En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Ragdoll

        Pocket
        EAN : 9782266276573
        Code sériel : 17007
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 512
        Format : 108 x 177 mm
        Ragdoll

        Natalie BEUNAT (Traducteur)
        Date de parution : 08/03/2018
        Un « cadavre » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la Poupée de Chiffon. Tout juste réintégré au Metropolitan Police Service de Londres, l'inspecteur « Wolf » Fawkes dirige l'enquête sur... Un « cadavre » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la Poupée de Chiffon. Tout juste réintégré au Metropolitan Police Service de Londres, l'inspecteur « Wolf » Fawkes dirige l'enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l'inspectrice Baxter. Chaque minute compte, car ce nouveau serial killer vient de communiquer, par voie de presse, une liste de six noms. Son programme de meurtres pour les jours à venir. Avec le meilleur pour la fin : Wolf lui-même…

        « Un scénario faustien en diable. Une réussite. » Delphine Peras – L'Express

        « Ambiance noire, rythme endiablé et intrigue redoutable, Daniel Cole prend le lecteur au collet. » Marie Rogatien – Le Figaro Magazine
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266276573
        Code sériel : 17007
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 512
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.10 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • musemania Posté le 14 Août 2018
          Une accroche simple mais terriblement efficace : un corps, six victimes, aucun suspect... C’est avec ce point de départ que Daniel Cole vous embarque dans une course contre la montre effrénée à la poursuite d’un tueur imparable, sans scrupule et à l’imagination débridée pour faire souffrir ses victimes au maximum. Envie d’un suspens palpitant et montant crescendo pour vous tenir en haleine, foncez sans hésiter ! L’atmosphère londonienne, entre chaleurs et pluies diluviennes, prendra une part entière dans cette enquête policière qui débute très vite sur les chapeaux de roues. Presse et services de police s’engageront alors dans une lutte intestine à l’heure de la suprématie des réseaux sociaux et de notre société hyperconnectée. Chaque page qui se tourne vous empêchera de lâcher ce livre et vous occasionnera une (voire plus) nuit blanche pour venir à bout de ce récit. Une fois ce dernier terminé et sa conclusion avérée, votre seule consolation sera de vous dire qu’il y a une suite puisque « Ragdoll » est le premier tome d’une trilogie. Ouf, nous voilà rassurés et vite rendez-vous au prochain tome ;)
        • Amandine49 Posté le 7 Août 2018
          Depuis longtemps je me disais qu'il fallait que je lise ce livre si encensé par la critique et entre autre par Gérard Collard himself ! Mais je restais sceptique car les critiques négatives étaient aussi très présentes sur la toile... Mais en tant que juré du Prix Nouvelles Voix du Polar, c'était le moment de lire et de me faire mon avis. Le premier chapitre donne le ton sur le personnage central du livre, l'inspecteur "Wolf". Il a un très fort caractère et il est aussi très sûr de lui. On comprend que dans une enquête comme celle du tueur crématiste, il s'est donné à 100% au point de tout risqué, sa liberté et sa santé mentale mais aussi sa vie personnelle. Je l'ai trouvé à la fois très bizarre et aussi agaçant. Mais c'est un flic qui a coeur d’exécuter sa mission au mieux. On est ensuite très vite plongé dans l'enquête de base du livre. Et ça commence très fort dès le début. Wolf est au première loge car le tueur s'adresse à lui directement. A partir de là on envisage plein de piste mais l'auteur nous laisse dans le flou pendant très longtemps. Il faudra compter sur les personnages secondaires... Depuis longtemps je me disais qu'il fallait que je lise ce livre si encensé par la critique et entre autre par Gérard Collard himself ! Mais je restais sceptique car les critiques négatives étaient aussi très présentes sur la toile... Mais en tant que juré du Prix Nouvelles Voix du Polar, c'était le moment de lire et de me faire mon avis. Le premier chapitre donne le ton sur le personnage central du livre, l'inspecteur "Wolf". Il a un très fort caractère et il est aussi très sûr de lui. On comprend que dans une enquête comme celle du tueur crématiste, il s'est donné à 100% au point de tout risqué, sa liberté et sa santé mentale mais aussi sa vie personnelle. Je l'ai trouvé à la fois très bizarre et aussi agaçant. Mais c'est un flic qui a coeur d’exécuter sa mission au mieux. On est ensuite très vite plongé dans l'enquête de base du livre. Et ça commence très fort dès le début. Wolf est au première loge car le tueur s'adresse à lui directement. A partir de là on envisage plein de piste mais l'auteur nous laisse dans le flou pendant très longtemps. Il faudra compter sur les personnages secondaires et un en particulier pour avoir le déclic qui apporte un début de réponse à toute cette histoire absolument dingue ! Et il y a cette liste...Dès le début on sait qui doit mourir en toute logique. On se doute que le premier de la liste est obligé d'y