RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tu tueras l'ange

            Pocket
            EAN : 9782266281317
            Code sériel : 17184
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 640
            Format : 108 x 177 mm
            Tu tueras l'ange

            Delphine GACHET (Traducteur)
            Date de parution : 16/05/2018
            La Mort au terminus… 23 h 50, voie 7. Le TGV en provenance de Milan entre en gare de Rome. À son bord, l’intégralité des passagers de la classe affaires nage dans son propre sang…
            Si les premières constatations dirigent la police vers l’attentat terroriste, la commissaire adjointe Colomba Caselli soupçonne...
            La Mort au terminus… 23 h 50, voie 7. Le TGV en provenance de Milan entre en gare de Rome. À son bord, l’intégralité des passagers de la classe affaires nage dans son propre sang…
            Si les premières constatations dirigent la police vers l’attentat terroriste, la commissaire adjointe Colomba Caselli soupçonne vite des complications. Un seul homme pour y voir clair : son vieil ami Dante Torre, « l’Homme au Silo ». Celui qui a connu l’enfer. Celui qui reconnaît ses démons. Il y a là la marque d’un ange, d’un ange déchu, femme sans visage venue du froid pour semer vengeance et carnage…

            « L'auteur manipule son lecteur avec maestria, et maintient le suspense bien au-delà de la dernière page. » Aujourd'hui en France Magazine

            « L'Italien Dazieri tient parfaitement son histoire de complot, qui se poursuit par la quête d'un mystérieux ange de la mort féminin. » Ouest France
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266281317
            Code sériel : 17184
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 640
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.60 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Le thriller glaçant qui rafraîchit l’été. » Public

            « L’auteur manipule son lecteur avec maestria, et maintient le suspense bien au-delà de la dernière page. » Aujourd’hui en France Magazine

            « L’italien Dazieri tient parfaitement son histoire de complot, qui se poursuit par la quête d’un mystérieux ange de la mort féminin. » Ouest France
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • SaveurLitteraire Posté le 3 Avril 2019
              La plume de Sandrone Dazieri ne m’est pas étrangère ! J’avais en effet pu lire Tu tueras le Père, le premier de sa série des Tu tueras. Quel plaisir donc de retrouver cette talentueuse plume italienne pour un second tome qui met en scène le duo parfait : celui de Colomba, dans la police, et Dante, un homme kidnappé dans son enfance ! Ambiance qui donne envie de poursuivre dès le premier chapitre qui donne le ton : du suspense et une aura de mystère qui plane ! Nous voici embarqués dans un camp de prisonniers qui s’avèrera crucial pour le reste de l’intrigue. Ambiance toujours plus délectable lorsque l’on retrouve le duo en question et le caractère propre à chacun. Ah, cette téméraire de Colomba ! Cet étrange tête de mule qu’est Dante, avec son café et ses nombreuses drogues illicites. Si le duo connait quelques frictions depuis le premier tome, il n’en reste pas moins que chaque interaction reste un délice dont je vous laisse découvrir l’aboutissement ! Outre les retrouvailles avec certains autres personnages tels que Santiago, par exemple, que l’on apprenait à connaître dans Tu tueras le Père, il y a aussi l’apparition de nouveaux personnages, dont notamment... La plume de Sandrone Dazieri ne m’est pas étrangère ! J’avais en effet pu lire Tu tueras le Père, le premier de sa série des Tu tueras. Quel plaisir donc de retrouver cette talentueuse plume italienne pour un second tome qui met en scène le duo parfait : celui de Colomba, dans la police, et Dante, un homme kidnappé dans son enfance ! Ambiance qui donne envie de poursuivre dès le premier chapitre qui donne le ton : du suspense et une aura de mystère