Lisez! icon: Search engine
Tout n'est pas perdu
Fabrice Pointeau (traduit par)
Date de parution : 13/04/2017
Éditeurs :
Pocket

Tout n'est pas perdu

Fabrice Pointeau (traduit par)
Date de parution : 13/04/2017
Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Un jour, il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a... Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Un jour, il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt.... Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Un jour, il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée.
Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, confiant leurs pensées les plus intimes, laissant tomber le masque, et faisant apparaître les fissures et les secrets de la ville en apparence si tranquille…

« Parfaitement ficelé. » Les Inrocks

« Roman coup de poing sur la manipulation psychologique et les mécanismes de la mémoire. » M, Le magazine du Monde
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266268233
Code sériel : 16655
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266268233
Code sériel : 16655
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce premier roman sera bientôt un grand succès à Hollywood. Mais on le lit sans attendre, tant il est addictif et dérangeant. » Julie Malaure, Le Point

« Parfaitement ficelé, Tout n'est pas perdu déploie son intrigue sur plus de 300 pages sans jamais perdre le fil, distillant les révélations au compte-goutte, et questionnant avec une précision chirurgicale les mécanismes de la mémoire. » Clémentine Goldzsal, Les Inrocks

 « Roman coup de poing sur la manipulation psychologique et les mécanismes de la mémoire. Tout n'est pas perdu peut aussi se lire comme une description au vitriol d'une société américaine pas si tranquille. »  Yann Plougastel, M le Magazine du Monde

« Une lecture à ne pas manquer ! » Valérie Gans, Madame Figaro

«  Ce thriller joue avec l’obsession de la justice et le besoin de se reconstruire au fil d’une intrigue à tiroirs qui explore la manipulation psychologique. » Ouest France

