Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368528730
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 115 x 177 mm

ONE-PUNCH MAN - tome 18

,

Frédéric MALET (Traducteur)
Collection : ONE-PUNCH MAN
Série : ONE-PUNCH MAN
Date de parution : 05/12/2019
Saitama est trop puissant ; tellement puissant qu’il élimine tous les monstres les plus farouches avec un simple coup de poing. Découvrez l’histoire du plus puissant des super-héros dans ce manga qui va vous mettre K.O. !!
Garoh, qui a échappé à l’Association des monstres, et Saitama, qui s’est mis dans un gros pétrin, vont se retrouver par hasard dans la même cafétéria. Comment va réagir Saitama qui ignore que Garoh est le fameux chasseur de héros ?! Peu après ça, Sécatoroi, le monstre incapable de contrôler ses pulsions meurtrières, va se montrer devant Garoh…
EAN : 9782368528730
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 115 x 177 mm

Ils en parlent

Une serie manga signée par One, un dessinateur amateur qui a debute la serie sur son blog, et par Yusuke Murata, qui l'a repérée et adaptée en webcomic Au Japon, la serie dépasse les 8 millions d'exemplaires vendus en 9 tomes Kurokawa prevoit 5 tomes en 2016, en commençant des le 14 janvier pour profiter de l'engouement procure par la premiere diffusion du dessin animé en direct avec le Japon.
Livres Hebdo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Hiromichi Posté le 15 Mars 2020
    Garoh est une nouvelle fois au cœur de l’intrigue. La mission qui lui avait été confiée et sa personnalité de feu s’entrechoquent. Depuis un moment, on sait que Garoh n’est pas qu’un être bourré de rage sans sentiments. Dans le tome 18, cela se confirme à nouveau, car il se projette dans la vie de ce petit garçon qui se fait maltraiter. On voit aussi sa détermination à ne pas être manipulé et à quel point il tient à ses propres idéaux. À côté de cela, on en découvre un peu plus sur cette Association des Monstres et la grandeur qui se cache derrière. Les monstres mis en lumière sont cools et on a hâte de les voir à l’œuvre, surtout que les héros sont actuellement assez peu nombreux. On comprend également ce qui fait de Saitama un être aussi exceptionnel. On s’en doutait déjà, mais le personnage est tellement grisant que c’est toujours agréable que ce soit de nouveau confirmé. Notre chauve-capé préféré est de son côté toujours égal à lui-même et on est toujours un peu triste de ne pas le voir davantage. Néanmoins, cela rend ses apparitions toujours plus succulentes. One Punch-Man confirme une nouvelle fois sa place de manga... Garoh est une nouvelle fois au cœur de l’intrigue. La mission qui lui avait été confiée et sa personnalité de feu s’entrechoquent. Depuis un moment, on sait que Garoh n’est pas qu’un être bourré de rage sans sentiments. Dans le tome 18, cela se confirme à nouveau, car il se projette dans la vie de ce petit garçon qui se fait maltraiter. On voit aussi sa détermination à ne pas être manipulé et à quel point il tient à ses propres idéaux. À côté de cela, on en découvre un peu plus sur cette Association des Monstres et la grandeur qui se cache derrière. Les monstres mis en lumière sont cools et on a hâte de les voir à l’œuvre, surtout que les héros sont actuellement assez peu nombreux. On comprend également ce qui fait de Saitama un être aussi exceptionnel. On s’en doutait déjà, mais le personnage est tellement grisant que c’est toujours agréable que ce soit de nouveau confirmé. Notre chauve-capé préféré est de son côté toujours égal à lui-même et on est toujours un peu triste de ne pas le voir davantage. Néanmoins, cela rend ses apparitions toujours plus succulentes. One Punch-Man confirme une nouvelle fois sa place de manga hyper divertissant. C’est une série qui nous met de bonne humeur et qui dose avec perfection son drame et son humour. Cela est sans compter sur le coup de crayon toujours aussi génial de Yusuke Murata qui nous amène des personnages hauts en couleur et riches en expression.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alfaric Posté le 9 Décembre 2019
    Avec un excellent tome 17, pas hypé par ce tome 18 de « transition ». Des tomes de transition, il y en faut bien mais celui-ci n’apporte pas grand-chose de nouveau : Fubuki continue d’essayer de racoler Saitama, Saitama et Garoh continue de se rencontrer et de s’affronter sans se reconnaître, et Garoh toujours en pleine évolution continue d’hésiter entre les deux Côtés de la Force. Ici il est sommé de tuer un enfant pour prouver qu’il est bel et bien un monstre, mais comme il refuse il lui marave la gueule avant de ramener ledit enfin à leur QG… D’un côté on fait beaucoup de foreshadowing sur les lieutenants du Roi des Monstres qui se préparent à recevoir la contre-attaque des super-héros comme il se doit. D’ailleurs on apprend que le Roi des Monstres n’est pas le créature de l’Association des Monstres mais sa création, et que son bras-droit en ait le fondateur et qu’il se livre depuis longtemps à diverses expériences pour obtenir l’ultime Champion du Mal (et il a bon espoir que celui-ci soit Garoh). D’un autre côté Zombieman retrouve ses anciens collègues d’infortune de la Maison de l’Évolution, et le Savant Fou qui lui a donné naissance lui révèle l’existence de... Avec un excellent tome 17, pas hypé par ce tome 18 de « transition ». Des tomes de transition, il y en faut bien mais celui-ci n’apporte pas grand-chose de nouveau : Fubuki continue d’essayer de racoler Saitama, Saitama et Garoh continue de se rencontrer et de s’affronter sans se reconnaître, et Garoh toujours en pleine évolution continue d’hésiter entre les deux Côtés de la Force. Ici il est sommé de tuer un enfant pour prouver qu’il est bel et bien un monstre, mais comme il refuse il lui marave la gueule avant de ramener ledit enfin à leur QG… D’un côté on fait beaucoup de foreshadowing sur les lieutenants du Roi des Monstres qui se préparent à recevoir la contre-attaque des super-héros comme il se doit. D’ailleurs on apprend que le Roi des Monstres n’est pas le créature de l’Association des Monstres mais sa création, et que son bras-droit en ait le fondateur et qu’il se livre depuis longtemps à diverses expériences pour obtenir l’ultime Champion du Mal (et il a bon espoir que celui-ci soit Garoh). D’un autre côté Zombieman retrouve ses anciens collègues d’infortune de la Maison de l’Évolution, et le Savant Fou qui lui a donné naissance lui révèle l’existence de Saitama et son hypothèse sur les causes de sa toute-puissance qui sera indispensable pour faire triompher les Forces du Bien. C’est le mystère le plus important de la série, et je suis très déçu : il s’agit d’un Deus Ex Machina déjà utilisé dans "One Piece", "Naruto", "Bleach" et les autres shonens mainstream à rallonge des années 2000. Ou c’est ça et soupirs quoi, où c’est une fausse piste et un nouvelle rafale de deuxième degré : qui vivra verra...
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.