En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'invention de Morel

        10/18
        EAN : 9782264072252
        Code sériel : 953
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 128
        Format : 108 x 177 mm
        L'invention de Morel

        Armand PIERHAL (Traducteur), Jorge Luis BORGES (Préface)
        Date de parution : 21/09/2017

        Un homme en fuite trouve refuge sur une île déserte. Un lieu étrange, dominé par une villa immense et somptueuse dont les sous-sols recèlent une machinerie aux fonctions incompréhensibles. L'île, pourtant, n'est pas si déserte qu'elle l'a semblé de prime abord. Des estivants, réunis sur place par un certain Morel,...

        Un homme en fuite trouve refuge sur une île déserte. Un lieu étrange, dominé par une villa immense et somptueuse dont les sous-sols recèlent une machinerie aux fonctions incompréhensibles. L'île, pourtant, n'est pas si déserte qu'elle l'a semblé de prime abord. Des estivants, réunis sur place par un certain Morel, s’engagent dans une fête languide dont le rituel paraît se reproduire à l'infini.

        Préfacé par Borges, un petit chef-d'oeuvre d'une originalité inaltérable.

        Traduit de l'espagnol (Argentine)
        par Armand Pierhal

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264072252
        Code sériel : 953
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 128
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        5.10 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Nikoz Posté le 6 Janvier 2018
          Un conte désuet et profond sur nos perceptions... ou les perceptions de nos perceptions.
        • Komboloi Posté le 22 Avril 2017
          Un livre très particulier qui laisse le lecteur sur une drôle d'impression à la fin. Cet ouvrage à la première personne va nous mettre dans la peau d'une personne ayant des déboires avec la justice et qui est parti s'isoler sur une île. C'est sur cette île ou il tente de survivre qu'il va faire la rencontre de drôles de personnes... Un livre inclassable, à mi-chemin entre l'aventure, le fantastique, l'histoire d'amour...ou l'immortalité est au coeur du récit. Il n'est pas toujours évident de suivre la pensée de l'auteur. Celui-ci arrive en peu de pages à faire en sorte que le lecteur se pose énormément de questions. Un livre troublant et bien écrit qui s'apparente un peu à un ovni...
        • Myriam3 Posté le 24 Janvier 2017
          Roman fantastique, symbolique, métaphysique? C'est en tout cas une histoire qui déroute et intrigue. Le narrateur, fuyant la justice, s'isole sur une île où ont été bâtis, puis abandonnés, un musée et une villa immense avec piscine et d'étranges machines. Pourtant, l'île ne reste pas longtemps déserte puisque le narrateur peut observer l'étrange manège d'un groupe de personnes habillés à la mode des années 20 - 20 ans plus tôt que l'année où se déroule le récit - se promenant, dansant et se baignant qu'importe le temps qui sévit sur l'île. Etrange manège: oui, car bientôt les actes, les dialogues et les situations se répètent, mot pour mot... Tout au long du récit, on observe le narrateur émettre des hypothèses très vite balayées par d'autres tout aussi fausses: pourquoi Faustine, cette femme dont il est tombé amoureux, l'ignore-t-elle avec une telle ostentation lorsqu'il prend le risque de se montrer à elle? Quelle est sa relation avec Morel, l'organisateur de cette escapade sur l'île? Quel est l'objet des conspirations qui règnent dans le groupe? Petit-à-petit et à tâtons, la vérité se dévoilera, mais je ne vous en dit pas plus, à vous de tenter cette courte lecture. Il est clair qu'elle est tout-à-fait originale et intrigante!... Roman fantastique, symbolique, métaphysique? C'est en tout cas une histoire qui déroute et intrigue. Le narrateur, fuyant la justice, s'isole sur une île où ont été bâtis, puis abandonnés, un musée et une villa immense avec piscine et d'étranges machines. Pourtant, l'île ne reste pas longtemps déserte puisque le narrateur peut observer l'étrange manège d'un groupe de personnes habillés à la mode des années 20 - 20 ans plus tôt que l'année où se déroule le récit - se promenant, dansant et se baignant qu'importe le temps qui sévit sur l'île. Etrange manège: oui, car bientôt les actes, les dialogues et les situations se répètent, mot pour mot... Tout au long du récit, on observe le narrateur émettre des hypothèses très vite balayées par d'autres tout aussi fausses: pourquoi Faustine, cette femme dont il est tombé amoureux, l'ignore-t-elle avec une telle ostentation lorsqu'il prend le risque de se montrer à elle? Quelle est sa relation avec Morel, l'organisateur de cette escapade sur l'île? Quel est l'objet des conspirations qui règnent dans le groupe? Petit-à-petit et à tâtons, la vérité se dévoilera, mais je ne vous en dit pas plus, à vous de tenter cette courte lecture. Il est clair qu'elle est tout-à-fait originale et intrigante! seul bémol, je n'ai pas pris un grand plaisir à la lecture elle-même car je ne me suis pas attachée à ce narrateur souvent puéril et trop réfléchi.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Charybde2 Posté le 10 Février 2016
          La magie toujours intacte d’un redoutable classique contemporain. Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2016/02/10/je-me-souviens-de-linvention-de-morel-adolfo-bioy-casares/
        • tiptop92 Posté le 27 Août 2015
          Ce livre est une parabole sur un sentiment qui étreint la plupart des hommes : la peur de la mort…Ici, Bioy Casares donne sa vision de l’immortalité et elle passe pour lui par l’éternel recommencement d’un moment heureux. On peut le comprend, qui n’aimeraient pas revivre pour toujours les plus beaux moments de sa vie ? L’histoire se déroule sur une ile, elle est racontée par un naufragé, repris de justice, qui semble condamné à mort ou à l’enfermement à vie, ce qui pour lui revient au même…on ne saura jamais comment il se retrouve à cet endroit, sans doute le naufrage d’un bateau, mais ses frayeurs sont grandes quand il se rend compte que l’ile est habitée. Pendant plusieurs semaines, il se cache, n’osant se montrer dans la peur d’être découvert et dénoncé aux autorités. Mais la faim et la curiosité le pousseront à sortir de sa cachette. Sur la plage, chaque jour, il verra une femme d’une beauté peu commune et petit à petit il va tomber amoureux d’elle. Mais quand il osera enfin l’aborder, malgré les dangers qui le guettent, il découvrira un secret... Ce livre est une parabole sur un sentiment qui étreint la plupart des hommes : la peur de la mort…Ici, Bioy Casares donne sa vision de l’immortalité et elle passe pour lui par l’éternel recommencement d’un moment heureux. On peut le comprend, qui n’aimeraient pas revivre pour toujours les plus beaux moments de sa vie ? L’histoire se déroule sur une ile, elle est racontée par un naufragé, repris de justice, qui semble condamné à mort ou à l’enfermement à vie, ce qui pour lui revient au même…on ne saura jamais comment il se retrouve à cet endroit, sans doute le naufrage d’un bateau, mais ses frayeurs sont grandes quand il se rend compte que l’ile est habitée. Pendant plusieurs semaines, il se cache, n’osant se montrer dans la peur d’être découvert et dénoncé aux autorités. Mais la faim et la curiosité le pousseront à sortir de sa cachette. Sur la plage, chaque jour, il verra une femme d’une beauté peu commune et petit à petit il va tomber amoureux d’elle. Mais quand il osera enfin l’aborder, malgré les dangers qui le guettent, il découvrira un secret qui va remettre en cause beaucoup des certitudes de son existence…à lire pour sa brillante originalité et le message universel qu’il contient.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.