En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Arctique - L'histoire secrète

        Omnibus
        EAN : 9782258151802
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 160 x 210 mm
        Arctique - L'histoire secrète

        Date de parution : 12/04/2018
        Sous l’histoire officielle de la conquête du pôle Nord se cachent beaucoup d’affaires étouffées, de drames effacés, d’enjeux économiques ou stratégiques maquillés.
        Bien connue, croit-on, est l’histoire de la conquête du pôle Nord. Et pourtant… Le mot même est ambigu : conquête géographique ou conquête guerrière ? Les étapes de la progression des conquérants méritent un examen critique, auquel se livre ici Dominique Le Brun, spécialiste d’histoire et de littérature maritimes.
        On découvre...
        Bien connue, croit-on, est l’histoire de la conquête du pôle Nord. Et pourtant… Le mot même est ambigu : conquête géographique ou conquête guerrière ? Les étapes de la progression des conquérants méritent un examen critique, auquel se livre ici Dominique Le Brun, spécialiste d’histoire et de littérature maritimes.
        On découvre ainsi que les noms qui ornent les cartes de l’océan Arctique ne sont pas toujours ceux des hommes qui ont réellement agi – celui de Barents, par exemple, cache celui du Français Balthazar de Moucheron. On apprend qu’un mythe soigneusement entretenu, celui de « la mer libre du pôle », a poussé les Etats à investir dans des expéditions coûteuses et mortelles. On s’étonne des prolongements de la querelle à la fois politique, financière et idéologique (voire raciale) qui opposait et continue d’opposer les partisans des deux expéditions Cook et Peary. On comprend que les exploits arctiques de l’Etat soviétique naissant étaient destinés, en fait, à ouvrir la route des goulags…  Et l’on en arrive à constater que, aujourd’hui, près de 50% des territoires arctiques sont limitrophes de la Russie de Vladimir Poutine.
        Une longue histoire dont on se demande parfois si elle n’est pas la chronique d’une catastrophe annoncée.

