au coeur d’or, Jo l’écrivaine en herbe aux allures de garçon manqué, Beth la musicienne délicate, et l’espiègle et coquette Amy, les discussions sont passionnées. Rythmée par leurs craintes, leurs jeux et leurs rêves, la vie dans leur petite maison du Massachusetts est un vrai tourbillon…
Quatre soeurs, quatre facettes de la féminité, quatre filles qui vont s’emparer de leur destin.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266323536
Code sériel : 3506
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Isa_bel_7 Posté le 27 Avril 2022
    Une histoire comme j'aime. Une histoire d'une fratrie avec les complicités et les chamailleries lors d'une année mouvementé. Les péripéties des quatre filles du docteur March se déroulent en pleine guerre de Sécession aux États-unis. J'adore cette histoire publiée aux éditions Le Livre de Poche Jeunesse. Il s'agit du texte abrégé dans ce bouquin. Je recommande ce classique aux gens voulant découvrir l'univers uniques de ses quatre jeunes filles.
  • Pascayla Posté le 18 Avril 2022
    Lu et relu adolescente, je me suis replongée avec plaisir dans ce grand classique de la littérature américaine. J'y ai retrouvé Meg, Jo, Beth et Amy, leur maman, Hannah, le vieux M. Lawrence et Laurie, son petit-fils et ami des filles, de vieux compagnons jamais oubliés. L'action débute en pleine guerre de sécession. Mme March et ses filles se débrouillent pour joindre les deux bouts tandis que leur mari et père est parti accomplir son devoir de Pasteur au sein de l'armée. La grande force de ce livre est de nous présenter le lien indéfectible de ces quatre sœurs aux caractères et aux ambitions très différents. Guidées et soutenues par leur mère elles savent sourire au milieu des difficultés et cultiver le bonheur dans chaque petit moment du quotidien. Ce livre en deux parties, publiées pour la première fois en 1868 et 1869, écrit par une femme, est précurseur car non seulement il donne aux femmes la parole et la place principale - chose plutôt rare à cette époque ! - mais en plus il leur permet de se réaliser hors des sentiers battus avec le soutien des hommes qui les entourent. La morale est très présente, surtout dans la seconde partie, mais il... Lu et relu adolescente, je me suis replongée avec plaisir dans ce grand classique de la littérature américaine. J'y ai retrouvé Meg, Jo, Beth et Amy, leur maman, Hannah, le vieux M. Lawrence et Laurie, son petit-fils et ami des filles, de vieux compagnons jamais oubliés. L'action débute en pleine guerre de sécession. Mme March et ses filles se débrouillent pour joindre les deux bouts tandis que leur mari et père est parti accomplir son devoir de Pasteur au sein de l'armée. La grande force de ce livre est de nous présenter le lien indéfectible de ces quatre sœurs aux caractères et aux ambitions très différents. Guidées et soutenues par leur mère elles savent sourire au milieu des difficultés et cultiver le bonheur dans chaque petit moment du quotidien. Ce livre en deux parties, publiées pour la première fois en 1868 et 1869, écrit par une femme, est précurseur car non seulement il donne aux femmes la parole et la place principale - chose plutôt rare à cette époque ! - mais en plus il leur permet de se réaliser hors des sentiers battus avec le soutien des hommes qui les entourent. La morale est très présente, surtout dans la seconde partie, mais il faut replacer ce livre dans son contexte et son époque. Et la beauté de l'histoire permet de facilement passer outre. C'est à mes yeux une œuvre unique, moderne, remplie d'optimisme, d'émotions, de résilience, de joie de vivre... Je suis et resterai fidèle à ces petites femmes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • punkcoders Posté le 25 Février 2022
    Portrait de famille narcissique dans la lignée de la comtesse de Ségur. Papa est ruiné et parti à la guerre. Pendant ce temps, de quoi se soucient ses filles ? Trouver du fric et rapatrier papa ? Non ! Elles sont trop occupées à se crêper le chignon pour savoir qui sera la meilleure cuisinière, la meilleure femme de ménage, la mieux vue par monsieur le curé, la plus féminine... bref le sens des priorités. Ce type de famille suit toujours le même schéma, les enfants se répartissent trois rôles: le modèle, le martyr, la mascotte. Comme la petite Sophie de Ségur, Jo a le mauvais rôle, et c'est pour ça qu'on l'aime. Elle refuse de jouer au concours de féminité, lassée par ses soeurs ennuyeuses, Meg qui imite sa mère et n'a de valeur qu'aux yeux de sa mère, Beth qui joue l'artiste bonne soeur alors qu'elle n'a pas les moyens d'accorder son piano et faire la charité. Quand à la petite dernière, Amy, jusqu'à la mort de Beth, elle est jalouse car n'a pas de rôle à jouer.
  • alyivre Posté le 15 Février 2022
    Très bon livre ! Le lecteur est plongé dans le quotidien des 4 sœurs March et de leur voisin Laurence. L'adaptation cinématographique est tout aussi bien réussie et apporte des réponses aux questions laissées en suspens lors de la lecture (Que deviennent les filles ? Y'aura-t-il une histoire d'amour entre Laurence et Jo ?)
  • stefart0 Posté le 13 Février 2022
    J’ai connu des hauts et des bas avec ce livre. Parfois, je le trouvais long et insipide car comme souvent à cette période, les jeunes filles n’ont pas grand-chose à faire de leur journée, et parfois, je le trouvais plein d’entrain. Je me suis quand même attachée aux personnages et principalement à Jo qui est pour moi, la plus indépendante et celle qui a le plus de caractère.
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.