qui plane ! Nous voici embarqués dans un camp de prisonniers qui s’avèrera crucial pour le reste de l’intrigue. Ambiance toujours plus délectable lorsque l’on retrouve le duo en question et le caractère propre à chacun. Ah, cette téméraire de Colomba ! Cet étrange tête de mule qu’est Dante, avec son café et ses nombreuses drogues illicites. Si le duo connait quelques frictions depuis le premier tome, il n’en reste pas moins que chaque interaction reste un délice dont je vous laisse découvrir l’aboutissement ! Outre les retrouvailles avec certains autres personnages tels que Santiago, par exemple, que l’on apprenait à connaître dans Tu tueras le Père, il y a aussi l’apparition de nouveaux personnages, dont notamment celui qui va le plus nous intéresser ! Page 283, retenez-la, on assiste à l’apparition d’une figure mythologique intrigante et que l’on voudra connaître, ou pas ? Interrogations sur interrogations avec cette chère apparition. On va de surprise en surprise, autant avec l’Ange qui nous intéresse, qu’avec les différentes révélations au cours des chapitres. Sandrone Dazieri sait doser, pas trop de révélations, mais assez tout de même pour donner envie de tourner les pages, et ça fonctionne ! D’autant plus qu’il aborde des thèmes actuels, dont celui par lequel toute l’enquête débute : le terrorisme. Un wagon entier de personnes retrouvées mortes, une revendication, mais ces réponses ne satisfont pas Colomba. Entre terrorisme et tensions religieuses, l’auteur manie son sujet dans le respect et, je crois bien, sans prise d’opinion, malgré les avis extrémistes que l’on trouve de chaque côté. Vous pourriez lire Tu tueras l’Ange sans passer par son premier tome, Tu tueras le Père, mais dans ce cas, vous y perdriez nombre de références ! Ainsi, ceux et celles qui ont lu les prémisses seront sans doute ravis de voir que la théorie du complot concernant l’armée et la présence d’un frère hypothétique pour Dante sont toujours en vogue. On y retrouve des renvois réguliers à ces deux éléments en particulier. Une fin explosive pour clôturer ce deuxième tome bien orchestré, que demander de plus ? On ne soupçonnait d’ailleurs pas le tout dernier chapitre, et même si l’une des fins se termine de manière brutale et un chouia frustrante parce qu’il y avait encore tant à dire, ça reste une fin qui nous tire une de ces têtes ! Comment ne pas ressentir de l’empathie pour certains personnages ? Certaines réponses sont enfin révélées, d’autres questions émergent. Tu tueras l’Ange promet une intrigue complexe qui nous plonge encore dans l’humain et ses dérives, toutes les monstruosités qu’il peut commettre et son désir de tout contrôler. Le dernier chapitre annonce une suite encore plus retentissante, un coup de maître pour la plume ! C’en presque été un coup de cœur, il manquait juste, à mon goût, un zeste de conclusion pour l’Ange.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Bookliseuse Posté le 24 Mars 2019
              Suite du livre “Tu tueras le père”– Suite du livre “Tu tueras le père”– Je conseille de lire ce tome avant celui-ci. Un train à grande vitesse provenant de Milan arrive en gare de Rome. La totalité des passagers descend sauf ceux du wagon “classe affaire”. Pour cause, ils sont tous retrouvés mort, tués par un gaz mortel. On retrouve la commissaire adjointe Colomba Caselli, qui doit enquêter sur ces meurtres, qui sont très vite catalogués d’attentat après la diffusion d’un message par Daesh revendiquant le crime. Colomba ne croit pas un instant à cette thèse. Après plusieurs mois sans lui donner de nouvelle, elle décide de demander à Dante Torre, l’enfant du silo, de l’aider discrètement, et de façon informelle Celui-ci est devenu conférencier spécialisé dans la théorie du complot et tente de se faire une place en tant que spécialiste des mythes et légendes. On retrouve Dante égal à lui même, associable, claustrophobe, qui se shoote aux médicaments en tous genres, et grand amateur de café, allant jusqu’à se