Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266299398
Code sériel : 15666
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm

Ready Player one

Arnaud REGNAULD (Traducteur), Charlotte VOLPER (Direction de collection)
Date de parution : 01/07/2019
UN MONDE EN JEU.
UNE QUÊTE POUR LE PRIX ULTIME.
ÊTES-VOUS PRÊTS ?


En 2045, la Terre est à l'agonie.Le seul moment où Wade Watts se sent vraiment vivant, c'est lorsqu'il s'introduit dans l'OASIS, un vaste monde virtuel où la plupart des êtres humains passent leurs journées. Lorsque l'excentrique créateur d'OASIS meurt, il laisse derrière lui...
UN MONDE EN JEU.
UNE QUÊTE POUR LE PRIX ULTIME.
ÊTES-VOUS PRÊTS ?


En 2045, la Terre est à l'agonie.Le seul moment où Wade Watts se sent vraiment vivant, c'est lorsqu'il s'introduit dans l'OASIS, un vaste monde virtuel où la plupart des êtres humains passent leurs journées. Lorsque l'excentrique créateur d'OASIS meurt, il laisse derrière lui une série de puzzles complexes, inspirés de son obsession pour la culture pop des dernières décennies. Le premier qui parviendra à les résoudre héritera de son immense fortune – et du contrôle de l'OASIS lui-même.
Quand Wade craque le premier indice. Surgissent alors de rivaux qui sont prêts à tuer pour remporter ce prix. La course est lancée – et le seul moyen de survivre est de gagner.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266299398
Code sériel : 15666
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 640
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Avec Player One, Ernest Cline propose un roman futuriste taillé sur mesure pour les geeks. Cline a ainsi pris soin de développer deux ambiances radicalement différentes : celle du monde réel, sombre, violente, à la merci des grandes puissances industrielles ; et celle de l'OASIS, onirique et protéiforme, et dont les seules limites dépendent de l'imagination de ses créateurs. Les références aux films des années 80 et aux jeux vidéo de tous temps pleuvent... » L'Express
« Harry Potter a grandi, et il est le Player One ! » Huffington Post
 « Un véritable “nerd-gasme”. » The New York Times
 « Toutes les émotions et tous les souvenirs d’une génération, merveilleusement compilés dans un roman. » Entertainment Weekly 
« Ce roman fait d’Ernest Cline le geek le plus populaire et sexy de tous les temps. » USA Today

