Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291958
Code sériel : 17483
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 704
Format : 108 x 177 mm

Un bien bel endroit pour mourir

Date de parution : 04/07/2019
Un dimanche matin de mars, l’officier Marcus Kubiak fait son jogging sur les falaises de la Pointe aux Oies, rêvant de ses vacances à venir. Il court avec l’envie irrépressible de partir, pour souffler et oublier un peu son métier. Mais quand il trébuche et découvre le corps d’un homme... Un dimanche matin de mars, l’officier Marcus Kubiak fait son jogging sur les falaises de la Pointe aux Oies, rêvant de ses vacances à venir. Il court avec l’envie irrépressible de partir, pour souffler et oublier un peu son métier. Mais quand il trébuche et découvre le corps d’un homme mort, Kubiak sait qu’il peut dire adieu à ses projets. Un meurtre aux portes de Wimereux, jolie petite station balnéaire de la Côte d’Opale, d’ordinaire tranquille, ça fait désordre. Et quand, trois jours plus tard, Zoé Rousseau, jeune journaliste à Nord Actu, découvre un deuxième cadavre, le temps sur la côte menace de virer à la tempête…

Cet ouvrage a reçu le Grand Prix Femme actuelle
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291958
Code sériel : 17483
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 704
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La trame est nerveuse avec ce petit plus qui vous rend accro aux personnages que l'auteur a très subtilement sculptés. » Les chroniques de Yagelle
Blog

