RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            ONE-PUNCH MAN - tome 12

            Kurokawa
            EAN : 9782368525579
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 208
            Format : 115 x 177 mm
            ONE-PUNCH MAN - tome 12

            ,

            Frédéric MALET (Traducteur)
            Collection : ONE-PUNCH MAN
            Série : ONE-PUNCH MAN
            Date de parution : 13/09/2018
            Saitama est trop puissant ; tellement puissant qu’il élimine tous les monstres les plus farouches avec un simple coup de poing. Découvrez l’histoire du plus puissant des super-héros dans ce manga qui va vous mettre K.O. !!
            Alors que le tournoi d'arts martiaux continue de proposer des combats plus impressionnants les uns que les autres, Suiryû du Poing nébuleux sort du lot en faisant parade de son incroyable force. C'est bientôt au tour de Saitama de monter sur le ring pour affronter Bakuzan. Pendant ce temps, en ville, plusieurs monstres sont en train de mettre les héros en difficulté et même Genos lutte péniblement !
            EAN : 9782368525579
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 208
            Format : 115 x 177 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Foxfire Posté le 20 Février 2019
              Tandis que certains veulent la gloire et friment dans un tournoi, les super héros officiels galèrent sévère face à des monstres en pagaille. Mais ces derniers ont tout de même du fil à retordre lorsqu’ils se retrouvent confrontés à certains héros parmi les plus inattendus. Ce 12ème tome est un festival de baston. L’alternance entre le tournoi et les scènes de combats dans la ville est très bien menée. L’humour est également très présent. Entre le côté Dragon ball du tournoi, les noms des héros et l’histoire bonus avec King, la rigolade est assurée. Par ailleurs, ce tome met en place des éléments qui s’annoncent intéressants ; le roi des monstres, le parallèle entre l’association des héros et l’association des monstres mais surtout le personnage de Suiryu. Comme Saitama, il étale ses adversaires en un seul coup mais leurs caractères plus que différents (Suiryu est une vraie tête à claques tant il est arrogant) rendent l’éventualité d’une confrontation très intrigante.
            • Foxfire Posté le 20 Février 2019
              Tandis que certains veulent la gloire et friment dans un tournoi, les super héros officiels galèrent sévère face à des monstres en pagaille. Mais ces derniers ont tout de même du fil à retordre lorsqu’ils se retrouvent confrontés à certains héros parmi les plus inattendus. Ce 12ème tome est un festival de baston. L’alternance entre le tournoi et les scènes de combats dans la ville est très bien menée. L’humour est également très présent. Entre le côté Dragon ball du tournoi, les noms des héros et l’histoire bonus avec King, la rigolade est assurée. Par ailleurs, ce tome met en place des éléments qui s’annoncent intéressants ; le roi des monstres, le parallèle entre l’association des héros et l’association des monstres mais surtout le personnage de Suiryu. Comme Saitama, il étale ses adversaires en un seul coup mais leurs caractères plus que différents (Suiryu est une vraie tête à claques tant il est arrogant) rendent l’éventualité d’une confrontation très intrigante.
            • Alfaric Posté le 17 Septembre 2018
              Dans ce tome 2 c'est toujours la guerre totale entre l'Association des Héros et l'Association des Monstres, et force est de constater que les boloss super-héroïques se prennent une branlée tandis que agents du chaos et de la destruction partent en chasse de plus gros gibiers à ramener à Orochi le Roi des Monstres... Mais les vrais héros ne meurent jamais et la cavalerie arrive avec Mécavalier, Petit Empereur et Pur Porc tandis que Tatsumaki la Tornade Tragique vole littéralement à la rescousse de Fubuki le Blizzard Infernal qui s'inspire de Saitama pour passer en mode nekketsu... Et grâce aux combats héroïques de Génos pour protéger la Ville Z des monstres, le championnat mondial des arts martiaux peut continuer de battre son plein dans un gros revival "Dragon Ball" : alors que Garoh s'apprête à défier Chien-de-garde-man qui a nettoyé la Ville Q de tous les monstres à lui tout seul, l'affrontement entre le surpuissant Saitama et le surdoué Suiryû semble inévitable ! Si vous pensez que cette série est uniquement bourrine et/ cartoonesque vous allez être très déçu car ce tome comme le précédent pose beaucoup de questions. Alors certes ce n'est déjà par un hasard si la grande offensive a... Dans ce tome 2 c'est toujours la guerre totale entre l'Association des Héros et l'Association des Monstres, et force est de constater que les boloss super-héroïques se prennent une branlée tandis que agents du chaos et de la destruction partent en chasse de plus gros gibiers à ramener à Orochi le Roi des Monstres... Mais les vrais héros ne meurent jamais et la cavalerie arrive avec Mécavalier, Petit Empereur et Pur Porc tandis que Tatsumaki la Tornade Tragique vole littéralement à la rescousse de Fubuki le Blizzard Infernal qui s'inspire de Saitama pour passer en mode nekketsu... Et grâce aux combats héroïques de Génos pour protéger la Ville Z des monstres, le championnat mondial des arts martiaux peut continuer de battre son plein dans un gros revival "Dragon Ball" : alors que Garoh s'apprête à défier Chien-de-garde-man qui a nettoyé la Ville Q de tous les monstres à lui tout seul, l'affrontement entre le surpuissant Saitama et le surdoué Suiryû semble inévitable ! Si vous pensez que cette série est uniquement bourrine et/ cartoonesque vous allez être très déçu car ce tome comme le précédent pose beaucoup de questions. Alors certes ce n'est déjà par un hasard si la grande offensive a commencé par l'enlèvement de Chenapon fils de Rupin le principal bailleur de fond de l'Association, car tôt au tard on va reprendre la lutte des classes et la croisade contre les managkillers hypercapitalistes, mais on voit très bien où les auteurs veulent en venir avec ces boloss super-héroïques qui se démènent comme des beaux diables pour sauvegarder l'intérêt général, alors que les superstars super-héroïques n'en rament pas une, se la pètent grave, et ne défendent que leurs intérêts personnels en débitant les mêmes conneries suprématistes sur la loi du plus fort que ces connards de Chicago Boys (sûrement un hasard là encore ^^)... Du coup j'ai envie de croire que le véritable héros de ce tome est Vipaire au Poing qui depuis sa rencontre avec Saitama a compris qu'on est tous le faible de quelqu'un d'autre car on finit toujours par rencontrer plus fort que soi. Si les places au sommet du monde des héros ne sont occupés que par des « monstres », à quoi bon vouloir participer à la grande mascarade de la compétitivité mortifère ? Et ces « monstres » encartés et professionnalisés à quoi servent-ils dans un monde où à tout moment peuvent débouler de la société civile des gens bien plus compétents et bien plus efficaces qu'eux d'ailleurs ?? Et finalement les super-héros servent-ils vraiment à protéger les gens dans un monde où les principales menaces viennent des autorités et des « monstres » qu'ils ont créés ??? Qu'importe, les réponses sont déjà en lui car à l'heure la plus sombre il n'hésitera même une seule seconde pour défendre la noble cause de la justice au péril de sa vie !!! Comme naguère Superman Saitama est lui aussi un véritable messie : à l'image de Jésus-Christ son message touche tout ceux qui l'entendent, et en l'écoutant le dernier des branlous se met à retrouver l'espoir et se met à vouloir devenir meilleur pour défendre un monde meilleur, sans haine ni violence, sans mépris ni indifférence et loin de l'argent-roi qui règne et des conséquences qu'il entraîne... Oui c'est un problem solver, archétype génial de la culture populaire ici destiné à transformer la mégacorpo de l’Association des Héros en véritable Ligue des Justiciers, et la manière où derrière la grosse déconne à chaque tome il change définitivement la vie de tel ou tel personnage de la série est d'une chouette subtilité mais d'abord et avant tout d'une belle humanité ! (the 5e étoile is coming ^^) Le récit bonus intitulé "Quand King bosse sans le savoir" nous montre qu'à défaut d'être l'homme le l'homme le plus fort du monde King est l'homme le plus chanceux du monde c'est une suite abracadabrantesque de malentendus et de quiproquos qui lui permet de neutraliser sans combattre une équipe de tueurs professionnels venus l'assassiner ^^
              Lire la suite
              En lire moins
            Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
            Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.