RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque - The Lost Canvas - La Légende d'Hadès - Chronicles - tome 13

            Kurokawa
            EAN : 9782368523735
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 115 x 177 mm
            Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque - The Lost Canvas - La Légende d'Hadès - Chronicles - tome 13

            ,

            Xavière DAUMARIE (Traducteur)
            Collection : Saint Seiya
            Date de parution : 25/08/2016

            Retrouvez dans cette nouvelle série la suite de Saint Seiya - The Lost Canvas, les origines des Chevaliers d’Or d’Athéna !
             

            Je te confie cette armure afin que tu puisses transformer le désespoir en espoir !!
            Shion est confronté au refus de son maître de le laisser revêtir la très puissante armure d’or du Chevalier du Bélier. Quelle peut être la mémoire que recèle l’armure ?
            EAN : 9782368523735
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 115 x 177 mm
            Kurokawa
            6.80 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Dramaix1988 Posté le 14 Septembre 2016
              Encore un bon tome. Consacré à Shion, l'histoire commence alors que celui-ci n'est pas encore le chevalier du bélier et on va suivre sa quête de l'armure car oui par rapport à l'habitude il devra lui-même aller chercher cette armure qui a disparu (j'en dis pas plus pour ne pas spoiler) plutôt que de la recevoir du grand pope. On va toucher à plusieurs époques et donc plusieurs guerres saintes mais ça n'empêche pas l'histoire d'être bien ficelée. Pas mal de personnages aussi avec assez logiquement Harukei et Sage mais aussi le grand méchant de la saga Yoma alias Kairos et surtout mon chevalier préféré Manigoldo toujours aussi impertinent, drôle et badass. La fin est particulière car elle n'a pas l'air terminée mais comme le tome suivant sera dédié à Harukei et Sage il est possible qu'on embraie sur cette fin.
            • Alfaric Posté le 27 Août 2016
              Je n'ai jamais rien attendu de ces gaiden / spin-off de "Saint Seiya, The Lost Canvas", mais je dois avouer que je suis régulièrement agréablement surpris du résultat. Visiblement les auteurs sont plus à l'aise avec la formule des tomes indépendants qui les soustrait aux enfers de la deadline car les scenarii de Masami Kurumada explorent plein de nouvelles voies et les dessins de Shiori Teshirogi ne font que gagner en clarté et en lisibilité. Ce 13e tome de "The Lost Canvas Chronicles" est particulièrement frustrant tant il associe intimement l'excellence et la médiocrité... Nous avons une belle histoire avec Sage et Hakurei, les frères jumeaux rescapés de la dernière Guerre Sainte qui dirigent le Sanctuaire, qui ne savent pas si Shion est le meilleur ou le pire candidat pour devenir le nouveau Chevalier d'Or du signe du Bélier, indispensable pour affronter la tourmente à venir… Comme tous les survivants du peuple de Mü, Shion est un réparateur d'armures, sauf que ses dons psychokinétiques lui permettent d'avoir accès aux souvenirs de tous ceux qui les ont portés… Il n'a encore jamais combattu, mais est déjà le dépositaire des espoirs et de la détermination de ses camarades disparus. Parmi toutes leurs voix résonnent... Je n'ai jamais rien attendu de ces gaiden / spin-off de "Saint Seiya, The Lost Canvas", mais je dois avouer que je suis régulièrement agréablement surpris du résultat. Visiblement les auteurs sont plus à l'aise avec la formule des tomes indépendants qui les soustrait aux enfers de la deadline car les scenarii de Masami Kurumada explorent plein de nouvelles voies et les dessins de Shiori Teshirogi ne font que gagner en clarté et en lisibilité. Ce 13e tome de "The Lost Canvas Chronicles" est particulièrement frustrant tant il associe intimement l'excellence et la médiocrité... Nous avons une belle histoire avec Sage et Hakurei, les frères jumeaux rescapés de la dernière Guerre Sainte qui dirigent le Sanctuaire, qui ne savent pas si Shion est le meilleur ou le pire candidat pour devenir le nouveau Chevalier d'Or du signe du Bélier, indispensable pour affronter la tourmente à venir… Comme tous les survivants du peuple de Mü, Shion est un réparateur d'armures, sauf que ses dons psychokinétiques lui permettent d'avoir accès aux souvenirs de tous ceux qui les ont portés… Il n'a encore jamais combattu, mais est déjà le dépositaire des espoirs et de la détermination de ses camarades disparus. Parmi toutes leurs voix résonnent celle d'Avenir le précédent Chevalier d'Or du signe du Bélier qui ne cesse de l'appeler… C'est en compagnie de Manigoldo du Cancer, envoyé par le Grand Pope, qu'il parvient jusqu'à l'armure d'Avenir piégée dans une autre dimension et protégée par une malédiction temporelle… [masquer]OMG Avenir n'a jamais été le Chevalier d'Or du signe du Bélier ! C'est un naufragé temporel venu se battre pour la cause de la déesse Athéna et qu'ainsi n'advienne jamais la réalité dans laquelle Hadès a triomphé… Malgré toutes les réticences et toutes les suspicions de ses compagnons, c'est lui qui a affronté tous les dangers pour faire basculer le destin du côté des forces du bien, et c'est lui qui a accompli l'ultime sacrifice pour que triomphe la justice… On marche carrément dans les pas du Mirai Trunks d'Akira Toriyama, qui lui-même marchait dans les pas des sagas "Infinite Crisis" de DC Comics et "Days of Future Past" de Marvel Comics !!! (sinon, Mirai = Avenir ^^)[/masquer] Putain j'ai kiffé ma race ! (sans parler des très beaux dessins de Shiori Teshirogi qui n'ont cessé de s'améliorer durant cette saga, et sans parler de ce magnifique message sur le passage de témoin entre générations) Malheureusement, tout cela est gâché par les antagonistes de ce tome, à savoir l'insupportable Kairos que je détestais déjà dans "The Lost Canvas", et un avatar tout pourri de Chronos… VDM On a semé tellement de petits cailloux blancs vers la Guerre Sainte du XVe siècle que la suite de la saga "Saint Seiya" coule de source… Les vrais héros ne meurent vraiment car les vrais héros sont éternels !!! https://www.youtube.com/watch?v=Bu533OKYHyc
              Lire la suite
              En lire moins
            Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
            Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.