Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285292
Code sériel : 17263
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

Une femme entre deux mondes

Date de parution : 04/10/2018
C'est un mur entre deux mondes. D'un côté, la prison. De l'autre, la liberté.
D'un côté, Valérie, écrivain, journaliste et maman comblée. De l'autre, Nathalie – Nathalie au noir passé. L'ombre et la lumière...
Entre les deux femmes, une correspondance se noue bientôt. Puis, au fil des visites au parloir, une intimité...
C'est un mur entre deux mondes. D'un côté, la prison. De l'autre, la liberté.
D'un côté, Valérie, écrivain, journaliste et maman comblée. De l'autre, Nathalie – Nathalie au noir passé. L'ombre et la lumière...
Entre les deux femmes, une correspondance se noue bientôt. Puis, au fil des visites au parloir, une intimité qui fera vaciller le rempart des faux-semblants. Car, de chaque côté du mur, c'est la même peine qui hurle, le même secret tapi dans la mémoire des corps, les mêmes chaînes qu'il faudra, main dans la main, briser...

« Un second roman sensible : la rencontre entre deux femmes que tout oppose. » Delphine Peras – L'Express
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285292
Code sériel : 17263
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un second roman sensible : la rencontre entre deux femmes que tout oppose. » Delphine Peras – L’Express
« Sa plume se confirme. » Damien Thévenot – « C’est au programme », France 2
« Un récit poignant. » Le Télégramme
« Qui est la plus enfermée des deux ? Valérie ou Nathalie ? Jusqu’à la fin, dans ce joli roman, il y a ce jeu d’ombre et de lumière. » Marie France
« Un second roman sensible sur l’amitié et le secret, signé par celle qui est à la fois médecin et présentatrice sur France 5. » Télé Loisirs
« Avec des mots simples, elle nous embarque dans ce monde de femmes où la liberté d’aller et de venir affronte une forme d’enfermement psychique. » Télé 7 jours

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fufute Posté le 7 Juillet 2020
    Fan inconditionnelle de Marina, ce livre est une fois de plus à la hauteur de son talent
  • Rosagathe Posté le 4 Juillet 2020
    L'écriture est simple et fluide. Les phrases se succèdent les unes après les autres avec une grande facilité. Cependant, j'ai ressenti un "manque d'étincelle" durant presque toute ma lecture. L'impression qu'il y avait "matière à" et qu'on est passé à côté de quelque chose. Le thème était pourtant prometteur. C'est dommage. Beaucoup (trop ?) de sujets difficiles sont abordés, mais finalement survolés. L'histoire est longue à démarrer, et il faut s'accrocher jusqu'à la toute fin pour entrer, enfin, dans quelque chose d'un peu plus profond. Par ailleurs, je me suis bien plus attachée à Nathalie, la prisonnière, qu'à Valérie, l'écrivain, qui a souvent tendance à tomber dans le parfait cliché. Je l'ai même parfois trouvée un peu cruche. J'ai décidé de poursuivre ma lecture, et lorsqu'enfin j'entrais dans une dimension plus intéressante et moins superficielle, tout s'est arrêté. Tout ça pour ça... Ce roman me laisse donc sur ma "fin"...
  • Mimi6231 Posté le 7 Mars 2020
    L'itinéraire de deux femmes que tout éloigne. Un croisement de chemin qui n'aurait pas dû se faire. Une rencontre qui va permettre à chacune de trouver une issue à sa détresse. La première partie démarre lentement et semble superficielle. Il faut attendre le milieu du roman pour que celui-ci prenne de la densité. L'histoire est originale et l'on suit assez volontiers l'évolution des recherches de Valérie. L'écriture est parfois très, voire trop, légère, surtout au niveau des dialogues. On a davantage l'impression de lire un compte-rendu plutôt qu'un roman. Difficile de trouver précisément des éléments pour illustrer ce propos, cela reste au niveau du ressenti. Peut-être une certaine maladresse dans la narration utilisant le "je". Il n'en reste pas moins que cet ouvrage aborde le thème de la culpabilité avec une écriture aisée à lire permettant de passer un moment plutôt agréable et enrichissant.
  • UntitledMag Posté le 4 Mars 2020
    Valérie est écrivaine, une écrivaine connue. Un jour, elle accepte l’invitation d’un club de lecture, au sein d’une prison pour femmes. Alors que sa vie semble parfaite, elle est plongée dans un autre monde que le sien. Lors de la lecture d’un extrait de son livre, une jeune femme sort en pleurs. Valérie tente alors d’en savoir plus, et une belle histoire d’amitié suit. Au fil des lettres, c’est Nathalie, prisonnière qui aidera Valérie, jusqu’au jour où… Marina Carrère d’Encausse nous offre dans cet ouvrage une très belle analyse de la femme. Dès les premières lignes, le lecteur peut être gêné par les rapports homme-femme et de la domination très masculine. Mais très vite, avec son écriture légère et fluide, elle nous transporte un monde inconnu où chacune est enfermée dans sa vie. Mais qui est réellement prisonnière ?
  • VIVIE95 Posté le 3 Février 2020
    C'est le premier roman de cet auteur que je lis. Je suis tout de suite rentrée dans ce livre dont le style est simple. J'ai aimé cette relation entre ces 2 femmes, été touchée par le milieu carcéral, par ces douleurs que l'on porte en soi et qui perturbent notre vie. Merci Marina Carrère d'Encausse, votre roman m'a remué et l'émotion a été forte à la fin du livre.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.