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258151802
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 160 x 210 mm
        Omnibus
        23.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Chinouk Posté le 30 Juillet 2018
          Dès les premières pages de « Arctique l’Histoire secrète », on est happé par l’aventure. On y apprend tellement de choses qu’il serait compliqué d’énumérer tout ce que j’ai appris ici, pourtant – comme je vous le disais plus haut – je n’en suis pas à ma première lecture sur l’Arctique. Ce que j’ai aimé dans cet ouvrage, c’est qu’il est très documenté, c’est un vrai plaisir de découvrir ou redécouvrir des expéditions polaires avec autant de renseignements : archives, récits, extraits de livre et de journals de bord… Même avec la densité des informations que l’auteur nous propose, ce livre est extrêmement facile et agréable à lire. C’est juste captivant ! Le livre est un sacré pavé, mais le découpage en parties et sous-parties fait qu’il se lit tout seul. Personnellement, j’ai aimé retrouver le récit des nombreuses et infructueuses tentatives de découverte du passage du Nord-Ouest, le fameux passage qui raccourcirait les routes maritimes pour le commerce avec la Chine, une aventure responsable de nombreuses pertes humaines et matérielles. Petit aparté avec des aventures en Antarctique, car bien souvent les explorations Arctique et Antarctique étaient menées par les mêmes hommes, comme le norvégien Roald Amundsen qui fut le premier Homme... Dès les premières pages de « Arctique l’Histoire secrète », on est happé par l’aventure. On y apprend tellement de choses qu’il serait compliqué d’énumérer tout ce que j’ai appris ici, pourtant – comme je vous le disais plus haut – je n’en suis pas à ma première lecture sur l’Arctique. Ce que j’ai aimé dans cet ouvrage, c’est qu’il est très documenté, c’est un vrai plaisir de découvrir ou redécouvrir des expéditions polaires avec autant de renseignements : archives, récits, extraits de livre et de journals de bord… Même avec la densité des informations que l’auteur nous propose, ce livre est extrêmement facile et agréable à lire. C’est juste captivant ! Le livre est un sacré pavé, mais le découpage en parties et sous-parties fait qu’il se lit tout seul. Personnellement, j’ai aimé retrouver le récit des nombreuses et infructueuses tentatives de découverte du passage du Nord-Ouest, le fameux passage qui raccourcirait les routes maritimes pour le commerce avec la Chine, une aventure responsable de nombreuses pertes humaines et matérielles. Petit aparté avec des aventures en Antarctique, car bien souvent les explorations Arctique et Antarctique étaient menées par les mêmes hommes, comme le norvégien Roald Amundsen qui fut le premier Homme à découvrir le passage du Nord-Ouest et à atteindre le Pôle Sud. Ou alors avec l’Erebus et Le Terror, disparus sans laisser de trace dans les méandres des glaces polaires. Du moins, ce n’est plus vrai puisque l’auteur m’apprend que l’Erebus a été retrouvé en 2014 et la Terror en 2016 ?! J’ai aussi aimé lire le récit qu’a fait l’auteur des expéditions de Cook et Peary, en 1906, et leurs hypothétiques arrivés au Pole Nord magnétique. Certaines choses m’étaient inconnues comme les tentatives d’atteindre le Pole Nord en ballon dirigeable et en Zeppelin, ou les enjeux politiques pour la revendication territoriale du Groenland ou de l’Arctique. Une chose que je ne savais pas non plus, c’est que c’est Pytheas, un astronome mathématicien vivant à Massalia , qui en 310 av. J.-C. part pour la première fois à l’assaut du Grand Nord sur l’Artémis, un navire à voile et à galériens. Il tente de trouver de l’Ambre et de l’Étain dans les pays nordiques. Massalia n’est autre que la future ville de Marseille. Une ville chère à mon cœur, alors cela me fait plaisir de savoir que ce téméraire Pytheas a démarré l’aventure arctique à partir de celle-ci. Il existe une statut et une plaque commémorant cet événement dans le quartier du vieux port, je vais partir à sa recherche lors que mon prochain séjour dans la cité phocéenne. Je découvre aussi qu’il croise l’île d’Ouessant et ses terribles courants (autre lieu qui m’est très cher). C’est anecdotique, mais moi j’y vois un signe. icon_smile Ensuite, l’auteur nous apprend que des moines navigateurs sont partis à l’assaut de nouvelles terres à évangéliser. Plus tard, des moines irlandais découvriront la Gaspésie, bien avant les Vikings, qui eux envahissent l’Islande et le Groenland. Une partie de l’histoire que je trouve passionnante. L’épilogue sur les enjeux du XXIe siècle est aussi très intéressant, l’auteur y aborde, entre autres, le sujet du réchauffement climatique, et sa conséquence à l’échelle mondiale. À la fin de l’ouvrage, Dominique Le Brun nous propose un tableau chronologique très pratique ainsi qu’une très belle bibliographie, dans laquelle j’ai déjà pioché quelques noms d’ouvrages. Beaucoup de sources sont disponibles gratuitement sur le net. Je vais me régaler à en apprendre plus sur le voyage de Pytheas. « Arctique l’Histoire secrète » permet un bon tour d’horizon sur l’Histoire de l’Arctique. Je vous le recommande à 100 %. L’auteur a écrit le même ouvrage sur l’Antarctique, il est clair que je vais me le procurer.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Kariana Posté le 14 Juillet 2018
          J'ai reçu ce livre dans le cadre de la Masse Critique de Babelio et le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne le regrette pas ! J'ai eu un peu peur devant un livre si dense, mais c'est une véritable mine d'informations, qui plus est très accessible aux novices qui ne connaissent pas du tout le milieu de la navigation et de l'exploration. Tout est extrêmement bien documenté, les sources citées et vérifiables, nous avons même des extraits des journaux de bord de certains explorateurs qui viennent étayer les faits scientifiques et contredire les doutes des historiens. J'ai été surprise dès le début car je ne pensais pas que l'exploration de l'Arctique avait commencé si tôt, dès l'Antiquité, j'étais persuadée que les bateaux construits à l'époque ne pouvaient naviguer sur la glace. Que nenni ! Tout est là, des débuts de l'exploration aux complots, à la récupération politique et économique actuelle et aux problèmes que peuvent poser l'exploitation des ressources de la zone. Un ouvrage vraiment intéressant, accessible aux non-initiés, et on y apprend du vocabulaire en prime ! ;)