passer, malgré la rapidité des enquêteurs pour le protéger, sinon il n'y aurait pas cette tension permanente qui va mener tout le livre. Ce décompte infernal fait que le lecteur espère à chaque fois que Wolf et ses co équipiers pourront sauver la personne concernée. Cet élément est déterminant pour le rythme du livre. Assez vite on se doute que tout ceci a forcément un lien avec un élément qui nous est en partie présenté au début du livre. L'identification des parties de Ragdoll est un début mais il faudra s'armer de patience ! L'auteur joue avec nos nerfs tout au long de la lecture. Il manque toujours un petit élément pour comprendre l'ensemble. La pièce manquante arrive assez tard dans le livre. Cela n’entraîne pas de longueur au livre selon moi, il n'y a pas vraiment d'éléments inutiles dans l'histoire. Le style de l'auteur m'a plu même si cela n'a pas été aussi transcendant que je le pensais. Mais j'ai quand même pris beaucoup de plaisir dans cette lecture. On peut qualifier ce livre de page turner sans problème car les ingrédients sont là pour embarquer le lecteur dans une lecture qui monte très vite en puissance jusqu'à la fin du livre. Les différents personnages en dehors de Wolf m'ont beaucoup plu. J'ai un gros faible pour Baxter et Edmunds qui ont donné de leur personne pour que la vérité éclate même si ils n'étaient pas d'accord entre eux. Ce duo était indispensable pour la réussite de l'histoire. C'est donc un petit coup de cœur mais je suis ravie de l'avoir lu car ça en valait vraiment le coup.
          Lire la suite
          En lire moins
        • JIMEDE Posté le 7 Août 2018
          Encensé à sa sortie, Ragdoll est un thriller certes efficace mais malheureusement globalement décevant. Si le point de départ de l'intrigue est original, l'enquête perd vite de son intérêt devant les incohérences qui parsèment le travail de Wolf, Baxter Co (ne pas arriver à protéger 1 suspect, cela peut s'entendre, mais 4 à la suite en une semaine, cela fait un peu beaucoup au crédit de Scotland Yard...). Mais on peut passer outre en partant du principe qu'il y en a dans la plupart des classiques du genre... En revanche, le point faible réside surtout dans le déficit d'affect procuré par Wolf qu'on voudrait apprécier et comprendre mais qui ne nous en donne pas l'occasion. Dommage, car le livre se laisse aisément tourner les pages les unes après les autres. Sans ennui. Mais sans passion non plus.
        • Bobby_The_Rasta_Lama Posté le 6 Août 2018
          "The thrill is gone", chante B. B. King... C'est malheureusement ce qui m'est arrivé avec ce "bestseller mondial qui obsède les médias". "Vous aussi, vous serez touchés !" - touchée, coulée... Ce n'était peut-être pas le moment idéal d'entamer le livre de Cole juste après "Le manuscrit inachevé" de Thilliez; on a affaire au même "ragdoll", un bonhomme assemblé à l'aide de plusieurs cadavres, mais celui de Thilliez a un but (si je peux m'exprimer ainsi) et une existence justifiée (même si c'est immonde). Pour celui de Cole, je me demande pourquoi le meurtrier s'est donné tant de peine...? L'idée de livre est pourtant bonne - un cercle vicieux "faustien" (comme l'appelle l'auteur) où nos actes passés resurgissent et nous attrapent. Tout le monde sait qu'il n'est pas bon de signer un pacte avec le Diable. William "Wolf" Fawkes fait partie du contingent de ces flics sombres et tourmentés qui n'en font qu'à leur tête. Il pète un câble en s'acharnant sur un meurtrier libéré par le jury à l'issue du procès. Il est donc interné dans un hôpital psychiatrique, pendant que le "tueur crématiste"récidive et retourne dans la prison. Mais les dés sont jetés et la partie commence. Wolf réintègre... "The thrill is gone", chante B. B. King... C'est malheureusement ce qui m'est arrivé avec ce "bestseller mondial qui obsède les médias". "Vous aussi, vous serez touchés !" - touchée, coulée... Ce n'était peut-être pas le moment idéal d'entamer le livre de Cole juste après "Le manuscrit inachevé" de Thilliez; on a affaire au même "ragdoll", un bonhomme assemblé à l'aide de plusieurs cadavres, mais celui de Thilliez a un but (si je peux m'exprimer ainsi) et une existence justifiée (même si c'est immonde). Pour celui de Cole, je me demande pourquoi le meurtrier s'est donné tant de peine...? L'idée de livre est pourtant bonne - un cercle vicieux "faustien" (comme l'appelle l'auteur) où nos actes passés resurgissent et nous attrapent. Tout le monde sait qu'il n'est pas bon de signer un pacte avec le Diable. William "Wolf" Fawkes fait partie du contingent de ces flics sombres et tourmentés qui n'en font qu'à leur tête. Il pète un câble en s'acharnant sur un meurtrier libéré par le jury à l'issue du procès. Il est donc interné dans un hôpital psychiatrique, pendant que le "tueur crématiste"récidive et retourne dans la prison. Mais les dés sont jetés et la partie commence. Wolf réintègre la police au moment où la marionnette cousue de six cadavres différents est découverte dans un appartement vide en face du sien - et elle le pointe du doigt ! Qui sont ces victimes ? Quel est ce message ? Et dans la foulée, la liste des prochaines victimes avec les dates de leur mort est