Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266268233
Code sériel : 16655
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Tout n'est pas perdu

Fabrice POINTEAU (Traducteur)
Date de parution : 13/04/2017
Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Un jour, il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt.... Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Un jour, il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée.
Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, confiant leurs pensées les plus intimes, laissant tomber le masque, et faisant apparaître les fissures et les secrets de la ville en apparence si tranquille…

« Parfaitement ficelé. » Les Inrocks

« Roman coup de poing sur la manipulation psychologique et les mécanismes de la mémoire. » M, Le magazine du Monde
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266268233
Code sériel : 16655
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Ce premier roman sera bientôt un grand succès à Hollywood. Mais on le lit sans attendre, tant il est addictif et dérangeant. » Julie Malaure, Le Point

« Parfaitement ficelé, Tout n'est pas perdu déploie son intrigue sur plus de 300 pages sans jamais perdre le fil, distillant les révélations au compte-goutte, et questionnant avec une précision chirurgicale les mécanismes de la mémoire. » Clémentine Goldzsal, Les Inrocks

 « Roman coup de poing sur la manipulation psychologique et les mécanismes de la mémoire. Tout n'est pas perdu peut aussi se lire comme une description au vitriol d'une société américaine pas si tranquille. »  Yann Plougastel, M le Magazine du Monde

« Une lecture à ne pas manquer ! » Valérie Gans, Madame Figaro

«  Ce thriller joue avec l’obsession de la justice et le besoin de se reconstruire au fil d’une intrigue à tiroirs qui explore la manipulation psychologique. » Ouest France

