Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266311915
Code sériel : 18033
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Rivage de la colère
Date de parution : 07/01/2021
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus

Rivage de la colère

Date de parution : 07/01/2021
Au cœur de l'océan Indien, le roman de Caroline Laurent met à jour un drame historique méconnu et nous offre la peinture d'un amour impossible.
Mars 1967. Marie-Pierre Ladouceur vit à Diego Garcia, aux Chagos, un archipel rattaché à l’île Maurice. Elle qui va pieds nus, libre et sans entrave, fait la connaissance de Gabriel,... Mars 1967. Marie-Pierre Ladouceur vit à Diego Garcia, aux Chagos, un archipel rattaché à l’île Maurice. Elle qui va pieds nus, libre et sans entrave, fait la connaissance de Gabriel, un Mauricien venu seconder l’administrateur colonial. Un homme de la ville. Une élégance folle.
Quelques mois plus tard, Maurice accède à...
Mars 1967. Marie-Pierre Ladouceur vit à Diego Garcia, aux Chagos, un archipel rattaché à l’île Maurice. Elle qui va pieds nus, libre et sans entrave, fait la connaissance de Gabriel, un Mauricien venu seconder l’administrateur colonial. Un homme de la ville. Une élégance folle.
Quelques mois plus tard, Maurice accède à l’indépendance après cent cinquante-huit ans de domination britannique. Peu à peu, le quotidien bascule et la nuit s’avance, jusqu’à ce jour où des soldats convoquent les Chagossiens sur la plage. Ils ont une heure pour abandonner leur terre, leurs bêtes, leurs maisons, leurs attaches. Et pour quelle raison ? Pour aller où ?
Après le déchirement viendra la colère, et avec elle la révolte.
Bientôt, ce sera l’heure de la justice...

« Un récit bouleversant sur le déchirement de l’exil. » Version Femina

Cet ouvrage a reçu le Prix Maison de la Presse, le Prix du Roman Métis des Lecteurs, le Prix des Lecteurs du Salon du Livre du Mans, le Grand Prix des blogueurs et le Prix Louis Guilloux.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266311915
Code sériel : 18033
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus

Ils en parlent

Un roman déchirant et vibrant de colère que Caroline Laurent, franco-mauricienne, a nourri de sa propre histoire et raconte avec beaucoup de passion.
Libération