adressée à son ex-femme, Andréa, qui travaille pour une chaîne TV. Le meurtrier est-il assoiffé de gloire ? En tout cas, le dernier nom sur la liste est celui de William "Wolf" Fawkes. L'histoire est bien ficelée, si l'on veut bien croire que les choses peuvent vraiment se passer comme ça - alors je me suis prêtée au jeu, tout en essayant de comprendre pourquoi certains personnages continuent obstinément dans leur mutisme, tandis qu'un mot aurait suffi pour tout débloquer... et je ne parle pas que des meurtres. Etrangement, j'avais l'impression que les policiers ne mènent pas une enquête systématique - ça butine, ça papillonne - le seul qui fournit un véritable effort est le jeune lapin stagiaire Edmund, qui sert accessoirement du profileur-amateur (dans l'affaire de cette envergure !). Le meurtrier est si ingénieux que cela frôle Arsène Lupin. Le système de protection des personnes en danger laisse à désirer; et de toute façon, les médias savent tout, tout de suite ! Alors, comment adhérer vraiment à l'histoire, dont la fin vaporeuse présage qu'il faudrait acheter une suite ? "Le lecteur de "Ragdoll" devrait avoir le coeur bien accroché" ! Je ne sais pas pour le coeur; dans mon cas c'étaient plutôt les paupières qui tombent et les sourcils qui remontent en lisant quelques touches humoristiques qui m'ont fait penser à des séries TV des années 80. Mais bon, Daniel Cole est un gentil garçon, il défend la cause des animaux, et c'est son premier roman. Et c'est les vacances, alors tout va bien !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lecturepissenlit Posté le 3 Août 2018
          Dans ce Thriller nous suivons "Wolf", un inspecteur de police au passé agité, qui est réveillé en pleine nuit pour se rendre sur une scène de crime .... en face de chez lui. Simple coïncidence ? Cette scène de crime est spectaculaire, le tueur a exécuté 6 personnes dont il a cousu certaines parties de leur corps ensemble pour former "une 7ème personne", que la presse surnommera Ragdoll (la poupée de chiffon). Plus tard dans la matinée, la presse dévoilera aussi une liste transmise par le tueur lui-même, où il annonce qu'il va encore tuer 6 nouvelles personnes dans les jours à venir, avec la date précise de leur mort. Le dernier nom sur cette liste n'est autre que celui de Wolf. Tout cela n'est plus une coïncidence, quelqu'un veut sa peau. Mais qui ? Et pourquoi ? C'est vraiment une enquête passionnante, les morts sont spectaculaires j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette enquête. Tout s’enchaîne très vite, on n'a pas de temps mort, même dès lors que l'on quitte un peu l'enquête, les à-côtés sont très intéressants. Une fois passé la première partie du roman, il m'a été très difficile de le lâcher tant j'avais envie de connaître le coupable. J'ai eu... Dans ce Thriller nous suivons "Wolf", un inspecteur de police au passé agité, qui est réveillé en pleine nuit pour se rendre sur une scène de crime .... en face de chez lui. Simple coïncidence ? Cette scène de crime est spectaculaire, le tueur a exécuté 6 personnes dont il a cousu certaines parties de leur corps ensemble pour former "une 7ème personne", que la presse surnommera Ragdoll (la poupée de chiffon). Plus tard dans la matinée, la presse dévoilera aussi une liste transmise par le tueur lui-même, où il annonce qu'il va encore tuer 6 nouvelles personnes dans les jours à venir, avec la date précise de leur mort. Le dernier nom sur cette liste n'est autre que celui de Wolf. Tout cela n'est plus une coïncidence, quelqu'un veut sa peau. Mais qui ? Et pourquoi ? C'est vraiment une enquête passionnante, les morts sont spectaculaires j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette enquête. Tout s’enchaîne très vite, on n'a pas de temps mort, même dès lors que l'on quitte un peu l'enquête, les à-côtés sont très intéressants. Une fois passé la première partie du roman, il m'a été très difficile de le lâcher tant j'avais envie de connaître le coupable. J'ai eu un peu de mal avec les personnages au début. Ils sont vraiment nombreux pour moi, un coup on les appelle par leur prénom, un autre coup par leur nom de famille ou par leur grade dans la police. Mais une fois tout ça bien intégré la lecture a été plus fluide. Pour ce qui est de la fin, du coupable, moi j'en suis satisfaite. Avant de lire le livre j'avais lu quelques avis et beaucoup semblaient déçus de la fin. Ce n'est pas mon cas en ce qui concerne le coupable, ses motivations etc. Je trouve ça plutôt original. Ce qui m'a un peu laissée sur ma faim, car oui il y a un petit bémol, c'est comment ça se termine, comment l'histoire se boucle. Une traque infernale tout le long du livre pour une fin si facile. Le soufflet retombe un tout petit peu, mais rien de dramatique non plus. J'ai vu avant de lire qu'il s'agit d'un tome 1, et en lisant le résumé du tome 2 j'ai l'impression que c'est un peu une nouvelle histoire et pas tellement une suite puisque SPOILER : On a arrêté le coupable dans Ragdoll. Alors est-ce que je lirais ce fameux tome 2 ? Sans doute, mais pas dans l'immédiat.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Une tuerie. »
        Claude Combet, Livres Hebdo