« Un polar rusé et déroutant. » Gala
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • chaptersandchailattechaptersandchailattechronicles 04/05/2024
    "Tout n"est pas perdu" est le second roman de Wendy Walker que je lis et encore une fois, je me suis fait mener en bateau. Je suis le genre de lectrice qui se prend pour Enola Holmes, sans forcément en avoir les capacités et oui, n'est pas détective qui veut! Un récit psychologique qui m'a d'ailleurs un peu perdu à certains moments, car nous avons plusieurs passages qui expliquent le fonctionnement du cerveau, la façon dont nos souvenirs sont stockés etc Il y a aussi un petit côté pervers avec ce psychologue qui utilise ses connaissances sur l'Homme, pour manipuler ses patients afin de biaiser leur jugement et de les tourner en sa faveur. Comment vous dire que la révélation finale, m'a laissé bouche bé! J'étais loin d'avoir imaginée ce retournement de situation, j'en ai limite été choquée.. #9888;️ : viol, manipulation mentale, suicide, mutilation.
  • JahZi 29/02/2024
    Un récit construit pas à pas où l'auteur prend son temps pour poser les bases de son histoire. Une fois, les personnages placés et le décor mis en place, le scénario devient de plus en plus intriguant et ambiguë malgré les explications claires et détaillés du narrateur. Au fur et à mesure de la lecture, une question devient de plus en plus présente : quel est véritablement le rôle du narrateur ? Un thriller prenant.
  • Kcendre 24/09/2023
    Suite à un traumatisme violent, faut-il tout faire pour que la victime "oublie" ce qu'elle a vécu ?! C'est la question essentielle que pose ce livre tout-à-fait original, car s'il y a une enquête qui permet de le ranger parmi les polars, il tranche nettement avec le genre, d'une part parce que le narrateur est un psychiatre - et c'est lui qui pose cette importante question - d'autre part parce que l'histoire nous ouvre les tréfonds des différents personnages, le psy y compris. Nous avons accès, ainsi, à toutes les pensées intimes, les ombres, à tous les doutes, les hésitations, les "petits arrangements", les complaisances, les tromperies... Jenny Kramer, une jolie fille de 15 ans, qui a perdu récemment ses "dernières rondeurs de bébé", a été invitée par un garçon de son lycée à une fête qui devait être la meilleure soirée de sa vie! Elle est tout émoustillée à l'idée de le retrouver, mais quand elle découvre qu'il n'est pas seul, la déception est cruelle. Elle va boire (pour oublier ?) et sortir;.. Elle va être agressée et violée! Pour sa première fête! La mère, Charlotte, accepte sans restriction le traitement qu'un médecin propose pour que Jenny oublie ce qu'elle a vécu, alors que son père Tom n'est pas vraiment convaincu : comment va-t-on retrouver son agresseur, "cette créature" ? comme il nomme le violeur. Lui pensait qu'il fallait faire face au mal. Les parents vont se disputer longtemps, leur désaccord creusant entre eux un fossé qu'il est difficile, au fur et à mesure, de franchir et Jenny, qui a tout oublié, les entend et souffre... L'enquête tant policière que celle que mène le thérapeute auprès de Jenny, mais aussi auprès de ses parents, va être longue, compliquée... et pleine de surprises! Un livre que je conseille vivement!Suite à un traumatisme violent, faut-il tout faire pour que la victime "oublie" ce qu'elle a vécu ?! C'est la question essentielle que pose ce livre tout-à-fait original, car s'il y a une enquête qui permet de le ranger parmi les polars, il tranche nettement avec le genre, d'une part parce que le narrateur est un psychiatre - et c'est lui qui pose cette importante question - d'autre part parce que l'histoire nous ouvre les tréfonds des différents personnages, le psy y compris. Nous avons accès, ainsi, à toutes les pensées intimes, les ombres, à tous les doutes, les hésitations, les "petits arrangements", les complaisances, les tromperies... Jenny Kramer, une jolie fille de 15 ans, qui a perdu récemment ses "dernières rondeurs de bébé", a été invitée par un garçon de son lycée à une fête qui devait être la meilleure soirée de sa vie! Elle est tout émoustillée à l'idée de le retrouver, mais quand elle découvre qu'il n'est pas seul, la déception est cruelle. Elle va boire (pour oublier ?) et sortir;.. Elle va être agressée et violée! Pour sa première fête! La mère, Charlotte, accepte sans restriction le traitement qu'un médecin propose pour que Jenny oublie ce qu'elle a...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Juliestrange 19/08/2023
