En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Tu tueras l'ange

        Pocket
        EAN : 9782266281317
        Code sériel : 17184
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 640
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        Tu tueras l'ange

        Delphine GACHET (Traducteur)
        Date de parution : 16/05/2018
        La Mort au terminus… 23 h 50, voie 7. Le TGV en provenance de Milan entre en gare de Rome. À son bord, l’intégralité des passagers de la classe affaires nage dans son propre sang…
        Si les premières constatations dirigent la police vers l’attentat terroriste, la commissaire adjointe Colomba Caselli soupçonne...
        La Mort au terminus… 23 h 50, voie 7. Le TGV en provenance de Milan entre en gare de Rome. À son bord, l’intégralité des passagers de la classe affaires nage dans son propre sang…
        Si les premières constatations dirigent la police vers l’attentat terroriste, la commissaire adjointe Colomba Caselli soupçonne vite des complications. Un seul homme pour y voir clair : son vieil ami Dante Torre, « l’Homme au Silo ». Celui qui a connu l’enfer. Celui qui reconnaît ses démons. Il y a là la marque d’un ange, d’un ange déchu, femme sans visage venue du froid pour semer vengeance et carnage…

        « L'auteur manipule son lecteur avec maestria, et maintient le suspense bien au-delà de la dernière page. » Aujourd'hui en France Magazine

