Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266186674
Code sériel : 13841
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

L'homme qui voulait être heureux

Ce que l'on croit peut devenir réalité

Date de parution : 01/04/2010

Imaginez...
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux.
Porteur...

Imaginez...
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

« Ce roman nous laisse entrevoir à quel point ce que l'on croit peut devenir réalité. » Maxence Layet – Psychologies

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266186674
Code sériel : 13841
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce roman nous laisse entrevoir à quel point ce que l’on croit peut devenir réalité. Moderne et très accessible. » Maxence Layet - Psychologies Magazine
« Une philosophie de vie encourageante à travers la découverte de soi. » L’Est-Éclair
« Un ouvrage de développement personnel très accessible, sous la forme d’une parabole romancée. » Le Maine Libre

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • denis76 Posté le 13 Décembre 2019
    Voilà le 3è livre que je lis de lui, et c'est toujours aussi agréable. Je dirais que c'est un roman philosophico-développement personnel. Julian prend des vacances à Bali, un paradis comme La Réunion. Même s'il "n'a rien", il ne veut pas repartir bosser ( prof aux US ) sans avoir rencontré maître Samtyang, guérisseur de réputation internationale..... . Laurent Gounelle, comme dans "les dieux voyagent toujours incognito", développe une atmosphère de bien être autour de ce maître spirituel. Dans "Les dieux...", le personnage me faisait penser à mon père ; Dans "L'homme qui voulait être heureux", le maître m'évoque un docteur chinois du Tampon (La Réunion ), docteur mais-pas-que, comme lui... Savez-vous que les placebos guérissent 30% des maladies ? "Vous, les occidentaux, vous soignez le corps sans vous occuper de l'âme". On peut parfois guérir d'un cancer si l'âme le veut... . Evidemment, ceux qui me connaissent savent que je suis à fond là dedans. Laurent Gounelle, c'est un mec que j'aimerais rencontrer : )
  • Kotagh Posté le 18 Novembre 2019
    C'est un livre que j'ai tant apprécié, vu que je n'aime pas trop lire des livres de développement personnel, mais ici l'auteur a choisit un personnage ayant un problème et a créé une conversation pour pouvoir passer le message d'une façon implicite: sous forme de visites, des missions... Le guérisseur donne des conseils à Julien mais en fait c'est au lecteur qu'il s'adresse... à ce lecteur qui veut vraiment changer sa vie...
  • didinne Posté le 16 Novembre 2019
    Ce livre mérite bien en effet d'être un best-seller . Il se lit très facilement. Lors d'un séjour à Bali un homme va réapprendre à se faire confiance grace à Samtyang qui va lui confier plusieurs tâches à accomplir pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.
  • meriame99bensaid Posté le 6 Novembre 2019
    tout ce que je peux dire c'est que ce livre m'a changé la vie.
  • zorme Posté le 28 Octobre 2019
    Ce n'est certes pas le meilleur livre de développement personnel que j'ai lu (dans le même genre j'ai nettement préféré Le moine qui vendit sa Ferrari de Robin S. Sharma et Le chemin le moins fréquenté de Scott Peck) mais je ne partage pas le mépris de certains commentateurs. Je pense d'ailleurs que cet ouvrage s'adresse d'abord à eux... Il ne me semble pas "sur-vendu" par un quatrième de couverture exagéré et s'il n'est pas trés dense au niveau informations, il fournit des clés qui j'en suis sûr pourront aider certain(e)s. A chaqun son rythme !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.