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Guillaume064 Posté le 27 Août 2021
    Ce roman arrive tout en haut de mon top de ces dernières années. Si vous avez été ado dans les années 80/90, ou bien si des références comme DonjonsDragons ou Pac-Man vous rappellent de bons souvenirs, FONCEZ DE TOUTE URGENCE…. A côté de ce roman, le film de Spielberg passe pour une série B
  • Horizon_Universe Posté le 12 Juillet 2021
    Après le succès du film, il était bien placé sur ma liste (toujours plus longue, je l’avoue), de livres à lire. Au final ? Un petit livre pour ado/jeune adultes plutôt sympa. Se déroulant en 2044, où l’humanité passe une grande majorité de son temps connectée sur l’OASIS, une plate-forme virtuelle, nous suivons Wade Watts, jeune homme dévouant sa vie à décrypter les indices laissés par James Halliday, génie de l’informatique ayant crée l’OASIS, qui, à sa mort, a caché des Easter eggs dans les différents mondes informatiques. On ne va pas se mentir, Ready Player One n’a pas réinventé la SF. Ce sont des concepts qui ont déjà été explorés auparavant, en différentes variations. Ce qui a crée la hype autour du livre, c’est son attachement à la pop culture des années 80. Là où je peux comprendre la nostalgie et le désir de se replonger dans l’enfance/une période dite bénite pour la culture (entre autres), je ne peux m’empêcher de trouver ça paradoxalement très triste. Si certaines oeuvres post 80 sont citées (Firefly ou les films LOTR par exemple), elles sont rares. Les années 80, bien que fourmillant d’oeuvres géniales, ne sont pas la seule décennie à avoir apporté... Après le succès du film, il était bien placé sur ma liste (toujours plus longue, je l’avoue), de livres à lire. Au final ? Un petit livre pour ado/jeune adultes plutôt sympa. Se déroulant en 2044, où l’humanité passe une grande majorité de son temps connectée sur l’OASIS, une plate-forme virtuelle, nous suivons Wade Watts, jeune homme dévouant sa vie à décrypter les indices laissés par James Halliday, génie de l’informatique ayant crée l’OASIS, qui, à sa mort, a caché des Easter eggs dans les différents mondes informatiques. On ne va pas se mentir, Ready Player One n’a pas réinventé la SF. Ce sont des concepts qui ont déjà été explorés auparavant, en différentes variations. Ce qui a crée la hype autour du livre, c’est son attachement à la pop culture des années 80. Là où je peux comprendre la nostalgie et le désir de se replonger dans l’enfance/une période dite bénite pour la culture (entre autres), je ne peux m’empêcher de trouver ça paradoxalement très triste. Si certaines oeuvres post 80 sont citées (Firefly ou les films LOTR par exemple), elles sont rares. Les années 80, bien que fourmillant d’oeuvres géniales, ne sont pas la seule décennie à avoir apporté quelque chose à la pop culture geek. A croire, en lisant ce livre, que rien qui ne vaut la peine d’être lu, vu ou joué n’a été crée après cette période. Voir des gamins regarder en boucle les mêmes shows … Un peu dommage. Et franchement parfois un peu lourd (on a compris, la culture geek 80s c’est cool, au suivant ?). Un petit côté Charlie et la Chocolaterie qui peut déplaire à certains, très adolescent (avec parfois des réflexions ou actions qui peuvent déranger, ce pour quoi je ne lis que très peu de livres pour jeune adultes - je n’ai aucune patience pour les bêtises d’enfant), mais un livre sympathique, pour poser son cerveau. Le rythme est rapide, et permet de bien rentrer dans l’histoire sans faire trop d’exposition. Je recommanderai plutôt ce livre pour des personnes un peu plus jeunes que moi, et il peut aussi être une bonne entrée dans la SF pour des plus jeunes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NLOXOL Posté le 11 Juin 2021
    J'ai d'abord vu le film qui ne m'a pas transcendé, mais tous les goûts sont dans la nature... Et c'est tant mieux ! Le livre est beaucoup mieux. Il y a un vrai message porté par un héros plus attachant et plus humain que celui de Spielberg. Doit-on abandonné notre humanité à la facilité ? La vie, telle que la nature nous la offerte, ne vaut-elle pas la peine d'être vécue ?
  • harandsio_1616784936881 Posté le 25 Avril 2021
    Une aventure d’adolescents pleine de référence à la culture musicale, jeux vidéos, cinéma des années 80 et 90. J’ai passé un bon moment, pour découvrir qu’une adaptation cinéma grand luxe était sortie et que je vais m’empresser de regarder ! Pas la meilleure qualité d’écriture / traduction mais que ça ne vous freine pas !
  • Brehv Posté le 28 Mars 2021