        « Un scénario faustien en diable. Une réussite. »
        Delphine Peras, L'Express

        « Daniel Cole va au-delà du classique miroir tueur/enquêteur : c'est de la force d'attraction du Mal dont il est question. »
        Hubert Artus, Lire

        « Un suspense millimétré. »
        Sébastien Lapaque, Le Figaro littéraire

        « Ambiance noire, rythme endiablé et intrigue redoutable, Daniel Cole prend le lecteur au collet. Qui, captivé, tourn les pages jusqu'à l'éreintement. »
        Marie Rogatien, Le Figaro Magazine
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Pocket

          Le cadeau idéal pour la Fête des Mères

          A l’occasion de la Fête des Mères, LA KUBE vous propose le cadeau parfait pour toutes les mamans !

          Lire l'article
        • Par Lisez

          5 romans placés sous le signe des nouvelles voix du thriller

          Ils n’ont qu’un roman derrière eux mais l’engouement des critiques et le bouche à oreille leur ont d’ores et déjà assuré une place dans la catégorie des auteurs à suivre de très près. Qu’elles nous entraînent sur les traces d’un serial killer ou qu’elles penchent vers l’ésotérisme, ces nouvelles voix du thriller ont compris comment jouer avec nos angoisses. La preuve par 5 romans.

          Lire l'article