Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308243
Code sériel : 17936
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Sauf

Date de parution : 12/03/2020
Une odeur de jasmin s’échappe de l’album de velours rouge. Mathieu, 48 ans, ose à peine en tourner les pages : toute son enfance repose là, intacte, sur les photos du manoir breton qu’il occupait avec ses parents. C’était avant l’été 1976, avant l’incendie qui devait dévorer son père, sa... Une odeur de jasmin s’échappe de l’album de velours rouge. Mathieu, 48 ans, ose à peine en tourner les pages : toute son enfance repose là, intacte, sur les photos du manoir breton qu’il occupait avec ses parents. C’était avant l’été 1976, avant l’incendie qui devait dévorer son père, sa mère, et toute la maisonnée...
De fait, cet album ne devrait plus exister. Cet album qu’une mystérieuse inconnue vient pourtant de brader, pour cinq euros, au dépôt-vente qu’il dirige. À son intention, sans doute, mais pourquoi, et pourquoi maintenant ? Sous les cendres du passé, le feu du secret n’a pas dit son dernier mot...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308243
Code sériel : 17936
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Une histoire totalement dingue… Un roman noir addictif sur les traces de l'enfance, qui se dévore en une nuit. » S.B. – Aujourd’hui en France
Aujourd'hui en France

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Seraphita Posté le 30 Mai 2020
    Mat est brocanteur à Montreuil. Il mène une existence paisible aux côtés d’Anna dans une petite maison sur une île entourée par la Marne. Jusqu’au jour où un objet va tout faire voler en éclat : en l’absence de Mat, une inconnue dépose à la brocante un album photos. Et pas n’importe lequel : celui qui relate l’enfance de Mat, entouré de ses parents. Sauf que ces derniers ont péri dans l’incendie de leur château en Bretagne quand Mat avait 6 ans. Cet album ne devrait donc pas exister… C’est une longue quête et enquête qui attend Mat, au risque de voir sa propre maison brûler, ses proches et lui-même être mis en danger… « Sauf » est un roman noir d’Hervé Commère, sous forme d’une enquête conduite par Mat qui voit vaciller son existence ainsi que les bases de son identité. D’une facture très classique, l’intrigue est pour autant plaisante. Elle accumule cependant bien des extravagances, des secrets de famille étouffés sous le poids des ans et qui vont éclore à la faveur des tribulations de Mat. Parsemée de quelques cadavres à l’identité énigmatique, quoique probablement nordique, l’histoire nous entraîne dans le passé rocambolesque de la famille de Mat, sur des... Mat est brocanteur à Montreuil. Il mène une existence paisible aux côtés d’Anna dans une petite maison sur une île entourée par la Marne. Jusqu’au jour où un objet va tout faire voler en éclat : en l’absence de Mat, une inconnue dépose à la brocante un album photos. Et pas n’importe lequel : celui qui relate l’enfance de Mat, entouré de ses parents. Sauf que ces derniers ont péri dans l’incendie de leur château en Bretagne quand Mat avait 6 ans. Cet album ne devrait donc pas exister… C’est une longue quête et enquête qui attend Mat, au risque de voir sa propre maison brûler, ses proches et lui-même être mis en danger… « Sauf » est un roman noir d’Hervé Commère, sous forme d’une enquête conduite par Mat qui voit vaciller son existence ainsi que les bases de son identité. D’une facture très classique, l’intrigue est pour autant plaisante. Elle accumule cependant bien des extravagances, des secrets de famille étouffés sous le poids des ans et qui vont éclore à la faveur des tribulations de Mat. Parsemée de quelques cadavres à l’identité énigmatique, quoique probablement nordique, l’histoire nous entraîne dans le passé rocambolesque de la famille de Mat, sur des territoires bretons, jusqu’à l’envol vers la Norvège où la vérité attend son grand soir. Si le suspense croît au fur et à mesure de la résolution, l’intrigue reste assez convenue et tarabiscotée. En somme un bon moment de lecture, sauf qu’il sera vite oublié.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Windvaan Posté le 4 Avril 2020
    Quand un album photo, sensé avoir brulé dans l’incendie de sa maison parentale, refait surface quarante ans après, Mat se lance sur les traces de son enfance... déroutante. Ce livre, se situant entre intrigue policière et roman familial, dispose d’une belle écriture bouillonnante et de courts chapitres apportant un bon rythme au texte. Bien que tous les personnages, finement travaillés, ont leur importance, l’histoire se concentre surtout sur Mat. Sa personnalité un peu floue au départ, se dessine à fur et à mesure qu’on avance dans l’enquête menée par lui-même et sa compagne. De multiples rebondissements et des indices dissimulés embrouillent délibérément le récit qui connaîtra néanmoins une fin qui se tient parfaitement. Et si certains effets de l’intrigue n’avaient pas été un peu trop appuyés, ce court roman aurait pu être un quasi coup de coeur.
