Lisez! icon: Search engine
Monstres
Date de parution : 12/10/2023
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus

Monstres

Date de parution : 12/10/2023
L'histoire de la lavandière du postérieur de la reine...
Le Louvre, 1655. Catherine Beauvais, dite Cateau la borgnesse, promène sa difformité incongrue dans les couloirs du plus beau palais du monde. Sa présence indispose tout autant que la confiance... Le Louvre, 1655. Catherine Beauvais, dite Cateau la borgnesse, promène sa difformité incongrue dans les couloirs du plus beau palais du monde. Sa présence indispose tout autant que la confiance que lui témoigne Anne d’Autriche.
C’est que Catherine possède une connaissance unique des plantes, des ventres et des clystères. Cette science,...
Le Louvre, 1655. Catherine Beauvais, dite Cateau la borgnesse, promène sa difformité incongrue dans les couloirs du plus beau palais du monde. Sa présence indispose tout autant que la confiance que lui témoigne Anne d’Autriche.
C’est que Catherine possède une connaissance unique des plantes, des ventres et des clystères. Cette science, alliée à une intelligence et une sensibilité hors du commun, lui a permis de se frayer un chemin jusqu’au postérieur de Sa Majesté la reine, une gloutonne qui, quotidiennement, se bourre de saucisses, de côtelettes et de pain bouilli.
Comment se faire une place à la Cour, ce cénacle qui ne jure que par la beauté des formes, quand on est une créature issue d’un milieu modeste, habituée à inspirer le dégoût et la détestation ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266335430
Code sériel : 19074
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus
EAN : 9782266335430
Code sériel : 19074
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un morceau de fiction aussi mordant que délicieux. Sous le lustre du beau, on découvre la monstruosité humaine, la cruauté, l’avarice, l’hypocrisie dans toute sa splendeur. »
Actualitté