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • YvonS Posté le 15 Octobre 2020
    Je me suis demandé comment commencer cette chronique... Le mieux, je crois, est de me souvenir du Wouah!!! d'hier soir quand j'ai fini ce roman. Quelle fin! Ou alors...commencer par le commencement... Un démarrage sur les chapeaux de roue, haletant (c'est le mot), vous êtes happé par le récit en 4 pages ! Et puis, Rosalie Lowie plante le décor : Wimereux, le fort d'Ambleteuse (clin d'oeil à un autre nordiste 😉), la Côte d'Opale... et elle installe ses personnages, humains, tellement humains, tellement vivants. Il n'y en a pas un qui soit inintéressant. C'est plus compliqué et plus subtil que la bande habituelle de flics déglingués. Ceux-là sont incarnés, on les a croisés, on les voit, on les aime (presque ) tous. Un cadavre sur la falaise, une balle dans le torse, un migrant africain sans doute. Une chronologie sur un peu plus d'une semaine scandée presque heure par heure. Un flic, Marcus, veuf depuis peu. Compétent mais bombardé chef d'équipe à son corps défendant. Une journaliste, Zoé, pétillante et ambitieuse. Ces deux-là vont se rencontrer, se heurter, se plaire évidemment... Et puis, un drame qui couve. Une superbe jeune femme effroyablement maltraitée par... Je me suis demandé comment commencer cette chronique... Le mieux, je crois, est de me souvenir du Wouah!!! d'hier soir quand j'ai fini ce roman. Quelle fin! Ou alors...commencer par le commencement... Un démarrage sur les chapeaux de roue, haletant (c'est le mot), vous êtes happé par le récit en 4 pages ! Et puis, Rosalie Lowie plante le décor : Wimereux, le fort d'Ambleteuse (clin d'oeil à un autre nordiste 😉), la Côte d'Opale... et elle installe ses personnages, humains, tellement humains, tellement vivants. Il n'y en a pas un qui soit inintéressant. C'est plus compliqué et plus subtil que la bande habituelle de flics déglingués. Ceux-là sont incarnés, on les a croisés, on les voit, on les aime (presque ) tous. Un cadavre sur la falaise, une balle dans le torse, un migrant africain sans doute. Une chronologie sur un peu plus d'une semaine scandée presque heure par heure. Un flic, Marcus, veuf depuis peu. Compétent mais bombardé chef d'équipe à son corps défendant. Une journaliste, Zoé, pétillante et ambitieuse. Ces deux-là vont se rencontrer, se heurter, se plaire évidemment... Et puis, un drame qui couve. Une superbe jeune femme effroyablement maltraitée par un mari abusif. Abusif, le mot est faible. C'est le salaud ultime (à un point que vous n'imaginez pas). La violence comme instrument de contrôle, les violences plutôt. Une ordure intégrale. Un drame qui se met en place, des disparitions inexpliquées, des cadavres qui se multiplient et une enquête qui s'emballe sur les 200 dernières pages. De plus en plus haletantes, avec des réponses qui arrivent les unes après les autres pendant que la situation continue de s'aggraver. On avait commencé dans le polar assez classique mais quand on arrive "dans le dur", dans l'atroce, la tension est là. Les "méchants" sont terriblement dangereux. Les flics sont dépassés malgré leur talent, jusqu'au moment où... Il y a bien sûr LA surprise, le truc inattendu (que j'avais deviné, enfin je croyais 😉). Il y a la description du ressenti des personnages. Il y a le charme et la beauté de cette région. Il y a cette fin tellement réussie, pleine de sentiments où chacun trouve sa place. Rosalie Lowie démontre alors l'impeccable construction de son histoire. Allez-y, promis, vous ne le regretterez pas. Vous serez embarqué dans une histoire dont on n'a pas envie qu'elle finisse même si on veut savoir qui va s'en tirer, comment et pourquoi... Et ça, c'est bon signe ! 😉
    Lire la suite
    En lire moins
  • tom34760 Posté le 2 Mai 2020
    Ce polar français est écrit par une auteure nouvelle à mes yeux de lecteur. Rosalie Lowie. Un joli pavé de quasiment 700 pages qui se lit d'une traite. L'intrigue tourne autour d'un policier, Marcus Kubica.. Et d'une journaliste Zoé Rousseau, dans le nord de la France, à Wiremeux. Je n'en dirais pas plus sur les cadavres étranges qui surviennent dans cette paisible station balnéaire. C'est terriblement bien écrit... Quoiqu'un peut longuet à des moments, l'intrigue accroche ma lecture, c'est simple et fichtrement efficace. L'action est soutenue, les rebondissements nombreux et le suspens présent. On passera sur les répétitions de style parfois pénibles (la fiat 500 rouge... ). J'ai adoré ce livre, et espère bien une suite. Bravo à l'auteure pour ce bouquin, super moment grâce à lui.
  • dominiquevancotthem Posté le 26 Juillet 2019
    Gros coup de coeur pour ce polar rondement mené dans un lieu que j'affectionne tout particulièrement. J'ai adoré la construction de l'intrigue autour de personnages bien imagés avec, en toile de fond, des relations qui se construisent.
  • Selket Posté le 1 Mars 2019
    Un excellent roman policier qui se passe dans les environs de Wimereux. Un polar nordiste où les flics sont sympas et pour une fois loin des clichés de policiers désabusés, agressifs marqués par la violence.
  • nelson43 Posté le 25 Février 2019
    Attaquer un tel pavé fait toujours un peu peur; pourvu que l'intrigue soit palpitante ! je n'ai pas été déçue hormis quelques longueurs inutiles . Marcus Kubiak , policier se prépare à partir en vacances dans les îles chez sa soeur et sa filleule . Pas de chance , en faisant son footing , il découvre un cadavre et ses belles vacances sont compromises . Le corps est celui d'un migrant et ce n'est pas un accident , il a reçu une balle . Dans la station balnéaire où il habite , les migrants sont nombreux dans l'attente d'une occasion pour rejoindre l' Angleterre . Marcus commence son enquête et croise Zoé Rousseau , journaliste ambitieuse qui voit ici une occasion de sortir de l'anonymat . Quand un autre cadavre est découvert , on se doute que l'affaire est plus compliquée qu'il n'y parait . En parallèle , dans le quartier du policier , tout le monde a remarqué une femme superbe qui habite une splendide maison mais qui ne parle à personne et qui a un regard triste . Que se passe -t-il dans cette villa ? L'année précédente , un homme intérimaire dans une usine a disparu la nuit mais l'enquête... Attaquer un tel pavé fait toujours un peu peur; pourvu que l'intrigue soit palpitante ! je n'ai pas été déçue hormis quelques longueurs inutiles . Marcus Kubiak , policier se prépare à partir en vacances dans les îles chez sa soeur et sa filleule . Pas de chance , en faisant son footing , il découvre un cadavre et ses belles vacances sont compromises . Le corps est celui d'un migrant et ce n'est pas un accident , il a reçu une balle . Dans la station balnéaire où il habite , les migrants sont nombreux dans l'attente d'une occasion pour rejoindre l' Angleterre . Marcus commence son enquête et croise Zoé Rousseau , journaliste ambitieuse qui voit ici une occasion de sortir de l'anonymat . Quand un autre cadavre est découvert , on se doute que l'affaire est plus compliquée qu'il n'y parait . En parallèle , dans le quartier du policier , tout le monde a remarqué une femme superbe qui habite une splendide maison mais qui ne parle à personne et qui a un regard triste . Que se passe -t-il dans cette villa ? L'année précédente , un homme intérimaire dans une usine a disparu la nuit mais l'enquête a été bâclée , aucune suite ... Il faudra mettre bout à bout tous ces évènements pour clore ce chapitre et voir enfin arriver ces fameuses vacances tant attendues
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.