Lisez! icon: Search engine
Une histoire des abeilles
Loup-Maëlle Besançon (traduit par)
Date de parution : 16/08/2018
Éditeurs :
Pocket

Une histoire des abeilles

Loup-Maëlle Besançon (traduit par)
Date de parution : 16/08/2018
Unes, et pourtant plusieurs. Dangereuses, mais sources de vie, les abeilles garantissent l’espoir du monde.
William, George, Tao… Chacun, à sa manière, nourrit avec ces incroyables insectes une relation privilégiée. Chacun,...
Unes, et pourtant plusieurs. Dangereuses, mais sources de vie, les abeilles garantissent l’espoir du monde.
William, George, Tao… Chacun, à sa manière, nourrit avec ces incroyables insectes une relation privilégiée. Chacun, à son époque, rêve de changer l’avenir, d’offrir à ses enfants des lendemains meilleurs. D’inventer, de transmettre ce qu’il sait…...
Unes, et pourtant plusieurs. Dangereuses, mais sources de vie, les abeilles garantissent l’espoir du monde.
William, George, Tao… Chacun, à sa manière, nourrit avec ces incroyables insectes une relation privilégiée. Chacun, à son époque, rêve de changer l’avenir, d’offrir à ses enfants des lendemains meilleurs. D’inventer, de transmettre ce qu’il sait… ou croit savoir. Car les abeilles disparaissent, inéluctablement, et dans l’indifférence.
Victimes de notre espèce, elles en seront, peut-être, le salut…

« On aime ce roman visionnaire sur la relation de l'homme à la nature, qui parle aussi de transmission. »
Cosmopolitan