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • billybop Posté le 7 Mai 2022
    ce livre est éblouissant, et m'a profondément émue. il y est question de l'archipel de Chagos et de ses habitants, qui ont été contraints dans les années 70 à un exil forcé. au delà de cet événement historique, dont j'ignorais tout et que j'ai découvert, la force de ce récit est la justesse, la complexité, la profondeur avec lesquelles sont dépeints les personnages et leur trajectoire. il y est question d'amour, de trahison, de pardon, du deuil, de la ténacité et du courage. le style de Caroline Laurent donne à ce récit son ampleur et sa poésie. c'est un très beau roman qui réveille un sentiment d'injustice et donne envie de se battre au côté de ce peuple injustement spolié.
  • Sansan83300 Posté le 3 Mai 2022
    Je ne vis que pour ces émotions fortes qui vous pénètrent, grandissent et explosent en vous en faisant jaillir les larmes. Des larmes de compassions, de fierté et de respect pour tous ces gens qui souffrent et qui se battent jusqu'à leur dernier souffle parce qu'ils y croient, ils ont ça dans le sang, cette force inexplicable qui terrasse tout. Dans ce livre nous sommes dans l'archipel des Chagos sur l'île de Diego Garcia et nous allons faire connaissance avec la famille Ladouceur qui attend l'arrivée imminente du bateau de ravitaillement. Descendra de ce bateau des vivres mais aussi des hommes qui vont changer le cours de l'histoire puisque quelques mois plus tard l'île Maurice accède à l'indépendance et ce sera fini de la tranquillité au milieu de l'océan indien. On chasse les chagossiens de chez eux sans explications, après l'étonnement, le dénuement viendra le combat, la révolte et qui sait la justice... . Je ne connaissais absolument pas cette partie historique et je me suis passionnée pour ce témoignage, ce combat que l'on connait trop peu et qui mérite d'être relayé. L'autrice m'a embarqué dès les premières pages , elles sont passées à une vitesse folle, j'ai eu l'impression d'être... Je ne vis que pour ces émotions fortes qui vous pénètrent, grandissent et explosent en vous en faisant jaillir les larmes. Des larmes de compassions, de fierté et de respect pour tous ces gens qui souffrent et qui se battent jusqu'à leur dernier souffle parce qu'ils y croient, ils ont ça dans le sang, cette force inexplicable qui terrasse tout. Dans ce livre nous sommes dans l'archipel des Chagos sur l'île de Diego Garcia et nous allons faire connaissance avec la famille Ladouceur qui attend l'arrivée imminente du bateau de ravitaillement. Descendra de ce bateau des vivres mais aussi des hommes qui vont changer le cours de l'histoire puisque quelques mois plus tard l'île Maurice accède à l'indépendance et ce sera fini de la tranquillité au milieu de l'océan indien. On chasse les chagossiens de chez eux sans explications, après l'étonnement, le dénuement viendra le combat, la révolte et qui sait la justice... . Je ne connaissais absolument pas cette partie historique et je me suis passionnée pour ce témoignage, ce combat que l'on connait trop peu et qui mérite d'être relayé. L'autrice m'a embarqué dès les premières pages , elles sont passées à une vitesse folle, j'ai eu l'impression d'être sur cette île, de découvrir les paysages, les odeurs, cette ambiance si chaleureuse des insulaires. Chaque personnage est extraordinaire et même si Gabriel et Marie sont les principaux les secondaires ne sont pas loin. Marie, chagossienne aux grands pieds m'a bouleversée par sa force, son courage, sa détermination mais aussi ses erreurs, ses doutes, son amour pour sa famille et sa terre est beau, magique, il prend aux tripes et ne vous lâche pas. Gabriel, un homme retenu quelques temps par ses principes mais que l'amour le vrai fera voler en éclat car rien n'est plus fort. Josephin ce poupon qui va subir de plein fouet ce combat mais qui jamais ne se plaint, qui subit également les moqueries mais jamais se révolte , il a foi en sa famille et le lien qui les unit est fort et très bien ressenti par nous lecteurs. N'oublions pas Josette, Christian, Makine, Gaudry, Evelyne, Suzanne et tous les autres... Cette histoire s'est terminée en 2019, et il est impensable que cette situation ait pu durer autant d'années...L'autrice nous plonge magistralement dans le racisme, le colonialisme et ce sentiment d'impuissance fasse à des décisions prises par les puissances mondiales. Nous sommes en pleine guerre froide et du Vietnam, sous couvert de ces combats on a oublié l'humain, les populations au nom d'une prise de pouvoir, jusqu'à tout terrasser sur son passage, au prix de souffrances sans être au front. Une magnifique découverte que je recommande fortement à tous et que je ne suis pas prête d'oublier. Un roman déchirant et vibrant portée par une plume empathique et bienveillante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • frenchie_laeti Posté le 15 Avril 2022
    Un livre magnifique, poignant de cette réalité cruelle et trop méconnue : le drame des habitants des Chagos, déportés vers l’île Maurice. J’ai adoré ce livre de la première à la dernière page. J’ai découvert un sombre bout de l’histoire que je ne connaissais pas.
  • MarieNebot Posté le 11 Mars 2022
    L’histoire de Marie-Pierre Ladouceur qui vit à Diego Garcia aux Chagos, archipel de l’île Maurice. En 1967, les Britanniques accordent l’indépendance à Maurice mais rachètent l’archipel pour le louer aux USA. Il deviendra une base militaire. Les habitants doivent quitter leur île en catastrophe. Difficile de rentrer dans le livre du fait de sa construction : passage d’une époque à l’autre et quand on n’a pas pris encore la mesure du livre, c’est compliqué. Ensuite, tout s’éclaire et le livre devient prenant. Très instructif car il permet de découvrir l’histoire honteuse de cet archipel. Les personnages sont attachants. A lire absolument
  • unbrindefolivre Posté le 25 Février 2022
    Super roman bien documenté sur un pan de la décolonisation anglaise non connue. On découvre le destin tragique des Chagossiens et leur lutte contre un empire occidental pour leur reconnaissance. Très bien écrit ! Du drame, de l’amour, de l’amitié, du voyage et en plus on finit le livre en ayant appris quelque chose.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !