En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mon midi, mon minuit

        Pocket
        EAN : 9782266278706
        Code sériel : 17056
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        Mon midi, mon minuit

        Valérie Le Plouhinec (Traducteur)
        Date de parution : 05/04/2018
        C’était au début du mois de mars, un jour de pluie, mais un jour encore béni, comme beaucoup d'autres avant, dans la vie d'Emma. À 26 ans, la jeune fille amoureuse cohabitait avec le bonheur. Elle formait avec John, son amour d'enfance, un de ces couples unis et heureux, tissant... C’était au début du mois de mars, un jour de pluie, mais un jour encore béni, comme beaucoup d'autres avant, dans la vie d'Emma. À 26 ans, la jeune fille amoureuse cohabitait avec le bonheur. Elle formait avec John, son amour d'enfance, un de ces couples unis et heureux, tissant une belle vie remplie de grands projets et de bons amis.
        Jusqu'à ce soir de fête qui fait basculer son existence en un crissement de pneus et ce deuil qui menace de tout engloutir. Commence alors pour Emma, aidée de ses amis qui font bloc autour d’elle, un long chemin pour que tout ne s'arrête pas là, pour qu'après la nuit revienne le jour.

        « Le portrait d'une reconstruction. Un roman plein d'espoir, lumineux ! » Maxi

        « Le monde d'Emma s'écroule, mais elle vous donnera envie d'essuyer vos larmes et de vous battre avec elle. » Femme actuelle
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266278706
        Code sériel : 17056
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Soazick Posté le 10 Juin 2018
          L'année dernière j'avais découvert Anna McPartlin à travers son premier roman Les derniers jours de Rabbit Hayes que j'avais adoré. C'est donc naturellement que je me suis tournée vers son deuxième roman Mon midi mon minuit. Il est moins transcendant que le précédent mais je l'ai tout de même aimé. C'est l'histoire d'un couple, Emma et John, fin de vingtaine, qui vivent à Dublin et s'aiment depuis leur 16 ans. Lors d'une soirée, John est happé par une voiture et meurt. Nous allons vivre avec elle toutes les étapes du deuil, entourée de ses amis de toujours elle va petit à petit reprendre le cours de sa vie. Puis elle va retrouver l'amour, vivre la maternité, vivre tout simplement.... J'ai bien aimé cette bande d'amis soudés à travers lesquels on vit l'amitié, l'humour (même si j'ai moins ri que pour lé précédent roman, il y a quelques moments très hilares !), l'éloignement géographique... Ce livre est un très bon moment de lecture !
        • liloonee Posté le 9 Mai 2018
          C'est avec plaisir que je referme ce livre, j'avais complétement adoré Les derniers jours de Rabbit Hayes et avec celui-ci je n'ai pas été déçue, c'est une auteure a suivre pour ma part !
        • laeti32 Posté le 9 Mai 2018
          Encore un roman que j ai adoré une fois de plus j ai eu l impression de vivre avec les personnages on passe des larmes au rire que du bonheur.
        • davegahandm Posté le 29 Avril 2018
          J'ai passé une très bonne journée grâce à la lecture de ce bouquin. Alors certes ce n'est pas de la grande littérature, certes on devine rapidement l'issue de l'histoire et pourtant ce livre est très plaisant à lire. Les personnages, l'ambiance tout converge pour faire passer un agréable moment de lecture. C'est feel good comme on dit maintenant et c'est vrai ce soir je suis de bonne humeur, objectif atteint !C'est ça aussi le plaisir de lire, juste passer un bon moment en étant absorbé par une histoire.
        • totopinette Posté le 12 Avril 2018
          Ce roman commence telle une tragédie. L’auteur nous berce d’une vie de couple qui semble parfaite. Des personnes parfaitement heureuses l’une avec l’autre. Et puis, une fois qu’on s’est attaché à eux, elle nous enlève dramatiquement une partie de ce couple. Elle nous l’arrache. Si bien que le passage de la mort de John pourrait nous faire verser une larme tant c’est émouvant. Exploit réussi, l’auteur a ému son public en moins de deux chapitres. Bien sûr, on va suivre la lente reconstruction d’Emma, qui va passer par toutes les étapes du deuil. Mais aussi, celle de leurs amis communs. Emma va se sentir coupable de ce décès, se sentir coupable de commencer à oublier sa voix, se sentir coupable de ne plus penser à lui chaque jour, se sentir coupable de retomber amoureuse. On peut toutefois reprocher à l’auteur le manque de suspens. On frôle trop la romance lorsqu’on comprend (trop vite) que Séan et Emma vont finir ensemble … Comme si c’était écrit par le destin ! En lisant le résumé du livre, on ne s’attend pas du tout à ce genre d’intrigue (bien qu’il n’y en ait pas réellement). C’est la même chose pour la grossesse de Emma... Ce roman commence telle une tragédie. L’auteur nous berce d’une vie de couple qui semble parfaite. Des personnes parfaitement heureuses l’une avec l’autre. Et puis, une fois qu’on s’est attaché à eux, elle nous enlève dramatiquement une partie de ce couple. Elle nous l’arrache. Si bien que le passage de la mort de John pourrait nous faire verser une larme tant c’est émouvant. Exploit réussi, l’auteur a ému son public en moins de deux chapitres. Bien sûr, on va suivre la lente reconstruction d’Emma, qui va passer par toutes les étapes du deuil. Mais aussi, celle de leurs amis communs. Emma va se sentir coupable de ce décès, se sentir coupable de commencer à oublier sa voix, se sentir coupable de ne plus penser à lui chaque jour, se sentir coupable de retomber amoureuse. On peut toutefois reprocher à l’auteur le manque de suspens. On frôle trop la romance lorsqu’on comprend (trop vite) que Séan et Emma vont finir ensemble … Comme si c’était écrit par le destin ! En lisant le résumé du livre, on ne s’attend pas du tout à ce genre d’intrigue (bien qu’il n’y en ait pas réellement). C’est la même chose pour la grossesse de Emma et le fait que Nigel ait un enfant. On comprend vite dans ce roman qu’il n’y a pas de faux indices dissimulés ici et là. Tout ce qui est dit, est dit pour quelque chose. Les irlandais sont très attachés à leur religion et l’auteur nous le fait bien ressentir ici. Grâce à Nigel, d’une part. Mais aussi, à Emma qui se retrouve à parler avec John dans ses rêves. Ces phases nous laissant nous questionner sur la possibilité d’une vie après la mort. Pour les plus terre-à-terre, il s’agira simplement de la manifestation de l’inconscient d’Emma qui est habité par la culpabilité. C’est drôle de constater que Paris est synonyme d’amour pour les irlandais. Comme Venise pourrait l’être pour un français. Et, intéressant d’apprendre que Trinity collège ait inspiré Bram Stoker lorsqu’il écrivait Dracula. Ce que j’ai pu rire avec ce petit Léonard. Ce chat obèse et amoureux de la nourriture. J’imagine que l’auteur a longuement côtoyé ces petits félins pour si bien décrire ce comportement typique des chats. Je suis toutefois déçue par la fausse intrigue qui s’est rapidement dessinée suite à la tentative de viol. J’attendais du suspens. Un rebondissement. Mais non, rien. Elle avait réellement oublié avoir donné cette information au flic. Dommage. Ça aurait pu animer davantage le roman. En résumé, je dirais que c’est un petit roman qui se lit sans se torturer. Agréable et rapide à lire, bien que parfois un peu triste, il termine sur une note d’espoir et d’optimiste.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Avec sa jolie plume pleine d'impertinence, Anna McPartlin dresse le portrait d'une reconstruction. Un roman plein d'espoir, lumineux !" Maxi
        "Voilà un livre triste qui fait pourtant un bien fou. Le monde d'Emma s'écroule, mais elle vous donnera envie d'essuyer vos larmes et de vous battre avec elle." Femme actuelle
        "Un récit feel good, un kaléidoscope d'émotions et une bonne dose d'humour." Télé 7 jours
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com