        « L'Italien Dazieri tient parfaitement son histoire de complot, qui se poursuit par la quête d'un mystérieux ange de la mort féminin. » Ouest France
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266281317
        Code sériel : 17184
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 640
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • resogerath Posté le 7 Juin 2018
          Deuxième volet des aventures de Colomba Caselli et de Dante Torre. Un attentat sur un train dans une gare revendiqué par DAESH va pousser le duo à se reformer pour découvrir que la vérité est ailleurs, une fois de plus. Après le père, c’est autour de l’ange qu’est construite l’intrigue, un ange un peu particulier du genre de ceux que le groupe Slayer chantait : « Angel of death….. ». L’ange tue mais selon qu’elle logique et pourquoi ? Colomba et Dante vont chercher à répondre à cette question jusqu’à la dernière page qui… Annonce un troisième volet de manière indiscutable : « Tu tueras le ? » à suivre… Sandrone Dazieri continue à maitriser les codes et nous propose un thriller sans temps morts qui nous d’en savoir un petit peu plus sur l’histoire de Dante. Le duo Colomba/Dante fonctionne aussi bien que la première fois et on prend beaucoup de plaisir à la lecture de ce livre.
        • Ericdesh Posté le 3 Juin 2018
          Aussi bon que Tu tueras le père, ce roman se dévore. Une très bonne hisoire, beaucoup d'action et des personnages très intéressants sont selon moi les principaux atouts de cet excellent roman. Et quelle fin ! Vivement la suite.
        • artemisia02 Posté le 1 Juin 2018
          2eme opus des enquêtes de la Commissaire Colomba. Cette fois, il s'agit d'un wagon entier dont les occupants sont retrouvés morts. S'agit-Il d'un attentat terroriste ? Colomba peut compter sur l'aide de Dante, personnage si particulier de part son vécu ( voir le premier roman basé sur son passé ), il n'est pas au top de sa forme et souffre pas mal psychologiquement, plus que d'habitude. Les voilà tous les deux embarqués dans cette enquête sur un mystérieux Ange de la mort, en marge de l'enquête officielle comme d'habitude car personne ne croit en leur théorie. Si le premier roman avait l'avantage de la surprise et de la decouverte, celui- ci beaucoup moins. Il ressemble trop au précédent avec l'effet de surprise en moins, le suspense en moins et l'intérêt de l'histoire en moins . Comme sur le premier roman, j'ai vu arriver le truc, si la première fois ça ne m'a pas gênée, deux fois d'affilée, un peu. Seule la fin du roman me donne envie de lire le prochain, car il y aura une suite, impossible qu'il n'y en ait pas une. J'espère seulement qu'elle sera plus à la hauteur du premier roman.
        • druspike Posté le 15 Janvier 2018
          Lecture du 8/12/17 Deuxième volet des enquêtes de Colomba et Dante, cette série est prévue pour être une trilogie. Je pense qu’il faut lire le premier tome pour bien comprendre celui-ci et surtout les personnages qui sont très détaillés et avec lesquels on fait connaissance dans le premier opus. De quoi ça parle ? « La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ? Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont retrouvés morts. Si les premiers indices orientent l'enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d'acier et âme fragile, est persuadée du contraire. Pour elle, seul Dante Torre, l'Homme du silo, est capable d'y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. » J’avais beaucoup aimé le premier opus mais là c’est une grande claque ! Il y avait quelques longueurs dans le premier, des longueurs qui servent aussi à mettre en place les personnages, mais ici je n’en ai pas trouvé ou elles ne se voient pas. J’ai adoré l’intrigue mise en place par Sandrone, l’enquête est géniale on est embarqué dans cette histoire avec une envie folle de savoir... Lecture du 8/12/17 Deuxième volet des enquêtes de Colomba et Dante, cette série est prévue pour être une trilogie. Je pense qu’il faut lire le premier tome pour bien comprendre celui-ci et surtout les personnages qui sont très détaillés et avec lesquels on fait connaissance dans le premier opus. De quoi ça parle ? « La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ? Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont retrouvés morts. Si les premiers indices orientent l'enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d'acier et âme fragile, est persuadée du contraire. Pour elle, seul Dante Torre, l'Homme du silo, est capable d'y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. » J’avais beaucoup aimé le premier opus mais là c’est une grande claque ! Il y avait quelques longueurs dans le premier, des longueurs qui servent aussi à mettre en place les personnages, mais ici je n’en ai pas trouvé ou elles ne se voient pas. J’ai adoré l’intrigue mise en place par Sandrone, l’enquête est géniale on est embarqué dans cette histoire avec une envie folle de savoir comment ça va se terminer ! L’écriture de Sandrone est géniale, elle est très aérée, beaucoup de chapitres très courts, beaucoup de dialogues ce qui aide à dévorer ce pavé de quand même 600 pages en grand format ! C’est exactement ce dont j’avais besoin suite à ma dernière lecture qui était géniale mais plus dense (et pas thriller / polar). J’adore les personnages de Sandrone, CC est absolument géniale ! Et Dante … Ro lalal Dante !!! Ouais je crois qu’il réunit tout ce que je kiff chez un mec ! D’abord il est vegan (comme l’auteur d’ailleurs et comme moi :D ) ce qui manque grandement dans le thriller / polar des persos principaux vegan ! Et puis il a un côté très Sheldon dans the big bang theory mais en plus poussé … Un côté Asperger peut-être qui en fait un personnage fabuleux
          Lire la suite
          En lire moins
        • Cristy Posté le 13 Décembre 2017
          Les aventures de Colomba Caselli et de Dante Torre sont loin d’être terminé après la capture du Père qui hantait Dante dans le précédent opus. Tu tueras le père s’est terminé avec une révélation qui va devenir une obsession pour Dante. Même si cette obsession, bien qu’ingénieusement lié à la trame principale, est placé en arrière plan de l’histoire. Ce qui entraîne Colomba dans une enquête en dehors des sentiers, c’est la mort des passagers d’un train. Seuls les passagers d’un wagon ont trouvé la mort, celui de la classe affaire. Tout laisse penser à la piste terroriste, mais bien entendu, Colomba semble doutée de cette thèse, car elle trouve de nombreuses zones d’ombre. C’est pour découvrir ce qui se cache derrière ces zones d’ombre qu’elle va faire appel à Dante, bien que leur rapport se soit détérioré depuis leur dernière enquête. L’auteur, une nouvelle fois, nous délivre une enquête bien ficelé et bien pensé, avec plein de rebondissement pour son duo qui fonctionne à merveille. Ces personnages sont vraiment bien réfléchi, et forme un duo qui ne pourra que conquérir tout lecteur. C’est surement les personnages les plus forts que j’ai pu trouver dans les romans du même genre. Le roman a... Les aventures de Colomba Caselli et de Dante Torre sont loin d’être terminé après la capture du Père qui hantait Dante dans le précédent opus. Tu tueras le père s’est terminé avec une révélation qui va devenir une obsession pour Dante. Même si cette obsession, bien qu’ingénieusement lié à la trame principale, est placé en arrière plan de l’histoire. Ce qui entraîne Colomba dans une enquête en dehors des sentiers, c’est la mort des passagers d’un train. Seuls les passagers d’un wagon ont trouvé la mort, celui de la classe affaire. Tout laisse penser à la piste terroriste, mais bien entendu, Colomba semble doutée de cette thèse, car elle trouve de nombreuses zones d’ombre. C’est pour découvrir ce qui se cache derrière ces zones d’ombre qu’elle va faire appel à Dante, bien que leur rapport se soit détérioré depuis leur dernière enquête. L’auteur, une nouvelle fois, nous délivre une enquête bien ficelé et bien pensé, avec plein de rebondissement pour son duo qui fonctionne à merveille. Ces personnages sont vraiment bien réfléchi, et forme un duo qui ne pourra que conquérir tout lecteur. C’est surement les personnages les plus forts que j’ai pu trouver dans les romans du même genre. Le roman a une belle dynamique et nous sommes pièges entre ses griffes jusqu’à la fin. Je trouve qu’il est quand même moins bon que le premier roman. Surement car nous n’avons pas la découverte de ses personnages extraordinaire, bien que leur relation semble avoir évolué. Cette évolution doit surement jouer aussi dans mon ressentit que ce roman est moins bon. En bref, encore un beau roman entrainant avec des personnages qui seront vous conquérir. De plus, la fin ne peut que vous donner envie de lire la suite, avec une fin comme celle-ci, il ne peut pas en être autrement. J’ai moi-même hâte d’y être.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Le thriller glaçant qui rafraîchit l’été. » Public

        « L’auteur manipule son lecteur avec maestria, et maintient le suspense bien au-delà de la dernière page. » Aujourd’hui en France Magazine

        « L’italien Dazieri tient parfaitement son histoire de complot, qui se poursuit par la quête d’un mystérieux ange de la mort féminin. » Ouest France
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com