RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Au bout de la colère

            Plon
            EAN : 9782259259897
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 132 x 201 mm
            Au bout de la colère
            Réflexion sur une émotion contemporaine

            Date de parution : 18/01/2018
            La colère est le signe qu’à l’ère de l’individualisme, le lien social se forme en priorité à partir des émotions. Quelles sont les raisons qui motivent la colère ? Est-elle positive pour l'homme ? Michel Erman répond à toutes les questions sur cette émotion passionelle en décrivant toutes ses expressions ou incarnations (populisme, vengeance, pamphlet...).
            Aujourd’hui tout se passe comme si la colère dans ses diverses modalités, qui vont de l’irritation à la haine, irriguait les psychismes de façon valorisante. Le phénomène est récent. En effet, au début des années 2000, on avait tendance à considérer qu’il s’agissait d’une passion aversive, donc quasi interdite et... Aujourd’hui tout se passe comme si la colère dans ses diverses modalités, qui vont de l’irritation à la haine, irriguait les psychismes de façon valorisante. Le phénomène est récent. En effet, au début des années 2000, on avait tendance à considérer qu’il s’agissait d’une passion aversive, donc quasi interdite et bannie de l’espace social.
            Comment expliquer ce basculement ? Que veut donc la colère ? Quelles sont les raisons d’être de cette émotion passionnelle qui semble la plus trouble en même temps que la plus humaine de toutes ? Pourquoi n’est-elle pas soluble dans le moralisme qui la condamne ? A-elle une positivité pour l’Homme ? Telles sont certaines des questions auxquelles cet essai tente de répondre en décrivant toutes sortes d’expressions ou d’incarnations de la colère (populisme, vengeance,  pamphlet...)
            Par ailleurs, vivrions-nous une époque de mécontentements et de désenchantements permanents ? De nombreuses raisons économiques et culturelles dues à la mondialisation des échanges expliquent, pour une bonne part, les mouvements sociaux d’indignés, voire les colères populistes. Certes. Toutefois la colère touche aussi les rapports interindividuels à telle enseigne que savoir se mettre en colère semble parfois une condition de l’existence dans le monde contemporain.
            Nous touchons avec cette émotion, qui est peut-être aussi la plus vieille du monde, à l’opacité des relations humaines entre altruisme et affirmation de soi. C’est cette opacité passionnante que la colère permet d’explorer tout en rappelant un point de vue anthropologique : l’homme n’est pas que raison, c’est d’abord et aussi un être affecté par ces expériences du monde que sont nos émotions.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259259897
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 132 x 201 mm
            Plon
            14.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Un essai éclairant. »
            Figaro Madame
            « Un livre dense et instructif. »
            Charlotte Bloch / L'Express

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • cascasimir Posté le 8 Janvier 2019
              Ne vous fâchez pas, si ma critique ne vous suffit pas. Ne vous mettez pas en colère, car Mr Erman nous explique les degrés de la colère : irritation, indignation et fureur. Mais, alors que Descartes pense: " je suis..." l'auteur dit: " je suis ému, donc je suis..." Et, le nouveau né crie car on l'arrache à un bien être. (ou...parce qu'on lui claque les fesses!) La colère n'est plus divine, de nos jours, mais elle déborde sur nos trottoirs, avec les gilets jaunes ( heu, jaune et pas rouge de colère ?) Chez les Inuits, le mot colère n'existe pas. Les asiatiques ne réagissent pas comme les occidentaux, quand un asiatique vous sourit, il est parfois en colère... Il rit jaune, je le sais, car je suis asiatique. On nêm ou pas! Lisez ce livre pour aller " Au bout de la colère ".
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…