RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Si c'est un homme

            Pocket
            EAN : 9782266022507
            Code sériel : 3117
            Façonnage normé : POCHE
            Format : 108 x 177 mm
            Si c'est un homme

            Martine SCHRUOFFENEGER (Traducteur)
            Date de parution : 01/10/1988

            « On est volontiers persuadé d'avoir lu beaucoup de choses à propos de l'holocauste, on est convaincu d'en savoir au moins autant. Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l'accumulation, on a envie de crier grâce.
            C'est que l'on n'a pas encore entendu Levi analyser...

            « On est volontiers persuadé d'avoir lu beaucoup de choses à propos de l'holocauste, on est convaincu d'en savoir au moins autant. Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l'accumulation, on a envie de crier grâce.
            C'est que l'on n'a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l'état du malheur.
            Peu l'ont prouvé aussi bien que Levi, qui a l'air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n'est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n'est que futilité. »
            Angelo Rinaldi

            « Ce volume est aussi important que la Bible. Un Livre fonda une religion humaniste il y a des millénaires. Un autre Livre raconte la fin de l'humanité au XXe siècle. » Frédéric Beigbeder

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266022507
            Code sériel : 3117
            Façonnage normé : POCHE
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.40 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • cvd64 Posté le 27 Février 2019
              un livre qui devrait être au programme des écoles du monde entier tant par son récit que par le parcours et le destin de Primo Lévi
            • CharlesEdouard Posté le 21 Janvier 2019
              « Les personnages de ce récit ne sont pas des hommes. Leur humanité est morte, ou eux-mêmes l’ont ensevelie sous l’offense subie ou infligée à autrui. […] » Jusque où l'homme peut-il aller dans la barbarie, les atrocités, mais aussi jusqu'où l'homme peut-il supporter toutes, ces souffrances, les humiliations.. "Qu’on pense à l’opération de tatouage d’Auschwitz, par laquelle on marquait les hommes comme des bœufs, au voyage dans des wagons à bestiaux qu’on n’ouvrait jamais afin d’obliger les déportés (hommes, femmes et enfants !) à rester des jours entiers au milieu de leurs propres excréments, au numéro matricule à la place du nom, au fait qu’on ne distribuait pas de cuillère (alors que les entrepôts d’Auschwitz, à la libération, en contenaient des quintaux), les prisonniers étant censés laper leur soupe comme des chiens ; qu’on pense enfin à l’exploitation infâme des cadavres, traités comme une quelconque matière première propre à fournir l’or des dents, les cheveux pour en faire du tissu, les cendres pour servir d’engrais, aux hommes et aux femmes ravalés au rang de cobayes sur lesquels on expérimentait des médicaments avant de les supprimer." Si il faut lire au moins un témoignage pour se rendre compte de l'horreur des camps nazis "Si c'est un homme" peut bien le faire..
            • emelivres Posté le 8 Janvier 2019
              J'ai lu ce livre après que ma professeure de français nous l'ait conseillé. Adorant énormément les romans sur la seconde guerre mondiale car ils sont toujours extrêmement touchants je me suis empressée de le commencer. Ce livre m'a appris énormément de chose sur les camps, des éléments qu'on ne travaille pas en cours ou qui ne sont pas autant abordés dans les autres romans sur ce thème. Mon seul soucis avec ce livre, c'est que j'ai eu du mal à accrocher car c'était peut-être trop détaillé, je me perdais souvent dans ses explications, surtout que l'auteur utilise souvent des mots et des phrases allemandes. Il n'empêche que je suis ravie d'avoir appris en profondeur tout les horreurs qu'ont vécu ces pauvres hommes.
            • Blandine2 Posté le 28 Décembre 2018
              Ce livre est resté longtemps dans la liste des livres que je voulais lire. Mais comme beaucoup, je crois, j'appréhendais ce moment et me refugiais derrière un " à quoi bon " Encore un livre sur la Shoah, y a t-il encore quelque chose que je ne sache pas ou que je ne sois pas capable d'imaginer sur cette période ? Tout n'a t-il pas été dit, écrit, filmé ? Et bien oui, je n'avais pas imaginé cette horreur humaine à ce point et n'avais pas forcement bien compris comment cela pouvait être vécu de l'intérieur. J'avais encore beaucoup à apprendre et ce livre n'est pas une reformulation de plus, mais un éclairage indispensable d'une froide lucidité terriblement factuelle. Ce récit est bel et bien un incontournable de la littérature.
            • BACCOM1G1 Posté le 12 Décembre 2018
              J'ai bien aimer ce livre, car c'est une histoire vrai. Mais c'est une histoire dur a lire, par les détails et par l'horreur qu'on vécu c'est personnes. Dans ce livre on peu voir et "essayer" de comprendre, en tout cas savoir se qu'on vécu c'est personnes. A travers cette histoire on apprend beaucoup sur l'atrocite et de la cruauté qu'on pu faire part a travers leurs, gestes , leurs paroles.. A toute c'est personnes innocente durant cette terrible guerre
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.