Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266310895
Code sériel : 18015
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Liquide inflammable

Chloé ROYER (Traducteur)
Date de parution : 21/01/2021
Alors qu’elle sonde les profondeurs d’une vieille carrière inondée à la recherche d’une cargaison de drogue, la DCI Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d’enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins, sept ans, dont la disparition en...
Alors qu’elle sonde les profondeurs d’une vieille carrière inondée à la recherche d’une cargaison de drogue, la DCI Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d’enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins, sept ans, dont la disparition en 1990 avait profondément ému l’Angleterre. Un dossier classé sans suite.
Obsédée par ce drame, Erika se jure de le résoudre. Mais entre la pression de sa hiérarchie, l’effervescence des médias et le silence de la famille Collins, la flic entêtée sent rapidement qu’elle a mis les pieds dans une affaire complexe, aux ramifications aussi noires qu’étonnantes... et dangereuses.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266310895
Code sériel : 18015
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un suspense bien ficelé. »
Martine Freneuil / Le Quotidien du médecin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Crossroads Posté le 8 Octobre 2021
    J'ai touché l'fond d'la pis-cine... Oubliez la piscine, substituez-la par une carrière inondée. Ajoutez-y la découverte d'un corps, enfin ce qu'il en reste, et vous obtenez le départ d'une enquête qui, à défaut de postuler pour le prix fast and furious, fait le job en mode tranquillou bilou. Ici Paris évoquait une écriture rythmée, en quatrième de couv'. J'ai envie de te dire nein, Ici, faut pas vendre du rêve en barre lorsqu'on ne dépasse jamais la seconde, pied au plancher. Nonobstant cette légère véridicité contrariée, liquide inflammable séduit de par son approche authentique et son intrigue plutôt bien construite. Ceci posé, rien de neuf sous l'ardent soleil breton. Les faux suspects pullulent. Les enquêteurs y font rien qu'avoir des problèmes perso qui font, itou, rien que les freiner dans leur quête de vérité. Le final se veut cohérent sans toutefois donner l'envie de hurler au polar de l'année. Liquide inflammable ne souffla finalement jamais sur les braises d'une passion dévorante en devenir. Faut dire qu'après Gilberti, difficile de susciter un enthousiasme béat empreint d'une légère mais fort compréhensible propension au filet de bave disgracieux. J'eus aimé m'enflammer. Ce récit m'aura quelque peu refroidi. C'est ainsi.
  • iris29 Posté le 27 Septembre 2021
    Dans la vie d'un flic, rien n'est plus horrible que la découverte d'un cadavre d'enfant... C'est la macabre expérience que va faire la DCI Erika Foster, qui enquête sur une cargaison de drogue. Demandant à changer de service pour résoudre ce meurtre (est-ce possible ? ), Erika retrouve ses "complices" John Peterson et Kate Moss ( pas la "vraie" ). Il s'agit de Jessica Collins, sept ans, disparue au coin de sa rue en 1990 en allant à l'anniversaire d'une petite voisine. Une cold case pas si "cold" que ça ... L'ancienne enquêtrice se rapproche d'Erika. La famille a changé... La soeur et le frère de Jessica ont grandi et sont désormais des adultes, le père a refait sa vie, pas la mère. Et les choses s'avèrent compliquées. ( Mais si l'affaire n'était pas compliquée, Erika ne serait plus Erika !). Ce que j'aime dans cette série, c'est la tension, c'est un roman policier aux allures de thriller. Erika peine à se remettre de son veuvage et se jette à corps perdu dans ses enquêtes. de nationalité Slovaque, venue en Angleterre , au départ, comme jeune fille au pair, elle a gravi les échelons de la police anglaise avec beaucoup d'affaires résolues. parfois au péril de... Dans la vie d'un flic, rien n'est plus horrible que la découverte d'un cadavre d'enfant... C'est la macabre expérience que va faire la DCI Erika Foster, qui enquête sur une cargaison de drogue. Demandant à changer de service pour résoudre ce meurtre (est-ce possible ? ), Erika retrouve ses "complices" John Peterson et Kate Moss ( pas la "vraie" ). Il s'agit de Jessica Collins, sept ans, disparue au coin de sa rue en 1990 en allant à l'anniversaire d'une petite voisine. Une cold case pas si "cold" que ça ... L'ancienne enquêtrice se rapproche d'Erika. La famille a changé... La soeur et le frère de Jessica ont grandi et sont désormais des adultes, le père a refait sa vie, pas la mère. Et les choses s'avèrent compliquées. ( Mais si l'affaire n'était pas compliquée, Erika ne serait plus Erika !). Ce que j'aime dans cette série, c'est la tension, c'est un roman policier aux allures de thriller. Erika peine à se remettre de son veuvage et se jette à corps perdu dans ses enquêtes. de nationalité Slovaque, venue en Angleterre , au départ, comme jeune fille au pair, elle a gravi les échelons de la police anglaise avec beaucoup d'affaires résolues. parfois au péril de sa vie et c'est là que le bas blesse (pour moi ), il y a toujours un moment où le tueur pénètre dans l'appartement d'Erika, ou dans celui de collégues, il y a toujours Erika qui est agressée physiquement ou un collègue qui meurt... J'aimerai que le scénario ne soit pas identique à chaque tome, c'est frappant quand on les lit à la suite... Je suppose que c'est cela qui amène le suspens, la tension, mais est-ce plausible que le meurtrier se débrouille à chaque fois pour savoir où elle habite ? A part ce petit défaut, la disparition de cette enfant est brillamment mise en scène, je ne m'attendais pas à ça ... Une série sans temps morts, à lire à 100 à l'heure..
