Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266232272
Code sériel : 15309
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Mots d'excuse

Les parents écrivent aux enseignants

Date de parution : 04/10/2012

Plus attentifs au respect de leur progéniture qu’à l’usage du participe passé, les parents d’élèves n’hésitent pas à dégainer le stylo pour affronter l’ennemi : monsieur le professeur et madame la maîtresse. Et en vingt ans de métier, Patrice Romain en a vu passer, des vertes, des pas mûres, des...

Plus attentifs au respect de leur progéniture qu’à l’usage du participe passé, les parents d’élèves n’hésitent pas à dégainer le stylo pour affronter l’ennemi : monsieur le professeur et madame la maîtresse. Et en vingt ans de métier, Patrice Romain en a vu passer, des vertes, des pas mûres, des qui font voir rouge et d’autres rire jaune. Incroyables parfois, mais toujours vrais, ces morceaux choisis sont authentiques, et qu’importe l’orthographe.
« Aprè tout, fôte avoué »...

« Au-delà du sourire, ces petits mots sont également le reflet d'une société au quotidien, de sa culture et des éternels quiproquos entre familles et enseignants. » lepoint.fr

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266232272
Code sériel : 15309
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce petit florilège de billets se classe aisément en plusieurs catégories fleurant bon le cartable et l'heure de colle. En bonne place, les contestations de notes et de punitions bien sûr, parfois accompagnées de critiques ou de menaces, plus rarement d'encouragements. » Le Figaro
« Au-delà du sourire, ces petits mots sont également le reflet d’une société au quotidien, de sa culture et des éternels quiproquos entre familles et enseignants. » Le Point.fr

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Voilà un petit recueil bien sympathique pour ne pas dire carrément jouissif. Le concept a de quoi rivaliser avec les plus belles perles du Bac et autres joyeusetés. Là, on entre dans l'intimité des familles, rien de moins. Les mots d'excuse des parents sont aussi divers que variés, mais globalement, que le mot soit complice ou hostile, on remarque que l'école et ses représentants font souvent office de confidents et que la pudeur parentale disparait, pour laisser place aux secrets de familles anodins ou plus graves.On peut aussi s'inquiéter de l'orthographe et de la grammaire de nombreux parents, qui feraient mieux de se relire (voire de se faire corriger par les enfants) avant d'adresser leurs remarques parfois désobligeantes aux profs, en essayant de s'ingérer dans leur travail.D'autres mots sont par contre attendrissants de reconnaissance, certains parents sont dépassés et en font état sans la moindre gêne.Tout un échantillon de la population est représenté dans ce petit recueil désopilant et charmant, mais malheureusement trop court !
  • melajeh Posté le 20 Mars 2020
    Un recueil de perles dont certaines sont vraiment drôles. C'est charmant et distrayant.
  • MsKopfkiwarm Posté le 10 Novembre 2019
    En un mot, incroyable!! C'est fou de lire ça entre fou rires et agacements ce livre contient une partie de la realité du monde des instituteurs
  • bibiouest Posté le 10 Octobre 2018
    On s'amuse, on sourit parfois de l'ignorance et de la naïveté de certains parents d'élèves. C'est tellement gros que l'on doute de la véracité des propos tenus... Cela dit combien de lettres écrivent les parents dans une année j'aimerais connaître la proportion des «perles». Mais si tout est vrai c'est triste à pleuré.
  • Mirabilia Posté le 29 Juin 2018
    La quatrième présente très bien l’ouvrage : on trouve ici un recueil de véritables mots de parents qui amusent, font sourire ou franchement rire, inquiètent ou désolent. Car, parfois, le choc est totalement inattendu. Certains mots sont prévisibles et attendus mais on ne peut soupçonner toute la richesse de trouvailles dont peuvent faire preuve les parents. Les menaces et les critiques m’ont pour ma part ôté tout rire. La quatrième annonce aussi que le recueil permet de voir une partie de la société : gardons bien à l’esprit que ce n’est qu’une partie, qu’il faut espérer la plus mince possible. Quoi qu’il en soit, savourez !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.