        • Srafina Posté le 5 Juillet 2018
          Juste avant la dernière masse critique Babelio, je venais de terminer un livre témoignage de Mike Horn sur sa traversée de l'Antarctique. Fort de mon ressenti très positif de cette lecture, je me suis décidée à cocher ce livre de Dominique le Brun sur l'Arctique. Et bien m'en a pris. C'est une vrai mine d'informations. On y apprend que plus de trois cents ans avant J.-C., le massaliote Pythéas (ancienne Marseille) navigateur et astronome se lance déjà à la recherche de l'étain et de l'ambre dans les mers froides jusqu'à l'Islande avec son navire l'Artémis histoire déjà de découvrir de nouvelles terres où commercer. Puis au début de l'ère chrétienne, ce sont des moines navigateurs qui partent à la recherche de nouvelles terres à évangéliser et qui sont fort nombreux à s'installer dans différentes îles des continents Nord Bien sûr on ne peut manquer d'évoquer les Vikings, avec leurs fameux drakkars, qui eux partent surtout à la recherche de nouvelles terres pour s'y installer et y demeurer. Ils sont remontés fort loin au-delà de l'Islande vers le Groënland, l'Alaska. Et ainsi de suite, ce sont de multiples navigateurs et bateaux qui ont pris le chemin de la découverte vers ce continent mystérieux pour l'époque... Juste avant la dernière masse critique Babelio, je venais de terminer un livre témoignage de Mike Horn sur sa traversée de l'Antarctique. Fort de mon ressenti très positif de cette lecture, je me suis décidée à cocher ce livre de Dominique le Brun sur l'Arctique. Et bien m'en a pris. C'est une vrai mine d'informations. On y apprend que plus de trois cents ans avant J.-C., le massaliote Pythéas (ancienne Marseille) navigateur et astronome se lance déjà à la recherche de l'étain et de l'ambre dans les mers froides jusqu'à l'Islande avec son navire l'Artémis histoire déjà de découvrir de nouvelles terres où commercer. Puis au début de l'ère chrétienne, ce sont des moines navigateurs qui partent à la recherche de nouvelles terres à évangéliser et qui sont fort nombreux à s'installer dans différentes îles des continents Nord Bien sûr on ne peut manquer d'évoquer les Vikings, avec leurs fameux drakkars, qui eux partent surtout à la recherche de nouvelles terres pour s'y installer et y demeurer. Ils sont remontés fort loin au-delà de l'Islande vers le Groënland, l'Alaska. Et ainsi de suite, ce sont de multiples navigateurs et bateaux qui ont pris le chemin de la découverte vers ce continent mystérieux pour l'époque et cela à des fins de découvertes de routes maritimes qui permettraient de commercer avec la Chine et les Indes. Que ce soit les Anglais, les Norvégiens, les Français (avec la découverte de Jacques Cartier du Canada) on assiste à une succession de voyages parfois fructueux mais aussi souvent catastrophiques, avec perte de navires et d'hommes. le but essentiel étant de trouver une route par le Nord-Ouest qui permettrait de passer le détroit de Bering et retrouver l'Océan Pacifique. Le XIXème est donc une période où les expériences des uns font l'expérience des autres. Au fur à mesure, les navires réussissent à remonter à des degrés de latitude de plus en plus haut. Tout cela nous est raconté à travers les récits des navigateurs et témoins de l'époque ainsi que les témoignages des journaux de bord. Les différents arguments et théories scientifiques nous expliquent les choix faits par ces aventuriers des mers. Les déceptions mais aussi le courage qu'il a fallu pour partir vers des contrées vierges et inconnues. Au fur et à mesure des découvertes et des voyages on assiste à une évolution des matériels, tenues vestimentaires et alimentation entre autre pour palier au scorbut qui faisait des ravages dans la Marine. Evolution aussi dans les moyens de transports : du bateau antique de Pythéas, l'Artémis petit navire d'environ 18 mètres avec un équipage de 20 personnes dont 18 rameurs en passant par les différents navires affrétés le long des siècles qui suivirent, à la découverte de ces nouvelles terres et mers arctiques. On assiste donc à une transformation des formes, de la répartition des charges dans le navire, des renforcements des coques, ainsi que du matériel de navigation. Roald Admundsen ira même à survoler l'Arctique en dirigeable « Le Norge » plus apprécié qu'un avion car plus fiable, plus sûr et plus maniable. Au final, je me dis qu'heureusement l'homme a su dépasser ses peurs et ses incertitudes, a su faire preuve de courage pour partir ainsi à l'aventure de mers et continents totalement inconnus. Bien sûr souvent à des fins commerciales donc mercantiles, mais aussi par pur goût de l'aventure et de la découverte dans le dépassement des limites humaines. Bravo à tous ces grands découvreurs. Et merci à Babelio et aux éditions Omnibus pour cette masse critique fort intéressante et instructive. Lecture très prenante et documentée.
          Lire la suite
          En lire moins
        • culturevsnews Posté le 23 Avril 2018
          Cet ouvrage passionnant fait sa propre synthèse de tout ce qui a pu paraître de significatif sur le sujet, avec une excellente qualité de rédaction et de construction. Un gros travail. Ce livre dense mais superbe offre à ses lecteurs un merveilleux voyage en terre encore largement inconnues. En effet l’Arctique avec ses racines sont relativement peu connus. L’ouvrage est réellement passionnant lorsqu’il nous fait par exemple découvrir la dimension de l’Arctique s’agit ici d’une synthèse très complète et très bien réalisée de cette belle histoire. Note : 9/10

        Ils en parlent

        "Biographe, romancier, auteur de nombreuses anthologies maritimes, Dominique Le Brun dévoile dans ce titre sa passion pour l'aventure polaire, la navigation et l'exploration dans des conditions extrêmes et sans pitié."
         
        Paris Normandie
        "C'est le fruit d'un travail exceptionnel que nous livre ici Dominique Le Brun, spécialiste d'histoire et de littérature maritime."
         
        La Voix du Nord
        Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
        Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Omnibus

          Omnibus, 30 ans… d'aventures maritimes

          Pour les 30 ans des éditions Omnibus, Dominique Le Brun, auteur et anthologiste, rend hommage en quelques mots à notre catalogue, qu’il enrichit depuis presque vingt ans de sa passion pour la mer.

          Lire l'article