  • Stelphique Posté le 21 Mars 2020
    Ce que j’ai ressenti: #9642;️À brûler des intérieurs… Mathieu est hanté par de sombres souvenirs. Sauf qu’il essaye de s’en sortir. Bien qu’il est une vie heureuse, il a été marqué par trop de drames et les flammes de la violence. Il lutte depuis, contre cette nature profonde, chaque jour…Jusqu’à ce que le passé se rappelle a lui. Sauf qu’il est virulent, cet impact. Il se glisse dans les pages d’un album photo comme si de rien n’était! Sauf qu’il bouleverse de beaucoup les illusions enfouies et renverse les convictions établies. Avec ses amis et sa douce, le petit Matelot va marcher sur les cendres de ses souvenirs, mais il ne sait pas encore que l’incendie le guette… "Mais nous n’avons plus le choix. Je n’ai plus le choix. Et puis les démons sont là, et bien là, ça n’est pas nous qui les réveillons." #9642;️L’amour ou L’argent. Et le chiffre 6. Les vérités sont aussi limpides que évidentes. Avec ce thriller ultra rythmé, on s’aperçoit encore plus que l’amour et l’argent mènent le monde dans une course folle…Mais lequel des deux est le plus fort?! Je vous laisse voir ça, mais sachez qu’il y a beaucoup de mystères et de profits à la clef,... Ce que j’ai ressenti: #9642;️À brûler des intérieurs… Mathieu est hanté par de sombres souvenirs. Sauf qu’il essaye de s’en sortir. Bien qu’il est une vie heureuse, il a été marqué par trop de drames et les flammes de la violence. Il lutte depuis, contre cette nature profonde, chaque jour…Jusqu’à ce que le passé se rappelle a lui. Sauf qu’il est virulent, cet impact. Il se glisse dans les pages d’un album photo comme si de rien n’était! Sauf qu’il bouleverse de beaucoup les illusions enfouies et renverse les convictions établies. Avec ses amis et sa douce, le petit Matelot va marcher sur les cendres de ses souvenirs, mais il ne sait pas encore que l’incendie le guette… "Mais nous n’avons plus le choix. Je n’ai plus le choix. Et puis les démons sont là, et bien là, ça n’est pas nous qui les réveillons." #9642;️L’amour ou L’argent. Et le chiffre 6. Les vérités sont aussi limpides que évidentes. Avec ce thriller ultra rythmé, on s’aperçoit encore plus que l’amour et l’argent mènent le monde dans une course folle…Mais lequel des deux est le plus fort?! Je vous laisse voir ça, mais sachez qu’il y a beaucoup de mystères et de profits à la clef, d’amours et d’amitiés, de paysages grandioses et le chiffre 6. C’est extrêmement troublant, je l’ai relevé à plusieurs reprises et comme l’auteur m’a posé une question dans sa dédicace, j’aimerai en faire de même pour savoir pourquoi ce chiffre en particulier revient comme une obsession? Pour vous, il vous reste à ouvrir ses pages pour tenter d’approcher les questions soulevées par cette histoire : Est-on prisonnier de son enfance? De son ADN? Des personnes qui nous aiment? Des perspectives d’argent? Mathieu va le découvrir au péril de sa vie et les réponses pourraient bien vous brûler les doigts aussi, comme elles l’ont fait pour moi. Mais j’ai adoré ça! "Il est six heures du matin et je n’ai pas le droit d’être là, il me l’a rappelé dans son bureau, puis dans sa voiture en roulant jusqu’ici." #9642;️Sauf, que c’était génial!!!! J’ai beaucoup aimé cette lecture. Elle est dynamique autant que passionnée, et les secrets s’enchaînent les uns après les autres. À la fin de chaque chapitre, le seul truc que je voulais faire , c’était lire la prochaine page! C’était fou, sauf que c’était génial! Bref, c’est un page-turner très efficace! Hervé Commère a une plume addictive et j’ai aimé les chemins sur lesquels il m’a mené en moto ou dans une vieille voiture, avec des personnages qui ont parfois dépasser les limites, mais qu’on se plait à suivre dans leurs cheminements personnels…J’ai d’ailleurs toujours eu un faible pour les histoires avec les manoirs, et celui-ci avec sa mer de travers et son ombre de mystères a réussi à me faire rêver aux falaises bretonnes et norvégiennes…Jusqu’à la vérité vertigineuse! "J’avais 6 ans quand c’est arrivé." Ma note Plaisir de Lecture 8/10
    Lire la suite
    En lire moins
  • JACS Posté le 20 Mars 2020
    Mon ressenti sur ce que je qualifie "d'excellent ouvrage" et surement le meilleur ouvrage de Hervé, en tous cas de mon point de vue. J'ai lu pratiquement d'une traite, des chapitres courts, chaque fin de chapitre entrainant vers un autre, avec un évènement, une interrogation. Un bon dans le passé, un vécu d'enfant qui n'est pas celui qu'on s'est forgé, qu'on a inculqué; "Une recherche de la vérité" voila comment on peut qualifié ce roman, Des excès des situations tragiques; une véritable quête au bout du monde, pour arriver à retrouver ce château baigné et entouré par l’océan, l'odeur iodé le son des vagues sur la falaise, tout y est... SAUF l'eau ! SAUF captive car on veut savoir! Un réel plaisir de lecture, l'essentiel reste cette découverte du passé avec ses troubles ses énigmes j'ai adoré et je ne peux qu'inciter ceux qui n'ont pas encore lu a le faire. #9786;😁
  • Pitchoubinou Posté le 9 Mars 2020
    Je me suis laissée emportée par cette histoire d'incendie et de passé qui refait surface 40 ans après. Avec un peu de recul, je trouve que c'est un peu tiré par les cheveux et complètement improbable. Mais malgré tout, pendant la lecture, ça tient la route et ça m'a tenue en haleine. D'autant que les personnages sont plutôt bien campés, assez complexes et intéressants pour qu'on s'y attache. Bref, un moment de lecture agréable, même si pas inoubliable. J'avais préféré son précédent roman : "Ce qu'il nous faut, c'est un mort".
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.