    Wendy Walker ne m’est absolument pas inconnue je l’ai découverte avec « La Nuit D’Avant « … J’avais pris des risques , car je me suis permise d’acquérir tout les ouvrages de l’autrice avant de voir si cela allait être à mon goût ! Bien heureusement cela fut le cas donc je peux encore vous parler positivement de la plume formidable de Wendy Walker et plus précisément de cette histoire terrifiante qu’est « tout n’est pas perdu « Ce livre est assez original car nous avons le point de vue d’un seul personnage qui se trouve être le seul narrateur du début jusqu’à la fin , et donc celui qui est je dirai le plus extérieur au cercle des personnages.. Il va y avoir un drame, un événement terrible nous est conté d’entrée de jeu dès les premières pages le tempo est donné la violence est posée : brutale et crue ! Nous suivons le point de vue de Alan le psychiatre qui suit assidûment les différents protagonistes ! Jenny Kramer , jeune adolescente de quinze ans notre personnage principal qui présente des troubles inquiétants … Elle a été violée sauvagement dans la forêt non loin d’une demeure ou une fête battait son plein , remplie de jeunes de son lycée … Après cette terrible agression elle a reçu un traitement post-traumatique qui a effacé le souvenir de ce viol (il est évident que ce genre de traitement n’existe pas c’est fictif ) L’esprit l’a oublié , cependant sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée … Alan va côtoyer et recevoir tous les acteurs de ce drame dans son cabinet .. Secrets , fissures , drames , pensées intimes , troubles … Nous sommes loin d’imaginer ce qui se joue au sein de cette petit ville en apparence si paisible si tranquille … Un thriller puissant et poignant et terriblement profond où l’autrice nous manipule parfaitement , terriblement, à sa guise … J’ai élaborée plusieurs théories je me trouvais constamment dans le faux ! Ingénieux et addictif ! Un livre fascinant qui explore la mémoire et ses mécanismes ! Nous plonge intensément dans les méandres de la psyché humaine , nous laissant nous torturer nous triturer les méninges car effectivement cela porte à réflection…. Une famille peut-elle survivre à un drame pareil ? Jenny peut elle espérer une reconstruction ? Une guérison après avoir traversé un enfer de la sorte ? Qui a pu lui infliger cela ? De nombreuses questions nous submergent au fil de la lecture , sans pour autant avoir les réponses satisfaisantes immédiatement… Mais ce qui nous pousse avidement à poursuivre la lecture ! Une intrigue superbement cruelle et incroyablement menée .. Époustouflant ! Ce qui me donne l’envie de lire encore Wendy Walker ! Elle m’a définitivement séduite !Wendy Walker ne m’est absolument pas inconnue je l’ai découverte avec « La Nuit D’Avant « … J’avais pris des risques , car je me suis permise d’acquérir tout les ouvrages de l’autrice avant de voir si cela allait être à mon goût ! Bien heureusement cela fut le cas donc je peux encore vous parler positivement de la plume formidable de Wendy Walker et plus précisément de cette histoire terrifiante qu’est « tout n’est pas perdu « Ce livre est assez original car nous avons le point de vue d’un seul personnage qui se trouve être le seul narrateur du début jusqu’à la fin , et donc celui qui est je dirai le plus extérieur au cercle des personnages.. Il va y avoir un drame, un événement terrible nous est conté d’entrée de jeu dès les premières pages le tempo est donné la violence est posée : brutale et crue ! Nous suivons le point de vue de Alan le psychiatre qui suit assidûment les différents protagonistes ! Jenny Kramer , jeune adolescente de quinze ans notre personnage principal qui présente des troubles inquiétants … Elle a été violée sauvagement dans la forêt non loin d’une demeure ou une fête battait son plein , remplie de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ben60 15/04/2023
    Bon, l’auteur s’est fait planter principalement à cause du narrateur, qui est, disons, assez imbu de lui même. Mais a t il besoin d’être attachant pour apprécier livre, la critique semble dire oui. Je pense que non. Ce sont 2 choses distinctes et si l’auteur a voulu le faire paraître douchbag, c’est son choix. Ceci dit, comme style d’écriture , c’est un peu particulier. L’histoire ne se déroule que par le récit du psychiatre. Tout est relaté et, pas toujours dans un ordre chronologique ce qui rend parfois les faits un peu confus. Le départ est lent et j’ai dû lire le verso du livre pour m’assurer que ça disait bien que c’était un thriller. Bref, pas grand chose avant 150 pages. Par la suite, ça serre un peu plus et ça va jusqu’à assez inconfortable… bref, un bon petit thriller et le fait que ce soit son premier est d’autant plus gratifiant pour l’auteur. Je recommande
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Sonatine

    L'interview de Wendy Walker, l'étoile montante du thriller psychologique

    Wendy Walker est l'auteur de Tout n'est pas perdu, paru en 2016 chez Sonatine Editions. Ce premier roman, thriller psychologique par excellence, a su enthousiasmer ses lecteurs grâce à une galerie de personnages complexes et torturés. L'auteur dissèque avec un sens du détail sans faille les méandres du psyché humain. Elle sera bientôt de retour avec un nouveau thriller, Emma dans la nuit. L'occasion de la questionner sur ses inspirations, ses personnages névrosés, sa vision de la famille et des secrets qui l'entourent...

    Lire l'article