déplacer avec une cafetière électrique. Colomba, qui est toujours sujette aux crises de panique, espère que Dante grâce à sa capacité de déchiffrage de l’état d’esprit des autres à travers les micro-mouvements, arrive à... Suite du livre “Tu tueras le père”– Suite du livre “Tu tueras le père”– Je conseille de lire ce tome avant celui-ci. Un train à grande vitesse provenant de Milan arrive en gare de Rome. La totalité des passagers descend sauf ceux du wagon “classe affaire”. Pour cause, ils sont tous retrouvés mort, tués par un gaz mortel. On retrouve la commissaire adjointe Colomba Caselli, qui doit enquêter sur ces meurtres, qui sont très vite catalogués d’attentat après la diffusion d’un message par Daesh revendiquant le crime. Colomba ne croit pas un instant à cette thèse. Après plusieurs mois sans lui donner de nouvelle, elle décide de demander à Dante Torre, l’enfant du silo, de l’aider discrètement, et de façon informelle Celui-ci est devenu conférencier spécialisé dans la théorie du complot et tente de se faire une place en tant que spécialiste des mythes et légendes. On retrouve Dante égal à lui même, associable, claustrophobe, qui se shoote aux médicaments en tous genres, et grand amateur de café, allant jusqu’à se déplacer avec une cafetière électrique. Colomba, qui est toujours sujette aux crises de panique, espère que Dante grâce à sa capacité de déchiffrage de l’état d’esprit des autres à travers les micro-mouvements, arrive à comprendre ce qui c’est réellement passé. L’auteur remonte jusqu’à un passé assez proche, ou l’union soviétique était prête à tout pour dominer les pays ennemis. On découvre une face cachée du terrorisme, de la politique, où tout était permis et personne épargné, la corruption polluant tout sur son passage, les gentils comme les méchants. Cela, ayant sur notre présent des répercussions terrifiantes aussi bien physique, que psychologique. On découvre une jeune tueuse au sang froid terrifiant, sans pitié, à la limite de la folie, commettant des crimes impensables. La fin est surprenante, avec un rebondissement inattendu nous promettant un tome 3 exceptionnel, avec peut être des réponses aux questions restées sans réponse depuis le premier roman..
              Lire la suite
              En lire moins
            • Domi41 Posté le 9 Janvier 2019
              La suite est sortie en Italie en décembre dernier. Cela s'appelle "Il re di denari" que l'on pourrait traduire par "le roi des deniers", ou de la monnaie… J'espère qu'il sortira bientôt en France… Je l'attends avec impatience...
            • Aurelia33 Posté le 4 Janvier 2019
              2ème volet des aventures de la commissaire Colomba Caselli et du marginal Dante et nouveau succès! On est tout de suite dans "le bain" : un train, un wagon 1ère classe, des victimes dans leur sang. Empoisonnés au cyanure. Une revendication de Daech. Mais qui sont ces 2 militants qui pourtant n'étaient pas de fervents pratiquants? Dante a tôt fait de les identifier à coup de "micro mouvements" et de plongées dans le monde du web. Quant à Colomba, elle est vite mise sur la touche après une intervention dans une mosquée qui tourne mal et où l'Imam est tué.... Les 2 suspects identifiés guère le temps de les appréhender. L'un d'entre eux est mort, le visage aspergé d'acide et le second a disparu. S'en suit une nouvelle agression, cette fois-ci c'est un propriétaire juif qui est pris pour cible. Pour sauver un otage, Colomba élimine le 2ème suspect qui aura eu le temps de lui révéler qu'il obéissait à l'ange.... Qui est donc cette mystérieuse femme? Que cherche-t-elle? Nos 2 héros toujours un peu en marge de la légalité, et avec leurs histoires chaotiques, remonteront les différentes pistes pour la percer à jour et l'empêcher de nuire. Un gros livre que l'on prend plaisir... 