    Il est sans doute irrésistible de vouloir participer à une immense énigme, littéralement Easter Egg, quand on nous propose une récompense des plus alléchantes. C'est comme cela qu'immédiatement après sa mort, le multimilliardaire James Halliday, créateur du jeu le plus joué de toute la Terre, propose de léguer toute sa fortune s'élevant à plus de 200 milliards de dollars à celui qui parviendra à trouver son oeuf de Pâques. Facile hein ? En plus il a laissé au monde entier son petit guide relatant toutes les découvertes les plus exaltantes qu'il a réalisées tout au long de sa vie, son Almanach. Il suffirait alors de tout relire afin de récupérer les informations les plus importantes, résoudre enfin son énigme et ainsi devenir immensément riche ! Pourtant, même après 5 longues années de recherche sans interruption, personne n'a réussi à s'emparer de la première des trois clefs C'est alors qu'apparaît, venu de nulle-part, un joueur qui allait changer la donne et marquer l'histoire du jeu vidéo à jamais : Parzival. de son vrai nom Wade O. Watts, ce jeune homme ne vit pas dans le luxe et la joie. Sa famille proche était décédée, ne restant alors qu'une tante qui se fiche... Il est sans doute irrésistible de vouloir participer à une immense énigme, littéralement Easter Egg, quand on nous propose une récompense des plus alléchantes. C'est comme cela qu'immédiatement après sa mort, le multimilliardaire James Halliday, créateur du jeu le plus joué de toute la Terre, propose de léguer toute sa fortune s'élevant à plus de 200 milliards de dollars à celui qui parviendra à trouver son oeuf de Pâques. Facile hein ? En plus il a laissé au monde entier son petit guide relatant toutes les découvertes les plus exaltantes qu'il a réalisées tout au long de sa vie, son Almanach. Il suffirait alors de tout relire afin de récupérer les informations les plus importantes, résoudre enfin son énigme et ainsi devenir immensément riche ! Pourtant, même après 5 longues années de recherche sans interruption, personne n'a réussi à s'emparer de la première des trois clefs C'est alors qu'apparaît, venu de nulle-part, un joueur qui allait changer la donne et marquer l'histoire du jeu vidéo à jamais : Parzival. de son vrai nom Wade O. Watts, ce jeune homme ne vit pas dans le luxe et la joie. Sa famille proche était décédée, ne restant alors qu'une tante qui se fiche pas mal de savoir s'il est encore en vie après avoir disparu pendant quelque temps. Une vie dans les Piles, quelle angoisse ! Son rêve était d'emprunter un wagon pour s'enfuir le plus loin possible, mais il ne le pouvait pas. Son seul exil possible face à cette réalité cruelle : l'OASIS. Au delà d'un jeu MMORPG tel qu'on pourrait envisager quand on en connait quelques uns comme World of Warcraft, Dark Age of Camelot, Ultima Online ou encore Donjon et Dragon, on observe ici la possibilité d'incarner littéralement son personnage idéalisé, avec des caractéristiques personnalisées, reflétant ainsi la personnalité que l'on aurait rêvé avoir dans la réalité. Il en fallait des connaissances sur la Pop-culture des années 90 afin de dénicher le premier endroit où trouver cette première clef. Cinq ans après le début de cette quête, Parzival serait-il le premier à la dénicher ? Non. Il doit sa seconde place à la mystérieuse Art3mis (ça se prononce Artémis, et non pas Art « trois » mis), qui a malheureusement déjà trouvé l'endroit, sans pour autant remporter le saint Graal. le Précieux a pourtant été récupéré par Wade sans trop de problème. C'est à partir de ce point que débute un ersatz d'amitié entre eux, mais doublé d'une rivalité sans pareil. Cependant, on ne trouve pas uniquement des joueurs à la recherche du-dit Easter Egg. L'entreprise IOI travaille farouchement à récupérer la récompense afin de s'emparer de l'OASIS. le directeur des opérations n'est autre que Nolan Sorrento, dont la hargne et la malhonnêteté lui poussent à s'opposer aux lois du jeu. Bien entendu, les joueurs essayent du mieux qu'ils peuvent de barrer la route à ces malfrats, mais comment empêcher une troupe de milliers d'hommes ayant pour la plupart les meilleures armes, armures et objets du jeu, d'accéder au Easter Egg ? L'apparition du nom Parzival sur le tableau d'affichage de l'énigme ravive alors les flammes dans le coeur des Chasseoeufs, mais met aussi rapidement le feu aux poudres d'une guerre totale entre les honnêtes chasseurs d'oeuf et les malicieux Sixters. Des tensions exaltantes, des énigmes épineuses, des retournements en veux-tu en voilà et un dénouement des plus formidables, Player One cumule romance, action, jeux vidéo, le tout dans une réalité dystopique, en 2045, où la quête pour l'oeuf prend une autre tournure ainsi qu'une autre signification : une quête pour la liberté, une quête pour la survie !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.