« Trois romans en un, où se mêlent la problématique écologique et la question des rapports de générations au sein de la famille. Habilement pensé et agencé, ce tableau de l'avenir a de quoi glacer les sangs. »
Le Monde
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266284356
Code sériel : 17221
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266284356
Code sériel : 17221
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Un roman visionnaire." ELLE
"Le livre a rencontré un vif succès international. À cause de son thème, mais pas seulement : sa construction est originale. Il se présente comme un triptyque romanesque permettant d'envisager le phénomène sous trois angles différents. Trois romans en un, où se mêlent la problématique écologique et la question des rapports de générations au sein de la famille. Habilement pensé et agencé, ce tableau de l'avenir a de quoi glacer les sangs." Le Monde
"On aime ce roman visionnaire sur la relation de l'homme à la nature, qui parle aussi de transmission. " Cosmopolitan
"Un roman bien ficelé qui fleure bon le best-seller international, mais que l'on aurait tort de négliger. Le moment de lecture est agréable et le propos est essentiel." La Croix
"Visionnaire et intimiste. C'est le savant mélange qui émerge de ce roman signé par la Norvégienne Maja Lunde. Une fable qui joue sur l'homme, la nature et les relations intrafamiliales. Trois histoires dans des espaces temps différents, pour une saga globale réussie." Femina (Suisse)
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • terrystad 24/01/2024
    Roman dit de science fiction, autour des humains en relation avec les abeilles, qui se déroule dans 3 époques et lieux différents: En Angleterre autour de 1851; Aux États-Unis vers 2007; et en Chine vers 2098. Histoire de familles, des abeilles et visions de celles-ci, au passé, présent et dans notre futur. Oeuvre d’une autrice norvégienne qui se lit très bien, bien organisé, se suit bien.
  • Sevlipp 04/11/2023
    3 époques, 3 personnages, 3 pays et 3 histoires qui s'entremêlent. Le fil directeur ? La disparition des abeilles. C'est un roman qui se veut écologiste en attirant l'attention du lecteur sur la nécessité de préserver la nature. C'est aussi une question de transmission où quand les fils ne veulent pas perpétuer les rêves de leur père. L'écriture est simple et jolie. L'alternance entre les histoires et le va-et-vient dans les différentes périodes sont agréables mais le récit reste finalement gentillet et manque de profondeur. Un avis en demi-teinte.
  • antigoneCH 27/05/2023
    J’ai enfin sorti ce titre de ma PAL, et quelle histoire, et quel coup de coeur ! Pour autant, son sujet, visionnaire est assez effrayant… Et si les abeilles disparaissaient ? Que deviendrions-nous ? Dans ce récit, nous suivons en parallèle trois familles, à trois époques différentes, toutes reliées par le sujet de la pollinisation et des abeilles. En Angleterre d’abord, nous rencontrons William, terré dans son lit par une sombre dépression, alors qu’il a de nombreuses bouches à nourrir et avait de grandes ambitions scientifiques. Nous sommes à la fin du XIXème siècle et cette situation n’est guère tolérable pour sa famille. Un livre sur l’apiculture va heureusement le sortir de sa léthargie. Dans l’Ohio, au début des années 2000, George tente de convaincre son fils étudiant que la ferme est son avenir. Apiculteur, il voit avec effroi pourtant d’autres exploitations perdre leurs précieuses abeilles. Tao, en 2098 en Chine, passe des journées harassantes à polliniser les fleurs à la main, comme ses nombreux compatriotes. L’Effondrement a déjà eu lieu. Depuis, le monde est asphyxié et sous alimenté. Un jour, lors d’une sortie familiale, son fils Wei-Wen, qui avait échappé à l’attention de ses parents, tombe soudain malade, est sur le point de s’étouffer et est emmené aux urgences, puis enlevé à ses parents qui restent sans nouvelles. Pourquoi ?… Maja Lunde, dans son récit, sait à la fois ménager un suspens troublant et pointer du doigt un sujet fondamental à notre survie. Les chapitres sont assez courts. On se demande vaguement, bien sûr, ce qui peut relier tous ces personnages admirablement dessinés par l’autrice, mais là n’est pas vraiment le sujet. On referme ce roman, en réalité, avec un bourdonnement continu dans les oreilles, et le désir très fort de préserver les abeilles, et par là-même notre monde menacé. J’ai enfin sorti ce titre de ma PAL, et quelle histoire, et quel coup de coeur ! Pour autant, son sujet, visionnaire est assez effrayant… Et si les abeilles disparaissaient ? Que deviendrions-nous ? Dans ce récit, nous suivons en parallèle trois familles, à trois époques différentes, toutes reliées par le sujet de la pollinisation et des abeilles. En Angleterre d’abord, nous rencontrons William, terré dans son lit par une sombre dépression, alors qu’il a de nombreuses bouches à nourrir et avait de grandes ambitions scientifiques. Nous sommes à la fin du XIXème siècle et cette situation n’est guère tolérable pour sa famille. Un livre sur l’apiculture va heureusement le sortir de sa léthargie. Dans l’Ohio, au début des années 2000, George tente de convaincre son fils étudiant que la ferme est son avenir. Apiculteur, il voit avec effroi pourtant d’autres exploitations perdre leurs précieuses abeilles. Tao, en 2098 en Chine, passe des journées harassantes à polliniser les fleurs à la main, comme ses nombreux compatriotes. L’Effondrement a déjà eu lieu. Depuis, le monde est asphyxié et sous alimenté. Un jour, lors d’une sortie familiale, son fils Wei-Wen, qui avait échappé à l’attention de ses parents, tombe soudain malade,...
    Lire la suite
    En lire moins
  • AB67 09/03/2023
    Dans « Une histoire des abeilles », Maja Lunde aborde un sujet qui fait écho à des problématiques actuelles sous forme de dystopie. Le centre du récit concerne les abeilles comme le suggère le titre, mais abordé de trois manières différentes. Je regrette le manque de profondeur dans le texte, dont certains passages mériteraient d’aller plus loin. Le tout est cependant bien écrit et agréable à lire. L’auteur arrive à faire passer un message clair sur les menaces qui pèsent sur les abeilles et donc indirectement sur les humains, le tout en grande partie à cause de l’humain justement.
  • cathfd 24/02/2023
    Trois personnages, trois époques, trois pays. William en 1881 en Angleterre, Georges en 2007 en Ohio aux USA, Tao en 2098 dans la province du Sichuan en Chine. Les abeilles sont le fil rouge de ce roman qui alterne des chapitres courts avec chacun des personnages. Je vous avoue avoir beaucoup aimé l'histoire de Tao, jeune femme mariée avec un petit garçon de 3 ans travaillant à la pollinisation manuelle dans d'immenses vergers. Car en 2098, les abeilles ont complètement disparu de la surface de la terre provoquant un effondrement mondial et une pénurie généralisée de denrées alimentaires et de bien d'autres choses... Les deux personnages masculins sont assez caricaturaux, complètement handicapés de la communication et leurs rapports avec leur progéniture est pour le moins cahotique. Ils souhaitent transmettre leur savoir et leur métier d'apiculteurs mais ne trouvent pas vraiment d'échos chez leurs fils. Il faut dire qu'ils s'y prennent tellement mal que ce soit en 1881 ou en 2007 ! Pour qui ne connait pas les abeilles, ce roman très documenté apprendra une foule de choses. J'avoue que pour ma part, abonnée au compte de Michel @apis_apidae, un apiculteur passionné, je n'ai pas fait grandes découvertes. On se demande longtemps quel est le lien, hormis les abeilles, entre les trois personnages, et on l'apprend à la fin du roman. J'ai aimé le lien entre les 3 époques et les 3 personnages, le rythme allègre, le suspense insufflé à l'histoire, le message derrière le roman. Il faut absolument prendre soin de notre planète et de ces infatigables travailleuses que sont les butineuses, il en va de notre salut... Maja Lunde, scénariste et romancière norvégienne a écrit des livres jeunesse avant de se lancer dans la rédaction d'Une histoire des abeilles, son premier roman pour adultes, best-seller traduit en plus de trente langues, et succès de la rentrée littéraire française 2017. Trois personnages, trois époques, trois pays. William en 1881 en Angleterre, Georges en 2007 en Ohio aux USA, Tao en 2098 dans la province du Sichuan en Chine. Les abeilles sont le fil rouge de ce roman qui alterne des chapitres courts avec chacun des personnages. Je vous avoue avoir beaucoup aimé l'histoire de Tao, jeune femme mariée avec un petit garçon de 3 ans travaillant à la pollinisation manuelle dans d'immenses vergers. Car en 2098, les abeilles ont complètement disparu de la surface de la terre provoquant un effondrement mondial et une pénurie généralisée de denrées alimentaires et de bien d'autres choses... Les deux personnages masculins sont assez caricaturaux, complètement handicapés de la communication et leurs rapports avec leur progéniture est pour le moins cahotique. Ils souhaitent transmettre leur savoir et leur métier d'apiculteurs mais ne trouvent pas vraiment d'échos chez leurs fils. Il faut dire qu'ils s'y prennent tellement mal que ce soit en 1881 ou en 2007 ! Pour qui ne connait pas les abeilles, ce roman très documenté apprendra une foule de choses. J'avoue que pour ma part, abonnée au compte de Michel @apis_apidae, un apiculteur passionné, je n'ai pas fait grandes découvertes. On se demande longtemps quel est le lien,...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Les rendez-vous littéraires Pocket du mois d'août

    C'est la rentrée...pas de panique, Pocket vous propose un programme endiablé pour poursuivre l'été. Pour la troisième année consécutive, nous sommes très heureux de vous présenter quatre titres qui nous semblent incontournables dans nos rendez-vous littéraires du mois d’août.

    Lire l'article