« Un polar rusé et déroutant. » Gala
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PaulineBouquine_ Posté le 29 Décembre 2019
    Jenny Kramer a vécu une agression dans la petite ville tranquille de Fairview dans le Connecticut. Suite à celle-ci, Jenny a reçu un traitement afin d'effacer cette partie là de sa mémoire. Allan Forester, thérapeute, va tour à tour traiter tout ceux qui sont intervenus dans ce drame. Pour sauver Jenny, Allan va l'aider à recouvrer sa mémoire. Toutes les façades vont tomber, et Fairview est-elle vraiment une ville aussi tranquille qu'en apparence ? . Autant vous dire que j'ai adoré la façon dont l'histoire est déroulée ! Le fait qu'il n'y est qu'un narrateur qui relate tout les points de vue de chacun des intervenants donne un aspect neutre à l'histoire mais en même temps donne tout le pouvoir à celui-ci dans l'histoire. Finalement, le lecteur se retrouve comme un voyeur manipulé par ce narrateur puisqu'il maîtrise tous les liens entre les différents personnages et nous les dévoile seulement quand il juge bon de nous les donner. Ce thriller psychologique joue énormément sur la perte de mémoire, où en tout cas celle qui a été provoqué par le traitement qu'a subi Jenny. Cette absence de mémoire va permettre au psychologue d'utiliser la manipulation pour protéger sa famille. Celui-ci se considère comme... Jenny Kramer a vécu une agression dans la petite ville tranquille de Fairview dans le Connecticut. Suite à celle-ci, Jenny a reçu un traitement afin d'effacer cette partie là de sa mémoire. Allan Forester, thérapeute, va tour à tour traiter tout ceux qui sont intervenus dans ce drame. Pour sauver Jenny, Allan va l'aider à recouvrer sa mémoire. Toutes les façades vont tomber, et Fairview est-elle vraiment une ville aussi tranquille qu'en apparence ? . Autant vous dire que j'ai adoré la façon dont l'histoire est déroulée ! Le fait qu'il n'y est qu'un narrateur qui relate tout les points de vue de chacun des intervenants donne un aspect neutre à l'histoire mais en même temps donne tout le pouvoir à celui-ci dans l'histoire. Finalement, le lecteur se retrouve comme un voyeur manipulé par ce narrateur puisqu'il maîtrise tous les liens entre les différents personnages et nous les dévoile seulement quand il juge bon de nous les donner. Ce thriller psychologique joue énormément sur la perte de mémoire, où en tout cas celle qui a été provoqué par le traitement qu'a subi Jenny. Cette absence de mémoire va permettre au psychologue d'utiliser la manipulation pour protéger sa famille. Celui-ci se considère comme intellectuellement supérieur et donc parfaitement amène de juger ce qui peut être fait ou dit pour sauver ses proches mais aussi, égoïstement, ses patients. L'écriture de l'auteur nous pousse à tenter d'en découvrir toujours et nous torture puisque nous ne pouvons absolument pas quitter le cabinet d'Allan. Plus les pages avancent plus l'impression d’étouffer devient importante, jusqu'à cette fin surprenante et parfaitement amenée qui délivre le lecteur de cette angoisse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • berbonet Posté le 21 Décembre 2019
    Polar intelligent, certains passages sont remarquables; il s'agit d' une enquête sur un viol. Le psy connait l'auteur de ce viol par certains détails précis et connus que de lui, cela va l'entraîner à conditionner la mémoire de la victime et à faire diriger le sens de l'enquête afin de protéger son propre fils mais surtout à échapper à une toute autre réalité. Bravo !
  • laure14 Posté le 8 Décembre 2019
    Jenny Kramer qui a subit une agression sexuelle, a reçu un traitement expérimental, afin d' effacer tout souvenir de cet événement traumatisant. Elle suit une thérapie avec un psychiatre, le docteur Alan Forrester. C'est lui, le narrateur de cette histoire. Le médecin suit la famille de Jenny, et nous raconte les événements à travers les séances de leur thérapie. Un roman original dans son évolution, dévoilant peu à peu les failles et les secrets et qui nous tient en haleine jusqu'à un dénouement imprévisible.
  • sylviedoc Posté le 14 Septembre 2019
    Wendy Walker est décidément une experte dans l'exploration de la psyché humaine, et excelle dans l'art de nous mener par les circonvolutions du cerveau d'un psychiatre jusqu'à un final totalement inattendu. Ce psychiatre, Alan Forrester, est le narrateur de "Tout n'est pas perdu", mais nous livre le secret de ses dialogues avec la famille Kramer. La fille , Jenny, a subi "pour son bien", un traitement post-traumatique après un viol particulièrement sauvage dont l'auteur n'a pas été retrouvé. Le père, Tom, cherche désespérément à faire avancer l'enquête, mais l'absence de souvenirs de Jenny consécutive à son traitement empêche toute identification. Charlotte, la mère, se révèle avoir une double personnalité qui va peu à peu se dévoiler au docteur Forrester. Ce dernier va tenter de faire retrouver à Jenny sa mémoire, afin qu'elle puisse surmonter le traumatisme en le revivant, puisque le traitement n'a pas eu les effets escomptés et l'empêche au contraire de passer à autre chose. C'est aussi le cas pour Sean, militaire et autre patient du docteur, qui a lui aussi subi cet effacement du traumatisme vécu lors d'une attaque où il a perdu tous ses camarades de régiment, et qui depuis ne trouve pas la paix, parce... Wendy Walker est décidément une experte dans l'exploration de la psyché humaine, et excelle dans l'art de nous mener par les circonvolutions du cerveau d'un psychiatre jusqu'à un final totalement inattendu. Ce psychiatre, Alan Forrester, est le narrateur de "Tout n'est pas perdu", mais nous livre le secret de ses dialogues avec la famille Kramer. La fille , Jenny, a subi "pour son bien", un traitement post-traumatique après un viol particulièrement sauvage dont l'auteur n'a pas été retrouvé. Le père, Tom, cherche désespérément à faire avancer l'enquête, mais l'absence de souvenirs de Jenny consécutive à son traitement empêche toute identification. Charlotte, la mère, se révèle avoir une double personnalité qui va peu à peu se dévoiler au docteur Forrester. Ce dernier va tenter de faire retrouver à Jenny sa mémoire, afin qu'elle puisse surmonter le traumatisme en le revivant, puisque le traitement n'a pas eu les effets escomptés et l'empêche au contraire de passer à autre chose. C'est aussi le cas pour Sean, militaire et autre patient du docteur, qui a lui aussi subi cet effacement du traumatisme vécu lors d'une attaque où il a perdu tous ses camarades de régiment, et qui depuis ne trouve pas la paix, parce qu'il ne sais plus quel rôle il a joué dans la mort de l'un d'entre eux. Forrester met en contact Sean et Jenny, par le biais d'un groupe de parole qu'il anime. Parallèlement il continue à suivre ses parents, et découvre les secrets de Charlotte. Mais quand Jenny commence à retrouver la mémoire, le psychiatre se rend compte que le coupable pourrait ne pas être celui qu'on pense...et cela ne l'arrange pas du tout ! Il va dès lors dévier légèrement les réminiscences de Jenny pour infléchir le cours de l'enquête. C'est là que le lecteur découvre combien il est facile d'induire des souvenirs, de les manipuler pour les faire correspondre à la réalité qu'on souhaite faire émerger, et c'est effrayant !On se prend à douter de tout ce qu'on croit être vrai, ce qu'on pense se rappeler, et si tout était faux ? Mais peut-être la Vérité se cache-t-elle là où on ne l'attend pas du tout...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sam_L Posté le 23 Juin 2019
    J’ai découvert récemment Wendy Walker avec « Emma dans la nuit ». Plusieurs membres Babelio m’ont conseillé son précédent roman « tout n’est pas perdu ». Et j’ai adoré ! J’ai apprécié ce récit du point de vue du psychiatre. Au fil des pages, on découvre la personnalité des différents protagonistes et, bien sûr, tous les squelettes dans les placards ... Je ne m’attendais pas à ce dénouement et je suis restée en haleine jusqu’au bout. Un excellent thriller psychologique que je conseille vivement aux amateurs du genre.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Sonatine

    L'interview de Wendy Walker, l'étoile montante du thriller psychologique

    Wendy Walker est l'auteur de Tout n'est pas perdu, paru en 2016 chez Sonatine Editions. Ce premier roman, thriller psychologique par excellence, a su enthousiasmer ses lecteurs grâce à une galerie de personnages complexes et torturés. L'auteur dissèque avec un sens du détail sans faille les méandres du psyché humain. Elle sera bientôt de retour avec un nouveau thriller, Emma dans la nuit. L'occasion de la questionner sur ses inspirations, ses personnages névrosés, sa vision de la famille et des secrets qui l'entourent...

    Lire l'article