2ème volet des aventures de la commissaire Colomba Caselli et du marginal Dante et nouveau succès! On est tout de suite dans "le bain" : un train, un wagon 1ère classe, des victimes dans leur sang. Empoisonnés au cyanure. Une revendication de Daech. Mais qui sont ces 2 militants qui pourtant n'étaient pas de fervents pratiquants? Dante a tôt fait de les identifier à coup de "micro mouvements" et de plongées dans le monde du web. Quant à Colomba, elle est vite mise sur la touche après une intervention dans une mosquée qui tourne mal et où l'Imam est tué.... Les 2 suspects identifiés guère le temps de les appréhender. L'un d'entre eux est mort, le visage aspergé d'acide et le second a disparu. S'en suit une nouvelle agression, cette fois-ci c'est un propriétaire juif qui est pris pour cible. Pour sauver un otage, Colomba élimine le 2ème suspect qui aura eu le temps de lui révéler qu'il obéissait à l'ange.... Qui est donc cette mystérieuse femme? Que cherche-t-elle? Nos 2 héros toujours un peu en marge de la légalité, et avec leurs histoires chaotiques, remonteront les différentes pistes pour la percer à jour et l'empêcher de nuire. Un gros livre que l'on prend plaisir à lire. Style italien avec un fond de "mafia" soft. Seul petit regret, cet opus est sensé se dérouler 1 an après le 1er. De nombreuses annotations y font référence car il a marqué nos 2 protagonistes. Pourtant chacun semble avoir chacun mené sa vie sans se soucier de l'autre....
              Lire la suite
              En lire moins
            • moijelisetvous Posté le 12 Octobre 2018
              Sous le choc... Je viens de finir dans le train, le tome 2 de Sandrone Dazieri mais j'ignorais qu'il y avait un tome 3 😱 et inutile de dire que la fin est une apothéose sur le néant : dix mille questions, mais...mais... C'est pas possible, je vais pas pouvoir attendre là, c'est rare mais une réelle boule au ventre à la dernière page lue... 630 pages délicieuses, on retrouve l'inspectrice Colomba et l'enfant au silo le fameux Dante Torre. Évidemment il faut avoir lu impérativement Tu tueras le père, pour la compréhension totale de l'histoire. C'est fabuleux : à l'arrivée en gare de Rome d'un terminus , une scène de crime incroyable puisque l'intégralité des voyageurs du wagon de la classe affaire est retrouvée morte. Branle bas de combat, revendications de Daesch, immédiates mais pour Colomba tout sonne faux... Elle va faire appel à Dante, son ami de longue date pour résoudre ce mystère. Une femme incroyable, une tueuse rare, va vite apparaître au centre de l'histoire. Mais quand je dis rare, c'est rare : elle est implacable de détermination et les moyens utilisés sont peu orthodoxes même si il est difficile de mêler ces mots pour répandre la mort. C'est diablement efficace, la... Sous le choc... Je viens de finir dans le train, le tome 2 de Sandrone Dazieri mais j'ignorais qu'il y avait un tome 3 😱 et inutile de dire que la fin est une apothéose sur le néant : dix mille questions, mais...mais... C'est pas possible, je vais pas pouvoir attendre là, c'est rare mais une réelle boule au ventre à la dernière page lue... 630 pages délicieuses, on retrouve l'inspectrice Colomba et l'enfant au silo le fameux Dante Torre. Évidemment il faut avoir lu impérativement Tu tueras le père, pour la compréhension totale de l'histoire. C'est fabuleux : à l'arrivée en gare de Rome d'un terminus , une scène de crime incroyable puisque l'intégralité des voyageurs du wagon de la classe affaire est retrouvée morte. Branle bas de combat, revendications de Daesch, immédiates mais pour Colomba tout sonne faux... Elle va faire appel à Dante, son ami de longue date pour résoudre ce mystère. Une femme incroyable, une tueuse rare, va vite apparaître au centre de l'histoire. Mais quand je dis rare, c'est rare : elle est implacable de détermination et les moyens utilisés sont peu orthodoxes même si il est difficile de mêler ces mots pour répandre la mort. C'est diablement efficace, la plume de Dazieri est affûtée, rythmée, endiablée... Je suis comme dingue... Je veux le tome 3 😭 #sandronedazieri #tutueraslange #pocket
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.