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mobella7 Posté le 19 Septembre 2021
    Nouvelle enquête de l'inspectrice Erika Foster suite à la découverte des ossements de la petite Jessica Collins, sept ans, disparue en 1990, retrouvés dans une carrière inondée. Les non-dits, les mensonges, les pressions de toutes part vont jalonner son enquête. Et c'est pas la famille de la disparue qui vont l'aider... "L'eau est un parfait tombeau. Et l'on ne devrait jamais déranger ceux qui y sont engloutis." Nouvel opus qui se lit très facilement et rapidement ! On se réjouit de retrouver Erika très vite
  • CathR Posté le 9 Avril 2021
    Un cold case: une enfant disparu depuis plus de 20 ans, des flics faillibles, une famille étrange entre catholicisme et secret, des délinquants sexuels, une brute qui fait froid dans le dos... tous les ingrédients d’un bon polar sont là et c’est un bon polar ! De quoi faire oublier la morosité ambiante et passer un bon moment
  • clemaufildespages Posté le 10 Février 2021
    UN POLAR ADDICTIF ET EFFICACE ! 🔥 Lorsque la Dectective Chief Inspector Erika Foster et son équipe recherchent une boîte contenant des sachets de drogue dans une vieille carrière inondée... Les plongeurs ne s'attendent pas à remonter à la surface les ossements d'une petite fille, Jessica portée disparue il y a 26 ans. Cette affaire jamais élucidée qui a passionné les médias à l'époque et peu à peu ruiné la carrière d'une inspectrice s'annonce compliquée... L'équipe passe alors d'une simple affaire de drogue à la réouverture d'un gros dossier abandonné. Cette affaire va être particulièrement difficile pour Erika, elle va devoir revoir des années d'enquête et faire face à une famille détruite. Une enquête sous haute tension dont certains voient d'un mauvais oeil qu'elle soit déterrée. Et les dommages collatéraux vont être nombreux... Ayant adoré La fille sous la glace et Oiseau de nuit, quel plaisir pour moi de retrouver Erika Foster, cette enquêtrice si courageuse et attachante ! J'ai eu comme l'impression de me replonger dans ma série policière favorite! 🤭 Le suspense est bien rythmé et les rebondissements nombreux. Les pages se tournent frénétiquement et la fin est explosive ! On en redemande ! J'aime beaucoup le fait que l'on suive la vie privée... UN POLAR ADDICTIF ET EFFICACE ! 🔥 Lorsque la Dectective Chief Inspector Erika Foster et son équipe recherchent une boîte contenant des sachets de drogue dans une vieille carrière inondée... Les plongeurs ne s'attendent pas à remonter à la surface les ossements d'une petite fille, Jessica portée disparue il y a 26 ans. Cette affaire jamais élucidée qui a passionné les médias à l'époque et peu à peu ruiné la carrière d'une inspectrice s'annonce compliquée... L'équipe passe alors d'une simple affaire de drogue à la réouverture d'un gros dossier abandonné. Cette affaire va être particulièrement difficile pour Erika, elle va devoir revoir des années d'enquête et faire face à une famille détruite. Une enquête sous haute tension dont certains voient d'un mauvais oeil qu'elle soit déterrée. Et les dommages collatéraux vont être nombreux... Ayant adoré La fille sous la glace et Oiseau de nuit, quel plaisir pour moi de retrouver Erika Foster, cette enquêtrice si courageuse et attachante ! J'ai eu comme l'impression de me replonger dans ma série policière favorite! 🤭 Le suspense est bien rythmé et les rebondissements nombreux. Les pages se tournent frénétiquement et la fin est explosive ! On en redemande ! J'aime beaucoup le fait que l'on suive la vie privée des enquêteurs en toile de fond, et au fil des opus cela leur donne une profondeur et les rend particulièrement attachants. L'évolution du personnage d'Erika sur le plan personnel est très intéressante à suivre. J'ai aussi eu beaucoup de plaisir à retrouver ses anciens collègues, Moss et Peterson et leur humour si contagieux ! Avec Robert Bryndza, je vous en fait la promesse, on ne s'ennuie pas une seconde. Hâte de découvrir la suite des aventures d'Erika avec Jolies filles ! Bref un auteur captivant, tous les opus sont une réussite ! Je recommande chaudement ! 😊
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.