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SundaybookclubEmeline 12/02/2024
    c’est un roman qui nous transporte au Louvre en 1655. Là-bas, Catherine Beauvais, surnommée “Cateau la borgnesse”, est dite laide, moche, vilaine : en somme, c'est un monstre. Grâce à son expertise en plantes médicinales, en excréments et autres flatulences, elle obtient un poste peu envié en principe : elle s'occupe de l'appareil digestif (pour faire simple) de la Reine. Catherine, malgré sa laideur, devient un personnage fascinant. Elle utilise sa connaissance des plantes pour manipuler et guérir, mais aussi pour se venger. En décrivant son rôle subalterne dans les alcôves du pouvoir, “Monstres” dénonce le manque d’hygiène, l’hypocrisie, la cruauté, et le caractère superficiel de la Cour. C’est une plongée au royaume des apparences, où les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit... La plume de Frédéric Richaud est à la fois belle et pleine d’humour. L’intrigue est bien construite et peu prévisible. On s’attache à Catherine malgré sa difformité, et on découvre la stratégie politique qui se cache parfois jusque dans les bidets. En somme, “Monstres” est un roman truculent qui nous rappelle que la beauté réside souvent dans la complexité des êtres humains.
  • LPV 07/02/2024
    Comment le dire gentiment ? Cathau est moche. Un laideron, un monstre. Borgnesse qui plus est. Et qui s'occupe, parce que qui se ressemble s'assemble, de déjections en tout genres. Et pourquoi pas aussi un peu de poisons ? Mais la reine l'aime. Du moins l'apprécie, lui fait confiance. Et voilà que d'animal de foire, elle devient atout de maître. Ça tombe bien, l'avenir du royaume est entre ses mains toutes souillées.
  • Flora_bouquine 06/02/2024
    Un roman qui nous parle de Catherine Beauvais, dite "Cateau la Borgnesse". Née en 1655, Catherine est un bébé laid qui a échappé de peu à la mort puisque son père souhaitait la jeter dans la Seine. Rejetée par ses parents, petits commerçants, elle sera élevée par sa grand-mère. L'amour de celle-ci permet à Catherine de grandir à peu près épanouie car son visage disgracieux est source de commentaires et de réflexions. Sa grand-mère lui apprend les plantes et les soins que l'on peut procurer avec leur utilisation. D'abord mariée mais ne se plaisant pas dans son couple, sa grand-mère a d'autres aspirations pour sa petite fille; Et c'est ainsi que Catherine fait son entrée dans la cour de louis XIV. D'abord pour s'occuper du jeune roi puis au service d'Anne d'Autriche pour la soulager de tous ces maux et dont elle sera vite indispensable. Une vie de faste dans laquelle Catherine se plaît mais il est dur d'y trouver sa place là où tout est magnifique et où les apparences comptent bien souvent plus que tout le reste. Moquée, jalousée, Catherine connaîtra bien des déconvenues. Je dois vous dire que je n'étais pas sûre de lire ce roman s'il ne fallait le lire pour le #grandprixdeslecteurspocket, ce n'est pas un roman vers lequel je me serais tourné en librairie car la couverture me plait moyennement. Et puis finalement, une fois la lecture commencée, impossible de m'arrêter. J'aime les romans historique et j'ai adoré connaître l'histoire de cette femme. Catherine Beauvais a eu un chemin parcouru d'embûches mais elle a toujours réussi à se relever. J'ai eu beaucoup de compassion pour cette femme victime de la méchanceté et de la cruauté des autres Les chapitres courts rythment la lecture et l'écriture est très agréable. Si vous aimez l'Histoire, je ne peux que vous inviter à découvrir ce roman.Un roman qui nous parle de Catherine Beauvais, dite "Cateau la Borgnesse". Née en 1655, Catherine est un bébé laid qui a échappé de peu à la mort puisque son père souhaitait la jeter dans la Seine. Rejetée par ses parents, petits commerçants, elle sera élevée par sa grand-mère. L'amour de celle-ci permet à Catherine de grandir à peu près épanouie car son visage disgracieux est source de commentaires et de réflexions. Sa grand-mère lui apprend les plantes et les soins que l'on peut procurer avec leur utilisation. D'abord mariée mais ne se plaisant pas dans son couple, sa grand-mère a d'autres aspirations pour sa petite fille; Et c'est ainsi que Catherine fait son entrée dans la cour de louis XIV. D'abord pour s'occuper du jeune roi puis au service d'Anne d'Autriche pour la soulager de tous ces maux et dont elle sera vite indispensable. Une vie de faste dans laquelle Catherine se plaît mais il est dur d'y trouver sa place là où tout est magnifique et où les apparences comptent bien souvent plus que tout le reste. Moquée, jalousée, Catherine connaîtra bien des déconvenues. Je dois vous dire que je n'étais pas sûre de lire ce roman s'il ne fallait le...
    Lire la suite
    En lire moins
  • BDbliothecaire 26/01/2024
    [masquer]"Monstres" de Frédéric Richaud Nous sommes en 1655 et le voyageur qui entre dans Paris en entrevoyant toute sa laideur se présente au Palais du Louvre où il rencontre les courtisans, le roi Louis XIV de 16 ans et sa mère la reine Anne d´Autriche suivie d´une femme si laide, si difforme et borgne que les regards se font fuyants. Qui est ce monstre ? C´est Cateau, la lavandière du postérieur de la Reine. A sa naissance, son père a voulu l´enfermer dans un sac de jute et la jeter à l´eau tellement le bébé était repoussant. C´est sa grand-mère Geneviève qui l´a élevée avec amour et sagesse et qui lui a donné une éducation la plus complète possible. Elle est d´une intelligence hors du commun, a lu les philosophes et surtout s´est formée à tout ce qui traite des plantes médicinales et est une parfaite apothicaire. Mais ses parents lui trouve un mari et la retire de chez Geneviève. Viennent alors pour elle des années difficiles à essayer de vendre des rubans de soie. Mais Geneviève, ancienne apothicaire de la Reine ne l´oublie pas et la voilà au service d´Anne d´Autriche. Conspuée, moquée, rejetée, elle s´occupe si bien des intestins de sa majesté que celle-ci lui accorde une confiance telle que quand le roi, son fils souffre de trop courir les filles, c´est elle qui va veiller au rétablissement de Louis XIV. Dès lors, nommée baronne et recevant une allocation, sa compagnie est recherchée par les loyaux sujets de ces majestés. C´est un roman historique qui dépeint l´époque du Paris de Louis XIV et c´est surtout une farce qui nous met en joie du début jusqu'à la fin. Quand on le commence, on ne le lâche plus. Truculent et adorable [/masquer][masquer]"Monstres" de Frédéric Richaud Nous sommes en 1655 et le voyageur qui entre dans Paris en entrevoyant toute sa laideur se présente au Palais du Louvre où il rencontre les courtisans, le roi Louis XIV de 16 ans et sa mère la reine Anne d´Autriche suivie d´une femme si laide, si difforme et borgne que les regards se font fuyants. Qui est ce monstre ? C´est Cateau, la lavandière du postérieur de la Reine. A sa naissance, son père a voulu l´enfermer dans un sac de jute et la jeter à l´eau tellement le bébé était repoussant. C´est sa grand-mère Geneviève qui l´a élevée avec amour et sagesse et qui lui a donné une éducation la plus complète possible. Elle est d´une intelligence hors du commun, a lu les philosophes et surtout s´est formée à tout ce qui traite des plantes médicinales et est une parfaite apothicaire. Mais ses parents lui trouve un mari et la retire de chez Geneviève. Viennent alors pour elle des années difficiles à essayer de vendre des rubans de soie. Mais Geneviève, ancienne apothicaire de la Reine ne l´oublie pas et la voilà au service d´Anne d´Autriche. Conspuée, moquée, rejetée, elle s´occupe si bien des intestins de sa majesté que...
    Lire la suite
    En lire moins
  • marieparledelivres 23/01/2024
    Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que je n’aurais probablement pas lu si je ne faisais pas partie du Jury du #grandprixdeslecteurspocket2024 ! Il s’agit d’un roman historique, ayant pour thème peu banal, celui d’une femme à la cour de Louis XIV étant très laide, mais extrêmement douée pour soigner les problèmes intestinaux de la Reine. Ok, je l’avoue, mon résumé ne vend pas du rêve. Mais je vous assure, il ne faut pas s’arrêter à ça, et il faut foncer découvrir ce livre. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. Le style d’écriture est extrêmement agréable. Le roman est rythmé par des courts chapitres. On alterne entre le rire, par l’absurde de certaines situations, et l’horreur face aux réactions que provoque la laideur de Catherine. À travers ce roman, j’ai aimé découvrir qui était Catherine Beauvais dite Cateau la Borgnesse (qui a véritablement existé) et j’ai aimé redécouvrir la plume de l’auteur dont j’avais lu le roman La Ménagerie de Versailles quand j’étais au lycée. Très belle découverte, je vous le recommande vivement si vous aimez les romans drôles, satiriques, sur fond de vérité historique✨
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Femmes inspirantes : une sélection engagée

    Célébrons la Journée Internationale des Droits des Femmes avec une sélection captivante. De l'affirmation de soi à la lutte pour l'égalité, plongez dans des récits inspirants. Découvrez des personnages forts, réels ou fictifs, qui ont marqué l'histoire. Des lectures engagées pour honorer la force et la résilience des femmes à travers le monde.

    Lire l'article